Je vais très mal je veux mourir

Réalisée par Ajax · 16 nov. 2022 Aide psychologique

Bonsoir, j’ai 18 ans et je vais vraiment mal, j’enchaîne tout les types de problèmes psychologiques, je veux mourir.
Tout d’abord je n’ai jamais eu de très gros problèmes dans ma vie, pas plus que quiconque, mis à part le fait que je suis hypersensible et précoce et que j’ai de très grandes facilités scolaires Je n’ai jamais eu besoin de travailler, j’ai eu mon bac sans absolument rien faire. Je suis entré en classe préparatoire en septembre, ce qui m’a obligé à quitter mon domicile familiale et donc ma ville natale. Je misais beaucoup sur la prepa pour m’assurer le meilleur avenir possible, mais là c’est la désillusion totale. Je ne sais absolument pas travailler, je ne sais pas me mettre au travail ( je suis capable de rester des heures devant une feuilles blanches sans rien faire ), je travaille encore moins qu’au lycée je ne comprends pas comment c’est possible. Mes notes sont catastrophiques, c’est impossible de réussir en prepa sans travailler ( et je m’y attendais ). En septembre et en octobre, j’ai eu plusieurs problèmes avec ma copine ( dont je suis amoureux ) et qui se sont par la suite réglés, mais qui m’ont rendu très triste, et cela ajouté à mes problèmes scolaires m’a énormément déprimé, je me suis même surpris à pleurer plusieurs fois durant ces 2 mois ( chose que je quasiment jamais ). J’ai commencé à énormément me remettre en question, et à découvrir et accepter mes défauts et la face sombre de mon âme. Je ne faisais que rester couché dans mon lit. Il faut savoir que mis à part ça ma vie est très bien, j’ai absolument tout pour moi, un cadre de vie parfait, une copine que j’aime et qui m’aime, une famille présente et de nombreux amis sur qui je peux compter. Mais pourtant j’avais tout les symptômes d’une dépression. Il faut savoir aussi que j’ai des gros problèmes de sommeil, je suis capable de dormir 10h d’affilé et d’être toujours énormément fatigué le lendemain, je suis actuellement en train de faire des analyses à l’hôpital pour trouver la source du problème. Je crois que cela s’est intensifié avec mon entrée en prépa.
Puis mon mal être a évolué. Je me suis renseigné, et je suis presque sûr d’avoir fait une crise existentielle, je remettais tout en cause, ne comprenant pas le sens de la vie, du monde, je voyais seulement ce dernier comme un amas d’atome régis seulement par la science. Pour vous donner un exemple, je me disais que l’amour que j’avais pour ma copine n’était en réalité seulement que le produit de réactions hormonales dans mon corps, j’avais perdu complètement le côté poétique, artistique et humain de ce monde. J’ai été notamment très angoissé par les théories selon laquelle l’homme n’a pas de réel libre arbitre mais suit seulement les lois de la causalité. Pendant 48h je ne suis pas sorti de ma chambre, je lisais des articles sur des philosophes comme Sartre, Nietzsche ou Kant, ratant donc mes cours de prepa. Lorsque je rentrais un weekend dans ma ville natale, que je retrouvais mes amis et ma famille, ainsi que ma copine, mon sentiment de mal être s’effaçait, mais ce n’était que temporaire, il reprenait de plus belle quand je rentrais pour mes études.
Puis cela a encore évolué. Depuis 2 semaines, mon angoisse existentielle a laissé place à une angoisse encore plus terrible, celle d’être quelqu’un de mauvais. J’ai fait de nombreuses introspections, fait face à mes démons, et cela m’effraie, j’ai par exemple peur d’être pédophile, je crois être excité par le viol ( alors que jamais de la vie je ne ferais l’un ou l’autre ), ou avoir d’autres fantasmes sexuelles aussi horribles que ceux que j’ai cité, et je ressasse chaque chose terrible ou honteuse que j’ai pu faire depuis ma tendre enfance ( j’ai notamment eu des expériences sexuelles très jeune à savoir bien avant ma puberté que je regrette amèrement). J’ai de très fortes envies suicidaires, j’ai l’impression d’être un monstre, alors que tout ce que je veux c’est être une bonne personne dans ce monde. Je ne veux pas faire de mal à qui que ce soit, et je ne veux pas que quelqu’un comme moi puisse être sur Terre. Je veux mourir, même si je suis assez intelligent pour ne pas me suicider avant d’avoir tout fait pour essayer de régler mes problèmes. À l’aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 17 NOV. 2022

Bonjour,

Il est tout à fait normal, à votre âge, voire un peu avant ou après selon les cas, de se poser des tas de question existentielles, sur le sens de la vie, sur la détermination ou le libre arbitre. Au début de sa vie c'est justement la vie qui fait peur alors qu'à partir du milieu de cette vie c'est la mort qui fait peur. Il est donc normal que cette peur de la vie apparaisse dans votre mental sous forme d'interrogations.
Tout cela vous angoisse, peut-être parce que vous êtes aussi quelqu'un de structuré par l'angoisse depuis votre enfance, c'est un aspect qu'il faudrait creuser. Aujourd'hui cette angoisse a pris le dessus, d'où les symptômes multiples (pensées notamment) que vous décrivez qui sont des TOC, d'où aussi cet aspect dépressif car vous vous épuisez dans vos angoisses. Et le propre de la dépression c'est la perte de motivation. Celle-ci reviendra toute seule dés lors que vous aurez atténué et résolu vos problèmes d'angoisse. La motivation ne revient jamais à la force du poignée.
Enfin vous avez raison de considérer qu'il existe une part d'ombre en chacun de nous, dans notre inconscient. L'accepter et y être confronté fait partie de notre chemin de vie. Toutefois notre inconscient contient aussi et davantage de forces vives et de progrès.
Il serait bien que vous soyez suivi quelques temps par un professionnel.
Le but d'un travail thérapeutique est d'améliorer son équilibre psychique, à l'instant présent et pour l'avenir. La plupart des techniques utilisées passent par une relecture de son histoire personnelle. Celle-ci permet de mieux vous connaître, de faire éventuellement l'inventaire des blessures passées, mais surtout de comprendre vos attitudes et votre comportement d'aujourd'hui. On analyse aussi votre environnement et votre situation actuelle.

Cette phase analytique du travail thérapeutique doit à un moment ou à un autre, successivement ou simultanément, laisser la place à la phase thérapeutique elle-même, c'est à dire à la phase qui permet de se donner les moyens d'améliorer son équilibre personnel.
Celle-ci varie selon la méthode thérapeutique choisie, telle ou telle méthode étant parfois plus adaptée à telle ou telle problématique.
Je pratique personnellement une thérapie basée essentiellement sur les rêves car on considère que les rêves sont nos meilleurs alliés dans la mesure où, correctement interprétés, ils nous révèlent à nous mêmes et nous connaissent mieux que nous mêmes. Si la phase analytique nous révèle une partie de notre inconscient refoulé (de type freudien), l'interprétation des rêves permet de nous révéler un inconscient plus profond qui est en gros cet autre en nous qui nous connaît plus que nous même et qui nous permet de nous unifier afin d'obtenir un équilibre de plus en plus fort.

Si vous êtes intéressée par mon approche (thérapie jungienne encore appelée des profondeurs ou thérapie spirituelle) n'hésitez pas à me contacter.

Tout cela peut se faire aussi bien en distanciel qu'en présentiel. La première séance est gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21546 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 NOV. 2022

Bonjour

Votre témoignage est poignant et j'en suis très touchée.
Vous faites très bien de faire des examens médicaux complets pour vérifier si il n'ya pas une raison physique à votre état.
Ensuite, il me semble, à vous lire, qu'il serait bon d'aller voir dans votre enfance ce qu'il s'est passé exactement. Avoir eu des relations sexuelles très tôt n'est pas anodin et a pu vous laisser certains traumatismes. Le fait de vous sentir aussi mal avec vous même laisse supposer que vous avez vécu des expériences très dures qui ont été mal digérées.
Je vous recommande sincèrement de vous faire accompagner par un profesisonnel pour prenre le temps d'éclairer tout cela et y voir un peu plus clair dans vos émotions.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner sur ce chemin et vous souhaite de trouver réponses à vos questions.

Bien à vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1251 réponses

2367 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 NOV. 2022

Il est urgent que vous consultiez pour éclaircir tout cela et récupérer une vie et santé mentale saine pour avoir la tête sur les épaules.
Vous décrivez un état dépressif et un nouvel environnement que vous n'arrivez pas à gérer puisqu'au lycée tout était facile et maintenant vous êtes complètement bloqué et ne savez pas comment fournir cet effort pour étudier en vous demandant probablement quels en seront les résultats et si vous en êtes capable. Ces doutes, ne pas savoir, ne pas être entouré de votre famille font que vous êtes complètement angoissé.
Vos peurs et vos pensées négatives ne font que rajouter au cocktail explosif une négativité intense, une peur et une mauvaise image de soi incommensurable.
Il est important de revoir cette expérience sexuelle à un jeune âge. Que s'est-il passé? Quels sont les faits? Comment percevez-vous les faits aujourd hui? Comment les avez-vous vécu à l'époque? Et quel jugement portez-vous sur cette expérience aujourd'hui?
Toutes ces questions sont utiles afin de comprendre cette expérience et comment elle vous affecte aujourd'hui pour pouvoir en quelque sorte l'apprivoiser.

Je suis à votre écoute en ligne
Angèle Krauth
Psychopraticienne Humaniste Gestalt

Angèle Krauth Psy sur Strasbourg

65 réponses

21 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour, je comprends votre mal être et je vous remercie de l’avoir expliqué.

Maintenant je vais vous inviter à aller chercher qu’est-ce qui est important pour vous et vous poser deux questions :

Qu’est-ce que je vie en ce moment ( émotions comportement environnement social pro familial privé)

Et qu’est-ce que je veux pour moi dans la vie ?

Je le tiens à ta disposition pour en parler et t’aider à redonner un sens à ta vie .

David Sellier Psy sur Yutz

191 réponses

114 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour,

Votre intelligence peut vous aider à comprendre que vous vivez le désespoir de ce changement radical de vie qui vous met face à vos difficultés : celle de vivre seul, et celle de devoir apprendre des méthodes de travail et faire des efforts pour réussir ce que vous voulez accomplir.
Les facilités que vous avez (précocité intellectuelle, bonne mémoire) vous ont aidé à obtenir de bons résultats jusqu’à maintenant.
Mais la prépa est un parcours qui demande beaucoup plus de travail et … de la méthode, une bonne organisation et une réelle discipline de vie.

Quand aux interrogations sur qui et comment vous êtes…, ne confondez pas les fantasmes et les actes. Il est possible que le fait d’avoir débuté votre vie sexuelle trop tôt, bien avant d’avoir acquis un minimum de maturité affective ait affecté votre position par rapport à la sexualité. Mais les idées noires que vous avez ne font pas de vous une « mauvaise personne ».
Les fantasmes ne sont pas faits pour être réalisés…

Il me semble que vous avez besoin d’une bonne remise en question, de l’apprentissage de la frustration des efforts à faire pour les études, des méthodes de travail, et de l’acceptation de toutes les limitations que la vie réelle nous impose à tous.

Le suicide serait une fuite…, et vous vous priverez de la belle vie que vous pouvez avoir si vous changez de points de vue

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4350 réponses

11930 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour Ajax,
Et cette aide, vous pouvez l'obtenir en consultant, un échange sur cette plateforme ne sera pas suffisant.
Ce que je ressens à la lecture de votre récit, c'est que jusqu'à présent, vous n'avez pas dû faire vos propres choix : vous avez tôt ressenti que vous seriez reconnu au travers de votre performance et vos facilités vous ont permis de satisfaire votre entourage sans fournir d'efforts. Sauf qu'en arrivant en prépa, vous avez compris que sans travail, vous n'y arriveriez pas et la dépression vous a rattrapé. Vous vous rendez compte que vous n'êtes probablement pas sur votre chemin et l'échec vous fait culpabiliser.
Essayez de voir les choses autrement : vous allez devenir maintenant ce que vous êtes réellement au fond de vous-même mais vous avez besoin d'aide pour le découvrir et pour oser prendre les bonnes décisions. Il y a aussi des blessures d'origine à guérir (rejet) et peut-être un trauma lié à votre expérience sexuelle prématurée.
Je vous invite à parcourir nos différents profils et à faire votre choix.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4484 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour,
à votre âge il n'y a rien d'étonnant.
Mai n'attendez plus pour consulter !

Je reste disponible pour vous soit en téléconsultation ,SMS, What ‘s App
ou de visu en Bretagne Nord.

Cordialement,
ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapeute
Thérapie de couple

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour Monsieur.
D'une part vous êtes dans une rumination existentielle angoissante et d'autre part, vous vous trouvez assez intelligent pour ne pas vous suicider.
Je vous suggère d'utiliser votre intelligence et votre intellect avec un psychanalyste de votre choix, cela serait peut-être un défi à la mort.
Cordialement
Patrick Groult, psychanalyste

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

185 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour Ajax,

Merci de votre témoignage à notre communauté.

Vous êtes cérébral, je vais vous répondre sur ce niveau de communication:

* "je veux mourir" si tel est toujours votre état d'esprit, il est essentiel de vous rapprocher le plus vite d'un professionnel au 3114, numéro national de prévention du suicide. Vous êtes prêt à tout essayer pour ne pas vous suicider, alors je vous enjoint à le faire. Si cette solution ne vous convenait pas, appelez l'un-l'une d'entre nous.

Deux éléments sont à mes yeux primordiaux dans ce que vous décrivez : 18 ans et HPI.

Vous terminez votre cycle d'adolescence et les transformations qui vont et qui ne sont pas encore définitivement arrêtées. Beaucoup de symptômes que vous énoncez sont en corrélation avec ce formidable et étonnant long moment de la vie. Il me semble important de comprendre, surtout dans ce process, que le soma et la psyché sont intiment liés donc l'effervescence hormonale, le cerveau en ébullition et en pleine capacité, le besoin accrue de sommeil tout comme celui de sucre lent ou rapide influent aussi sur votre psychisme et vie-versa.

HPI si vous l'êtes effectivement, le cogito incessant et l'acuité voire une certaine clairevoyance donnent une toute autre saveur à tout ce qui nous entoure. Etre capable de saisir pleinement la beauté du monde et évaluer le leurre de notre existence simultanément. Vous parlez du sens de la vie et c'est bien l'enjeu rencontré par le HPI.

Sur la partie plus psycho, je vous invite à envisager que vous venez de rencontrer vos premiers échecs et que ceux-ci vous confrontent à la frustration voire plus, vous qui aviez toujours réussi si facilement. Si cette piste fait écho en vous, alors la travailler vous aidera il me semble à vous relever, vous reconstruire et faire face aux autres échecs potentiels auxquels nous sommes confrontés. L'apprentissage de leur gestion vous apprendra beaucoup et vous grandira certainement.

Concernant d'éventuels fantasmes, je ne peux vous répondre ici. Un cadre approprié et confidentiel est nécessaire.

Prenez soin de vous et contactez-moi au besoin,

Dalila Nourdin, psychopraticienne, en cabinet, visio, téléphone

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

322 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour,

Vous décrivez vos ressentis avec l'acuité d'un aigle! Mais même lui se pose sur terre..
Vos émotions, vos sensations, vos expériences nécessitent d'être écoutés, élaborées. Explorer son ombre est très Jungien, allez voir ses travaux éventuellement.
Vos talents, votre haut potentiel, votre hypersensibilité est évidente, mais vous épuise. Tellement de connexions neuronales en même temps.
La technique de l'ancrage pourrait vous être utile.
J'ai bien entendu qu'il s'était produit des expériences sexuelles très jeune, et j'attire votre attention sur ce point. Ce n'est pas du tout anodin, et il y a une forme de banalisation dans votre discours.
Par ailleurs, vous parlez d'excitation liée au viol, l'impression d'être agresseur d'enfants. Cela peut interroger sur votre vécu. Car les agresseurs sexuels d'enfants "injectent" leur nocivité, et cette confusion se mêle à l'enfant, sans pour autant dire qu'il l'est.
Vos idées suicidaires sont aussi un révélateur d'un mal être profond.
Réellement, je vous invite à rencontrer le ou la thérapeute qui vous accompagnera dans ce processus thérapeutique.
Car c'est bien de thérapie dont il s'agit.
Je reste à votre écoute,

Chaleureusement,
Myriam, thérapeute spécialisée en accompagnement psycho-émotionnel et corporel

Myriam Bailly Psy sur Paris

109 réponses

66 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour,

Vous faites bien d'appeler à l'aide car quelque chose a basculé. Trouver un professionnel avec lequel vous vous entendez bien, et faites des consultations régulières avec lui de façon assidue. À ce stade, il y a probablement quelque chose à inventer.

Karim Barkati, psychanalyste à Paris

Karim Barkati Psy sur Paris

101 réponses

213 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 NOV. 2022

Bonjour à vous,
Détendez vous, tout va bien se passer, vous avez de grandes capacités d’intelligence intellectuelles toutefois vous êtes tout jeunes, et le fait de partir de votre environnement familial, de sécurité vous a complètement mis dans une situation de stress. Un stress qui augmente car vous avez une autre pression qui est de travailler pour vos études, en étant dans un environnement différent.
Parfois nous voulons aller à toute vitesse, toutefois il faut toujours du temps au temps.
Peut-être est-il préférable de retourner chez vos parents pour faire un break afin de vous ressourcer, de lâcher prise, et de comprendre vos fonctionnements. Même si une année se passe cela sera la meilleure.
Oui il vous faut mourir de vous même afin de vous construire un nouveau moi, plus doux, plus bienveillant envers vous même. Oui il est difficile de montrer nos faiblesses lorsque l’on a toujours été fort au yeux de tous... toutefois je sais que vous pouvez le faire, ouvrez votre cœur et legitimer celui-ci. C’est un autre challenge ! Vous allez réussir, j’ai confiance en vous,
" La connaissance de soi " " L’expansion de conscience " sont des outils formidables et efficaces qui répondent à votre demande. Je vous invite à vous renseigner. A participer à un stage qui changera votre vie. Je suis disponible pour tout renseignement complémentaire. Je vous remercie de votre confiance.
Cordialement. Christine Lorijon

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1935 réponses

992 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses