Ma fille de 10 ans est addicte aux jeux vidéo, que faire ?

Réalisée par Emilie116 · 18 juil. 2022 Aide psychologique

Ma fille de 10 ans est constamment sur sa tablette à jouer à roblox qu'à d je lui déconnecté elle boude ou pique une crise mais elle s est beaucoup couper du monde que faire

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 20 JUIL. 2022

Bonjour,
Il existe des approches thérapeutiques qui pourraient aider votre fille (voir mon profil)
Mais la participation des parents est exigée la 1ère séance du moins dans mes séances.

A vous de voir
Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31824 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2022

Bonjour Émilie,
Les écrans et ces jeux vidéos sont faits et étudiés pour être addict et les enfants sont très influençables sur ce point là car leur néocortex n'est pas totalement construit, prime d'abord le principe de plaisir.
Quand votre fille joue, son système du plaisir est activé, et quand vous lui demandez d'arrêter son taux du plaisir chute d'un seul coup, ce qui crée du stress ( du coup crise de colère ou bouderie).
L'avantage avec un jeu vidéo aussi c'est que votre fille se sent forte, nos enfants d'aujourd'hui sont parfois surprotégés et n'ont pas le sentiment d'avoir du pouvoir, des capacités en tout autonomie.
Je ne dit pas que c'est votre cas mais c'est souvent un des problèmes.
Un jeu vidéo même si elle rate, elle n'est pas jugée, elle recommence avec des encouragements même. Aucune réaction émotionnelle de la part de cette machine, c'est rassurant, on connais déjà que l'échec n'est pas dangereux, on risque pas de décevoir, ni de ne plus être aimé.
Dans notre système, qui existait avant aussi, l’échec est durement jugé et mal vécu, même plus tard adulte.
Dans le jeu vidéo, personne ne juge ou culpabilise. On perd, on recommence. On avance, on gagne des cadeaux virtuels. Ça donne un but à atteindre et en jouant sans danger.

Pour sortir de l'écran, je vous invite à enquêter pourquoi votre fille aime y jouer à ce jeu en particulier et pas un autre, intéressez vous à ce qu'elle aime, ce que ça lui procure, mais ne jugez point.

Quels sont les besoins qu'elle assouvie en jouant? Jouez avec elle pour recréer du lien, afin qu'elle sache que vous la comprenez, dites lui par exemple qu'il a l'air sympa ce jeu, du coup elle acceptera plus facilement de s'arrêter quand c'est l'heure.
Elle sent que maman n'est pas contre-elle, ni contre ce jeu (quand on juge quelque chose que nous aimons, nous avons l'impression que c'est nous même que nous jugeons).

Essayer de retranscrire ce qui l'anime dans la vraie vie, l'encouragement ? Plus d’autonomie ? La sensation d'avoir du pouvoir? Plus de magie, de fantastique?

Et quand c'est trop frustrant pour elle, autorisez la à l'exprimer, et vous d'accueillir (oui je comprends, il est cool ce jeu et ça te frustre d'arrêter..), et lui proposer autre chose sympathique, cuisiner avec vous, jouer à un jeu de société, qu'elle vous maquille ( à 10 ans, c'est rigolo), si pour vous sortir est contraignant ou pas possible. Je comprends que parfois aussi, les parents ne peuvent pas être H24 à divertir ses enfants, alors mettre des règles en place et les décider ensemble autour d'une table (pouvoir et autonomie), jeux vidéos pas plus de 15 min par jour pour elle par exemple.....etc,et pour maman passer 15 min de qualité avec elle ....
Il existe d'autres outils, chaque enfant est différent.

Je suis disponible pour vous accompagner le temps de trouver les clefs pour limiter les écrans, je peux consulter en visio, un accompagnement sans culpabiliser mais en amplifiant la relation avec votre fille.

Laure Annicchiarico
Formatrice en communication relationnelle
Thérapie de couple et familiale
Coach, pnl

Laure Annicchiarico Psy sur Mallemort

30 réponses

61 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2022

Bonjour,

Il semblerait qu'elle soit addicte aux jeux vidéos. L'addiction est en lien étroit avec le terme de plaisir. Le cerveau trouve dans le jeu le plaisir qu'il cherche et il en redemande toujours plus. Et derrière l'addiction, il y a un moyen de cacher un mal être. Ce comportement permet une décharge rapide d'une tension intérieure.
Il est important dans un 1er temps de ne pas être dans la culpabilité (ni la votre, ni la sienne). Puis il existe des moyens au niveau des thérapies brèves de pouvoir sortir votre enfant de ce cercle vicieux. Le mieux restera un accompagnement par un professionnel.
L'hypnose ericksonnienne est une thérapie tout à fait adapté au traitement de la dépendance. Elle permettra de mettre un terme à ce comportement inconscient qui cherche toujours plus de plaisir dans le jeu.

Bien à vous
Laetitia Salomon
Thérapies brèves - maître praticien en hypnose
Rdv en cabinet ou visio

Laëtitia Salomon Psy sur Feurs

23 réponses

10 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour Emilie,

Les bouderies et les crises de colères font partie du symptôme de sevrage, il vous faut tenir bon pendant 21 jours !

Par contre, à 10 ans, vous pouvez modérer un peu la manière de vous y prendre, et plutôt que de la priver totalement vous pouvez limiter le temps d'écrans. Par exemple, limiter à 1 heure de tablette tous les deux jours. Quand elle réussi à s'y tenir elle gagne 15 minutes de plus la fois suivante (non cumulables). Quand elle dépasse elle en perd 15 la fois suivante.

Par ailleurs, il s'agit de l'aider à réinvestir le lien social et à participer à d'autres activités de loisir qu'elle aime (sports, centre aéré, lecture, dessin, sorties avec des copines, etc...), selon ce qui est disponible autour de vous.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2673 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour Emilie,

L'idée est d'ouvrir, votre fille, sur d'autres plaisirs que celui de la tablette : lui proposer des activités en lien avec ce qu'elle aime ; pour cela, c'est se poser avec elle, de voir ce qu'elle aimerait faire (activités manuelles, intellectuelles…). Si elle ne sait pas, il serait bien de lui faire des propositions dans ce cas.

Enlever la tablette d'un enfant déclenche forcément une crise : et ce n'est pas en enlevant une béquille que cela va s'améliorer ;) En revanche, c'est en trouvant un juste milieu parmi tous ses plaisirs.

Aussi, ce qui serait intéressant c'est que vous puissiez prendre du temps pour jouer avec votre fille, de manière à l'initier à d'autres activités.

Avec douceur & finesse, l'enfant s'intéressera naturellement à de nouvelles choses. Ecouter, communiquer, dialoguer renforcera son Bien-Être, et celui de la famille.

Au plaisir,


Mélanie -
Accompagnement de Vie basé sur les Neurosciences & Epigénétique

Mélanie Cadars Psy sur Antibes

19 réponses

4 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour,

Votre fille s'est renfermée sur elle-même. Il est possible qu'elle vive ou ait vécue un événement difficile qu'elle a du mal à exprimer. Les jeux vidéo sont généralement une manière de s'échapper du monde réel. Cela permet à l'enfant de trouver un espace chaleureux et accueillant, un endroit où elle peut se sentir bien. Il pourrait être intéressant de parler de vos inquiétudes avec votre fille. Faites-lui part de votre désarroi face à son comportement et de votre volonté de la comprendre. C'est en montrant qu'à la maison elle peut aussi avoir accès à un espace bienveillant que votre fille pourra s'ouvrir. Ainsi, vous arriverez peut-être à comprendre pourquoi elle choisit de s'enfermer dans les jeux vidéo.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

280 réponses

1043 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour,
Depuis combien de temps votre fille est-elle dans cette addiction ?
Comme toute addiction, il faut y voir un besoin de compensation : que s'est-il passé lorsqu'elle a commencé , arrivée d'un autre enfant au foyer ? séparation des parents ? problème relationnel à l'école ? autre chose ?
Par ailleurs, quelle place donnez vous au temps passé avec elle ? faites vous des activités ensemble, toutes les deux ?
Plus vous la laissez faire, plus vous la confortez dans l'idée que vous n'avez rien à lui proposer et qu'elle ne vous intéresse pas.
Je vous conseille de consulter seule d'abord pour essayer de repérer avec le professionnel ce qui a pu générer ce repli sur elle-même. Ensuite, fixez de nouvelles règles (temps maxi passé sur la tablette) et organisez quelque chose ensemble (cinéma, parc de loisirs etc...), même si elle dit que ça ne l'intéresse pas.
Avez vous aussi pris contact avec l'école pour recueillir les observations de ses enseignants ? cette addiction a-t-elle un impact sur ses résultats scolaires? Peut-être pourriez vous demander à une maman d'une de ses copines de se renseigner discrètement auprès de son enfant pour vérifier s'il y a un problème dans la classe ?
Il est possible que vous ayez aussi des difficultés à lui retirer sa tablette parce que vous auriez cette fausse croyance que si vous la frustrez, elle vous rejettera. Il se peut qu'elle réagisse mal mais cela est préférable à l'inaction car elle risquerait plus tard de vous reprocher de ne pas avoir pris la bonne décision.
Généralement, derrière ces comportements, les enfants cherchent tout simplement à être rassurés sur l'amour qu'on leur porte.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4568 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour Emilie,

Il est très important de donner un cadre et des limites aux enfants. Les limites protègent.
Éduquer c'est leur apprendre que l'on ne peux pas avoir tout ce qu' on veux, quand on veux. C'est leur apprendre à gérer leurs frustrations.
C'est vous l'adulte, c'est vous la maman, c'est à vous de décider à quelle hauteur elle peut regarder ses vidéos. Si elle boude, si elle pleure, c'est normal. Expliquez lui , prévenez la, donner lui des horaires et proposez lui des activités. Faites un peu de cuisine, allez vous balader, invitez une copine. Assumez vos choix, si chez les copines c'est différent, ce n'est pas votre problème. Dans toutes les familles c'est différent.
Les enfants ne décident pas , il apprennent..
Ne culpabilisez pas si elle vous en veux, votre solidité c'est sa protection.
Il y a des interdictions et des autorisations. Trouvez un équilibre pour qu'elle soit contente et e même temps parfois déçue.
C'est ça la vraie vie. Et s'il y a un papa appuyer vous sur lui. Soyez d'accord sur les règles. C'est encore plus sécurisant
Courage.

Sandrine Filleul.
Psychanalyste.
Evry Courcouronnes.
Rdv Sur doctolib

Sandrine Filleul Psy sur Evry

659 réponses

326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour à vous,
Votre fille à quelle chose à dire.
Sa manière de le dire c est la fuite ou le non dit!
Elle se met en colère ! Vous constatez que ce qu'elle fuit la colère, elle l à refoulé car elle ne l à comprends pas ! En jouant en s isolant
Mieux est de mettre en place un dialogue avant qu'elle prenne sa tablette, Ou d aller crier, chanter danser hurler....
Mieux serait que vous compreniez vos fonctionnement afin de comprendre ceux de votre enfant ( douceur et bienveillance).
Il serait bien d emmener votre fille voire un thérapeute en kinesiologie afin quelle exprime sa colère si vous n arrivez pas à instaurer des questions ouvertes et de la compréhension.
Je vous felicite pour votre prise de conscience face au comportement de votre enfant vous avez pris un bon chemin, vous arriverez à decoder le langage de votre enfant.
Je sollicite votre curiosité afin d aller chercher dans votre histoire personnelle et familiale les réponses qui vous ouvriront les portes de la compréhension.
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis à vos côtés pour tout renseignement complémentaire à votre éveil.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1997 réponses

1037 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour

J'ai récemment participé à un colloque avec des spécialistes américains qui ont mis en place un protocole pour se "désintoxiquer" des écrans. Cela semble avoir de réels effets au bout de quelques semaines.
Il est nécessaire de passer par une période de sevrage qui risque d'être difficile pour tous mais les résultats seront bénéfiques pour tous les membres de la famille.
Je vous propose un accompagnement familial pour un soutien à la parentalité mais également un espace d'écoute pour votre fille.

Je reste à votre écoute si besoin. N'hésitez pas à consulter mon profil pour en découvrir davantage sur mon approche bienveillante.

Bien à vous

Virginie AUGIAS
Thérapeute et coach en développement personnel et professionnel
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1247 réponses

2767 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour Emilie
Si on n'arrête pas de laisser un enfant sur sa tablette, il continue.
Les adultes savent les effets délétères de ce comportement mais les enfants ne le savent pas.
Il y a des façons "douces" de déconnecter votre fille: intéressez-vous à ce qu'elle fait sur sa tablette, pourquoi pas faites une partie avec elle. Ca crée de la complicité, et alors elle acceptera mieux que vous lui disiez que maintenant c'est l'heure d'aller faire autre chose.
Qu'elle ne soit pas contente, ce n'est pas étonnant. Mais ne vous laissez pas impressionner par sa bouderie.
Le tout est que vous mainteniez une espèce de pont entre elle et vous. Si vous vaquez dans la maison, et que tout d'un coup vous lui dites: "c'est terminé maintenant", elle va vous voir comme celle qui interdit.
Mettez-la un jour sur deux aux centres aérés; faites d'autres activités avec elle. Alimentez la relation avec elle, elle est une pré-ado, donc ce n'est pas de tout repos pour vous. Si vous êtes en couple, déléguez aussi à son papa pour qu'il passe des moments avec elle, sans la tablette...
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6340 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour Emilie,

Depuis quand est-elle devenue addicte ? Y a t'il eu un événement ou une situation qui aurait pu déclencher cet enfermement ? Comment s'occupait elle avant d'avoir une tablette ?
Et vous-même que faites-vous quand elle est sur sa tablette ?
Je vous invite à revoir vos priorités, à faire des sorties avec votre fille. Profitez de l'été pour découvrir des lieux nouveaux, parcs, forêts, le contact avec la nature et les animaux est le moyen le plus efficace pour s'ancrer dans la réalité.
A t-elle un vélo ? Des amis ?

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2022

Bonjour Émilie,

Votre fille est jeune, vous pouvez lui proposer de multiples activités entre filles en lui présentant cela de façon ludique et drôle. Cela vous permettra de recréer du lien et de la distancier de sa tablette. Pourquoi pas proposer également que des copines viennent à la maison ou inversement?

Restant à votre écoute avec bienveillance et empathie
Bon courage à vous
Cordialement
Marjorie Lugari Psychanalyste et Aide à la parentalité

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses