J'ai besoin de savoir où j'en suis pour avancer

Réalisée par Laura · 22 mars 2023 Aide psychologique

Bonjour, deux sujet me préoccupe majoritairement, et je pense que pour pouvoir m'aider le mieux et que je commence par vous dire qui je suis, pardon d'avance si ce qui va suivre est un peu brouillon, ça l'est aussi dans ma tête. Je suis une femme de 53 ans bientôt, je vis avec mes trois enfants que j'ai élevée seule une grande partie de ma vie, deux majeurs qui cherche un emploi, je n'ai pas réussi à retrouver d'emploi moi non plus mais j'ai la chance d'avoir un hobby créatif qui me passionne, le dernier de mes enfants à 16 ans, il m'a avoué l'été dernier être dysphorique de genre (né garçon, il se sent fille et à la maison il demande à ce qu'on le traite comme telle et l'appelle par le prénom féminin qu'il s'est choisit) j'accepte ce fait sans problème, le problème n'est pas là , je ne sais tout simplement pas comment l'aider au mieux afin qu'il/elle vive son adolescence sans trop de heurts, et j'angoisse qu'il/elle se dévoile à son lycée et qu'il/elle ne soit victime de harcèlement, d'agression ou que sais-je encore si sa dysphorie était connue, l'actualité est riche de ses transsexuels battus, tués, par l'intolérance et la bêtise humaine. Heureusement il/elle est suivi(e) par une psychologue depuis 2 ans pour l'aider à se connaître et prendre confiance en soi. L'autre sujet est lié à mon enfance, j'ai vécue mon enfance avec un père alcoolique, pervers et violent et j'ai vu de près les ravages que l'alcool fait sur les personnes et leur entourage, en devenant femme, je suis tombé sur un homme merveilleux qui s'est révélé alcoolique et à essayé de me taper sous son emprise, je me suis juré de ne plus jamais vivre cela et que mes enfants ne subisse pas cela non plus...depuis j'ai enchainer les rencontres désastreuse, acceptant de faire des choses dans l'intimité qui me font honte, suite à une maladie dans l'enfance j'ai été soignée à base de cortisone à très forte dose pendant des années, à l'adolescence les hormones faisant je suis devenue obèse, j'ai subi il y a 12 ans une intervention pour couper mon estomac mais je reste une femme aux formes prononcées et je ne peux plus me voir dans une glace, littéralement, j'ai honte de mon corps mais je l'ai accepté car je ne peux rien y faire, mais j'ai honte de me montrer à un homme nue et pendant un temps j'ai enchainé les rencontres éphémères avec des hommes qui ne me correspondait pas. Depuis 5 ans, je me suis coupée de toute vie sociale, je ne vois plus mes frères et soeur nous n'avons jamais été proche de toute façon, mes parents sont décédés depuis 16 ans pour mon père et depuis 7 ans pour ma mère. Je n'ai pas d'amis, pas de travail, pas de vie sociale, je vis en cité mais je ne fréquente pas les voisins, les rares à qui j'ai parlé je me suis engueulés avec. Je sort uniquement lorsque je n'ai pas le choix, le médecin ou les courses, promener le chien. moins je vois de monde mieux je me porte, et pourtant cette solitude que j'aime, me pèse de plus en plus. j'ai essayé de m'inscrire sur des sites de rencontres pour trouver quelqu'un mais j'ai trop peur de tomber sur un homme qui boit de l'alcool, et un homme qui ne boit pas, se compte sur les doigts d'une main. je sais que l'on peut boire occasionnellement sans allé jusqu' à l'ivresse et j'ai essayé d'avoir une relation avec un homme ainsi mais à l'instant ou je le voyais se servir un verre d'alcool, l'angoisse me prenait et je devais partir pour me ressaisir. J'ai peur de finir seule ma vie, je ne veux pas devenir une vieille femme aigrie et solitaire, je sais avoir encore beaucoup d'amour à donner et je suis en manque de cette tendresse qu'apporte une relation auprès d'un homme qui me corresponde. Je n'ose plus rien faire, plus voir personne, j'ai peur de tomber amoureuse d'un homme qui boit de l'alcool, peur de celle qui je devient à force de solitude, cette asociale, j'ai toujours été une solitaire et je n'ai pas besoin d'une floppée d'ami(e)s, je préfère la qualité à la quantité mais j'ai besoin de tendresse, de me sentir bien près d'un homme, et j'ai peur qu'à cause de mon obsession à ne cherchais que quelqu'un qui ne boive jamais , je ne le trouve jamais, à force, parce que je ne suis pas de celle qui parle beaucoup, j'écoute souvent, j'ai caché à mes enfants, et à moi-même ma peine, mes angoisses, derrière un masque de froideur et d'indifférence, masque lourd à porter parfois. Merci de m'avoir lu, rien qu'exprimer tout cela concrètement au lieu de le garder dans ma tête soulage un peu. ça ne résous rien mais ça fait du bien, merci.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 25 MARS 2023

Bonjour Laura,

Votre message est une grande preuve de courage et de forces en vous, je vous en félicite.
Vous avez bien fait d'écrire ce récit de vie si noueuse. Écrire est salvateur tout comme mettre des mots sur vos maux par la parole. Cela libère et soulage. On se sent écouté et cela rompt également votre solitude.
Vous méritez le respect pour votre rôle de maman solo mais aussi pour cette enfance dont vous portez encore mes stigmates.
L'image de votre corps est un fardeau que vous devez apprendre à travailler pour ne plus avoir ces préjugés et cette faible estime de vous même.
Nous sommes chacun l'enveloppe charnelle sur nous sommes et il vous faut être aidée pour vous accepter sans vous replier comme vous le faites. C'est votre grand coeur , lui invisible au premier abord,qui prévaut. Vous avez un grand besoin d'être rassurée et pour cela de parler sur tant de choses énoncées et vous épanouir enfin.
Je suis à votre entière écoute en téléconsultation avec extrême bienveillance et empathie pour vous accompagner pas après pas.

Prenez soin de vous.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en psychothérapie
Psychanalyste

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8678 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 MARS 2023

Bonsoir,

Concernant votre fils il faut le laisser vivre sa vie, comme vous le faites, sans jugement et avec douceur et confiance. Il est de toute façon bien accompagnée et il devra apprendre à gérer ses choix et les difficultés auxquelles il devra faire face. Vous ne pouvez l'aider qu'en lui apportant votre soutien mais vous ne pourrez pas vivre à sa place ce qu'il/elle vit.
Vous concernant vous vous rapprochez du terme de l'accompagnement de vos enfants. les deux premiers sont majeurs et cherchent du travail et le/la dernièr(e) entre dans l'âge adulte.
C'est le moment où jamais de commencer à penser à vous et il n'est donc pas si étonnant que cela de vous voir venir sur ce site exprimer votre mal-être. Vous avez vécu jusqu'à présent pour vos enfants. Définissez maintenant votre avenir. Vous n'avez bientôt plus d'autre contrainte que celle de vous occuper de vous.
Je vous conseille vivement de vous faire accompagner dans cette étape très importante pour vous. C'est comme si vous repreniez votre vie à zéro.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4070 réponses

20980 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour, il est tout à fait compréhensible que vous soyez préoccupée par ces deux sujets. Je suis là pour vous aider à traverser cette période difficile. Il semble que votre enfant ait besoin d'un soutien important dans sa vie, et il est formidable de savoir que vous l'acceptez sans condition. Nous pouvons travailler ensemble pour trouver des stratégies pour aider votre enfant à se sentir à l'aise dans sa peau et à naviguer cette période de transition. Quant à votre propre passé traumatique et à vos relations passées, je peux vous aider à identifier et à travailler sur les schémas de pensée et de comportement qui vous empêchent de trouver une relation saine. Je vous encourage vivement à prendre rendez-vous en ligne pour commencer à travailler sur ces questions.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

91 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour Laura.

Votre récit n'est absolument pas brouillon on suit très bien le fil de votre pensée, soyez rassurée sur ce point et j'y vois dores et déjà une première compétence.

Votre récit porte une détresse qui s'appuie sur plusieurs problématiques. Pour autant aucune d'elle n'est insoluble.

Vous parlez de votre fils, de sa dysphorique dysphorie et des craintes qu'elle suscite chez vous, ce qui est une réaction normale pour une mère. (C'est encore une compétence) Vous souhaitez l'accompagner au mieux et être à ses côtés ce dont il a à n'en pas douter besoin. Vous accordez trop d'importance aux faits divers. Les enseignants et les proviseurs de lycée sont maintenant de mieux en mieux formés pour faire face à ce type de situation qui sont de moins en moins exceptionnelles. Je pourrais vous citer ce cas rencontré, identique au votre où la maman de cet enfant est d'abord allé en parler au proviseur du lycée. Ensemble et avec l'équipe pédagogique ils ont put travailler l'accueil de cette situation.
Je vous invite donc à penser que vous n'êtes pas seule au côté de votre enfant le corps enseignant peut être également ressource.

Vous évoquez également des traumatismes liés à des situation relevant de l'alcoolisme. Ce sont des traumatismes qui doivent être traités comme tels, ne les sous-estimez pas ils sont sans doutes aussi partie prenante des autres problèmes que vous évoquez.
Un travail thérapeutique serait bénéfique pour vous, il faut réduire ces traumatisme, et ne vous enfermez pas dans vos représentation, tous les hommes ne sont pas alcooliques. L'alcoolisme est en voie de régression.

Votre regard sur vous-même est fortement dévalorisé et marque une faible estime de soi. Cela s'exprime dans l'idée que vous vous faites de votre corps et votre repli social. Malgré tout, en quelques lignes, en écrivant votre question, vous faites déjà état de quelques compétences (je me suis permis d'en relever certaine). Bref, en deux mots vous êtes bien plus que l'image dévalorisée que vous nous présentez.
Ici aussi un travail thérapeutique vous permettrait de consolider estime de Soi, confiance, image sociale etc... et estomper les peurs qui vous saisissent. En Thérapie Narrative nous parlons d'une histoire saturée par le problème et nous nous attachons à construire une autre histoire alternative dans lequel le problème se trouve dissout.

Enfin, votre messages clairs et précis porte de belles capacités de communications, n'hésitez pas à échanger avec vos enfants à parler de vos peurs inquiétudes, ils vous comprendront dés lors que vous n'entrerez pas dans un discours de la plainte. Vous serez sans doutes surprise de ce que peut produire le fait de s'autoriser à parler.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bonne journée

Bruno Brice
Psychopraticien & Thérapeute Narratif

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

386 réponses

184 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Laura
Je pense que pour continuer à vous sentir plus légère et soulagée, vous avez besoin de continuer à pouvoir parler de vous, de votre vie, vos peurs, vos ressentis, et c'est avec grand plaisir que je vous aide à faire tomber ces barrières qui vous empêchent d'envisager de former un couple avec un homme qui vous apporte ce dont vous avez besoin.
En présentiel ou visio, comme vous le souhaitez
Bien à vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Losabelle,

Tout d'abord vous dire que votre message n'est pas du tout brouillon, et que le fils de votre pensée est assez clair. Vous dites avoir besoin de savoir où vous en êtes pour avancer. Mais, en revanche, vous n'avez pas de questions très claire.
Donc, difficile de vous dire exactement où vous en êtes, si ce n'est que en vous lisant, vous auriez bien besoin de dépasser certains blocages et certaines représentation pour pouvoir aller de l'avant. L'isolement social, les peurs, et la perte de confiance en vous-même, sont des choses qui vous tirent vers le bas, qui vous empêche d'aller de l'avant. Malheureusement, il est difficile de s'en sortir seul, il faut que ce soit la vie nous apporte des conditions extérieures favorables, soit décider de faire un travail avec une personne compétente. J'espère que l'une ou l'autre de ces options s'offriront à vous ou que vous décidiez de forcer"le destin" !!!

Je reste à votre écoute, avec attention et bienveillance,
Xavier Dubouch
Psychopraticien, Gestalt-thérapeute

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

509 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Laura,
ce que vous avez vécu dans votre enfance (notamment l'alcoolisme de votre père) vous a traumatisée et fait entrer dans le désamour de vous même. Vous avez grandi sans la nécessaire estime de soi et vous avez de ce fait attiré à l'âge adulte des personnes qui correspondaient à ce que vous ressentiez de vous-même.
Il n'est pas trop tard pour guérir vos blessures d'origine, apprendre à vous accepter, vous aimer et poser vos limites, dans le respect de vous-même.
Je peux vous accompagner sur ce chemin qui vous libérera de vos peurs qui ne font que vous entretenir dans vos fausses croyances.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour,
Votre message énonce de nombreuse souffrances, parfois connues intuitivement de vous , parfois inconscientes. Vos blessures animent votre quotidien, cet abîme semble vous diriger vers un comportent trop défensif, trop solitaire.
La seule approche est bien d'envisager une analyse, une thérapie, pour vous réparer, vous solidifier dans vos émotions et votre rôle de mère, de femme.
Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées.

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

182 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Laura,

Votre détresse est grande, c’est criant. Il est en effet grand temps de vous faire aider pour retrouver un peu de sérénité dans votre vie. Celle-ci vous permettra, en mettant certains points de vue en perspective, de retrouver du lien social et ainsi pouvoir faire de nouveau des rencontres qui ne seront pas infructueuses comme vous avez pu en avoir par le passé.
N’hésitez donc pas à vous faire aider pour réussir à vivre une vie plus heureuse en étant moins solitaire.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3350 réponses

3313 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Laura

Je vous remercie de votre témoignage qui me touche beaucoup. Vous avez été confrontée très tôt à l'alcoolisme et à la violence de votre père, puis à un conjoint qui souffrait du même mal mais avec qui vous avez su rompre pour vous protéger. Aujourd'hui vous avez peur de tout homme qui a un rapport avec l'alccol et c'est bien normal mais cela vous isole en effet et vous empêche de sociabiliser.
Je ressens votre profonde solitude et face à ce que vous avez vécu, votre besoin de protéger vos enfants de ce monde violent. Aujourd'hui, vous n'avez plus confiance et je comprends que ça soit très difficile d'aller vers les autres en étant dans la peur et le doute.
Comme vous le dites, parler fait du bien et c'est vraiment ce que je vous invite à faire plus régulièrement : parler de ce que vous ressentez, exprimer à vos enfants vos peurs pour eux, vous ouvrir déjà davantage à votre entourage proche. Tout cela va vous aider à renouer d'abord avec vous même, vous réconcilier profondément avec la part de vous qui a tant souffert et qui a besoin que vous la regardiez aujourd'hui. Malgré sa souffrance, c'est certainement une part magnifique et merveilleuse qui a le droit d'exister pleinement aujourd'hui.
Je vous invite également à entamer un accompagnement thérapeutique qui vous aidera à exprimer et clarifier vos émotions et vos pensées pour mieux les comprendre et les accepter et ainsi redonner un nouveau sens à ce que vous vivez. Vous serez ainsi plus à même d'accompagner votre dernier fils dans ce qu'il vit.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1235 réponses

2356 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Laura et merci à vous de nous avoir fait confiance pour avoir déposé ici ce lourd fardeau.

Votre vie solitaire vous pèse et comme tout le monde vous avez besoin d'amour vrai pour vous sentir mieux.

Cependant vous racontez un passé difficile qui n'a pu que vous laisser des comportements d'évitement. Alors vous fuyez tout ce qui pourrait vous ramener à ce passé. En cela vous faites bien, mais c'est dans la façon que vous avez besoin de trouver le juste chemin.

D'autre part votre aspect physique vous empêche de vous épanouir alors que bien d'autres trouvent l'amour en étant atteint physiquement par le malheur. N'est ce pas? N'y a t’il pas des personnes avec une seule jambe, des aveugles, etc qui sont heureux auprès d'un amour ?

Vous avez besoin d'un travail approfondi sur vous même afin de voir les choses avec "d'autres lunettes".
Votre inconscient a enregistré des faits que vous avez vécus depuis l'enfance et il fait tout pour vous préserver, mais pas de la bonne manière.

Il est nécessaire que tout cela soit soit revu autrement pour que vos comportements puissent changer, et par conséquent votre vie en générale.
Je ne vous cacherai pas que cela demande de la persévérance. Toute thérapie profonde nécessite de s'y accrocher et d'avoir confiance pour qu'elle apporte ses résultats. Après ce que j'ai lu je sais que vous y arriverez.

Bon courage à vous sur ce chemin de votre nouvelle vie.

----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---




Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

357 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 MARS 2023

Bonjour Laura,
Je trouve que ce que vous partagez n'est pas si brouillon que cela. Vous parlez d'abord de la situation de votre dernier enfant qui vous préoccupe, à raison puisque la transphobie et les violences qui en résulte sont une réalité sociétale révoltante qui est encore loin d'avoir été traitée pour l'instant. Néanmoins, il semble que vous souteniez votre fille dans son cheminement, ce qui est très précieux, et qu'elle soit également accompagnée par un suivi avec une psychologue.
Ensuite, vous amenez des questionnements quant à vous-même, qui font quelque part un peu écho à ce que vous ressentez par rapport au vécu de votre enfant. Les situations sont évidemment bien différentes dans les faits, cependant vous êtes aussi à un carrefour de votre vie et cherchez votre voie. Vous semblez être perdue entre des sentiments opposés, mais très humains et compréhensibles : d'une part vous désirez de la tendresse, et vous y avez droit peu importe votre physique, vous pouvez être aimée et désirée ; et d'autre part vous avez peur. Une peur que vous reliez très bien à votre enfance et à votre père en particulier, ce qui constitue pour vous quelque chose de marquant, de traumatisant même, avec lequel vous avez dû tant bien que mal vous construire et avancer malgré tout. Je pense que vous avez identifié que votre peur tient lieu de défense pour vous protéger de revivre des événements traumatiques auxquels vous avez été confrontée. Pourtant, il est aussi important pour vous de pouvoir suivre ce désir très naturel que vous éprouvez d'être aimée et accompagnée par un homme qui vous accepte telle que vous êtes, et de ne pas être finalement empêchée et entravée par cette peur, sinon elle ne protège plus mais au contraire vous fait souffrir.
Il pourrait vous être bénéfique de vous faire accompagner vous aussi d'un.e psychologue avec qui vous pourrez partager ces questionnements, en discuter plus en profondeur, et en trouver le sens, cette direction que vous recherchez actuellement. Une psychothérapie vous offrirait un espace de confiance et un temps rien que pour vous, afin de prendre soin de vous-même, de votre esprit et du corps que l'abrite.
N'hésitez pas à prendre contact avec moi si vous souhaitez approfondir cet échange. Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner et vous aider à éclaircir vos questionnements, afin que vous puissiez vous sentir mieux, plus sereine, et gagner en estime ainsi qu'en confiance personnelle.

Prenez soin de vous. Je vous souhaite de trouver votre trajectoire et de vous épanouir.

Bien à vous.
Mégane Meslier
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute

Mégane Meslier Psy sur Vert-Saint-Denis

126 réponses

939 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134450

réponses