Enceinte et quelques doutes

Réalisée par AnneSo · 10 déc. 2019 Aide psychologique

Bonjour, je viens d’apprendre que je suis enceinte et je me pose beaucoup de questions, j’ai quelques doutes.... En couple avec mon conjoint depuis plus de 5 ans, lui a déjà eu un enfant d’une autre relation et je me demande comment ça va se passer si son enfant va l’accepter et si mon conjoint va vraiment s’impliquer dans notre nouvelle vie de famille. Beaucoup de questions qui me font douter alors que je devrais plutôt me réjouir de cette nouvelle. Est-ce que tous ces doutes sont normaux?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 10 DÉC. 2019

Bonjour AnneSo,

Toutes vos questions sont normales en effet.

Faire famille est un travail de tous les jours et qui plus est lorsque les familles sont recomposées. L'arrivée d'un enfant vient faire "bouger les lignes" et demande donc des réajustements.
Une chose qui est primordiale c'est la communication car les suppositions sont souvent mauvaises conseillères. Je vous encourage donc à déposer toutes ces inquiétudes auprès de votre conjoint. Si cela vous est trop compliqué alors pourquoi ne pas consulter une/un thérapeute pour comprendre de quoi parle cette difficulté.

Restant à votre écoute.

Caroline Risser-Julien
Psycho-somatothérapeute
Consultation à Aix-en-Provence et par Skype


Caroline Risser-Julien Psy sur Aix-en-Provence

144 réponses

269 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 DÉC. 2019

Bonjour Anne
Le doute est le propre de la pensée humaine, mais point trop n'en faut.
Le désir d'enfant est la, a quoi sert de se torturer l'esprit sur un futur si lointain.
Prenez soin de vous au présent et si vous en éprouvez le besoin n'hésitez pas a trouver un professionnelle qui vous aidera a accueillir ces pensées.

Isabelle Lelouvier Psy sur Bordeaux

55 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 DÉC. 2019

Bonjour,

Il est fréquent d'avoir des doutes lors d'une première grossesse, en particulier le changement que ça implique au niveau du couple, de votre relation à votre conjoint.
Souvenez-vous , votre bien-être, vorre confiance en l'arrivée et l'accueil de ce petit être au monde sont essentiels.
Pourquoi ne pas faire confiance dans les capacités de votre compagnon à acceuillir cet enfant, que vous avez fait à deux.
Accordez- vous le droit de vivre votre maternité avec bonheur, restez femme et le moment venu faites partager tendresse, chaleur autour du bébé avec son demi-frère ou demi-soeur ?
Comment se passent vos relations avec le premier enfant de votre compagnonnage ?
Vos réponses sont dans la communication, la confiance dans les liens d'amour.

Des techniques de libération émotionnelle peuvent être pratiquées en toute sécurité sur vos craintes et pour votre bien-être et celui de votre bébé.

Restant à votre disposition
Christiane Moyaux Ledour
Hypnothérapeute, coach de vie

Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

345 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2019

Bonsoir Anne So,

La grossesse c'est le prélude d'un grand changement, et a un potentiel de fragilisation de toute femme. Notamment quand il est question du premier enfant, qui va changer votre vie. Mais si d'ici là, vous n'arrivez pas à vous apaiser, consultez quelqu'un, en fonction de vos questions, un psychologue ou un médecin, ou une sage-femme.

Bien à vous, Radu CLIT
Psychologue clinicien et psychothérapeute d'orientation analytique

Radu Clit Psy sur Paris

309 réponses

124 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2019

Bonjour,

Merci pour votre témoignage.

Je crois que l’arrivée d’un nouveau membre dans une famille vient toujours chambouler la dynamique déjà installée, même lorsque cela n’est encore que du côté de l’imaginaire. De plus, cela peut sembler d’autant plus complexe lorsqu’il s’agit d’une famille recomposée.

Effectivement, je pense qu’il est essentiel que vous vous sentiez suffisamment en confiance pour pouvoir exprimer vos inquiétudes auprès de votre conjoint. Ce dernier pourrait aussi partager les mêmes doutes que vous et « crever l’abcès » pourrait alors vous faire du bien.

Il me paraît aussi essentiel que vous réfléchissiez à ce que vous désirez personnellement en vous assurant que vos préoccupations ne recouvrent pas une angoisse plus profonde qui pourrait tout simplement signifier que vous n’êtes pas prête pour le moment à avoir un enfant, dans cette relation ou non.

Quoi qu’il en soit, un psychologue pourrait vous aider à y voir plus clair individuellement mais également favoriser la communication entre votre conjoint, son enfant et vous. L’arrivée d’un nouveau membre dans une famille peut tout à fait se préparer dans un espace psychologique de groupe où chacun pourrait librement exprimer ce que cette grossesse peut susciter en lui.

Bien à vous.

Jessica CHARVIER Psy sur Bron

9 réponses

9 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2019

Bonjour AnneSo
Bon, on dirait que cette grossesse arrive sans avoir été désirée ?? En avez-vous parlé avant avec votre conjoint ? En avez-vous parlé depuis que vous savez que vous êtes enceinte ?
C'est vrai que l'arrivée d'un nouveau bébé dans une famille est souvent compliqué pour l'aîné, mais c'est la même chose dans les familles non recomposées. C'est surtout votre désir à vous qui'l faut interroger, êtes-vous prête pour un enfant ? Oui ces doutes sont fréquents, mettre un enfant au monde est une énorme responsabilité et une incroyable aventure.
Bien à vous
Sylvie Protassieff

Sylvie Protassieff Psy sur Paris

809 réponses

620 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2019

Bonjour AnneSo,
Il est normal de douter, c'est même sain.
Il ne faut cependant pas que ces doutes deviennent obsession et source de stresse. L'essentiel dans votre situation c'est la communication tant avec votre conjoint qu'avec son enfant. Il convient d'éclaircir les points qui vous trouble et de leur faire part de vos craintes en utilisant le message '' je''. ( ex je suis inquiète...).
Afin d'aborder le plus sereinement possible la venue du bébé, vous pouvez aussi vous faire accompagner pour clarifier les doutes que vous pouvez avoir aussi sur vous même. Car les doutes sur l'avenir sont des doutes aussi sous-jacents sur votre capacité a faire face au nouveau système ( car la famille est un système) qui va se mettre en place.
Je vous invite à communiquer avec votre entourage ( mari et enfant) qui partage probablement certains de vos doutes ou d'autres.
Prenez soin de vous.
Sabine DUMAS
Praticienne PNL- EFT- Hypnose

SABINE DUMAS Psy sur La Ciotat

241 réponses

127 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2019

Bonjour,
Votre questionnement me parait tout à fait légitime. Mais ce qui me parait important c'est de savoir ce que déjà votre conjoint (et vous) pensez de cette grossesse. Etait-elle voulue, désirée, ou accidentelle ? Il me semble que vous n'avez pas à vous poser ces questions seule. Parlez-en avec votre conjoint. Quand à l'attitude de l'autre enfant, tout dépendra des relations que vous avez avec lui et comment sera préparée la venue de ce nouvel enfant.
A méditer.
Alain MIGUEL - AVIGNON

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

239 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2019

C'est surtout que vous ne vous êtes pas posé ces questions " avant" d'être enceinte...
Ces questions sont, du reste, pertinentes. Oui, ces " doutes" sont "" normaux, ils représentent de vraies questions
Aujourd'hui, il faut en parler avec vous conjoint avant tout, puis aviser...
Savoir, en cas de réponse évasive, si vous gardez cet enfant ou non...S'il est encore temps...

Alice TIBI Psy sur Villeneuve-lès-Avignon

82 réponses

56 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses