Les défauts de son partenaire.

Réalisée par Miss34 · 13 août 2021 Aide psychologique

Bonjour,

J'aimerais poser une question à vous les psys : quels sont les défauts que l'on doit accepter chez son conjoint et ceux qu'on doit lui exprimer pour qu'il change son comportement ?

On dit qu'il faut communiquer , dire ce que l'on ressent avec le coeur et avec gentillesse ! )Conseils de différents livres psychologue par exemple.

Ok, très bien mais du coup quand je dis ce que j'ai à dire à mon conjoint, c'est tout les jours que je vois ses défauts (et ces belles qualités) si bien que j'y pense tout le temps, et que je lui dit et que du coup cela créer des conflits car l'autre à toujours l'impression de mal faire, d'être nulle, et de ne jamais rendre heureux l'autre !

Ce que je comprend parfaitement. D'un côté je me dis qu'il faut accepter son partenaire tel qu'il est avec ses propres faiblesses, ses propres défauts car moi aussi j'ai des défauts. Je ressens alors de l'apaisement car je me dis que si il fait t'elle chose c'est parce qu'il a grandit comme ça, qu'il veut bien faire, parce qu'il est anxieux. Je ressens alors beaucoup de bienveillance, je suis plus douce.
Mais d'un autre côté, de temps en temps je peux me sentir insatisfaite, de voir les défauts de l'autre comme quelque chose qui m'empêche de vivre (exemple on décide de faire tel activité on se met d'accord et hop il passe un temps fou à être sûr qu'il faut faire ça , à aller à tel endroit , tout changer les plans qu'on avait dit et du coup on change de plan !) Ou alors quand on doit partir ensemble et que mon conjoint a bien 3/4h de retard car il faut gérer des choses importantes selon lui) bref je ne sais pas quels sont les choses qu'on doit accepter chez son partenaire, les défauts qu'on doit vivre avec car elles font partis de lui et les défauts que le partenaire doit changer.

Dans mon cas, j'ai tendance à dire les choses positives et négatives et malheureusement les choses négatives sont très dure à accepter alors je lui en parle mon conjoint à alors l'impression qu'il merde tout le temps, j'ai tendance vu que je n'accepte pas ses défauts à être dans la critique et la méchanceté alors que je me dis que si j'accepte les choses je serais plus zen et je penserais que cela fait partie de la personne avec qui je suis. Que je dois trouver des choses pour que ses défauts me fasse moins souffrir par exemple lire un bon livre en l'attendant tranquillement et tant pis si on est encore en retard !

J'aimerais avoir vos avis sur ça. On dit qu'il faut accepter les autres comme ils sont pourtant on dit qu'il faut dire aux gens quand sa va pas pour qu'il change...

Merci à vous.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 14 AOÛT 2021

Bonjour Miss34

En fait je crois que l'exposé que vous nous faites de votre situation et de vos rapports avec votre conjoint contient déjà la réponse.
On juge un arbre à ses fruits. Or quand vous acceptez votre conjoint tel qu'il est et non tel que vous voudriez qu'il soit, vous ressentez de la bienveillance. Ca c'est le bon critère, c'est le bon fruit.
Dans une personne il y a toujours l'adulte et l'enfant. Dans un couple chacun est à la fois le compagnon de vie de l'autre mais aussi son Père ou sa Mère. Il faut être l'un et l'autre selon les circonstances. On peut tout dire à l'autre si c'est avec bienveillance, avec humour et en acceptant que notre parole n'y changera pas forcément quelque chose.
L'important dans un couple ce n'est pas l'harmonie mais la volonté de s'aimer.
Bonne chance à vous

Michel

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21596 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 AOÛT 2021

Bonjour,
Vous dites ressentir un certain apaisement quand vous essayez d'accepter votre partenaire tel qu'il est.
Effectivement, dans ces moments, vous sortez d'une sorte de tyrannie de la perfection et vous vous acceptez vous même ainsi que votre mari.
Il est difficile de changer l'autre...
Peut-être faudrait-il vous recentrer sur vos besoins, vous accorder sur l'importance que vous donnez à certaines choses, exprimer vos ressentis et faire part de vos attentes mutuelles.

Je reste à votre écoute.
Bien cordialement

Marie Cerulli
thérapeute systémique

Cerulli Marie Psy sur Grenoble

292 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2021

Bonjour Miss34,

Vous parlez des défauts et des qualités de votre compagnon comme si c'était une chose objective, et donc comme si vous pouviez séparer le bon du mauvais de votre conjoint.
Mais quand vous parlez d'être en retard, cela peut être vu comme un défaut ou comme quelque chose d'anodin. Nous n'avons pas le même perception du retard.
Plutôt que de dire ses défaut à votre compagnon (qui se sent alors accusé, nul, etc.) peut-être pourriez-vous prendre en charge vos besoins. C'est important pour vous d'arriver à l'heure ? Vous pouvez le dire à votre conjoint (par exemple : "pour moi c'est important d'arriver à l'heure car sinon je me sens très gênée, ou angoissée, ou...") et prendre vos dispositions pour partir à l'heure (votre conjoint peut vous rejoindre quand lui décide que c'est le moment pour lui).
Vous êtes deux individus, avec des besoins et valeurs différentes, et cela est bien naturel. Quand à faire changer son partenaire, lui faire changer ses "défauts", cela risque d'être peine perdu. En revanche, vous avez plus de prise sur votre comportement et la prise en charge de vos propres besoins, valeurs et choix.
Ce que vous acceptez ou pas de votre partenaires vous concerne, il n'y a pas de règles, mais mieux vaut vous assurez par vous-même de respecter vos propres valeurs et besoins.

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

801 réponses

1390 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 AOÛT 2021

Bonjour, vous avez eu raison d'exprimer ce que vous ressentez. Il y a des méthodes des manières d'aborder les choses pour ne pas blesser votre mari. Je vous conseille deux lectures les 4 accords tolteques et la communication non violente. Enfin il est normal de constater les "défauts" des autres mais il faut toujours avoir à l'esprit que chacun a ses perceptions, ses croyances liées à son enfance.... Je suis à votre disposition pour échanger si vous le souhaitez Sandrine Nede

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

208 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AOÛT 2021

Bonjour Miss34,

Merci pour votre message.
L’idée est de pouvoir accepter l’autre tel qu’il est sans que vos besoins soient reniés.
Dans votre cas, vous parlez ici de l’obsession qui se joue par rapport aux défauts de votre conjoint. Il est possible d’en sortir car c’est un peu le piège de l’ego qui souhaite tout contrôler et maîtriser.

Je serai ravie de pouvoir vous accompagner sur cette thématique.
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Julia, (hypersensibilité, couple, sexualité, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....)

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

886 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AOÛT 2021

Bonjour Miss34,

En effet, la communication est primordiale dans le couple, mais il faut que cette communication soit adaptée et surtout emploie une tournure qui ne part pas dans le jugement de l’autre.
Comme vous le dites avec justesse, vous devez accepter votre partenaire avec ses qualités et ses défauts. Nous en avons tous, certains sont plus difficiles à masquer ou à corriger que d’autres.
Cependant, je vous conseille plutôt d’exprimer votre ressenti envers votre partenaire en utilisant le « je » au lieu du « tu ». Je vous donne un exemple en imaginant une scène pour donner suite à son retard pour un départ planifié (que vous décrivez dans votre témoignage).
Ce qu’il ne faudrait pas dire : « C’est pénible tu sais, ça fait plus de 45 minutes que nous aurions dû partir, mais toi, tu es en train de faire je ne sais quoi qui te semble important, pourtant tu savais bien que l’on devait partir à l’heure. Tu te disperses toujours, c’est insupportable ! ».
La forme de communication que je vous engage à employer : « Chéri, je dois te dire que nous sommes en retard. J’étais prête à l’heure et là j’ai vraiment l’impression de perdre un temps précieux que j’aurai pu utiliser à d’autres tâches si j’ai su que nous partirions plus tard. La prochaine fois, pour être plus sereine, j’aimerai être informée de l’heure exacte de notre départ, ainsi chacun de nous deux aura tout le loisir de bien s’organiser pour celui-ci. C’est réellement important pour moi, car j’ai tendance à vite m’agacer comme tu le sais déjà. »

Bien sûr, ce n’est qu’un exemple fictionnel, mais c’est pour vous montrer l’idée. Ici, il ne faut pas l’accuser, mais plutôt lui exprimer que ses actes ont une conséquence sur votre humeur, votre bonheur, votre équilibre de vie. Cela lui permettra de mieux comprendre pourquoi il est essentiel de partir à l’heure, car cela n’impacte pas que lui.

Souvent avant d’essayer de changer l’autre, il est aussi important de se changer et de revoir nos propres comportements qui généralement agissent en miroir dans un couple.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence (skype, google, etc.) ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3450 réponses

3450 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AOÛT 2021

Bonjour madame,
Eh oui, vous avez raison, accepter l'autre comme il est, et aussi exprimer l'agacement.
Dans un couple, en réalité, il n'y a pas que les 2 partenaires, il y a deux personnes qui ont eu deux histoires différentes et qui y ont réagi selon leur propre sensibilité.
Vous voyez, ça en fait du monde!
Vous venez de deux familles et l'intérêt merveilleux d'être en couple, c'est que le conjoint vous fait "travailler" sur vous, chacun de par sa nature, donne l'opportunité à l'autre de sortir de ses blessures d'enfance, pour construire son propre couple, différent du couple des parents qui ont été les vôtres.
Quand vous rencontrez un partenaire, les choses qui vous insupportent ont un lien avec votre histoire. Le couple permet de dépasser ces "blessures". Parfois vous n'y arrivez pas ensemble, et c'est là que vous avez l'opportunité de faire appel au ou à la thérapeute de couples.
Nous sommes là pour vous aider à dénouer "en couple" les difficultés qui pourraient devenir problématiques pour l'avenir de votre relation, sans jugement ni parti pris pour l'un ou l'autre membre du couple, mais vigilants à toujours être là pour le couple.
C'est avec grand plaisir que je vous reçois en couple, et si vous n'êtes pas du nord ou du pas de calais, nous pouvons mettre au point un rdv par Skype ou même au téléphone.
Bien cordialement
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3425 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AOÛT 2021

Bonjour Miss34,

Vous demandez : "quels sont les défauts que l'on doit accepter chez son conjoint et ceux qu'on doit lui exprimer pour qu'il change son comportement ?"

Ma réponse est : on ne DOIT rien. Vous êtes libre ! Et surtout si vous attendez que le comportement de l'autre change, vous risquez d'attendre longtemps !

Vous-même, êtes-vous prête à changer votre comportement ?
Ce que vous voyez chez l'autre, c'est ce que vous ne voyez pas chez vous. Bien souvent nous sommes le miroir l'un de l'autre !

Vous parlez de gentillesse, alors je vous invite à lire le livre de Thomas d'Ansembourg "Cessez d'être gentil, soyez vrai". Le sujet est la CNV, Communication Non Violente, vous y trouverez une philosophie de vie qui vous permettra d'évoluer dans la relation avec vous-même et dans la relation avec l'autre, votre compagnon et également toutes les personnes qui vous entourent.

Ce que vous nommez "défauts" vient toucher vos limites. Personne ne pourra savoir mieux que vous quelles sont vos limites.
Elles sont propres à chacun et varient en fonction de votre histoire.

Je reste à votre disposition.
A bientôt Miss34 !

Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2128 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AOÛT 2021

Bonjour,
vous posez une question importante !
malheureusement, il n'y a pas de réponse claire :)
Chaque personne à un niveau de tolérance différent.
Ceci dit, si chacun de nous s'attelait à corriger ses propres défauts à la place de s'énerver sur ceux des autres, nous nous en porterions bien mieux :)
Concrètement, ce qu'on perçoit comme des défauts chez quelqu'un d'autre peut être perçu comme des qualités par une autre personne, exemple :
pour vous "être en retard" est un défaut or, cela peut-être un avantage dans certaines situations car cela signifie "prendre son temps pour s'assurer que tout va bien", "finir des choses importantes : être persévérant" ...
Ce qu'on peut véritablement faire, c'est s'interroger soi-même : en quoi ce "défaut" est-il perturbant pour moi ? Qu'elles sont les émotions que je ressens ?
Et, forcement, en discuter :)

Dominique

Dominique Louvel Psy sur Quimper

546 réponses

435 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 AOÛT 2021

Bonjour,
Un relation harmonieuse implique que l'on accepte l'autre tel qu'il est avec cependant une limite : celle que l'on pose soi-même. Parfois, les choses sont compliquées soit parce qu'on va s'inscrire dans le sacrifice (j'accepte tout de l'autre même si cela ne me dérange) ou au contraire dans la rigidité (l'autre doit être comme je veux).
L'idéal est de se positionner dans l'équilibre en faisant le tri entre ce qui est "négociable" et ce qui ne l'est pas et cela peut parfois, quand on est rigide, être difficile à discerner. Il faut savoir lâcher du lest pour que l'autre puisse s'exprimer et ne pas se prendre la tête pour ce qui n'en vaut pas la peine. Par exemple, quand votre autre met du temps à se préparer, faites autre chose pendant ce temps, ne l'attendez pas.
Vous nous demandez comment faire pour que l'autre change. Sachez déjà qu'on ne peut pas changer quelqu'un qui n'en n'a pas envie, on ne peut changer que soi-même. Sachez également que les autres sont le miroir de ce que nous sommes : vous êtes vous posé la question de ce que vous renvoyait votre compagnon sur votre propre personnalité ? Je vous conseille à ce sujet la lecture de cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même" : cela devrait vous éclairer sur vos façon respectives de fonctionner et pourrait peut-être vous amener à changer de perspective.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses