Estime de soi, endométriose et relation aux autres

Réalisée par Alicia · 28 juil. 2023 Aide psychologique

Bonjour,

J’ai été diagnostiquée d’une endométriose il y a 10 mois. J’ai toujours refusé de faire rentrer un petit ami dans ma vie car j’avais peur de l’incompréhension. Finalement, j’ai rencontré quelqu’un il y a deux mois qui est juste formidable, qui m’accompagne à mes rdvs, qui se renseigne avec moi ect.

Il a eu un diagnostic de dépression, il y a quelques semaines.

Je ne me sens pas à la hauteur car lui prends soin de moi mais moi je ne sais pas quoi faire pour l’aider, j’ai l’impression qu’il y a un déséquilibre sur la partie « je prend soin de l’autre ». Quand je lui en parle, il me dit qu’il n’a pas besoin qu’on prenne soin de lui et qu’il ne ressent pas ce déséquilibre sauf que je culpabilise car je vois bien que je ne lui accorde pas l’attention et le temps qu’il m’accorde. Je sais que j’ai du mal à accepter la maladie et que ce sentiment est peut-être dû à ça mais j’aimerai avoir votre avis. Car même dans mes relations avec les autres, je culpabilise, je me suis beaucoup isolée à cause de ma maladie et j’ai l’impression de ne pas être à la hauteur.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 30 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Votre message est interpelant et mérite une aide par votre par la revalorisation de l'estime de vous-même et par la prise de conscience que vous avez comme tout un chacun droit au bonheur, droit d'être aimée dans votre unicité.
Votre refus ç ce bonheur a d'ailleurs tourné cours puisqu votre ami est entré dans votre ligne de vie et qui plus est, il vous soutient dans la maladie douloureuse et aux effets multples, aux causes polyfactorielles aussi qu'est l'endométriose.
Effectivement, vous avez rejeté la maladie et vous savez combien la part psychologique est importante face aux difficultés du corps, il ne s'agit pas d'accepter au sens premier la maladie mais de la percevoir sous un autre angle déjà, en ne vous isolant pas ( ou plus), en n'étant plus dans le mode du repli comme avant La Rencontre.
Vous ne vous sentez pas la hauteur car votre compagnon vous porte assistance et a pris Alicia avec cette maladie non admise.... mais il le sait, il ne vous demande rien en retour, ou plutôt si: votre amour et votre authenticité.

Une démarche analytique vous permettrait de revisiter votre posture face à cette maladie, votre sentiment de culpabilité et par principe binaite de "honte", comment démanteler ce(s) schéma(s) de pensée si destructeur(s) en vous, pour marcher d'un même pas désormais accompagnée.

Parler de dépression est peut-être précipité, tout dépend déjà de qui a aposé cette étiquette.
Il existe d'autres degrès de souffrance psychologique avant de parvenir à l'apogée de la névrose pathologique.

Je reste à votre écoute en téléconsultation si vous le souhiatez, avec bienveillance et empathie pour réaliser cette plongée en vous et reconnaitre vos ressources et vos forces à activer, mieux vivre tout simplement en faisant lumière sur votre situation et sa symptômatique.

Prenez soin de vous.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8743 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 SEPT. 2023

Bonjour Alicia

Il faudrait commence par ne plus vous regarder uniquement par le spectre de la maladie.
Vous parlez de lui comme quelqu'un de formidable. Il y a sûrement une attitude de votre part qui le rendrait plus à l'aise. Il a peut être honte de souffrir de depression. Le rapport à la maladie (et encore plus lorsqu'elle est mentale) est très différent d'une personne à l'autre. De votre côté, vous culpabilisez peut être en pensant que l'endométriose dont vous souffrez est la cause de sa dépression.
L'isolement (hors maladie infectieuse) est une véritable plaie.
Je suis à votre écoute pour vous aider à surmonter ces épreuves.
Bien à vous
Charlotte
Psychologue
travail / couple / famille
* Rendez-vous en ligne uniquement

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

247 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonsoir Alicia,

Même si c'est vous qui souffrez d'endométriose les conséquences de cette maladie impactent forcément le couple en entier. Il est donc tout à fait normal que votre conjoint vous accompagne dans ce process.
Concernant sa dépression il faudrait comprendre quel en est la nature et la cause. Vous pouvez bien sûr être là pour lui mais lui seul pourra se faire aider pour en sortir.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21139 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Ce qui s’entend dans votre message c’est que vous avez « endossée » le diagnostic de la maladie comme une étiquette posée sur vous…, ce qui est forcément limitant dans votre vie.
Or, c’est malheureusement une maladie assez répandue et qui n’empêche en rien de vivre normalement, et même d’avoir une vie sexuelle en prenant certaines précautions.
Le paradoxe est que vous écrivez ne pas accepter votre maladie… Or, pour bien vivre avec il faut commencer par l’accepter.

Concernant votre relation : oui, le soutien doit être équilibré, réciproque et pas excessif, puisque aucun de vous ne doit pas jouer le rôle d’un thérapeute pour l’autre.

Il est possible que cet homme n’ait pas besoin d’être « materné », mais vous pouvez quand même lui dire votre inquiétude pour sa santé et votre soutien pour qu’il aille mieux.

Il y a aussi dans votre message ce sentiment de culpabilité permanente et celui ne pas « être à la hauteur ».
Et pour faire taire ceux là vous aurez besoin d’une thérapie.

N’hésitez pas à vous choisir / trouver un-e thérapeute qui vous aidera à réparer les blessures du passé qui ont généré ce manque de confiance en vous.

Je vous souhaite de vous sentir à la hauteur dans toutes vos relations et d’élargir le cercle de vos échanges avec les autres.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4266 réponses

11743 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JUIL. 2023

Bonjour,
A vous lire, j'ai l'impression que vous vous identifiez à ce que vous nommez "mon lendométriose". Déjà sachez que cela se traite, donc arrêtez de focaliser votre vie par rapport à ça...

Je pense que le problème d'estime de soi est bien plus profond et qu'il serait utile de révisiter votre enfance en traitant tous les souvenirs impactant. Mon approche est pertinente dans ce sens (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5333 réponses

30836 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Vous avez très bien énoncé votre absence d'acceptation de la maladie, donc de votre faille.
Vous devez déjà apprendre à ne plus porter ce poids de la culpabilité et par voie de conséquence de la honte.
Vous n'y êtes pour rien, vous êtes vctime et cela doit être intégré dans votre schéma de base de penser.
Même en ayant tenté de rejeter un investissement dans une relation à l'autre, vous avez bien perçu que vous n'aviez pas eu le contrôle et que les sentiments o,nt été plus forts que votre intention de repli sur vous-même.
Pourquoi vous isoler alors que la souffrance existe en vous et que vous avez plus que tous besoin d'affect, de soutien, de prise en considération de vous tel que vous êtes, dans votre unicité, avec vos douleurs mais aussi vos ressources et vos qualités?
Pourquoi ne pas vous accorder le droit au sentiment de bonheur à votre "porte" et en faire dès lors une force, une source de motivation pour ne plus subir la maladie en versus solo?
Cessez de vous flageller.
Cette personne vous aime pour ce que vous êtes, elle vous accompagne sans demande de retour, ou du moins sans ce qui est à votre sens nécessaire de lui restituer. Vous ne lui avez pas caché votre maladie et il l'a accceptée au point de s'y impliquer. Preuve de sa sincérité envers vous.

Un travail de compréhension de vous-même par l'analyse vous permettra de mettre en mots les causes de ces freins que vous vous mettez, vous pariendrez par ailleurs à une estime de vous et une confiance en vous, par effet écho confiance en l'autre, pour ne plus vivre avec tant de faux-semblants et de culpabilité, vous décharger, vous alléger. La maladie n'aura alors plus autant d'impacts sur vous. N'oubliez jamais que le corps parle à notre place. L'endométriose ne décoiule pas du hasard, elle est un signe dans la clinique du mal-être. A creuser.

Je reste à votre écoute, en téléconsultation si vous en éprouvez la volonté.

Recevez tout mon soutien dans votre combat.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8743 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Je comprends à quel point il peut être difficile de vivre avec l'endométriose, et je vous félicite d'avoir parlé de vos difficultés. Il est naturel de ressentir de l'appréhension à l'idée d'entamer une nouvelle relation lorsqu'on est atteint d'une maladie chronique, mais n'oubliez pas que vous méritez autant d'amour et de compréhension que n'importe qui d'autre.

En ce qui concerne la dépression de votre partenaire, il est essentiel de communiquer ouvertement vos sentiments et vos inquiétudes. Peut-être pouvez-vous tous deux explorer des moyens de vous soutenir mutuellement tout en respectant les limites de chacun.

Je vous encourage à ne pas laisser votre maladie définir vos relations et à ne pas vous isoler. Demander l'aide d'un professionnel pourrait vous aider à comprendre vos émotions et à y faire face. Je propose un espace sûr pour explorer ces défis et trouver des moyens d'améliorer votre bien-être.

N'hésitez pas à me contacter pour une première consultation gratuite. N'oubliez pas que vous méritez d'être heureux et soutenu dans votre cheminement.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

795 réponses

2675 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Chaque personne a une façon unique d'agir et de gérer ses émotions. Votre partenaire semble comprendre vos difficultés et ne semble pas vous juger, car il reconnaît que vous traversez également une période difficile. Ne soyez pas trop dure avec vous-même, vous ne pouvez pas donner plus que ce que vous avez. Dans cette situation, alors que la compréhension et l'affection doivent exister, il est important qu'il y ait une certaine distance saine, afin de ne pas compromettre la santé mentale de l'autre.

Je reste à disposition si besoin, bien à vous.

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

501 réponses

4456 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Je vous remercie pour votre message

Dans votre situation, je vous conseillerai un suivi thérapeutique, votre partenaire n’est pas là pour faire office de thérapeute, mais juste pour vous soutenir. Que faites vous pour vous faire aider par des professionnels de santé mentale et sortir de cet état ?

Restant à votre écoute
Marjorie Lugari * Sexothérapeute * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10837 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Je suis désolée que vous soyez confrontée à une telle épreuve.

La maladie rend vulnérable, parfois nous renvoie à notre incapacité à faire et à douter de notre valeur. Vous avez le droit et le mérite que votre petit ami prenne soin de vous, c'est peut-être un moyen pour lui aussi, de se réparer en se sentant utile, c'est pour cette raison qu'il ne ressent pas de déséquilibre.

Continuez d'accepter qu'il vous accompagne, qu'il prenne soin de vous et montrez lui toute votre reconnaissance et votre amour.
Il n 'y a pas de place à la culpabilité, vous pouvez toujours lui apporter des petites attentions, comme lui préparer un petit dîner en amoureux ou lui faire une petite surprise.

Je vous souhaite bon courage et surtout lâchez prise !

Bien à vous

Samah Labidi
Psychothérapeute en thérapie individuelle et de couple
Spécialisée en Psycho Généalogie

Samah Labidi Psy sur Toulon

147 réponses

250 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Je comprends tout à fait tes préoccupations et tes sentiments face à cette situation. Il est normal de ressentir un déséquilibre lorsque l’un des partenaires prend soin de l’autre davantage. Cependant, il est important de se rappeler que chaque personne a ses propres besoins et façons de gérer sa maladie.

Il est louable que tu te soucies de ton partenaire et que tu veuilles l’aider, mais il est essentiel de lui donner l’espace dont il a besoin pour gérer sa dépression. Parfois, le simple fait d’être présent, d’écouter et de montrer de l’empathie peut être d’une grande aide.

N’oublie pas de prendre soin de toi également. Prends le temps de t’accorder de l’attention, de te reposer et de te ressourcer. Il est normal de ressentir de la culpabilité, mais rappelle toi que tu es une personne précieuse et que tu mérites également d’être soutenue et aimée.

Je suis là pour toi si tu as besoin de parler davantage de tes préoccupations ou si tu as d’autres questions.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

926 réponses

1099 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIL. 2023

Bonjour Alicia,

Pourquoi vous isolez-vous ainsi à cause de cette maladie ? Certes, elle est handicapante, mais vous n’êtes pas la seule à en souffrir. Pourquoi devriez-vous donc vous cacher à cause de cela ?
Concernant votre partenaire, il est important en effet dans un couple qu’il y ait un certain équilibre. Cependant, ce qu’il faut comprendre que l’on n’est pas nécessairement obligé de donner exactement ce que l’on reçoit ! On peut donner autre chose, d’une façon différente. Le plus important, c’est que chacun dans le couple ne se sente pas frustrer dans la relation.
Je vous invite donc à vivre votre vie personnelle et sentimentale sans vous mettre ces contraintes qui vous gâchent le plaisir que vous pourriez en retirer.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3370 réponses

3345 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses