Les conséquences d'un manque affectif durant l'enfance

Réalisée par Nicko · 12 oct. 2018 Thérapie brève

Bonsoir,
Je viens ici pour vous poser une question sur un gros problème que j'ai.

Depuis que je suis petit j'ai un manque affectif énorme. Mes parents ont divorcés quand j'avais 9 ans. C'est à partir de ce moment là qu'est arrivé le manque d'affection. Ma mère a arrêté de me donner de l'affection car elle s'est retrouvée du jour au lendemain avec trois enfants à nourrir alors les choses se sont compliquées.

Je peux comprendre pourquoi les choses ce sont passées ainsi mais de moi, mon frère et ma sœur, c'est moi qui ai été le plus affecté. (D'ailleurs le seul qui l'ai réellement été.)

Surtout que mes parents se sont quittés en très mauvais termes et je suis le seul des trois qui est allé chez mon père un weekend sur deux. Mon frère et ma sœur avaient eu le choix de décider d'y aller ou non, ils ne l'ont pas fait.

Le problème comme j'étais le seul à y aller c'est que je me suis retrouvé avec deux éducations très différentes. (Education catholique du côté de ma mère)

Mes parents se sont fait la guerre pendant des années et encore aujourd'hui c'est le cas (je précise que j'ai presque 21 ans). J'ai été l'objet de leurs disputes et les deux me demandaient de cacher des choses l'un à l'autre.

Bref je m’éloigne du sujet. Donc c'est à partir de ce moment là qu'il n'y a plus eu d'affection venant de mes parents. Pour vous dire à quel point ça est aujourd'hui, on ne se demande jamais comment ça va, on se dit jamais bonjour, on se se dit jamais bonne nuit, on ne se prend jamais dans les bras même en cas de grandes difficultés. En gros je n'ai vraiment pas une famille normale. Ce manque est valable entre moi, mon frère et ma sœur. Il m'arrive parfois de me demander si on fait partie de la même famille....

Ce manque affectif énorme a joué sur moi inconsciemment pendant des années et m'a causé des problèmes sans que je ne sache pourquoi. Ce n’est qu’aujourd’hui que j'ai pris pleinement conscience du problème et de son origine.

j'en arrive donc enfin à ma question : quelles peuvent être toutes les conséquences possibles à cause de ce manque ? Quelles problèmes pourrais-je encore rencontré à l'avenir ? Que pouvez-vous me dire de plus là dessus ?

J'ai déjà constaté par moi même certains problèmes comme le fait que je suis parfois un peu asociale, j'ai parfois des réactions disproportionnées envers les gens, je ne réagi pas normalement par moments, j'ai dû mal avec le contact physique avec les gens et si quelqu'un me prend dans ces bras ça me met mal à l'aise. Parfois j'ai l'impression d'avoir peu de sentiments envers les gens et surtout envers ma famille.

Le plus gros problème que j'ai rencontré c'est dans ma vie de couple. Je suis très très attaché à ma copine et j'ai vraiment du mal quand je ne peux pas la voir(Morale au plus bas, boule au ventre, etc)

Le problème avec elle c'est que je suis trop collant avec elle et cela la gène. Mais j'ai du mal d'agir autrement car je rattrape mon manque affectif avec elle.

Je vous remercie d'avance pour vos réponses ! :)

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 OCT. 2018

Bonjour Nicko,

Votre message est très touchant par sa lucidité. Vous connaissez votre histoire personnelle et familiale, vous avez une conscience aigüe de ce que vous avez vécu et en particulier du manque de tendresse et d'affection exprimée dans votre famille. Et vous comprenez avec la même lucidité comment cette histoire affecte votre présent et votre relation avec votre amie.

Puisque vous écrivez sur ce site, avez-vous songé à consulter, à vous engager dans un travail qui avec le temps vous permettra de dépasser le manque affectif dont vous souffrez? Il y a en vous des réserves insoupçonnées, à partir desquelles vous écrivez ici. Ce sont ces réserves qu'il s'agit de mettre à jour.

Bonne chance à vous,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3933 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2022

Bonjour Nicko,

Votre demande est ancienne mais elle fait malheureusement écho à des sollicitations récurrentes encore en 2022....
J'espère que depuis vous avez trouvé la thérapie et le praticien vous ayant permis de sortir de cet état. J'en émets le vœu en tout cas

Vous avez analysé avec un intense discernement votre processus familial et les divergences de position entre vous et le reste de votre fratrie.

Bien évidemment, le manque affectif de votre mère et le conflit de loyauté dans lequel vous avez été plongé ont impacté sur votre comportement d'adulte.
Vos bases de sécurité et la construction de votre Moi ont été ébranlés au regard de votre âge lors du divorce et du conflit déjà entre les deux imagos parentaux.
Adulte, vous avez recherché l'amour bon reçu de votre mère dans votre relation de couple mais il ne s'agit jamais du même amour. Il en découlait de la pression sur votre amie, des exigences de toujours recevoir plus. Preuve de cet état de manque affectif et de la nécessité de reconfigurer vos schémas de pensée et de modifier votre comportement pour ne pas faire à son tour souffrir votre amie.
En rencontrant votre amie, lui aviez vous dévoilé cette réalité ou masqué en partie votre enfance ?
Éclairer une personne sur ces bases vacillantes aurait permis de lui donner la capacité de saisir votre attachement extrême à elle.
Plus nous masquons des faits aussi graves, plus les conséquences sont lourdes pour soi et pour les personnes gravitant autour.
Une thérapie par la parole permet de livrer des souffrances et surtout d'en éloigner la charge émotionnelle connexe. Déposer son fardeau amène aussi à revoir ses réactions, son comportement
Pour résister et vous construire en dépit d'un tel chao, vous êtes une personne dotée de ressources impressionnantes.
Vous êtes un modèle de résilience.
Vous avez pris conscience de la cause de votre problème en société ente autre, la technique d'association d'idées y conduit en thérapie et obéit au rythme du patient tout en étant guidé par le Praticien.
Vous énoncez enfin les symptômes physiologiques transcrivant votre mal être ,ils sont un mécanisme ou plutôt des mécanismes de défense de votre psychisme que vous avez mis en place sur un plan inconscient. Ils révèlent votre immense peur de l'abandon, cet abandon subi entre votre mère et vous au sortir de l'oedipe.
Vous demandez les problèmes potentiels liés à cet abandon et à ce vide affectif, je dirai une anxiété même masquée , des troubles somatoformes possible par projection sur votre corps de dysfonctionnement de la psyché lié à ce traumatisme de l'enfant en construction.
Un travail sur la gestion des émotions est important dans ce cas.
Il aide à canaliser vos humeurs hautes et basses également.
Mais vous avez fait une grande partie du chemin de résilience seul, par grande analyse et prise de conscience.

Je vous souhaite désormais une vie remplie de l'affection dont vous avez tant manquée et une belle continuation.

Bien chaleureusement.

Bénédicte Escaron
Psychanalyse
Praticienne en Psychothérapie
Thérapeute en TCC grande anxiété, stress post traumatique
Thérapeute d'aide à la parentalité

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 OCT. 2018

Bonjour,

Partageant totalement l′avis de Mme Verstraeten concernant votre analyse lucide de ce que vous avez vécu et vivez encore, je me contenterai de quelques remarques.

En ce qui concerne vos relations avec autrui, outre ce que vous avez vécu et qui interfère dans ces relations , n′y aurait t′il pas dans vos rencontres ce que j′ appellerai « le poids du secret ».

Autrement dit : « je ne suis pas exactement l′individu que vous pensez avoir en face de vous... je ne peux pas avoir l′entrain, l′optimisme … ou la sérénité....que vous attendriez de moi...et pour cause, tout ce que j′ai vécu et qui me ronge de l′intérieur. ».
Ce qui vous amène à cacher ce que vous ressentez au fond de vous et, au final, à ne pas pouvoir toujours tenir le rôle social qu′on attend de vous., à présenter un personnage public loin de votre nature. D′où ces changements d′humeur subits et disproportionnés que vous évoquez, où transparaissent ces souffrances restées dans l′ombre faute d′avoir été parlées.
Aussi, n′hésitez pas à consulter, y compris avec votre amie si cela peut être envisagé à un moment ou un autre.
Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2272 réponses

6753 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 OCT. 2018

Bonjour,
Il est évident que des événements marquant dans la vie d'un enfant va l'impacter et l'influencer dans son mode de vie adulte, tant au niveau émotionnel qu'au niveau de ses pensées, et croyances sur lui même.

Vous savez on peut guérir de tout, prendre conscience de ses manques, c'est la 1ère étape, ça veut dire qu'on ne nie pas notre passé.
Maintenant il est nécessaire de passer à l'étape suivante, celui de la guérison, et pour celle il faut consulter un thérapeute.

Car ce que vous évoquez au niveau comportement amoureux est la résultante de votre passé, donc tout à fait normal, cela peut développer une dépendance affective qui peut devenir toxique pour vous car cela vous rendra malheureux.

N'hésitez pas à consulter un thérapeute pour travailler sur votre passé et vous libérer de ces schémas dysfonctionnels.

Il existe plusieurs approches thérapeutiques comme la mienne par exemple (voir mon profil)

Restant à votre écoute,

Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY 92

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5356 réponses

31222 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 OCT. 2018

Bonjour Nicko,
Vous avez une grande lucidité et une analyse fine de votre histoire et de vos problématiques.
Ce faisant, vous en oubliez peut-être que vous êtes aussi constitué de bien autre chose.
Vous nous demandez même la liste de toutes les conséquences possibles de votre manque affectif, comme si votre vie devait se limiter à vivre ce manque et ses conséquences. Heureusement, vous êtes bien plus que ce manque et personne ne peut savoir ce que vous allez vivre. Rien n'est écrit, et ce que vous avez vécu n'est pas une sorte de malédiction que vous allez devoir subir sans recours.
Pour reprendre les propos de Sartre, l'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-même de ce qu'on a fait de nous.
Vous n'êtes pas défini par ce que vos parents vous ont fait vivre et vous avez le pouvoir de faire quelque chose de vous même.
Bien à vous,
Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

801 réponses

1390 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 OCT. 2018

Bonjour Nicko,
Votre message témoigne de votre histoire , il témoigne aussi de vos ressources : celles qui vous ont permis de traverser ces années et les difficultés, puis de cheminer, de prendre conscience de votre vécu et d'en ressentir les conséquences sur votre vie présente . Vous pouvez poursuivre ce parcours, vous réconcilier avec votre vécu difficile et permettre ainsi à votre dimension affective de s'épanouir sereinement. Vous faire accompagner dans ce cheminement peut vous être très utile . Votre message semble témoigner aussi de ce besoin . Y avez vous pensé ?

Albine Boisset Psy sur Roubaix

11 réponses

14 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses