est ce normal que mon compagnon dort avec sa fille de 8 ans dans le même lit ?

Réalisée par Nathalia78 · 21 oct. 2020 Aide psychologique

Bonjour,
Je suis avec mon compagnon depuis maintenant 2ans. Nous ne vivons pas ensemble. Mais nous venons très régulièrement l'un chez l autre. Il a une petite fille de 8 ans. Il dort avec elle depuis 1 ans et demie (depuis qu'il a la garde de sa fille 1 wkend sur 2 et 1 mercredi sur 2 et les vacances scolaires). La petite le réclame pour dormir depuis la séparation avec sa maman et elle ne peut dormir sans son père. S'il ne vient pas la coucher ni l endormir, elle refuse de s endormir. La relation avec sa fille se passe bien, nous avons de bonne relation mais elle est dans le déni quant a l acceptation de notre relations avec son père. Son papa a cache notre relation pendant presque 1 an en faisant croire que l on était ami et maintenant elle a du mal a accepté notre relation. Elle est souvent triste et vie très difficilement la séparation de ses parents qui a été très difficile (la maman a empêche de voir son papa pendant 9 mois jusqu'au jugement). Elle s'est donc senti abandonné par son papa mais depuis elle a retrouvé toute la complicité avec son papa. Au debut j ai été très en retrait même si mon compagnon m impliquait pour partager avec eux pour les laisser retrouver leur complicité. Donc à chaque fois que je dors chez lui je me retrouve seule le soir dans sa chambre pendant que lui reste dormir avec sa fille. Une fois il est resté dormir avec sa fille, mais sa fille n a pas apprécié me voir dans son lit avec lui et là dit à son papa une fois partie... J acceptais la situation pour qu'il puisse retrouver sa relation avec sa fille... Mais après 2 ans de relation il ne fait aucun effort pour dormir de temps en temps avec moi le soir quand elle est là et le mois d août fut long (1mois).... Et il dort sistematiquement avec elle... J en souffre car pour ma part ce n est pas la place de la petite de dormir avec son papa.... Je ne pense pas que cela soit bon pour son épanouissement... Et je me sens exclue et comme s'il souhaite me cacher auprès de sa fille dans le sens où nous sommes un couple ... Déjà qu'il ne veut pas que l'on se montre devant elle (s embrasser ou signe d affection ou calin), il ne dort pas avec moi non plus le soir quand elle est la.... J ai essayé de lui en parler mais sa reponse est toujours ma priorité est ma fille et elle passera avant tout et si cela la rend triste et qu'elle a besoin de moi je serais a ces cotés..... Donc il n est pas près à faire des efforts et il se braque dès qu'on en parle... Alors que je comprends a 100 pourcents qu'il lui consacre tout son temps quand elle est chez lui, qu'il reste avec elle au moment du couché mais je considère que ça place est avec moi dans son lit pour dormir.... Nous envisageons d habiter ensemble mais j hésite beaucoup à cause de se soucis qui revient toujours....

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 OCT. 2020

Bonjour Nathalia,

Il s'agit de mettre fin au plus vite à cette situation en entamant une thérapie familiale, pour votre bien-être, celui de votre compagnon et celui de sa fille.

En mettant votre couple entre parenthèse, votre compagnon renforce le déni de sa fille et fait l'erreur de la mettre à une place qui n'est pas la sienne, à l'intérieur de votre relation conjugale. Ce qui vous pose en "rivales" l'une de l'autre et le met en place d'amant de sa propre fille !
Vous voyez bien que c'est totalement déplacé et incestuel. Votre compagnon dormait-il avec sa mère ?
Il lui faut comprendre que la relation parentale qu'il a avec sa fille est d'une autre nature que la relation conjugale qu'il a avec vous, et que les deux ne sont pas sur le même plan et ne peuvent être comparées. Cela implique de se comporter en père avec elle, et en amant avec vous.

De vôtre côté, vous faites la même erreur quand vous acceptez " la situation pour qu'il puisse retrouver sa relation avec sa fille", puisqu'encore une fois les deux relations ne sont pas de même nature et n'ont aucune raison de se gêner.

De son côté, l'enfant a besoin de comprendre que ce lors de la rupture ce ne sont pas ses parents (relation parentale) qui se sont séparés, mais seulement le couple (relation conjugale), que son père et sa mère restent pour toujours ses parents quel(lle) que soit le/la partenaire avec le/laquelle ils refont leur vie.
Il est urgent pour elle que les adultes ne l'abandonnent pas en la laissant à la merci de son fantasme de toute puissance vis à vis de son père.

Il faudra aussi vérifier le discours de sa mère à propos de votre relation conjugale.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie du couple et de la famille

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1865 réponses

2673 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 MAI 2022

Bonjour,

Vous avez eu beaucoup de réponses fort justes.

Et je rajoute simplement qu’Ici il s’agit plus de vous que de votre compagnon et de sa fille; qui à l’évidence entretient une relation non appropriée.

Je reviens donc sur vous et l’affirmation de soi. Vous avez supporter cette situation pendant deux ans, en vous niant pour laisse place à cette petite fille et c’est vraiment tout à votre honneur, vous avez ce qu’il fallait san spout autant si mettre les limites.

Cette petite fille a pris le pouvoir dans la famille que vous et votre compagnon essayez de former.

Il est à mon sens important d’apprendre à dire NON dans la non violence. Vous avez certainement peur d perdre votre compagnon en étant trop assertive. Et pourtant. ´Est dans cette voie que vous allez trouver la solution.

Je serai heureuse de vous accompagner sur le chemin de l’assertivite, afin que vous puissiez opérer cette transition de vie avec succès et plus de sérénité.

Je suis à votre disposition.
Bien à vous.

Rokhaya Diop
Coach en transition de vie et psychopraticienne.

Anonyme-401013 Psy sur Paris

12 réponses

8 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 OCT. 2020

Bonjour,

Je vais me permettre d'être très directe, et non, ce n'est pas normal qu'un père dorme avec sa fille. C'est un premier constat.
Il existe une loi qu'on appelle l'interdit de l'inceste, et cette situation, qu'il y ait ou non contact physique, en fait partie.
cela va très loin, puisque qu'il prend sa fille comme sa femme, sa compagne, son doudou etc. jusqu'à cacher votre relation à a sa fille.
Tout cela n'est pas normal, et je comprends votre réticence à habiter ensemble.
Dans ces conditions cela ne me semble pas une bonne idée, puisqu'il n'y a aucune place pour votre couple, ni vous, tant que votre compagnon ne sera pas en mesure d'envisager la "non normalité" de cette situation et le fait qu'elle mette en danger sa fille, psychiquement parlant et peut-être lui-même.
C'est à l'adulte, donc au père de prendre conscience de cela et d'agir en conséquence, en lui mettant une limite, un interdit très ferme et clair. Bien sûr elle sera en colère, frustrée et réagira très mal. Mais c'est une étape nécessaire.

Prenez conseil auprès d'un psychologue ou faites-vous accompagner dans cette période difficile,

Je reste à votre disposition pour en parler,

Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

351 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Nathalia78,
Vous avez exposé très clairement la situation et votre positionnement est extrêmement difficile actuellement. Je le comprends très bien.
Dès lors, il vous appartient de rester compréhensive vis à vis de votre conjoint et de la situation, vous l'avez toujours connu ainsi et il a toujours demandé une grande discrétion de votre part, cela ne lui paraît donc pas évident si vous réclamez un quelconque changement aujourd'hui...
Nous pouvons échanger brièvement ensemble à ce sujet, je suis aussi sexothérapeute et spécialisée dans les relations de couple.
Bonne continuation
Cordialement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 OCT. 2020

Bonjour Nathalia78,
Un autre personne (ou vous-même) a posé à peu près la même question que vous ce même jour ! Voici donc ma contribution à votre questionnement :
Ce qui ressort de votre message, c'est combien la situation actuelle dans votre relation de couple et familiale recomposée est génératrice de questionnements et de frustration. Je peux imaginer la difficulté à trouver votre place là-dedans.
Ce qui va pouvoir vous aider à trouver un peu plus d'apaisement, c'est d'apprendre à mieux vous connaitre dans vos émotions, vos besoins et vos fonctionnements émotionnels, particulièrement dans votre manière de poser vos limites et de vous affirmer. Actuellement ce n'est pas évident pour vous d'assumer votre place dans votre relation à votre compagnon, même si sa relation avec sa fille est déclencheur d'une difficulté de le couple, sachez que ce n'est qu'un catalyseur de vos difficultés à communiquer véritablement ensemble en tant que couple. Si vous envisagez d'habiter ensemble, je vous recommande de prendre soin des fondations de votre relation de couple maintenant plutôt qu'une fois les rancœurs et ressentiments accumulés.
J'accompagne régulièrement en thérapie individuelle ou en couple, des personnes en recherche de paix intérieure dans les aléas de leurs relations affectives. Et ça me fera plaisir de vous accompagner dans ce chemin d'épanouissement de votre personne et également de votre relation de couple !
En restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne suite !
Chaleureusement,
Samnang Seng - Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

333 réponses

826 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 OCT. 2020

Bonjour Mme,

Il s'agirait ici de revoir les places de chacun afin de vous rassurer sur votre place de femme et de permettre (remettre)à sa fille de retrouver une place d'enfant.
L amour filial reste très différent de l amour conjugal mais parfois difficile à séparer clairement.

La confusion et le manque de limites risquent d engendrer des difficultés croissantes (Jalousie, défiance de l autorité, conflits) et il me semble important et urgent de vous accompagner pour comprendre ce qui est en jeu et préciser ensemble ce qui fait différence entre la bulle père fille et la bulle conjoint.

Une thérapie de couple serait un biais intéressant pour travailler cela.
Cdlt Sylvie Fleurat

Sylvie Fleurat Psy sur Tours

742 réponses

1522 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Nathalie,
Je comprends tout à fait qu'il doit être difficile d'intégrer ce duo père-fille et que cela doit être terriblement frustrant pour vous de se sentir mise de côté. Il serait bon que vous ayez une authentique discussion avec votre compagnon; puis tous les trois. L'amour que votre compagnon porte à sa fille doit être différent de celui qu'il partage avec vous. Ce n'est pas parce qu'il vous aime que sa fille ne sera pas aimé. Et réciproquement... Chacune des relations doit être mise à sa juste place. Une relation père-fille et une relation de couple. Les deux étant très différentes. Il peut vous choisir toutes les deux mais en vivant ces relations de manière différentes. Privilégier des moments parental avec sa fille, et partager des choses avec vous qui ne sont pas du même ordre. Dormir avec sa fille ne faisant pas partie de la relation père-fille mais de la relation de couple. Il est important pour moi, que vous ayez aussi une discussion avec la fille et votre conjoint afin de lui expliquer qu'elle ne perdra pas sa place dans le coeur de son papa même si vous faîtes partie de sa vie: cela lui permettra de se sentir rassurer et en même temps de prendre conscience que vous n'êtes pas un obstacle à sa relation avec son père.
Je suis disponible pour en parler davantage par une Visio ou par téléphone.
Cordialement
Anne-Préma du Tertre

Anne-Préma du Tertre Psy sur Les Clouzeaux

7 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour je vous conseille vivement de lui proposer de consulter ensemble un thérapeute familial afin qu'il puisse comprendre que ce n'est pas vous qui ne comprenez pas la relation avec sa fille mais que son comportement avec sa fille n'est pas sain et qu'il empêche sa fille d'avoir sa place d'enfant. Il lui donne votre place ce qui va engendrer de la jalousie..... Cet homme a besoin d'aide pour le bien-être de sa fille. Bon courage Sandrine Nede therasand

Sandrine Nede Psy sur Bordeaux

415 réponses

213 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Nathalie,
Effectivement, avant d'habiter ensemble, il est indispensable que la situation soit claire.
Avez-vous tendance à accorder plus d'importance aux besoins d'autrui, qu'aux vôtres?
J'imagine que vous vous faîtes passer en dernier, et cela provoque des situations dans lesquelles vous ne trouvez pas votre compte.
Je vous accompagne volontiers pour vous reconnecter à vous, votre petit fille intérieure qui a appris à prendre soin des autres avant de prendre soin d'elle-même.
Pour ma part au téléphone ou en présentiel (nord et pdc)
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6340 réponses

3470 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonjour Nathalie,
votre place n’est pas facile à défendre au sein de ce petit couple père -fille qui s’est formé. Il est bien normal que vous en souffriez et que vous vous posiez des questions quand à l’avenir de votre relation et comment vous allez la vivre. Seul votre compagnon peut agir pour changer les choses. Il a besoin d’aide pour apprendre à poser des limites et définir un cadre avec sa file. Je vous invite à lui proposer une thérapie de couple, pour parler de votre installation de vie commune. Cela va permettre de remettre de l’ordre dans l’attribution des places et des rôles de chacun, et ainsi le rassurer en lui offrant la possibilité d’exprimer autrement son amour pour sa fille.
Je reste disponible pour toutes questions. N’hésitez pas à me contacter.
Très cordialement,
Valérie Benchetrit
Conseillère conjugale et familiale
Clinique analytique du couple

Valérie Benchetrit Psy sur Paris

53 réponses

39 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2020

Bonsoir Nathalia,

Je pense comme vous que cette situation n'est pas constructive, je comprend comme vous qu'ils ont un vécu difficile qui leur a laissé des traumatismes. Maintenant même si vous pouvez comprendre, qu'est ce que vous vous avez envie de vivre ? Est ce construire une famille recomposée où chacun aurait sa juste place ? Comme vous envisagez d'habiter ensemble, est ce que vous avez imaginé écrire ensemble les règles, le cadre qui sécurisera votre vie commune ?
Si vous avez besoin d'être accompagnée, d'être écoutée, je suis disponible.
Bien cordialement.

Anne Auffret
Thérapeute IFS, sophrologue

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137050

réponses