Mon fils de 19 ans ment tout le temps

Réalisée par Sonia · 2 juil. 2021 Aide psychologique

Bonjour, mon fils a 19 ans. Il nous a dit etre embauché 1 mois, en réalité c etait un contrat d une semaine...il voulait, dit il, ne pas nous décevoir, d où ce mensonge qu on a decouvert avec sa fiche de paie et la date du contrat...
Ensuite il a dit travailler 1 semaine complète pour distribuer des plis électoraux....ne voyant pas de salaire arriver il a fini par avouer qu il n avait pas bossé. Ne sait pas pourquoi.
Il a aussi dit avoir dormi chez des amis, en réalité il a dormi dans sa voiture.
J en passe et des meilleures ! Cela fait plusieurs années qu il ment, même petit déjà, mais cela prend des proportions inquiétantes. Nous ne lui faisons plus aucune confiance et sommes profondément inquiet. Il entre dans l armée dans 1 mois, là aussi on n y croit pas....à 17 ans il s est engagé dans la Marine et a démissionné au bout d 1 mois, sous prétexte qu il etait trop jeune et pas assez préparé physiquement. Son superieur, lui, disait mauvaises notes et fausses blessures...Cette année il etait gendarme adjoint volontaire. Il s est fait radier au bout de 3 mois, lui dit qu il n a rien fait de mal et aurait voulu rester....pas moyen de savoir ce qui s est reellement passé.
Il a aussi dépensé tout son argent de maniere deraisonnable.
Bref, grosse inquiétude. Est il mythomane ? Ses mensonges sont énormes et quand je lui dis qu il n est pas clair et quand je sens qu il y a mensonge il soutient que tout est vrai, capable de donner des details impressionnants. Pour finalement avouer parce qu il finit par y avoir des preuves. Mais pour lui ce n est jamais grave. Ce sont les montagnes russes en permanence. J ai vecu 4 ans, de ses 13 à 16 ans, avec un pervers narcissique mythomane qui l a terriblement dénigré, critiqué, demolli. Il en souffre encore. Cela peut-il être lié ?
Mon fils refuse catégoriquement de se faire "soigner". Je lui ai dit qu il était malade, que quelque chose ne tourne pas rond dans sa tête. Je n aurais peut être pas du....tant pis.... il me dit que tout ce que je lui dis ne le touche pas. Son pere et moi sommes divorcés depuis ses 7 ans mais en très bons termes et avons les mêmes inquiétudes.....
Que pouvons nous faire ? Nous sommes demunis, meurtris et inquiets....
Merci.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 4 JUIL. 2021

Bonjour,

La question importante semble plutôt être la suivante : pourquoi votre fils ressent-il le besoin de mentir ? Comment avez-vous obtenu les informations que vous donnez à son propos (le montant de son gain et la durée des contrats sur ses fiches de paie, le fait qu’il ait dormi dans sa voiture plutôt que chez des amis) ? Est-ce lui qui vous a donné une version puis une autre, ou est-ce vous qui avez découvert par un moyen ou par un autre que la version qu’il avait donnée ne correspondait pas à ce qui s’était réellement passé. D’après ce que vous écrivez, ses mensonges pourraient être destinés à donner une meilleure image de lui-même. Sent-il que vous avez beaucoup d’attentes, d’exigences, concernant son futur ? Même si votre fils présente selon vous des éléments de mythomanie, cela peut être une période transitoire et nécessaire à son équilibre actuel, à la recherche d’une estime de lui-même et des autres qui passe peut-être par cette étape. D’autre part, la vérité psychique ne correspond pas toujours à la réalité des faits. Par ses mensonges, votre fils cherche sans doute à exprimer une vérité qui ne trouve pas d’autre voie (et d’autre voix), c’est-à-dire ce qu’il est, qui il est, mais aussi peut-être ce qu’il souhaiterait être sans y parvenir. Fait-il ses choix en fonction de ce qu’il veut ou en fonction de ce que, selon lui, ses proches veulent pour lui ? C’est quelque chose qui est à clarifier. Mais il faut entendre ce qui tente de se dire à travers ses mensonges, car, même si cela peut sembler un paradoxe, ceux-ci font entendre sa vérité. Plusieurs questions peuvent se poser : quelle était sa motivation pour s’engager dans la Marine ? Y a-t-il une personne de votre famille qui en fait partie ? Un ami ? Quelqu’un qu’il admire ? Marine, gendarmerie, armée : trois corps de métier qui ont des points communs. Tous trois requièrent le goût de l’ordre et de la discipline, l’envie d’être mené par une hiérarchie, et ils peuvent également comporter pour certaines personnes un parfum d’aventure, d’héroïsme et de sacrifice au service de son pays. Ces contrats rompus rapidement pourraient être induits par une inadéquation entre une vision idéale de ce que votre fils aspire à être et l’impossibilité de s’adapter à la réalité quotidienne plus prosaïque que ces métiers peuvent impliquer. Mais cette vision idéale est-elle la sienne ou se sentirait-il poussé par des attentes familiales ? Par ailleurs, il s’est engagé dans la Marine, semble-t-il, peu de temps après la fin de votre relation avec un homme qui, dites-vous, « le dénigrait », « l’a démoli ». De quelle façon était-il dénigré ? Que mettez-vous derrière le mot « démoli » ? Que ressentait-il vis-à-vis de cet homme ? Quel métier cet homme exerçait-il ? Comment réagissiez-vous dans cette situation et que dit-il maintenant de cette période ? En parlez-vous quelquefois ? Des éléments de réponse sont peut-être à trouver de ce côté, mais seul votre fils peut faire le chemin qui les lui donnerait. Il n’est pas malade, mais il est certainement en situation de mal être. Le mieux est de tenter de renouer une communication en confiance, sans jugement, sans vous demander si les faits qu’il relate sont vrais ou pas car ce qui importe, c’est comment il se sent. S’il passe la nuit dans sa voiture et non avec des amis, cela signifie-t-il qu’il n’a pas d’amis et qu’il le cache, qu’il en a honte ? Cela signifie-t-il que c’est le seul moyen pour lui de garder des moments autonomes, solitaires, sans subir le regard des autres ? Beaucoup de questions surgissent auxquelles il est difficile de répondre à sa place. Tentez de faire confiance à votre fils, de lui montrer que vous êtes là pour lui, mais sans attente particulière. Il est jeune, il se débat sans doute avec ses doutes et ses difficultés. Ces métiers qui ont été brièvement tentés représentent peut-être pour lui l’effort de combattre quelque chose, justement.

Bien cordialement,
Clara Maïda (psychanalyste - consultation en ligne) - À votre écoute si vous le désirez

Clara Maïda Psy sur Paris

105 réponses

287 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2021

Bonjour Sonia ,
Votre fils a 19 ans et déjà marine, , gendarmerie , travail bientôt armée c’est un jeune homme qui cherche un cadre. Ce garçon est en souffrance ! Il dort dans sa voiture et dit qu’il dort chez des amis . Qui l’écoute ? Qui l’entend ? Il souffre, il a besoin d’aide il cherche à être celui qu’on voudrait qu’il soit , à donner aux autres ce qu’ils attendent et cela ne s’arrête jamais car il déçoit, on ne lui fait pas confiance , on ne croit pas en lui , pire on lui dit qu’il est malade et menteur . Il se débat et se cramponne et tous les efforts qu’il met en œuvre ne sont jamais reconnus , on ne voit pas ce qu’il fait mais uniquement ce qu’il ne fait pas. Ce jeune homme veut être, on lui demande de faire encore et encore et d’en donner les preuves. Les mots sont entendus comme des mensonges car ils restent attachés à des représentations concrètes parentales et pourtant ils disent beaucoup d’autres choses de la réalité que vit votre fils qui elle n’est pas un mensonge.
La question serait pourquoi mon fils est parti à 17 ans dans la Marine ? Que s’est il passé pour qu’il ne puisse y rester que quelques mois ?Trop jeune , pas assez préparé ? Pourquoi serait ce un mensonge c’est sa réalité . Pourquoi est il dans l’impossibilité de verbaliser ce qu’il vit ? et si sa vie il la trouvait sans importance et avait besoin de broder pour nous faire plaisir ? Pourquoi à t il peur de vous décevoir ? De quoi vous et sont père pouvez vous être meurtris ? Démunis ? Que ressent il ? Ne pas tout dire à des parents angoissés c’est peut-être vouloir les protéger? En rajouter encore c’est peut être vouloir les surprotéger ? Cependant les grands angoissés vérifient les dires, les faits et lisent tout à l’éclairage de leurs inquiétudes et de leurs doutes
Votre fils de 19 ans a une histoire : il a vécu le divorce à 7 ans de ses parents qui s’entendent bien (sic) de 13 à 16 ans « , » « beau-père » PN et mythomane ( sic) aimé par la mère qui n’aime pas les mensonges ( sic) , à 17 ans fuite : Marine .,, puis retour à la maison…et ça continue….( menteur , dépensier, irraisonnable, malade) .
Bien à vous
Psy - Véronique-Eyraud-les Angles- Gard

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

325 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2021

Bonjour Sonia.

Je pense que votre enfant à besoin d'un soutien et d'un amour inconditionnel même si il ment souvent. C'est une manière de se protéger pour lui... Cela vous dérange t'il tant ces mensonges pourquoi ?

Ensuite selon moi la mythomanie révèle un faille psychologique par rapport à l'estime de soi. Il ne veut pas vous décevoir, il a donc besoin d'être rassuré. En plus je pense que vous avez visé juste par rapport au comportement de votre ancien ami... qu'il a démoli critiqué. Cela a du réactiver une blessure d'estime qu'il avait et cela a empirez depuis ce jour je pari ? Cela semble lié clairement. D'ailleur depuis quand ces mensonges ont commencés, pas longtemps après ces épisodes ?

Ensuite désolé de vous demander ça mais comment vous êtes vous comportez quand il a reçu toutes ces critiques ? Peut être a t'il besoin que vous le souteniez plus depuis ? que vous l'acceptiez quoiqu'il fasse. Il semble avoir grand besoin de sécurité intérieur et d'un travail profond sur l'estime de Soi;

Il me semble aussi essentiel qu'il verbalise ce qu'il s'est passé avec votre ancien compagnon. Qu'il lâche tout ce qu'il a en lui. Peut être la rage qu'il a ressentit envers votre ancien compagnon... La colère est le garant du respect et ce qui permet de sortir de l'enlisement !

Proposez lui une thérapie. Montrez lui ce message et les réactions de thérapeutes ici. Peut être voudra t'il démarrer quelque chose.

Et parlez lui de ce qu'il ressent par rapport à tout ça ? Peut être se livrera t'il plus avec vous ? Ce qu'il a ressentit par rapport à votre ancien compagnon, envers lui même, envers vous, ces pensées profondes. Il a besoin de se libérer d'un poids, je le sens.

Et pourtant il semble réfractaire... et pour démarrer une thérapie efficace il faut la volonté de la personne...

Pour l'instant il se protège avec cette stratégie du mensonge. Laissez le faire, faites lui confiance et peut être qu'il changera de comportement. Peut être pouvez lui demander aussi sous forme de question ouverte : Est-ce que ce comportement de mensonge est vraiment efficace pour toi ? Est-ce que cela te permet de te sentir mieux ? Ainsi peut être comprendra t'il qu'il ne suit pas la bonne stratégie et essaiera autre chose...

Et vous, vous semblez avoir un poids aussi, "démunis, meurtris, inquiets... Peut être qu'une thérapie familial serait plus facile pour lui et efficace aussi pour vous ?

En tout cas votre témoignage m'a beaucoup touché. Je suis de tout cœur avec vous. Je pense à vous et vous souhaite bon courage.
L'amour inconditionnel est la clef envers votre fils et vous même aussi. Bienveillance, soyez votre meilleure amie et cherchez des solutions ensemble.

Courage et je reste à votre écoute si besoin.

Mathieu PERE-ESCAMPS (Psychopraticien et Coach).

Mathieu PÉRÉ-ESCAMPS Psy sur Eysines

523 réponses

566 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2021

Bonjour,
Votre fils ment parce qu'il a cette conviction inconsciente que s'il dit la vérité, il sera rejeté. Cela est lié à la façon dont il s'est construit pendant sa petite enfance et ce que vous décrivez suffit largement à expliquer son comportement. Il n'est pas malade mais en souffrance et sa carapace ("ce que tu dis ne me touche pas") n'est qu'un système de défense qui masque une très grande sensibilité.
Il aurait effectivement besoin d'être accompagné pour comprendre comment il s'est construit, guérir les blessures de son "enfant intérieur" et restaurer la faible estime de lui-même. Vous ne pourrez pas l'obliger, mais l'encourager à le faire et lui assurer votre amour, au delà de ce qu'il manifeste.
Je vous invite à lire cet ouvrage de Lise Bourbeau "les 5 blessures qui empêchent d'être soi-même".
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2021

Bonjour Sonia,

Je me sens un peu démunie lorsque je vous lis. Je sens que votre fils a développé des stratégies pour éviter quelque chose..
Il dit que tout ce que vous lui dites ne le touche pas, ce n'est probablement pas la vérité. Mais à quel moment a-t-il l'opportunité, la liberté de vous dire ce qu'il ressent ? Etes-vous suffisamment à son écoute ? Lorsque vous dites qu'il vous a menti pour ne pas vous décevoir, j'entends que vous avez probablement des attentes ou à un moment donné vous avez eu des attentes et il n'a pas été en capacité de répondre à ces attentes.
Peut-être a-t-il eu trop de pression et a-t-il développé une stratégie de mensonge pour sortir la tête haute ?
Vous demandez s'il est mythomane. Est-ce un diagnostic dont vous avez besoin ou bien souhaitez-vous améliorer la relation avec lui ? Remettre à plat vos fonctionnements ensemble ?

Je vous invite à découvrir la CNV, Communication Non Violente, c'est un outil de communication puissant qui à partir d'une situation quelle qu'elle soit permet de rester dans une observation neutre, d'aller voir comment on se sent dans cette situation, ressentis corporels, émotions, d'identifier les besoins qui sont cachés derrière et ensuite faire une demande à l'autre ou à soi-même.
Dans le cas présent je vous donne un exemple qui pourrait transformer la communication avec votre fils : vous aviez compris qu'il avait un contrat d'un mois, vous réalisez sur la fiche de paie que c'était une semaine. Comment vous sentez-vous ? Est-ce que vous êtes déçue, triste, démunie, en colère ? Puis observez quels sont les besoins derrière ces ressentis et ces émotions. Auriez-vous besoin d'honnêteté ? De sécurité ? (Peut-être auriez-vous préféré qu'il soit embauché un mois et non une semaine ?) Auriez-vous besoin d'authenticité, auriez-vous besoin d'amour, de partage, de légèreté ?
À partir de tous ces constats, que pourriez-vous demander à votre fils ? Pourriez-vous lui dire : mon fils je suis contente que tu aies trouvé un travail cela me sécurise, cela me rassure et en même temps je suis tellement déçue qu'il n'y ait eu qu'une semaine d'embauche, j'aurais tellement aimé que ce soit un mois. J'espère que la prochaine fois tu auras un contrat plus stable, je suis prête à t'accompagner et tapporter tout mon soutien parce que je suis ta mère et que je t'aime.

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas, Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1906 réponses

2128 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JUIL. 2021

Bonjour
A mon sens, une personne ne ment pas parce qu’elle a des troubles psychologiques mais plus pour se protéger émotionnellement.
Peut etre que votre fils appréhende votre regard et ne souhaite pas vous decevoir.
La meilleure attitude a adopter a mon sens serait d’accepter le fait qu’il ait besoin de se proteger, et de lui signifier que meme si vous ne savez pas tout vous etes et serez toujours un soutien et que cela ne changera pas le lien d’amour entre vous.
On dit souvent « ce a quoi je resiste persiste »
Plus vous allez accepter votre fils et ses dires comme ils sont, avec le coeur, plus la situation evoluera favorablement. On parle ici de lacher prise. Sinon il risque de continuer de ressentir le besoin de se proteger.
Dans ce que vous avez decrit il ne me semble pas detecter une situation alarmante sur le plan psychologique. Cependant je ne connais pas votre fils ni tous les details de ces situations.
Si vous etes inquiete le mieux serait peut etre d’en parler de vive voix a un specialiste qui saura vous ecouter et vous permettre d’avancer.
Malheureusement personne ne pourra faire changer les comportements de vitre fils sans son consentement. Il est le seul a detenir ce pouvoir, cest son libre arbitre, et plus vous allez vouloir qu’il se fasse aider, moins il risque de le faire...
La meilleure des choses a faire dans votre situation a mon sens est d’effectuer un travail sur vos inquietudes. En vous liberant de vos inquietudes de maman, vous entrerez plus facilement dans le lacher prise aimant, que toute situation a besoin pour evoluer.
Bon courage a vous pour ce beau chemin de reflexion que vous entreprenez
Au plaisir de vous aider
Xavier Lacava

Xavier Lacava Psy sur Metz

36 réponses

29 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses