Mon compagnon a-t-il une relation normale avec sa fille ainée ?

Réalisée par Sophie · 21 août 2015 Parentalité

J'ai 38 ans, suis nullipare et je fréquente un homme de 46 ans, père de deux filles, une de 20 et l'autre de 18 ans. Mon compagnon a divorcé quand l'ainée avait 5 ans et les deux parents ont établi une garde alternée. Il y a quelques années, il a du renoncer à son appartement et prendre une chambre en collocation. Ses filles ne sont plus venues que sporadiquement le voir. Elles sont proches de leur père, ce que je trouve très bien, mais j'ai un souci avec la relation qu'il entretien avec l'ainée. Comme j'ai, moi même, des relations très distendues avec mon père (voire quasi inexistantes), je me demande si mon jugement n'est pas trompé par mon expérience. Pour faire simple, mon compagnon passe tout son temps avec sa fille ainée quand nous sommes en famille et me laisse avec la cadette, refuse de passer du temps avec moi même si nous sommes en situation qui le justifie (par exemple, lors d'un séjour où nous étions dans un studio tous les 4, le troisième jour, je lui ai demandé de prendre deux sièges un peu à l'écart dans le train pour que nous puissions être un peu ensemble pendant la demi heure de trajet, ce qu'il a refusé) et en général n'arrive pas à être à la fois père et compagnon. Par ailleurs, sa fille ainée me tire systématiquement la langue quand elle fait un câlin à son père et, quand je lui en ai parlé pour la seconde fois en lui disant que cela me dérangeait, il m'a dit qu'il l'avait remarqué mais refuse d'en parler à sa fille en me disant qu'elle fait de l'humour. De même, elle s'est mal comportée avec moi au cours d'un séjour et, si elle a présenté des excuses à son père, elle ne l'a pas fait auprès de moi et son père n'a pas demandé à ce qu'elle le fasse. Par ailleurs, elle se montre insistante pour s'asseoir à côté de son père quand nous sortons, lui l'invite à nos soirées entre amis, il a le mot de passe de sa boite mail et de son profil facebook, (profil dont il se sert pour jouer à candycrush et boite mail qu'il ne regarde jamais me dit-il), elle se renfrogne quand nous parlons de nos vacances à l'étranger à tous les deux et m'a même suggéré de ne pas venir à un des voyages que nous projetions de faire ensemble sans que mon compagnon ne réagisse. J'ai déjà passé nouvel an sans lui car les filles voulaient être seules avec leur père (je ne tiens pas à cette fête, ce n'était pas un sacrifice), j'estime donc avoir laissé le champs d'autant libre à leur famille que lui et moi ne vivons pas ensemble et que je suis contente qu'ils se voient quand ils le veulent. Enfin, quand je me suis ouverte à lui pour lui parler de cela, il m'a dit que c'était à moi de régler mon problème avec sa fille et à moi de la recadrer, d'autant que, comme nous ne vivions pas ensemble, lui ne voyait pas l'intérêt de parler à sa fille qui, de toute façon, ne l'écouterait pas. Ma question est donc mon compagnon a-t-il un comportement normal avec son ainée ou suis-je en face d'un père trop fusionnel ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 24 AOÛT 2015

Bonjour Madame,
La frontière entre le normal et le pathologique est parfois assez poreuse. La situation que vous subissez et sur laquelle vous semblez avoir peu de prise est assez fréquente. Tout comme certains hommes peuvent demeurer longtemps trop proches de leurs mères, certaines femmes sont trop attachées à leur papa, comme c'est le cas de votre belle-fille et non pas celui de sa cadette. Le fait que le père et ses filles aient été séparés peut favoriser une idéalisation qui renforce l'attachement. Quoi de plus agréable pour un parent que d'être adulé par son enfant adulte. C'est une situation que votre compagnon savoure et à laquelle il n'a pas envie de mettre fin. Si vous pouviez intervenir à sa place... telle est la demande implicite qu'il vous adresse. Ce n'est pas d'une relation fusionnelle dont il s'agit mais d'une confusion, confusion des places qui gomme les générations et dilue l'autorité du père. Pour votre part je vous encourage à réfléchir à votre place, dans le couple, et lorsque vous êtes en famille, au rôle que vous fait jouer votre belle-fille et à celui que vous donne votre compagnon. Vous ne pouvez pas changer le comportement des autres par contre vous pouvez vous déprendre des rôles toxiques que l'on vous fait endosser, refuser d'être le témoin de scènes ou de propos équivoques. Un accompagnement psychologique peut vous aider à affermir votre position et faire respecter votre intégrité et votre place. Bien à vous, Chantal Paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

267 réponses

1139 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

28 AOÛT 2015

Bonsoir Sophie,
à travers votre témoignage, on touche aux problématiques que l'on peut retrouver dans le contexte des familles recomposées.
Votre question interroge la place du père mais d'après moi c'est la place du compagnon qui est à interroger. Comment pourriez-vous recadrer quelque chose si lui-même n'est pas l'acteur principal de ce recadrement ?
A vous de voir, à vous de savoir ce que souhaite cet homme. A vous de voir, à vous de savoir si cet homme souhaite sortir de cette situation qui, en fait, n'est bonne pour personne, ni pour ses filles, ni pour lui, ni pour vous...
Bien à vous,
Violaine Verdoux Darrieumerle

Cabinet de Psychologue Violaine Verdoux Darrieumerle Psy sur Lembeye

28 réponses

75 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AOÛT 2015

Les relations que vous décrivez prêtent à confusion, comme l'écrit C. Paugam.

La fille aînée semble prendre parfois la place de compagne de son père..., effectivement, ce qui n'est pas sain d'abord pour elle (à 20 ans les "câlins" ne sont plus à échanger avec les parents...), le père "oublie" ses fonctions de père, etc.

La cadette doit d'ailleurs souffrir aussi de la préférence affichée de son père.

Dans votre message, il y a aussi deux expressions qui m'interrogent : "nullipare" (qui résonne comme "nulle"...) et "je fréquente" un homme : ces termes me paraissent en dire long sur votre position de vie.

Une thérapie familiale (qui serait du meilleur résultat sur toute votre famille recomposée) n'étant probablement pas envisageable (puisque pas considérée nécessaire par le père, j'imagine ), je ne peux que me rallier au conseil de C Paugam : offrez-vous un accompagnement psychologique pour comprendre votre position actuelle et trouver les solutions qui vous conviennent pour la changer.

Bien cordialement,
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4359 réponses

11961 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 AOÛT 2015

Bonjour,
l’aînée a 20 ans et vous tire la langue?? Si j'ai bien lu, effectivement, il y a un soucis! S'il vous laisse effectivement le champs libre pour la recadrer, faites-le. Vous devez exiger qu'elle vous respecte. Ne mettez pas le père dans ces recadrages. Contentez-vous de dire à sa fille que vous ne la laisserez pas vous manquer de respect.
Cordialement,

Aline Baridon, Sexologue et Hypnothérapeute Psy sur Miramont-d'Astarac

26 réponses

108 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 AOÛT 2015

Bonjour Sophie,

Effectivement, à en voir votre description, cela ressemble fort à une relation fusionnelle. Cela se comprend facilement du fait de la situation de divorce qui a du créer un sentiment de culpabilité chez ce père qui a du mal à montrer son autorité à ses enfants.

Situation d'autant plus difficile pour vous que vous n'avez pas l'équivalent: des enfants ou des parents avec qui vous pourriez avoir un partage émotionnel qui compenserait la distance de votre ami quand ses filles son là. Cela ne peut que favoriser une sensation d'abandon et développer des sentiments de jalousie.

Quelles solutions? Lui mettre la pression me paraît néfaste. Vous le mettriez face à un conflit difficile: choisir entre elles et lui... Vos tentatives de discussion arrivent fatalement à sa difficulté à gérer son rôle de père et semblent aboutir à une impasse. Prendre de la distance quand ses filles sont là, partager du temps avec des ami(e)s, accepter malgré tout, espérer que le lien s'atténue avec le temps,...?

Eventuellement, essayer d'en parler devant un thérapeute? Mais encore faut-il qu'il accepte de se remettre en question et de vous accompagner. Si vous souffrez trop, vous pouvez lui proposer de voir un thérapeute. Sa réaction vous montrera si une issue favorable pour vous est possible.

En vous souhaitant bonne chance, cordialement.

Philippe Minier Psy sur Montpellier

58 réponses

190 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136000

réponses