Est ce normal de vivre aussi mal le fait d'avoir quitté le foyer familial ?

Réalisée par Anais63 · 9 mai 2023 Aide psychologique

Bonjour à tous
Je viens me confier auprès de vous car j'éprouve une profonde tristesse. Je m'explique.
J'ai bientôt 23 ans et j'ai grandi dans un cocon familial très aimant. Mon père étant militaire, j'ai pas mal déménagé. De ce fait je n'ai pas vraiment d'amis et ma famille, en l'occurrence mes parents et mes sœurs sont toute ma vie. Nous sommes très proches et fusionnels.
A 18 ans, j'ai été obligée de quitter le foyer familial une première fois pour aller faire mon DUT, contre ma volonté car la ville où j'habitais ne proposait pas le diplôme que je souhaitais. J'ai très mal vécu ces 2 années.
En licence, j'ai réintégré le foyer familial pour mon plus grand bonheur et pensait rester chez mes parents au moins jusqu'à la fin de mes études.
Malheureusement cela ne s'est pas passé comme prévu. Entre temps mon père a pris sa retraite et est retourné en Auvergne.
Étant en 2ème année de Master, je n'ai pas pu les suivre et ait été forcée de prendre un appartement pour finir mes études. Mes parents et mes deux sœurs habitent donc la bas tandis que je suis à Orléans.
Heureusement je ne vis pas seule car je suis en couple depuis 1 an. Vu que mes parents ont déménagé je me suis même installée avec mon copain.
Pour autant, je suis très malheureuse et très souvent nostalgique de la vie de famille d'avant. Ils me manquent beaucoup. Nous arrivons à nous voir une fois par mois lorsqu'il vienne chez moi, mais chaque départ est un déchirement.. J'ai toujours une boule au ventre à l'idée qu'ils me laissent. Et pourtant j'ai bientôt 23 ans...
Est-ce normal d'être malheureuse par rapport à ça alors que j'ai maintenant une vie "d'adulte"? Je ne me sens pas pleinement heureuse en étant loin d'eux.

Je vous remercie pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 10 MAI 2023

onjours, Anaïs.

Passer de "l'enfance" à la vie d'adulte n'est pas une chose facile. Cela peut être une grande source d'anxiété et de doute.

Votre cocon familial vous a sûrement comblée mais aujourd'hui vous semblez douter de vos capacités à construire une nouvelle vie par vous-même.

Pourtant vous suivez de manière active des études et je peux imaginer que vous vous destinez à un avenir choisi.

C'est un témoignage de votre force vitale, au même titre que votre confession très touchante qui n'a pas due être si facile à écrire.
Gardez la dynamique de cette démarche et entamez une psychothérapie me semblerais salutaire pour vous.

Je suis touché par votre témoignage et j'ai envie de vous proposer mon aide.
Si vous le souhaitez, prenez simplement contact avec moi par message sur ce site.

Bien à vous.

Laurent FARRET Gestalt Thérapie Intégrative.

Laurent Farret Psy sur Nantes

201 réponses

2090 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour Anaïs,

Vous vous sentez déchirée et pas pleinement heureuse loin de votre famille même si vous vivez en couple depuis 1 an.
Commencer une vie "d'adulte", comme vous l'appelez, de cette manière brutale et contre votre volonté peut en effet être source de profonde tristesse. Cela constitue un changement d'autant plus difficile qu'il n'a pas été choisi mais bien subi.

Un accompagnement vous permettra d'apprivoiser cette nouvelle étape de votre vie, de voir vos parents avec plaisir et non déchirement, et de vous projeter dans une vie épanouissante avec votre copain - il serait intéressant de savoir ce qu'il dit de votre tristesse ; comment vos parents eux-mêmes y réagissent-ils ?

Une thérapie de la relation me paraît à ce moment de votre vie et de vos interrogations tout indiquée.
Je suis à votre disposition.

Bon courage à vous,

Roxane BERNARD
Thérapeute de la relation (individuelle, de couple, familiale)
Psychopédagogue
En présentiel ou par visio

Roxane Bernard Psy sur Bourges

49 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 MAI 2023

Bonjour
Votre message montre à quel point vous éprouvez le besoin de parler. De faire le point vous votre histoire et là où vous vous situez pour vivre. N’hésitez pas à entamer une thérapie car manifestement c’est le moment pour vous.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 MAI 2023

Bonjour Anais,
Votre message et touchant est beau car je ressens l’amour.
Vous pouvez vous réjouir d’avoir cette relation avec votre famille, c’est une très belle chose.
Votre famille est votre cocon protecteur et aimant. Il est normal que ce soit difficile de sortir de cette zone de confort.
Vous pouvez vous féliciter car même si c’est douloureux vous continuez à mener votre vie. Dans votre cocon familial vous retrouvez la petite Anais enfant protégée et aimée par sa famille.
Dans votre vie avec votre conjoint vous êtes dans votre vie d’adulte et vous allez construire votre propre cocon.
Faites vous confiance et si vous en ressentez le besoin, n’hésitez pas à vous faire aider.
Bien à vous.
Anne-Sophie

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

79 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2023

Bonjour Anaïs,

Je vous remercie pour votre partage.
Il est tout à fait normal de ressentir de la nostalgie en quittant un foyer familial où on a été choyé, aimé et où on s'est senti en sécurité.
Le passage de la période d'adolescence à l'âge adulte, avec toutes les responsabilités que cela exige, peut être un grand défi à surmonter. Avec le temps, vous réussirez à faire le deuil de votre foyer familial afin de vous construire maintenant, le votre avec votre compagnon.

L'apprentissage de l'autonomie commence de la naissance à la vieillesse et à chaque étape du développement, nous sommes face à un défi à relever. Le comment se passera cette étape dépend à chaque fois de la façon dont s'est déroulée l'étape précédente.

Si l'angoisse de séparation persiste et vous empêche de mener une vie sereine et épanouissante, alors dans ce cas il sera nécessaire d'aller questionner ce que cache cette angoisse persistance en vous. Peut-être un début de dépendance affective qui risque de se projeter sur votre compagnon ?
Si vous en sentez le besoin, vous pouvez consulter un thérapeute afin de vous apporter une certaine clarté, vous libérer de ce questionnement afin d'être davantage disponible pour finaliser votre Master et donner à votre vie une direction que vous aurez choisi en toute conscience.

Je reste disponible à votre écoute, pour tout question.
Avec empathie et bienveillance.


Mehdia Salhaoui
Thérapeute familiale & conjugale
Consultations en ligne et en présentiel





Mehdia Salhaoui Psy sur Le Havre

109 réponses

103 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MAI 2023

Bonjour Anaïs,

Merci de votre message.
Ce n'est pas du tout anormal ce que vous ressentez puisque vous avez vécu dans une famille unie et n'avait, à raison des déplacements de votre papa, pas pu vous créer une "seconde" famille à l'extérieur.
Cela vous est tombé dessus de manière un peu brutale car vous ne l'aviez pas anticipé réellement.
Cette nostalgie est donc normale. Elle va forcément subsister quelques temps. Toutefois la nostalgie est toujours un retour en arrière vers quelque chose qui ne peut plus se reproduire. Il vous faut accepter cela et cette acceptation passe par le fait de se projeter en avant, de vous poser la question de savoir ce que vous voulez faire de votre vie. On quitte son milieu familial pour créer son propre univers, son autre famille.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 MAI 2023

Bonjour Anaïs,

C’est une période difficile de la fin d’adolescence et début de l’âge adulte que de quitter le domicile familial, il a été d’autant plus pour vous compliquer puisque votre déménagement a été quelque peu contraint.

De savoir également toute votre famille ensemble sous le même toit, tandis que vous êtes dans une autre ville ne facilite pas votre départ.

Peut-être serait-il important comme vous n’avez pas pu le faire au moment de ces départs de faire le deuil de votre ancienne vie. Le travail de deuil est le temps psychique nécessaire pour déplacer ses investissements émotionnels sur des éléments de votre vie présents, satisfaisants et sécurisants. Je vous propose ainsi des consultations en visioconférence avec moi.

Bien cordialement,

Camille Cohen, psychologue clinicienne.

Camille Cohen Psy sur Paris

36 réponses

40 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023

Bonjour,
vous êtes jeune et c'est un peu normal de cette nostalgie
de votre cocon familiale.

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023

Vous avez eu la chance d'être profondément entourée et aimée et pouvez ainsi vous reposer sur cette sécurité affective pour vous propulser dans vos études et visiblement dans une relation amoureuse. Le sens du travail vous a sans doute été transmis. Le couple stable de vos parents vous a certainement donné un exemple quant aux relations amoureuses.

Ce cocon dans toute sa bienfaisance a peut-être omis à l'entrée de l'adolescence, l'importance des pairs et vous n'avez peut-être pas investit cette sphère extérieure nécessaire à l'identification et à l'éloignement dans la proximité d'avec votre cellule familiale originaire.
Ainsi, à chaque séparation, c'est peut être le vide que vous envisagez, n'étant pleine qu'avec eux.

Vous avez les émotions de tristesse et de déchirement en contradiction avec ce qui vous semble être attendu d'une vie d'adulte. De plus d'autres angoisses peuvent venir se greffer que vous évoquez peut être en disant "peur qu'il me laissent".

Un travail serait souhaitable en thérapie pour vous individuer et accepter ces séparations tout en restant complète.
Toutefois, en attendant ce passage vers ce travail, je vous invite à vous tourner vers les autres et vous créer une autre "famille" d'amis : rejoignez une association, un club de lecture, une sortie sportive.. bref selon vos attraits et loisirs, étendez votre être à un groupe de pairs afin de vivre d'autres émotions et devenir plus.

Bien à vous,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

322 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023

Bonjour Anaïs,

Tout d'abord, merci pour votre témoignage, la première chose que je souhaiterais vous dire, c'est de ne pas vous inquiéter, de ne pas penser que vous êtes anormale. Nous avons tous eu des expériences de vie différentes, et développer des sensibilité qui nous caractérisent d'une manière ou d'une autre. Porter des jugements là-dessus n'a aucun intérêt, bien, au contraire !
Il y a dans votre passé, le fait que vos besoins d'attachement, ont tous été reporté sur votre famille en raison des fréquent déménagement, et peut-être encore d'autres choses que j'ignore. C'est par rapport à ce cocon, que vous avez construit une base de sécurité affective. Aujourd'hui, vous avez 23 ans, vous êtes adulte, mais encore très jeune, vous ressentez encore le besoin de ressentir cette sécurité auprès de vos sœurs et de vos parents. Il n'y a rien de mauvais ou d'anormal là-dedans. Toutefois, il s'agirait plutôt de commencer à apprendre, comprendre comment développer une forme de sécurité, au-delà de ce cercle familial. Il ne s'agit pas de les perdre bien au contraire, mais d'apprendre à vous sentir heureuse, aimée, et sécurisée, au-delà de ce cocon familial. C'est tout à fait possible, le temps et l'expérience vous aideront, mais vous aurez peut-être également besoin de soutien émotionnel et psychologique, si il faut continuer à ressentir cette boule au ventre, cette anxiété.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance, si vous souhaitez en parler,
Xavier Dubouch,
Psycho praticien, Gestalt–thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

514 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023

Bonjour Anais,

C’est naturel d’être nostalgique en pensant à votre vie d’enfant et de jeune fille dans votre famille aimante.

Mais il est moins fréquent de se sentir vraiment « déchiré » à chaque séparation avec vos parents…: ils ont été probablement trop protecteurs ?!
Ils vous ont peut être transmis une croyance du genre « nous ne pouvons être bien qu’ensemble »…, ce qui est limitant pour votre vie actuelle et future (qui sera forcément à vivre sans eux…).
Ces croyances sont souvent inscrits dans une histoire familiale qui a pu être traumatique : tentez de la comprendre à l’aide des vos parents mêmes et d’un-e thérapeute, pour pouvoir trouver la bonne distance enrichissante par rapport à vos parents, en sortant de cette fusionnalité qui vous pose problème aujourd’hui.

Je vous souhaite d’accepter de grandir et de vous séparer de vos parents pour construire votre propre vie d’adulte autonome et indépendante.
sp


Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 MAI 2023

Bonjour,

Quitter sa famille, s'émanciper est un deuil à faire qui n'est pas toujours facile.
Le deuil d'un amour, le deuil d'un confort, le deuil d'une période de vie.

La tristesse, le désespoir, le manque et bien d'autres émotions peuvent accompagner cette épreuve.

Mais ne doivent pas envahir votre espace.

Il est parfois nécessaire de se faire aider pour pouvoir dépasser une situation qui impacte votre vie de couple et votre vie de jeune femme.

N'ayez pas peur de rencontrer un professionnel, quelques séances peuvent suffirent pour vous aider à trouver un bel équilibre.

Vous pouvez regarder mon site plus obtenir plus d'informations
(filleulwixsite)

Gardez confiance.

S. Filleul
Psychanalyste. Rdv sur Crenolib
Conseils téléphoniques personnalisés.
Séances en ligne ou en présentiel.



Sandrine Filleul Psy sur Evry

653 réponses

316 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses