J’ai de gros problèmes d’estime de moi

Réalisée par Justine · 3 janv. 2024 Aide psychologique

Bonjour,

Je vous contacte car je ne sais pas comment faire pour ne plus subir mes variations extrêmes d’humeur et d’image de moi. Ayant vécu des violences parentales durant dix années (humiliations, moqueries, violences physiques…), je me suis construite une « moi » de protection : celle-ci se sent capable de tout, elle excelle à l’école, a toujours tout « réussi » mais est un roc, elle affirme beaucoup, elle intimide les autres. Bien entendu, elle est surtout une carapace de protection. De l’autre côté, une autre version de cet « égo détraqué » : Je me sens nulle, capable de rien, plus rien n’a de sens et j’ai des pensées noires. Les deux peuvent se succéder d’un jour à l’autre. Je ne sais pas s’il s’agit de problèmes d’humeur ou d’estime de soi… Quoi qu’il en soit, j’oscille entre des périodes de grande créativité où j’entreprends de (très) grands projets : écriture d’un livre, réalisation d’un podcast… (qui sont, d’après les personnes qui m’entourent, qualitatifs) et d’autres où j’abandonne tout en me disant que « tout cela n’était qu’une aberration », que je ne suis capable de rien et je me demande pour qui je me prends. Si bien que je n’arrive plus à savoir quelle version de moi est rationnelle (celle qui croit en elle, ou l’autre). J’en souffre beaucoup, d’autant plus qu’à force de subir ces montagnes russes, cela ne fait que renforcer l’image désastreuse que j’ai de moi. Je ne me fais plus confiance. J’ai des pensées obsessionnelles qui tournent en boucle et des ruminations mentales. Le tableau passe de blanc à noir en quelques jours.

PS : Mes amis me ressentent souvent « au milieu » (équilibrée), ce qui me rassure mais cela n’empêche pas les revirements à 360 degrés que je vis intérieurement vis à vis de mon image de moi et qui m’épuisent. Je ne supporte plus ces variations extrêmes, j’aimerais trouver un moyen de ne plus subir cela et de pouvoir aboutir mes projets et (enfin) croire en moi.

Je vous remercie par avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 JANV. 2024

Bonjour Justine,

Nous avons tous deux personnalités, celle qui nous sert à nous adapter à notre environnement (persona) et celle qui est notre personnalité intime. Votre personnalité intime a été blessée et vous vous êtes construite un peu à la force du poignet sur votre persona, en utilisant vos capacités intellectuelles et créatives.
Aujourd'hui vous n'avez pas réglé les problèmes de votre personnalité intime, blessée et avec le temps l'écart grandit entre ces deux personnalités. Il est probable que vous compensiez les blessures de votre personnalité intime en tentant de combler à l'extérieur, dans votre environnement, les frustrations du passé. Mais cela ne peut durer qu'un temps. L'étape de "crise" que vous vivez aujourd'hui est donc une chance, chance de résoudre les problèmes en profondeur.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21545 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JANV. 2024

Bonjour Justine ,

Votre souffrance est la conséquence des humiliations de vous avez subit malheureusement . Vous sauvez votre image sociale au détriment de votre image interne et cette distorsion vous fait douter.
La thérapie serait un moyen de vous reconnecter à vous même et d'adopter des comportements plus en adéquation.
Je consulte en ligne si besoin.

Prenez soin de vous !

Lysiane MALUS BONTEMPS Psy sur Béziers

4 réponses

1 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2024

Bonjour Justine,

Il me semble que ce que vous décrivez comme changement d’humeur (et ce ne sont pas des « dissociations » dans le sens psychiatrique du terme…) montre que vous souffrez des blessures laissées par les années de violences physiques et psychologiques subies en famille.
Celles ci ébranlent par moments la confiance que vous avez pu gagner grâce à une forte conscience de vos capacités et qualités reconnues par vos pairs.

Les doutes surgissent probablement dans des circonstances qui vous rappellent des situations traumatisantes vécues avec vos parents et leurs remarques sur votre personne, ce qui vous a empêché d’acquérir une estime intérieure de vous même solide.

Une thérapie peut vous aider à faire taire les voix dévalorisantes du passé et de stabiliser votre estime de vous et votre humeur.

Je vous souhaite d’arriver à vous faire confiance et à être constamment fière de la personne que vous êtes devenue malgré ce lourd passé familial.
sp


Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4348 réponses

11919 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 JANV. 2024

Chère Justine,

Vous devez d'abord recevoir des félicitations pour votre message précis et où vous tentez de faire l'analyse de vous-même.
Vous partez de votre Moi.
Mais tout individu commence à construire son Moi dès la petite enfance et les imagos parentaux sont les murs porteurs de ce qui sera au fil des années votre personnalité.
Vous avez souffert de violences physiques et psychologiques durant dix années de la part de vos parents. Vous en gardez les stigmates, les blessures émotionnelles et vos changements d'humeur en sont un des signes cliniques.
Vous avez une faible confiance en vous et par principe binaire votre estime de vous est impactée.
Ces deux facteurs de construction de votre image et de votre Moi doivent absolument être travaillés en thérapie guidée par la voie de l'introspection analytique.
Vous pouvez vous réparer, Justine
Vos projets de vie sont un bon signe et vos amis vous apportent soutien et image de vous positive par leurs points de vue, des piliers de résilience nécessaires mais seul l'accompagnement en psychothérapie ou en psychanalyse vous rendra votre estime de vous et votre confiance en vous. Vers votre renaissance.

Je suis à votre écoute en téléconsultation si vous le souhaitez, avec chaleur et bienveillance.

Ne lâchez rien. Vous venez de faire un premier pas en explicitant votre parcours par ce message SOS bien reçu.

Bien à vous.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en psychothérapie
Thérapeute en TCC (grande anxiété, stress post-traumatique)

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9141 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2024

Suite à ma réponse initiale, je tenais à apporter un complément d'information sur ce que je lis sur ce post qui m'apparait primordial.

Il ne s'agit pas de " pensées dysfonctionnelles" comme on vous l'a dit, mais des Etats du Moi dissociatif, c'est très différent.
J'ai l'habitude de travailler sur le sujet, et c'est très important que votre praticien sache travailler dessus.
Une pensée dysfonctionnelle c'est une pensée erronée, ce que l'internaute évoque c'est une partie d'elle même qui agit dans ce sens, c'est bien plus profond, c'est une partie du Moi dissociée.

Il me semble important d'apporter un éclairage juste pour les personnes qui s'interroge sur leur problématique.
Et la TCC (que je pratique également où justement on travaille sur les pensées dysfonctionnelles), mais ce n'est pas l'approche à adapter dans le cas présent.

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2024

Chère Justine,

Je tiens à saluer le courage dont vous faites preuve dans le partage de votre expériences et de vos ressentis. Il est évident que vous avez vécu des périodes difficiles, marquées par des violences parentales qui ont laissé des empreintes profondes sur votre perception de vous-même.

Il semble que vous ayez développé une "carapace de protection", une version de vous-même qui excelle, affirme, et intimide, en réaction aux humiliations et aux violences que vous avez subies. Cette carapace a pu vous aider à survivre dans des circonstances difficiles, mais elle semble également être source d'un poids considérable d'injonctions et de dévalorisations introjectées.

D'un autre côté, vous mentionnez une autre version de vous-même, une version qui se sent nulle, incapable, et qui oscille entre des périodes de créativité intense et des moments d'abandon et de doute profond. Ces variations extrêmes semblent être le reflet des blessures profondes que vous portez.

Il est essentiel de reconnaître que ces deux versions de vous-même ne ne vous définissent pas. Elles sont des réponses adaptatives à des situations difficiles vécues dans l'enfance. Cependant, maintenant, elles peuvent entraver votre liberté d'être pleinement vous-même et de croire en vos capacités. Malgré la souffrance que cette expérience actuelle vous fait ressentir, je pourrais constater qu'il y a du mouvement dans ces changements d'état et c'est encourageant car cela indique une dynamique vitale bien présente.

En tant que Gestalt-Praticien, je propose un accompagnement qui vise à explorer ces différentes parties de vous-même, à comprendre leurs origines, et à travailler sur la libération de votre véritable potentiel. Le travail en Gestalt thérapie intégrative peut vous offrir des outils pour naviguer à travers ces variations d'humeur et d'image de soi, tout en vous permettant de trouver un équilibre plus authentique.

Je vous encourage à considérer cette démarche comme un pas vers la découverte de votre liberté intérieure et la possibilité de mener à bien vos projets. N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez discuter plus en détail de la façon dont je pourrais vous accompagner dans ce processus.

Je vous adresse tout mon soutien dans votre démarche vers votre vraie personnalité.

Bien à vous,

Laurent FARRET
Gestalt-Praticien
Accompagnement humaniste pour le bien-être mental, émotionnel, et relationnel

Laurent Farret Psy sur Nantes

200 réponses

2088 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2024

Bonjour Justine,

Vous décrivez clairement ce que vous vivez, il s'agit maintenant de choisir un.e professionnel.le et les techniques appropriées pour entamer un travail thérapeutique, car il est difficile de vaincre seule ce trouble. J'utilise des approches PNL, l'hypnose et d'autres outils de thérapie brève très pertinents à votre problématique. Nous pouvons travailler sur vos impasses émotionnelles. Au fil des séances et à l'aide de diverses techniques, vous pouvez être en mesure de soulager la détresse causée par les symptômes que vous évoquez et modifier les comportements qui favorisent la souffrance.

Je reste à disposition, bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapie Brève.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

527 réponses

4817 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Justine,
La manière dont vous parlez de vous en mettant en avant ces 2 parties conflictuelles : "carapace de protection" et cet
« égo détraqué ", est très important et pourrait se travailler dans mon approche (voir mon profil). Il s'agit des Etats du Moi dissociatifs.
Cela est dû à votre passé, (humiliations, moqueries, violences physiques…) qui n'a jamais certainement été traité.
Je vous invite vivement à le faire. Mais choisissez bien votre praticien qui sait travailler sur les Etats du Moi dissociatifs.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31170 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Justine,

Ces deux versions de vous me semblent être les deux faces d'une même pièce, celle qui répond aux relations dysfonctionnelles avec lesquelles vous avez grandi. La face qui a "enregistré" les paroles de votre parents comme étant une vérité intrinsèque (qui devient donc cette "petite voix" qui répète ce que vous avez entendu dans votre enfance) et la face que vous dites avoir créée en réponse à celle-ci dans l'excès.
Basculer en permanence entre cette mésestime profonde de vous-même et ce qui peut être parfois un besoin de prouver des choses doit effectivement être épuisant.
La personne que vous cherchez n'est pas forcément l'une ou l'autre mais sans doute une troisième voie qui n'est pas dépendante de cette "vérité" avec laquelle vous vous êtes construite. Il y a un chemin qui vous amène à faire ce qui vous plaît parce que ça vous plait et pour que ces "grands" projets deviennent simplement vos projets.

Un accompagnement thérapeutique peut vous aider à mieux comprendre ce fonctionnement pour en sortir.

Je vous souhaite de pouvoir avancer sur ce chemin!

Cordialement,

Cassandre Dassonneville
Psychopraticienne

Cassandre Dassonneville Psy sur Niort

2 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JANV. 2024

Bonjour Justine,

La version de vous que vous appelez "égo détraqué" peut être le reflet de ce que l'on vous a dit dans votre enfance. A force d'entendre certains mots, certains messages, on les intériorise au point de se le dire à soi même, au point de ne plus avoir besoin de l'autre pour le penser. C'est ce qu'on appelle des pensées dysfonctionnelles, n'ont pas parce qu'elles sont "fausses" mais parce que ceux sont des pensées inadaptées à l'environnement du patient. C'est donc un histoire de contexte.

Lorsque vous faites des choses, des activités où vous vous sentez bien ou qui vous font plaisir, vous êtes alignées avec vous-même, c'est la version de vous qui se rapproche de qui vous êtes vraiment.

Avec la thérapie, vous pouvez travailler, modifier vos pensées dysfonctionnelles.

N'hésitez pas à me contacter si vous avez d'autres questions.

Bien à vous,

Maëlle Nicquel-Courtin
Psychologue clinicienne

Maelle Nicquel Courtin Psy sur Lille

19 réponses

26 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses