Pardonner à sa mère sous emprise

Réalisée par Zombineth_ · 25 févr. 2022 Développement personnel

Bonjour,

J'essaie de me rétablir face à une enfance et une adolescence sous l'emprise d'un père pervers narcissique. J'ai dû moi-même ouvrir les yeux de ma mère, protéger ma petite sœur ainsi qu'elle. Heureusement, elle m'a écoutée il y a 2 ans.
Je sais bien qu'une fois sous emprise, il est difficile d'avoir un libre arbitre. Or, dans mon for intérieur, j'ai beaucoup de mal à me dire qu'elle n'y est pour rien, je ne me suis jamais sentie protégée par elle. Comment faire selon vous, pour que je lui pardonne ? Après tout, l'auteur de ces années de torture est uniquement mon père.

Je vous remercie d'avance.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 26 FÉVR. 2022

Bonjour,

Oui effectivement l’auteur des actes était votre père et votre mère a elle aussi sa part de responsabilité. Elle était alors une adulte et pouvait faire le choix de partir avec ses filles pour les protéger. Mais ce n’est pas le choix qu’elle a fait.

Tout a reposé sur vos épaules et c’est vous qui enfant pansement, enfant devenu le parent de son parent, avez dû faire front et prendre la violence et les souffrances de vos parents sur vous. Vous vous êtes également positionnée pour votre sœur comme une mère aurait dû le faire. Vous êtes une personne extrêmement courageuse sachez le, je vous dis Bravo!

Le lien avec votre mère sera et restera avec un fond d’amertume par rapport à votre vécu. Attention au triangle de Karpman : victime bourreau sauveur, c’est fréquemment utilisé dans les familles où règne la violence physique et psychique.

Excellente continuation
Bien à vous
Marjorie Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10865 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MARS 2022

Bonjour,

Oui, se sentir avoir été protégé par sa mère, est essentiel.

Votre ressenti, votre instinct vous guide pour savoir ce que vous auriez aimé vivre, et voudriez.

Connaître la raison d'autres, prend du temps.

L'essentiel est qu'aujourd'hui, vous vous construisiez encore, vous soyez forte, parfois, le rôle de nos mères ne nous parvient pas, en résonance et avec justice ou justesse, mais, il faut se dire que nos karmas ont leur lot d'expérience, sans parler de résignation, mais poursuivre notre évolution.

Vous aviez bien vu, c'est vous qui avez eu le rôle de médiateur et protecteur ou protectrice, et votre maman, sans doute, dans ses faiblesses et ses retranchements.

Mais, on ne peut pas toujours, attendre l'évolution des autres, que, s'aimer soi-même, poursuivant notre chemin.

Vous avez rempli votre mission, pour votre sœur, aussi, il faut continuer de vivre avec cette force intérieure personnelle, alignée et en harmonie avec vous-même, tout en étant toujours là, je l'imagine, pour votre maman ou/et votre sœur, mais surtout ou aussi, penser à vous, et j'espère la vie, vous donner, en retour.

Vous pouvez encore parler de cela, à votre maman, vous verrez bien, si elle s'ouvre davantage, mais peut-être est-ce trop loin d'elle, dans l'incapacité de s'ouvrir, sa vie ayant été menée ainsi.

Vous êtes un ange.

Vous êtes grande.

Gardez votre force et soyez sereine.

Offrez vous reconnaissance pour vous-même.

Lou Sarah Sheyen

Sheyen Evolving Psycho-philo-practice Hyper-conscience Philocognition Libération Transmission.

Sheyen Evolving Psy sur Lyon

231 réponses

143 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2022

Bonjour,

Dans un couple chacun a en effet sa part de responsabilité. Et chacun a aussi mille raisons pour souvent se dédouaner de ses responsabilités.

Vous avez été très courageuse et très lucide sur ce qui se passait dans votre famille mais vous en payez aussi le prix, en n'ayant jamais eu une enfance et adolescence normales dans la sécurité.

Je pense qu'il est maintenant important de penser à vous, de vous construire dans la confiance et l'apaisement. Peut-être à ce moment là, quand vous-même serez plus sereine, pourrez-vous faire cette démarche de pardon à votre mère.

Je vous conseille de suivre une thérapie qui vous permette de faire le point sur votre vécu au sein de votre famille et comment vous pouvez évoluer avec ce qui vous a entravé.

Je reste à votre écoute avec bienveillance,

Edith Entringer,

Edith Entringer Psy sur Épinal

436 réponses

178 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2022

Bonjour Zombineth

Vous avez eu beaucoup de force, d’estime de vous, suffisamment en tout cas, pour prendre conscience de vos limites et les faire respecter par votre père.
Vous vous êtes sortie de son emprise.
Le PN sait tres bien manipuler et se faire des alliés quand il en a besoin. Il sait se faire charmant s’il sent son emprise en danger. Cela explique peut-être que votre mère et votre soeur ont mis du temps à réaliser et à accepter.
Vous leur avez offert la possibilité de s’extraire de cette emprise et cela est généreux. Elles ont saisi l’opportunité et c’est tant mieux.

Il vous reste à gerer la passivité de votre mère.
Si elle a été dans l’impossibilité de faire respecter ses limites (les avait-elle identifiées ?) comme vous l’avez fait, c’est qu’elle avait des failles dans l’estime qu’elle a d’elle-même. Son histoire de vie en a fait une victime potentielle. Oui, une victime.
A-t-elle seulement remarqué que votre père tentait de vous « vampiriser » aussi, ainsi que votre soeur ?
Si oui, était-ce de la lâcheté, de la faiblesse, un comportement de survie pour elle qui l’a empêchée de vous défendre ?
En tout cas, elle (et peut-être d’autres aussi) vous a transmis quelque chose sur laquelle vous avez construit votre estime de vous. C’est un beau cadeau.

Ouvrez le débat avec elle. Vous l’aiderez peut-être encore (attention cependant, ce n’est pas votre mission : elle doit faire ses choix) en faisant cela.
Ensuite, il vous appartient de décider de lui apporter votre pardon, ou pas.

Je vous recommande de travailler également le thème du pardon au moins en méditation, si ce n’est en thérapie. Il vous faut en effet, accepter et installer de belles croyances positives sur ces souvenirs. Ils vous donneront une grande force pour votre avenir.

Claire Couvin
Thérapeute en ligne et en cabinet

Claire Couvin Psy sur Melun

190 réponses

132 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2022

Bonjour,
Le programme de soins que je propose commence précisément par la guérison des blessures de l'enfant intérieur.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2022

Bonjour,
Vous avez fait preuve d'une grande force de caractère et de beaucoup de courage pour protéger votre mère et votre petite soeur, à un moment de votre vie où c'est vous qui auriez dû être protégée. Et cela a laissé des traces en vous. Et bien que vous sachiez qu'il est difficile pour une personne sous emprise de réagir face à un PN, vous éprouvez du ressentiment vis-à-vis de votre mère. Oui votre mère porte une part de responsabilité car c'est elle qui a laissé la situation s'installer en restant prise dans un fonctionnement relationnel avec son mari. Et elle n'a pas su vous protéger. Mais elle a fait comme elle a pu car elle portait elle-même des blessures intérieures qui en ont fait la victime idéale pour un PN.
Le processus du pardon est un chemin intérieur. Et il ne peut se faire qu'à l'intérieur de vous.
Je suis à votre disposition si vous souhaitez en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide
Séances en face à face dans mon cabinet à Paris 5e ou en visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

278 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2022

Bonjour,

même si l'auteur de tout cela est principalement votre père, le reproche que vous faites à votre mère c'est de ne pas avoir eu la force, l'amour, ou l'instinct suffisant de vous avoir protégé de lui.

C'est à dire que c'est vous qui avez endossé ce rôle.

Et si vous vous avez réussi, pourquoi pas elle ?
Ne rien faire ou ne rien dénoncer ne nous exempte pas de toute faute parfois. (Par exemple on reproche assez aux gens d'avoir collaboré pendant une certaine période de l'histoire)

Qui vous a protégé, vous enfant ?

En tout cas, vous avez beaucoup de ressources, de force et de volonté.

Cela dit essayez de faire la paix avec l'histoire que vous vous racontez.
Vous le méritez!

Je reste à votre disposition

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2022

Bonjour mademoiselle,
Merci de votre message.
Est-ce que vous vivez encore chez votre mère? Etes-vous étudiante, travaillez-vous? Je vous demande cela parce qu'une psychothérapie vous serait nécessaire.
Vous souhaitez pardonner à votre mère, mais avant d'en arriver là ou de le vouloir, il y a un processus d'expression de vos ressentis par rapport au fait qu'elle ne vous ait pas protégée (et par rapport à tout ce que vous avez subi de la part de votre père, et au sein de votre famille).
Ne la "comprenez" pas trop, ce n'est pas le moment. Le moment actuel est de vous "plaindre", reconnaître que vous avez été une victime, vous reconstruire, parler de vous, vous occuper de vous, sortir tout ce qui vous encombre à l'intérieur de vous.
Ensuite, vous verrez bien le chemin qui se dessine pour vous.
Ne grillez pas les étapes. Vous avez souffert, et c'est de cette souffrance dont il vous faut vous libérer avant tout, pour vous donner toutes les chances d'avoir la vie la meilleure pour vous.
Avec respect
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Développement personnel

Voir plus de psy spécialisés en Développement personnel

Autres questions sur Développement personnel

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses