Je me sens étrangère à moi même

Réalisée par Janice88* · 2 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour,
Depuis l'adolescence je souffre d'angoisse, je faisais des crises ou ma tensions chutait, gros crampes abdominales, quasi perte de conscience bref il fallait que ca s’arrête.
Aujourd'hui j'ai 35 ans et je suis suivie par une psychiatre depuis 10 ans, j'ai une médication et je ne fais plus de "crises" j'ai réussi a comprendre que cela venait de mon enfance, j'ai grandi dans une famille dysfonctionnelle ou j'étais (et je suis encore un peu) le parents de mes parents.
Sauf que voila je souffre toujours, ma psy m'a diagnostiqué un TOC, je m'auto analyse sans arrêt et je scrute toutes mes pensées ...
Mes symptômes sont passés de physiques à psychiques... je suis complètement déconnectée de mon corps, je ne suis jamais en paix avec moi même et je me sens comme étrangère à mes propres sensations.
J'ai peur de devenir schizophrène de perdre le contrôle de moi même.
Ma psy me répète depuis des mois la même chose, me laisser tranquille, ne pas accorder d'importance à mes pensées.. MAIS je n'y arrive pas, je stagne et me sens condamnée à vivre mal, et en décalage à ne pas profiter de la vie ...

Merci de votre aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 FÉVR. 2024

Bonjour Janice.
Je vois que vous avez déjà fait un travail important sur vous, avec le psychiatre et j'imagine aussi par vous-même, et ce travail vous a probablement permis d'énormément avancer.
Je vois également que l'introspection ne vous aide plus, qu'au contraire elle vous épuise.
Je ne minimise en aucune façon ce que vous vivez, mais pour répondre à la question que vous posez, je ne pense pas qu'il y ait un risque de schizophrénie. Toutefois, votre psychiatre est bien plus qualifié que moi pour répondre à cette question précise.
Ne pas accorder d'importance à ses pensées et se laisser tranquille, ça peut paraitre simple, et c'est facile à dire, mais ça s'apprend, c'est un vrai travail. Je vous conseille un accompagnement avec un thérapeute spécialisé dans les Thérapies Comportementales et Cognitives, qui vous donnera des outils concrets, avec des résultats mesurables, pour, justement, vous apaiser, rendre vos pensées progressivement moins envahissantes.
Je vous souhaite de retrouver au plus vite l'apaisement et la sensation de profiter de la vie.
Grégoire Taconet
Psychopraticien en Approche Centrée sur la Personne
Consultations en cabinet à Lyon, ou en visio

Grégoire Taconet Psy sur Lyon

54 réponses

24 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 FÉVR. 2024

Bonjour Janice,
Il semble que vous ayez parcouru un long chemin depuis votre adolescence, en travaillant avec votre psychiatre et votre psychologue pour comprendre et réguler vos crises d'angoisse ainsi que vos pensées. Il est compréhensible que vous vous sentiez actuellement frustrée de ne pas encore avoir atteint un état de paix intérieure et de bien-être.

Votre description de vous-même comme "le parent de vos parents" dans une famille dysfonctionnelle met en lumière les racines profondes de vos luttes actuelles. Ces schémas familiaux peuvent avoir un impact profond sur notre manière de nous percevoir et d'interagir avec le monde.

Bien que votre psychologue vous encourage à laisser aller vos pensées et à ne pas leur accorder trop d'importance, il est normal que cela soit difficile à mettre en pratique. Cela demande du temps et de la patience pour changer des schémas de pensée profondément enracinés.

En cherchant à refouler ou à supprimer activement les pensées et les angoisses plutôt que de les comprendre, deux réactions psychologiques peuvent se produire : soit les pensées reviendront de manière plus prononcée et plus intense, soit les symptômes existants se transformeront en d'autres symptômes.

Si vous constatez un blocage dans votre processus thérapeutique, n’hésitez pas à explorer de nouvelles approches et stratégies qui pourraient vous aider à trouver un équilibre psychologique en accord avec vous-même.

Je reste à votre écoute et disponible si vous en ressentez le besoin

Romane PENA,
Psychologue clinicienne et psychothérapeute

Romane Pena Psy sur Villeurbanne

19 réponses

80 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12750 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16150

psychologues

questions 12750

questions

réponses 134850

réponses