jalousie envers ma fille

Réalisée par StéphanieduTarnetgaronne · 11 mars 2024 Aide psychologique

Bonjour à vous qui lirez ces lignes,
C'est plus fort que moi, je suis jalouse de mes filles (16 et 19 ans) et ce, depuis toujours, elle n'étaient pas désirées (plutôt subies), je ne les ai jamais vraiment acceptées et très tôt je me suis mise à ressentir une jalousie insurmontable envers elles. Tout me rend jalouse, leur physique, leurs projets professionnels, leurs amis, leur vie... Elle ont tout pour elles, moi je n'ai jamais rien eu, je n'ai jamais plu à personne (alors qu'elles, elles ont ce qu'on appelle communément du "succès", chose qui est restée inconnue pour moi), je ne supporte pas ce miroir inversé de moi-même qu'elles me renvoient de par leurs capacités de réussite à vivre leur vie, de par leur physique plus avantageux que le mien (qui n'a jamais été beau). Je crois que je ne les aime pas, je ne dis pas ça par plaisir, cela m'est douloureux de ne pas arriver à aimer mes propres enfants, mais je n'y peux rien, c'est plus fort que moi, cette jalousie me ronge et rien n'y fait, je ne la peux surmonter, je suis mal dans ma vie, je n'ai jamais été bien en fait, jamais été heureuse, jamais ressenti de sentiment amoureux. Je ne m'aime pas, je n'aime personne, et ce non-amour je l'ai toujours reporté sur elles verrouillant toute possibilité de relation mère-fille entre-nous. Quand elle sont nées je n'ai éprouvé aucune joie, c'était comme si je subissais quelque chose de douloureux, à l'image de ce qu'est ma vie, une vie douloureuse, une vie malheureuse, sans saveur, à laquelle je n'arrive pas à donner du sens. Même quand je fais des efforts pour me rapprocher d'elles, il n'y a rien à faire, je ne ressens rien d'autre que de la jalousie, et plus le temps passe plus nous nous éloignons, plus le lien (qui en réalité n'a jamais été un lien) se distend et parfois j'en viens à me dire qu'il serait mieux pour moi de ne même plus les voir, de couper le contact avec elles, au moins je ne ressentirais plus cette jalousie qui s'éveille sans cesse en leur présence. Je ne me sens pas mère, je ne me suis jamais sentie comme telle. Je suis perdue devant cette situation pas vraiment conventionnelle puisqu'un parent est censé aimer ses enfants de manière inconditionnelle, c'est ce que pensent les bonnes consciences, mais malheureusement moi je ne ressens pas ce truc inconditionnel, je ne ressens pas ce lien, je ne comprends pas le pourquoi de mon fonctionnement contre lequel je ne peux rien. De manière plus générale ce n'est pas que envers mes filles que je ressens cette jalousie, c'est un peu envers tout le monde, j'ai toujours fonctionné comme ça, j'ai toujours envié ce qu'ont et ce que sont les autres, je n'ai jamais pu créer de liens amicaux ni sentimentaux, je me définis un peu comme une oubliée de la vie, celle qui ne reçoit que des miettes, que des vieux restes, que des trucs pourris. Je le vis très mal. Au-delà de mes enfants je ressens une espèce de rancoeur universelle si je peux formuler les choses comme ça, je suis dans une impasse, ma vie n'est pas heureuse ni épanouie et ce ne fut jamais le cas.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134400

réponses