Peut-on forcer quelqu’un à consulter ?

Réalisée par Vesier · 3 sept. 2018 Thérapie brève

Bonjour, j’écris ici pour ma grand mère .
Âgée de 75 ans, mariée depuis 50 ans, ma grand mère est clairement dépressive. Mon grand père est du genre macho, les femmes ne sont bonnes à rien, hautain, il sait toujours mieux que les autres et est rabaissant. Entre autre il parle très mal à ma grand mère, il l’a coupe et la rabaisse des qu’elle Dit quelque chose.

Étant très religieux (catholique) et étant également très soumise à son mari , je suppose que c’est pour cela qu’ils n’ont jamais divorcé. Mais ma grand mère est au plus mal, je la vois pleurer tous les jours, il l’oblige À faire des choses qu’elle ne veut pas. Je voudrai qu’elle consulte mais elle me dit que non non elle n’a pas besoin. Mon grand père ça n’est même pas la peine d’en Parler.

Et je pense même que si ma grand mère consultait, mon grand père lui dirait qu’elle n’a pas à le faire. Donc voilà je ne sais pas du tout quoi faire, comment aider ma grand mère ... dois je organiser un rendez vous « surprise » chez une psy pour la forcer à consulter ? J’ai peur qu’elle m’en veuille après ...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 3 SEPT. 2018

Bonjour
Votre bienveillance vis à vis de votre grand-mère doit beaucoup la toucher.
Mais vous ne pouvez pas la forcer à voir quelqu’un.
Si elle est très catholique c’est contre sa religion, son psy c’est son curé de paroisse qui doit l’accueillir à la confession lorsqu’elle éprouve le besoin d’en parler.
Mais peut être que ce dont vois êtes témoin vous révolte et que vous auriez vous même besoin de pouvoir en parler avec quelqu’un. Se sentir impuissant face à la douleur de quelqu’un que nous aimons et respectons est souvent difficile à supporter.
Votre grand-mère malgré sa fragilité a 75 ans et a pu réagir face à l’attitude désobligeante de votre grand père.
Prenez le temps de parler avec elle lui fera aussi du bien.
Dans ces situations là il est très difficile d’intervenir si la personne concernée n’en a pas la volonté.
Restant à votre écoute
Bien cordialement
Dominique Bartoli

Dominique Bartoli Psy sur Paris

203 réponses

261 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 SEPT. 2018

Bonjour,
C'est toujours difficile de voir des membres de sa famille être malheureux mais vous ne pouvez forcer votre grand-mère à consulter contre son gré.
Cela ne servirait à rien et risquerait de faire qu'elle vous en veuille et se fâche contre vous.
Effectivement si elle est très catholique, elle trouve peut-être du réconfort auprès de l'église et de sa religion.
Vous pouvez l'écouter, lui conseiller de consulter mais en aucun cas l'y obliger.
Votre présence est essentielle mais sachez également vous protéger pour ne pas vous laisser envahir par vos ressentis.
Restant à votre écoute.
Bien cordialement.
Ghislaine PATTE - Thérapeute Familial et Conjugal

Ghislaine Patte Psy sur Montrouge

569 réponses

1335 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 SEPT. 2018

Bonjour,
Merci à vous de penser à vos grands parents, mais à leur âge, rien n′est simple quand il s′agit de se remettre en question.
Quand votre grand mère dit qu′elle n′en a pas besoin, le message implicite qui est derrière, c′est qu′elle considère que ce n′est pas elle qui mériterait d′être suivie, mais son mari.
Non, vous ne pouvez l′obliger à consulter, ni elle, ni son mari.
Aucun psy n′accepterait un rendez-vous surprise, qui risquerait d′être contre productif et remettre en question la confiance que votre grand mère vous témoigne.
Y a t′il dans l′entourage des personnes qui pourraient aider à apaiser le mal-être que tous deux vivent de toute façon, pointer quelques défaillances dans leur relation.
Je pense au médecin de famille, par exemple. Peut-il être entendu de part et d′autre en les recevant tous les deux en même temps ?
Le prêtre de la paroisse peut il faire quelque chose de son côté ?
Voilà quelques pistes.....
Cordialement à vous.

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2271 réponses

6753 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie brève

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie brève

Autres questions sur Thérapie brève

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses