En colère après une séance et un mauvais ressentiment

Réalisée par Anonyme · 22 oct. 2023 Aide psychologique

Bonjour,
Voilà je vois depuis peu une psychologue.. J'ai perdu mon bébé il y a peu (grossesse tellement désirée et je le perds), j'enchaîne les rdv à l'hôpital sans cesse, je ne souhaite pas trop m'étaler sur ce sujet mais j'en souffre énormément à la fois côté physique que psychologique. C'est le role d'une mère de proteger son enfant et je l'ai perdu, je me sens tellement affreuse et telle une incapable
De plus j'enchaîne avec un travail difficile, les conditions sont ignobles et je suis passée en 35h, dans ce travail qui me rend malade (mon conjoint m'y a contraint, car la vie augmente et si je n'avais pas de 35h il n'était pas question pour lui d'avoir un bébé, en bref c'était du chantage) mais je désir plus que tout d'être maman alors j'ai dû faire des compromis que je souhaitais pas et nous avons évoquer cela lors de la séance avec le psy mais le ton est monté (j'étais embarrassée et me suis sentie encore au plus bas, et enfoncée, je voulais partir en courant)
Cependant à la fin de la séance ma psy a demandé si la prochaine fois je voulais continuer les séances avec elle ou non ? J'étais scotchée je n'ai pas compris cette proposition après plusieurs séances me demander cela
Et elle a demandé si la prochaine fois je voulais être seule ou si mon conjoint serait présent et j'ai répondu spontanément "seule" et m a dit que je ne devais pas dire ça sous la colère
Encore une fois scotchée je me sentais tellement mal mais à un point je suis brisée par la perte du bebe et un travail affreux, j'ai eu l'impression malgré d'être à terre et on continue à me rouer de coups, alors oui j'étais en colère jétais cependant ma réponse été spontanée car j'envisageais depuis un moment d'y aller seule pour parler de certaines choses mais je n'ai pas compris pourquoi on me dit ça simplement car ma réponse été spontanée et claire (cela fait trop d'accumulation lors de la séance pour moi)
Depuis je pleurs j'angoisse
Ma prochaine séance est dans 3 semaines, je reste sur ça
Pourquoi me demander si je souhaite continuer avec ? Souhaite t on me faire comprendre que je devrais changer de psy ?
et suite a la tournure de la seance je ne compte pas parler de certaines choses seule finalement je suis complètement chamboulée entre pleurs, colère, crises d'angoisses et perdue

Je vous remercie

Ps: Je n'ai rien contre le psychologue, absolument pas mais j'ai pas compris les deux réactions de fin et je n'ai pas apprécié la tournure de la séance

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 30 OCT. 2023

Bonjour à vous

Je suis désolée de ce qui vous arrive et de voir que votre dernière séance ne s'est pas bien passée. Visiblement vous n'avez pas pu déposer tout ce que vous aviez sur le coeur. Il me semble important, si vous venez de débuter votre suivi avec cette psychologue, de rapprocher les séances (dans l'idéal toutes les semaines) de façon à pouvoir vous sentir réellement accompagnée.
Si le feeling n'est pas passé il est important d'écouter votre ressenti et de chercher un autre professionnel. Cette thérapie doit vous faire du bien et non l'inverse.
Le choix du professionnel ainsi que la régularité des séances sont primoridales pour commencer dans les meilleures conditions.
Je vous souhaite de trouver la bonne personne pour vous.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1210 réponses

2349 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 NOV. 2023

Bonjour,

Vous avez perdu votre bébé et cela vous a dévasté. En plus de cela, vous faites un travail qui vous mine et vous vous sentez vraiment mal. Vous avez entamé un travail psychothérapeutique... mais lors des dernières séances vous êtes senti mal à l'aise ou du moins décontenancée par les propos de votre psychologue.
Une solide alliance thérapeutique entre vous et votre psy est fondamentale pour vous permettre de travailler sur vous. Si vous ne vous sentez pas en confiance, ou pire si vous angoissez à l'idée de votre séance de psy, ou que vous vous dites que vous n'aborderais pas certains sujets, je vous encourage fortement à vous orienter vers un autre thérapeute. Vous avez besoin de soutien, d'accompagnement, de suivi en totale confiance... pour surmonter la perte de votre enfant et aussi savoir où vous êtes dans votre vie.
Je vous souhaite de trouver l'apaisement rapidement.

Bien à vous,
Clarisse Fiorio
Psychopraticienne
Thérapie de couple

Clarisse FIORIO Psy sur Bourg-lès-Valence

57 réponses

228 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2023

Bonjour,

Je vous présente toutes mes condoléances pour le décès de votre bébé et vous envoie toute mon empathie.

Vous êtes en plein deuil et donc en état de vulnérabilité et de fragilité et ce dont vous avez vraiment besoin en ce moment c'est de soutien, de délicatesse et de douceur.

Il y a plusieurs phases à traverser pour faire un deuil : le déni, la tristesse,  la colère, la culpabilité. Toutes ces phases peuvent se présenter plusieurs fois et dans un ordre différent. Cela prend du temps, un temps propre à chaque personne, à chaque histoire. Puis un jour viendra où cela s'apaisera et vous arriverez dans l'acceptation.
Pour le moment c'est trop tôt, trop récent.
Pour le moment vous traversez ce deuil avec votre conjoint, vous êtes soutien l'un de l'autre dans cet événement, lui aussi est en deuil. Comment le vit-il ? Ressentez-vous ce soutien ? Si vous avez fait cette démarche d'aller voir une psychologue à deux, je fais l'hypothèse que vous étiez partant ensemble, c'est bien ça ?

En ce qui concerne votre colère, le déclencheur est l'attitude de la psychologue, et en même temps, il y a cette phase de deuil et en même temps il y a l'injonction de votre conjoint à ce que vous travaillez 35h. Et là,  tout votre être, physique, psychologique crie stop. Vous ne pouvez pas continuer à passer toutes vos journées à faire un travail qui vous déplait.
Je vous invite à aller voir votre médecin et demander un arrêt de travail. Vous avez besoin de repos, besoin de prendre soin de vous. Et surtout d'engager une grande réflexion sur votre avenir.
Qu'est-ce qui vous plaît dans la vie ? Qu'est-ce qui vous fait vibrer ?
Je vous invite à découvrir une future activité dans laquelle vous pourrez vous épanouir.

Votre psychologue pourra vous accompagner dans cette recherche, celle en qui vous avez mis votre confiance ou un-e autre peut-être...

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1849 réponses

2046 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2023

Bonjour,

Quand vous dites que le ton est monté, est votre psychologue qui a haussé le ton ? De quelle manière ?
Cela peut être perçu de plusieurs manières : est- ce que ce que vous avez dit à fait écho chez votre praticien, d'où le haussement de ton (énervement de sa part) ? A t'elle voulu vous faire entendre raison ? (A juste titre ou non, ce n'est pas la question ici)

Dans tous les cas, sans une explication de sa part et voyant surement dans lequel vous étiez, ce n'est pas "normal" de hausser le ton ni de vous demander si vous voulez continuer avec.

Dans tous les cas, demandez vous si vous vous sentez capable de faire une autre séance avec elle et sinon, changez de personne, vous devez vous sentir en confiance lors séance.

En vous souhaitant bon courage,

Julie MICHEL
Psychopraticienne

Julie MICHEL Psy sur Lamballe

5 réponses

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2023

Bonjour,

Il est indispensable d'avoir un bon "feeling" avec son psy. Par ailleurs normalement on ne mélange pas les séances en solo et en couple.
Une thérapie de couple doit se faire avec un psy et les thérapies individuelles avec un autre psy. Il semble qu'il ait là trop de confusion.
Je vous conseille donc de prendre un psy indépendant pour vos propres consultations personnelles.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3889 réponses

20299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2023

Bonjour madame,

Tout d'abord, je vous présente mes plus sincères condoléances pour votre enfant. Je peux comprendre ce que vous ressentez, et les émotions qui sont si forte et perturbante qu'elles peuvent parfois affecter notre lucidité. Il n'y a rien de honteux en cela, il faut simplement apprendre à vivre avec ces perturbations et apprendre à développer une relation plus sereine vis-à-vis de ces phénomènes. Bien entendu, je ne peux pas répondre à la place de votre psychologue, je ne suis pas dans sa tête. Toutefois, je peux facilement imaginer, que vous ayant vu en colère est en souffrance, elle a voulu s'assurer inox. Bien entendu, je ne peux pas répondre à la place de votre psychologue, je ne suis pas dans sa tête. Toutefois, je peux facilement imaginer, que vous ayant vu en colère est en souffrance, elle a voulu s'assurer inox. Cette colère ne soit pas dirigé contre elle est la thérapie que cette colère ne soit pas dirigée contre elle est la thérapie, je pense que c'est par respect, et par souci de ne pas vous forcer la main qu'elle a poser cette question, et en aucun cas, parce que elle avait envie de se débarrasser de vous ! Lorsqu'elle vous a dit plus tard que elle préférait que vous ne prenait pas cette décision sous le coup de la colère, là encore, elle cherche à prendre soin de vous, en vous donnant du temps et de l'espace pour y voir plus clair et prendre la meilleure des décisions, une fois votre calme et votre lucidité complètement retrouvée. Il me semble que dans les deux cas, elle cherche à prendre soin de vous, mais c'est justement, quand on est en colère, en souffrance, que l'on a tendance à interpréter les choses d'une manière négative, et que parfois nous nous trompons lourdement.
Encore une fois, j'insiste sur le faite qu'il n'y a rien de honteux là-dedans, mais que la meilleure des choses à faire, c'est de vous laisser un peu de temps pour prendre du recul, respirer, et voir les choses avec un peu plus de perspectives pour pouvoir décider en toute conscience.

Je reste à votre écoute,

Xavier Dubouch,
Psycho praticien, Gestalt–thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

503 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2023

Bonjour.
Je suis absolument désolé de ce qui vous arrive. Perdre un enfant, devoir se plier à une chantage, souffrir physiquement… et se faire maltraiter par quelqu’un censé vous accompagner, c’est insupportable !
Alors que vous méritez d’abord d’être respectée et écoutée.
Je ne connais pas votre psychologue, et je me garderai de me prononcer sur son attitude. Nous sommes, nous les psys, des humains comme les autres. Nous avons nos soucis, il peut nous arriver d’être préoccupés par des difficultés personnelles, et il nous arrive d’être maladroits, comme tout le monde.
Cependant, et c’est fondamental, vous devez, vous, vous sentir bien dans la relation avec votre psychologue, c'est à dire en confiance, confortable et libre. Libre de dire ou de ne pas dire ce que vous souhaitez dire ou ne pas dire, de poser les questions que vous souhaitez poser, et de dire non à ce que vous ne souhaitez pas. Et c’est à nous, les psys, de faire en sorte que vous ressentiez cette sécurité et cette liberté, le plus possible.
Si vous sentez que vous n’avez pas cette sécurité dans votre relation avec cette psychologue, je vous suggère soit de changer de psychologue, soit – au moins – de lui dire que vous ne vous sentez pas en sécurité avec elle, et de lui demander de changer son attitude. Resteriez-vous longtemps avec un gynéco qui vous maltraite ?
Je souhaite que cette réponse vous éclaire, et je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir cet échange.
Guillaume Lemesle
Hypnose – Thérapies brèves

Guillaume Lemesle Psy sur Sèvres

90 réponses

351 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 OCT. 2023

Bonjour

Merci pour votre message que je trouve très touchant

Assurément il y a de la colère en vous, et celle-ci est bien légitime. La vie s'est montrée si injuste envers vous, la parte de votre bébé, le travail qui vous rend malade, les compromis etc...
Ne culpabilisez pas de cette colère, c'est une émotion qui a toute sa fonction.

Pour ce qui est de vote "psy", vous dites que lors de la dernière séance le ton est monté. Parliez-vous de vous? Compte tenu de ce que vous traversez, vous avez le droit d'être en colère et je trouve cela plutôt sain. Ou parliez-vous de vous deux. Il est plus surprenant qu'un professionnel se laisse aller à monter le ton dans ses séances. Cependant il ne faut pas oublier que ce professionnel est aussi un être humain avec ses émotions. Bref le mieux serait de vous en ouvrir directement à elle. Lui demander pourquoi le ton est monté. Une explication est toujours meilleure qu'une incompréhension.

Cela s'applique également à la question de savoir si vous souhaitiez continuer avec elle. Il y a de nombreuses raisons possible à cette question qui est légitime. Un professionnel doit s'assurer du fait que son patient a envie de continuer. Peut-être a-t-elle posé cette question parce que le ton est monté et que cela l'a fait douter, peut-être se sent elle impuissante à vous accompagner plu loin etc... Ici aussi vous devriez vous en ouvrir à elle, cette question légitime a peut-être de bonnes raisons.

Enfin la question de savoir si vous souhaitiez venir accompagnée pour la prochaine séance. Cette question est également légitime, peut-être pense-elle que ce serait une bonne chose pour le processus thérapeutique que vous ayez cette séance avec votre conjoint? Dans ce cas elle aurait du vous donner son avis avant de vous poser cette question. Cela aurait été plus lisible et compréhensible. Toujours est-il que sa remarque sur la colère laisse à penser que vous ne lui avez pas donné la bonne réponse, la réponse qu'elle attendait. C'est également surprenant.

Pour conclure, vous l'aurez compris, il faudrait que vous puissiez revenir sur tout cela, sur ces incompréhension avec votre "psy", si vous le les levez pas vous aurez du mal à continuer avec elle; l'alliance thérapeutique se trouve abimée.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

339 réponses

159 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour,

Votre témoignage est très touchant, et c'est une excellente chose que vous ne restiez pas seule avec ce qui traverse votre vie en ce moment, qu'il y ait un endroit ou vous pouvez vous sentir en sécurité où vous pouvez exprimer librement tout ce que vous avez sur le cœur.

Je vous invite à échanger sur vos ressentis avec votre psy, car c'est aussi de la matière que vous apporter avec vous dans votre thérapie. Les émotions sont les réponses à une situation ou un comportement qui à été inconfortable pour vous. (en gros, une action d'un tiers réveille une réaction chez vous).

C'est aussi parfois une bonne chose de faire le point avec son ou sa thérapeute, de savoir ou est l'alliance qui à été créer dans la thérapie.

je reste à votre disposition si vous en ressentez le besoin,
prenez soin de vous.

Lisa Pitton Djebbari
Psychothérapie Analytique
en visio ou presentiel

Lisa Pitton Psy sur Avignon

15 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour,
Votre colère est respectable!
Vous êtes endeuillée et de ce fait vous suivez les phases du Deuil, et vous devez être dans la colère ! et vous en avez plus que le droit
Perdre un BB est une chose impensable, le deuil viendra tout doucement et vous pourrez alors évoquer votre enfant sans que la peine soit trop présente mais pour cela il vous faut du temps.
Vous ne pouvez même pas trouver de réconfort dans votre activité travail car cela vous rend "malade"
Vous devez dans cette phase avoir le sentiment que l'on ne vous comprend pas car qui pourrait se remettre d'un tel événement .
Vous avez surement essayé de crier votre incompréhension à votre psy , et peut-être a-t-elle pensé que la confiance clé de la relation thérapeutique ou alliance thérapeutique serait difficile à mettre en oeuvre , c'est pourquoi elle vous a fait cette proposition .
Comment vous sentez vous dans votre relation avec votre psy , vous sentez vous écouter , parlez vous librement de votre douleur, de votre travail , de vous surtout ?
Votre travail thérapeutique, dure depuis combien de temps avec votre psy ? vous êtes vous laisser le temps de vous apprivoiser mutuellement ? car cela demande du temps de faire confiance à l'autre qui va recueillir mes mots ...
Votre culpabilité, vous dites être brisée , il est cependant nécessaire de vous faire accompagner dans ce chemin de reconstruction , un "ouragan" à dévaster tout ce que vous aviez bâti, au prix de sacrifices, faire plus d'heures dans un travail qui ne vous plait pas..vous avez perdu confiance en vous.
Alors essayez d'y aller dans 3 semaines et de dire à votre psy votre ressenti de cette dernière séance, et de voir si elle pourra vous aider à vous réparer car vous en avez besoin et vous le méritez .
Vous n'êtes pas coupable de ce qui est arrivé , malheureusement cela arrive plus que nous le souhaiterions .

Très respectueusement
Valérie LEPRETRE

Valérie Lepretre Psy sur Boulogne-sur-Mer

132 réponses

110 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour,

En vous lisant je peux sentir la violence de cet événement et la tourmente dans laquelle il vous a plongé.
Vous êtes sous l'emprise de votre tristesse, colère et impuissance. C'est tout à fait normal, il va falloir du temps, du courage, de la patience avant de vous sentir plus apaisée.

Vous n'êtes en aucun cas responsable, par contre vous subissez cette perte de plein fouet.

La moindre contrariété vient vous déstabiliser. Il est important de comprendre que vous êtes en période de grande fragilité.
Pour vos proches il est difficile de vous accompagner et votre thérapeute doit être très stable pour vous permettre d'avancer.

La perte d'un bébé est une épreuve compliquée à surmonter. Alors la difficulté de votre travail, le comportement de votre conjoint, tous vos tourments vont s'exacerber.

Accorder vous du temps, prenez soin de vous, entourez vous de gens qui vous font du bien.

C'est un cheminement qui nécessite d'être soutenu, faites confiance à votre thérapeute tant qu'elle est à votre écoute et respectueuse de vos besoins.

courage.

S. Filleul. RDV sur Crenolib.
Psychanalyste.
Evry Courcouronnes.



Sandrine Filleul Psy sur Evry

648 réponses

306 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour,

En lisant votre courrier je peux ressentir la violence que cette épreuve vous fait subir. La brutalité de l'évènement vous entraine dans une tornade d'émotions qui nécessiteront du temps pour s'apaiser.
Tout est à vif et la moindre remarque, la moindre contrariété viennent ébranler votre colère et votre chagrin. C'est tout à fait normal d'être complétement à vif et démunie face à cette situation intolérable. Vous n'êtes pas responsable, vous subissez.
Les personnes de votre entourage ne vont pas savoir comment vous soutenir et votre thérapeute peut se retrouver dans une situation délicate face à votre tourmente.
Il est nécessaire d'être accompagnée par une personne très stable car la période de deuil va être longue.
Je vous invite à accepter de prendre du temps avant de retrouver un équilibre affectif et émotionnel plus stable. Faites confiance à votre thérapeute , vous avez besoin de ce travail sur vous même. Prenez soin de vous
Courage.

S.Filleul.
Psychanalyste. RDV sur Crenolib.
Evry Courcouronnes


Sandrine Filleul Psy sur Evry

648 réponses

306 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour Madame,

Déjà…, je crois qu’il serait bon pour vous de travailler pour vous alléger de ce sentiment de culpabilité qui n’a pas lieu d’être, puisque vous n’avez pas « fait exprès » de « perdre » votre bébé si désiré.
Malheureusement il y a des problèmes physiologiques et médicaux inattendus que personne ne peut contrôler, comme la survenue de certaines maladies, dont personne n’est « fautif ».

Concernant votre colère…, elle a peut-être aussi d’autres raisons que cette dernière séance avec la psychologue, lors de laquelle vous n’avez pas compris le pourquoi des dires de la psy, en ayant eu l’impression de ne pas être vous même comprise.

Il me semble que vous êtes très en colère contre votre conjoint, et aussi que vous vous sentez mal dans votre travail.

Il est possible que vos réactions et vos autres propos lors de la séance aient mis un doute chez votre psy concernant votre motivation pour la thérapie.
Il y a fréquemment des moments d’incompréhension réciproque entre le thérapeute et son patient, surtout quand ce dernier est sur le « qui vive », comme cela semble être votre cas actuellement.
Il est fort probable que votre sensibilité à vif exacerbe vos interprétations alimentées par votre souffrance.
Ce sentiment de tristesse, de rejet, d’incompétence nourrit votre déprime (dépression ?).

Ne restez pas sur ces impressions négatives : il serait bon pour vous de parler ouvertement de vos émotions et pensées à votre psy, lors de votre prochaine rencontre.

Je vous souhaite de bien continuer votre thérapie jusqu’à vous sentir bien dans votre vie.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4152 réponses

11441 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour,
J'ai juste une question à vous poser, avez vous envie de continuer vos séances avec votre psy actuel ? vous sentez vous suffisamment écoutée, comprise ?... Si la réponse est non, alors n'allez pas plus loin. Il existe bien nombre d'approches thérapeutiques et bon nombre de thérapeutes qui seront plus appropriés... (voir mon profil).

L'important dans une thérapie est le lien thérapeutique, s'il est distendu dès le départ, rien de concluant pourra se produire.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5290 réponses

30177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour,

Vous relatez avec émotion les souffrances qui vous arrivent de toutes parts : perte de l’enfant, sacrifices, compromis, à quoi s’ajoute cette culpabilité de vous sentir « incapable ». Tout cela mettant vos ressentis à fleur de peau.

Aussi, plus que sur le contenu de vos échanges, je m’interroge sur la forme.
Vous dites : « le ton est monté »…
Sachant que dans nos échanges, beaucoup de choses passent non seulement par les paroles, mais aussi par les émotions sur nos visages, nos comportements, nos silences…. Y aurait il eu du côté de la psychologue - et/ou - du vôtre, une attitude, une émotion visible qui aurait pu créer un malentendu, une incompréhension sur ce que chacun exprime à l’autre.
Il me semble opportun d’aborder avec votre psy ces aspects qui vous ont choquée ;
vous ne pouvez pas garder pour vous ce qui vous a mis mal à l’aise.
Une thérapie, ce n’est pas uniquement les paroles du patient, mais c’est aussi la manière dont se déroule la séance, le cadre, ce qui motive, ce qui déçoit, tout ce qui n’est pas clair.
Voilà, ne restez pas sur de l’amertume, abordez avec votre psy, ce qui déclenche cette amertume.

Courage, recevez mes salutations

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2270 réponses

6735 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 OCT. 2023

Bonjour

Je suis sincèrement désolée pour la perte de votre bébé. C'est une période terrible et comme vous le dites si bien, la maman qui est en vous se sent responsable et coupable. Vous allez (avec votre psy ou pas) apprendre à vous décharger de ces deux sentiments. La peine s'adoucira et viendra un jour le temsp de la consolation et vous pourrez recommencer à vivre avec des belles perspectives.
Concernant la question de votre désir de continuer les séances avec elle, la psychologue a certainement senti une réserve de votre part qui serait un frein à l'alliance thérapeuthique nécessaire au bon fonctionnement des séances. Ne vous sentez pas jugez.
Concernant l'idée de venir seule, elle a proposé ceci dans le but de débloquer la situation car il y a visiblement de la colère ou de la rancune envers votre conjoint. Du moins, c'est ce que je ressens en vous lisant.
Si vous sentez que les séances sont bénéfiques, continuez les. Sinon parlez en lors de la prochaine séance et stoppez. Je vous déconseille de stopper la thérapie sans en parler avec votre psychologue. Vous passeriez alors à côté de l'occasion de verbaliser ce qui n'a pas fonctionner et c'est important de savoir ce dont vous avez besoin (et inversement).
Je suis à votre écoute si besoin;
Bon courage à vous,
Charlotte
Psychologue
Travail, Couple, Famille

Charlotte Blacque-Belair Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

244 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses