Littérature sur les relations frères soeur à l'âge adulte

Réalisée par Didier · 4 nov. 2020 Aide psychologique

Bonjour,
J'ai 38 ans, ma soeur de 41 ans et nous sommes fâchés depuis plusieurs années. Cela fait 1 an qu'on ne s'est pas vu et qu'on a rompu les ponts, je ne souhaite pas la voir et c'est réciproque. Pour moi, il s'agit de faire le "deuil" de ma relation avec ma soeur même si bien sûr elle n'est pas morte.
En explorant Internet, dans la littérature sur le deuil, on trouve beaucoup de choses sur le deuil quand une personne est morte, on trouve aussi beaucoup de choses sur le deuil d'une relation amoureuse quand la personne n'est pas morte. On trouve même des choses sur la deuil d'une relation amicale quand la personne n'est pas morte.

Mais je n'ai rien trouvé sur le deuil d'une relation frère-soeur au sens deuil de la relation puisque ma soeur et moi sommes tous les 2 vivants.

Auriez-vous des articles ou des livres à me conseiller consacrés à ce sujet ou qui dans la contenu aborde ce thème ?
Merci

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 NOV. 2020

Bonsoir / Bonjour Didier,

Votre message est touchant et "terrible" à la fois... : il "dit" beaucoup de la relation complexe qui est celle entre deux frères / soeurs..., souvent marquée plus par la rivalité (et la jalousie qui l'accompagne) que par la complicité.
"Rompre" ce type de relation, comme dans un "couple" en conflit, montre les difficultés (l'incapacité ?) des protagonistes de prendre du recul, de se remettre en question, de comprendre ce qui se joue dans cette rupture, de supporter l'anxiété qui accompagne des discussions sincères, mais qui font souvent mal.

Vous écrivez vouloir "faire le deuil" de la relation avec votre soeur : ceci montre combien elle fait partie de votre vie, de votre histoire, et au final de vous même...
Qui parle de "deuil" parle aussi d'amour..., n'est pas ? de séparation douloureuse..., voire impossible.

La thérapie familiale montre combien ce type de relation s'inscrit dans l'histoire familiale transgénérationnelle.
Avez-vous des enfants ? Eux aussi vont hériter de vos problèmes, de ce poids familial. Jusqu'à ce que quelqu'un veuille arrêter les dégâts, par le biais d'une thérapie (individuelle ou familiale).

Que s'est-il passé dans la votre..., pour en arriver là ?
Quel a été le "rôle" de chacun de vos parents ?
Un psychanalyste a écrit sur le "complexe fraternel"..., à la suite et en lien avec le complexe d'oedipe familial...

Connaissant ce type de souffrances..., je vous conseille de vous accorder un peu de temps de réflexion, du recul, et peut être de vous faire accompagner : souvent l'endeuillé a besoin du soutien d'un-e thérapeute.

Et... comme lecture... je peux vous conseiller le livre du Professeur Rufo : "Frères et soeurs, une maladie d'amour".
Malheureusement, l'amour et la haine sont les deux faces de la même "médaille"..., deux aspects extrêmes des sentiments proches et mélangés.
Bonne lecture et... bonne réflexion aussi !
sp





Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4433 réponses

12188 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 NOV. 2020

Bonjour Didier,
la littérature peut être un point de départ mais il ne s'agit pas toujours "de livres de recette"!
Chaque personne étant différente, ses expériences sont donc subjectives, et le vécu de ces expériences aussi. C'est cela qui fait qu'il est très souvent nécessaire de rencontrer un professionnel afin de régler le suivi de la façon la plus personnelle qu'il soit, et non pas seulement par procuration à travers l'expérience personnelles que certains ont partagé sur papier. Vous avez mis le doigt sur les limites de l'introspection individuelle, non accompagnée par un professionnel spécialisé dans ce domaine.
A vous de voir si vous voulez réellement aller plus loin dans le deuil de cette relation fraternelle et de mettre en places les mesures pour atteindre votre objectif.
Patricia ELDIN

Patricia Eldin Psy sur Remoulins

683 réponses

380 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 NOV. 2020

Bonjour Didier,
Dans vos paroles, j'entends votre souffrance de devoir faire le deuil de votre grande sœur, alors qu'elle est vivante et qu'elle l'est sûrement encore beaucoup dans votre cœur. Le cheminement personnel que vous avez à faire est d'aller mettre de la lumière sur cette relation souffrante, quitte à devoir faire, à un moment donné, le deuil de la relation fraternelle idéalisée. A ce stade, vous pourrez choisir de rompre la relation (si elle est toxique pour vous) ou la nourrir, si cela vous apporte de l'apaisement. Une approche thérapeutique comme la Gestalt que je pratique peut vous accompagner bénéfiquement sur ce chemin en accueillant avec bienveillance toutes les émotions activées par cette relation tissée depuis votre naissance. La littérature sur le sujet est un complément qui permet de soulever des questions intéressantes mais pas forcément d'y répondre.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

399 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 NOV. 2020

Bonjour Didier,
Faire un deuil c'est toujours faire un deuil.
Il y a effectivement des écrits sur le deuil, vous avez sûrement retrouvé des similitudes dans ce qui est écrit à ce sujet, mais chaque deuil est particulier.
Il n'y a que des relations uniques, il n'y a que des deuils uniques.
Comment vous sentez-vous en ce moment, est-ce que des souvenirs remontent, êtes-vous en colère, triste. Accueillez vos ressentis, vos émotions, vos pensées, et le processus se fera à son rythme (le temps est différent pour chacun).
Il y a des phases dans ce processus, et à un moment vous serez dans "l'acceptation", le deuil sera fait.
Cordialement
Inès AVOT


Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3461 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 NOV. 2020

Bonjour Didier,
Je ne connais pas d'ouvrage sur le thème particulier du deuil dans une relation frère-soeur.
Je pense que le processus est le même que pour toute relation, avec les mêmes étapes.
Vous choisissez "d'enterrer" définitivement cette relation mais vous pourriez aussi faire un travail sur vous pour comprendre ce que cette situation fait remonter en vous (blessure de trahison par exemple...) et envisager un jour de vous inscrire dans un processus de guérison.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, thérapeute holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4544 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 NOV. 2020

Bonjour,
La littérature ne vous apportera pas la paix intérieure face à votre demande. Comprendre intellectuellement ne permet pas de se libérer émotionnellement, ce n'est pas le même hémisphère du cerveau qui gère ces 2 aspects.
Par contre, il y existe des thérapies alternatives comme la mienne (voir mon profil) qui intègre des techniques permettant d'accéder à un deuil définitif.

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5393 réponses

31756 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses