Peut-on ne pas être fait pour vivre ?

Réalisée par Alida · 18 oct. 2021 Crise existentielle

Je suis une femme et j’ai 25 ans je suis là 4ème sur 6 enfants. Je suis née en Algérie et nous sommes tous arriver en France quand j’avais 3ans. Le mariage de mes parents ne tient pas à grand chose hormis nous les enfants. Je pense que ma mère n’est pas épanouie dans sa vie même si on est tout pour elle. Et je vois mon père comme un pervers narcissiques mais je sais qu’il nous aimes.
J’ai pas de lien particulier avec mon père, je suis mal à l’aise en ça présence étant ado je m’enfermer dans ma chambre si ma mère n’était pas là pour ne pas avoir à le voir je ne descendais pas jusqu’à ce qu’elle rentre.
Ma mère m’a beaucoup couver quand j’étais enfant et ado j’ai vraiment été dur avec elle et elle a toujours cacher mes connerie à mon père.
A 15 ans je suis tombé enceinte et j’ai avorté en cachette avec l’aide de ma sœur car elle étais majeur à l’époque. A 17 ans j’ai avorté une deuxième fois et personne n’est au courant de ça. J’ai du mal aujourd’hui encore car j’ai toujours rêvé d’avoir des enfants et je m’en veux d’avoir pris tout ça à la légère. Je pense souvent que me vie aurait été mieux si je n’avais pas fait ces choix car aujourd’hui je ne trouve aucun intérêt à vivre.
Mais mes problèmes ne s’arrête pas là et j’en ai fais des tirets.
- Peur du rejet
Je n’ose jamais m’affirmer, je préfère m’aligner à l’avis générale par peur d’être jugé et mis à l’écart. Je préfère prendre sur moi plutôt que de dire au gens qu’ils dépassent les limites. Peur de parler de mes centres d’intérêt, j’ai pas confiance en ce que je dis et j’ai peurs que sa intéresse personne.
- Phobie sociale
Quand je reçoit un sms ou un appel je panique, je répond souvent plus tard avec l’aide de mon conjoint.
Je n’ose pas sortir seule, sauf si j’ai un rendez-vous, ou pour le travail. J’arrive à me préparer psychologiquement quand j’ai une obligation. Parfois j’ai un blocage lorsqu’il s’agit de sortir avec mon mari pour faire des courses où allé au cinéma, au resto etc.. j’ai peur de croiser des gens que je connais.
J’ai du mal quand je me retrouve en tête à tête avec quelqu’un, collègue, famille, ami au point ou j’en fais des angoisses avant avec beaucoup de pleurs.
- Angoisse
Boule au ventre ou poids a la poitrine inexplicable et pratiquement omniprésente. J’ai une capacité à prendre sur moi quand je suis avec du monde, mais dès que je me retrouve seules avec mes penser je me torture en me refaisant les scènes et en me disant que je n’aurai pas du dire ça ou faire ça et qu’à ce moment là elle devait penser ça de moi ou ça, a m’en rendre malade.
- Sentiment d’infériorité
Je me sent souvent nulle, avec aucun intérêt. Je me trouve inintéressant, avec aucune conversation. Je sais jamais quoi dire quand je suis avec du monde.
- Se compare au autre
Je me compare au personne de mon âge, et je me trouve toujours plus nulle. Moi j’ai pas fais d’étude, j’ai pas le permis, j’ai pas de boulot, je sais pas quoi faire de ma vie etc.. j’ai l’impression d’avoir gâcher ma vie que tout mes choix sont nulle et pas réfléchis.
- Du mal à se lier en amitié
J’ai du mal à être honnête et j’esquive toute les sorties qu’on me propose. Je n’ai pas d’amis à part mon mari et ma sœur je ne voit presque personne
- Voir le suicide comme une solution
Je pense souvent que je devrais mourir parce que je ne suis pas faite pour la vie. J’ai l’impression que tout est dur pour moi. Même acheter une baguette. J’ai aucune passion aucun talent. Je suis spéciale qu’au yeux de mon mari.
Mon père me dit toujours de faire des études comme ci mon niveau intellectuel était nulle. Alors que moi je sais pas ce que je veux faire de ma vie.
- Peur du futur
J’ai peur de ne jamais plus pouvoir retourner travailler. J’ai quitter mon job de femmes de ménages dans une maison de retraite après 4ans la bas parce que le médecin du travail m’avait diagnostiqué un syndrome anxio-dépressifs et moi j’ai fais un abandon de poste après ça. J’ai parler de mes angoisse et de mes idée dépressive uniquement à mon mari. Et mon père me dit que j’aurai pas du quitter mon travaille comme ça parce que j’aurai aucune indemnité d’après lui je suis passer à côté d’une prime de licenciement. Du coup je remet tout mes choix en question et je me dis que je n’aurai jamais du quitter ce job parce que maintenant je serai jamais capable de recommencer ailleurs alors que la j’avais déjà « ma place ». Dès que je n’ai plus d’activité pro et même quand je travaillais en maison de retraite mon père me fait des plan de carrière, il est apiculteur et il souhaite que je devienne vendeuse pour vendre son miel ou pâtissière pour faire des gâteaux avec son miel etc.. Maintenant que je suis mariée il chercher des maisons que je pourrais acheter avec mon mari car d’après lui louer c’est perdre son argent et moi je me sent nulle car je ne sais pas lui dire non je prend sur moi mais je donne jamais mon avis sur rien et j’en souffre beaucoup.
- Pression sur le choix professionnel
- Doute sur tout mes choix de vie
- Tristesse incontrôlable
- Peur de mourir
J’angoisse tellement que j’ai peur de mourir en voiture ou que quelqu’un m’écrase ou me kidnappe.
- J’analyse toute les interactions sociale des jours après à m’en rendre malade
- Je pense toujours que j’ai un problème Psychologique et que c’est forcément liée à mon enfance et mes choix de vie.
J’essaye de m’expliquer mes comportements, et de comprendre pourquoi d’après moi je ne suis pas adapter à la vie. J’ai pensé être hypersensible, dépressive mais en réalité je ne sais pas car je n’ose pas consulter. Même si des fois je me dis que ça n’en vaut pas la peine je souffre au quotidien.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 OCT. 2021

Bonjour Alida,

Il y a beaucoup de choses dans ce que vous exprimez.
Le constat c'est effectivement que vous faites une décompensation anxio dépressive. Sur ce point là, avez vous un traitement ? dans la négative ce serait bien d'en parler à votre médecin traitant ou un psychiatre pour mettre quelque chose en place pour vous soulager et vous aider dans la vie quotidienne. Il n'y a pas de honte à avoir.

Bien sûr cela vient sûrement de votre enfance et notamment de la relation avec votre père qui peut avoir nourrie, malgré l'amour de votre mère, un sentiment assez fort de dévalorisation et de manque de confiance en soi.

Je note que vos deux avortements ont très fortement réactivé ce sentiment de "ne rien valoir", d'être "bonne à rien".
Il va falloir vous pardonner cela. Vous avez besoin de vous reconstruire sur du roc et cela passe par un renoncement à vous auto accuser.

Oui ce serait bien que vous puissiez évoquer tous ces sujets avec un professionnel.
Par discrétion vous pouvez très bien le faire à distance.

Je reste personnellement à votre disposition si vous le souhaitez.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4201 réponses

21658 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 OCT. 2021

Bonjour,

Votre histoire de vie rêvet une importance toute particulière et il semble que vous avez grandi dans un environnement qui vous a apeuré, notamment au travers d'un père qui vous effrayait (si je comprends bien). Entre manques affectifs, décisions difficiles à prendre, recherche de normes et de règles, révoltes... Cela n'a pas été un long fleuve tranquille. Il semble que vous êtes tiraillée entre la volonté de vous sortir de ces difficultés profondes et l'envie de baisser les bras. Je vous encourage vivement à pouvoir travailler sur toutes ces souffrances afin de percevoir la vie d'une manière différente et de pouvoir poser des actions quotidiennes qui vous rendent fière de vous-même et du fait de prendre votre place.
Si vous avez décidé d'avorter deux fois, c'est que ce choix était aligné avec vos possibilités du moment. L'idée est de vidanger et libérer la culpabilité qui alimente une auto-persuasion dévalorisante.

Je vous propose que l'on échange par téléphone ou par réponse à ce message si vous le souhaitez.

Julia Bouchinet
Je suis à votre écoute si vous souhaitez approfondir vos questionnements, en toute bienveillance.
Consultations par visio ou téléphone ( Psychologues.net & Doctolib)
-Hypersensibilité, couple, sexualité, violence, agressivité, culpabilité, angoisse, gestion des émotions, communication, deuil....

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

888 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Bonjour Alida,
Vous êtes faite pour vivre : je peux vous assurer que l'élan de la vie en vous est bien plus puissant que vous ne l'imaginez !
Par contre vous n'êtes pas faite pour porter vos fardeaux seule, vous n'êtes pas faite pour vivre dans l'ombre de votre histoire familiale, vous n'êtes pas faite pour subir les pressions de vos proches, ni de qui que ce soit, etc.
La tristesse et les angoisses que vous vivez sont là pour vous rappeler qu'un changement urgent est nécessaire qui passera sans doute par l'aide d'un ou une thérapeute : ça ne fait pas mal et ça peut vous sauver la vie. Foncez !

Alain Caradot Psy sur Saint-Yrieix-la-Perche

31 réponses

54 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Bonjour Alida,
Bien sûr que vous méritez de vivre !
Mais ce que vous avez expérimenté les premières années vous a meurtrie et vous a fait vous forger cette personnalité qui vous freine. : vous avez déjà fait une partie du travail en étant consciente de l'origine de votre mal être mais il reste à guérir les blessures de votre enfance et à apprendre à vous aimer pour que la belle personne qui sommeille en vous puisse s'éveiller. C'est ce que je propose dans mon programme.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4493 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Bonjour Alicia,
je ressens dans votre message une forte fréquence d'angoisses intenses, de peurs et de pensées négatives. Il est possible que les peurs que vous avez rencontrées, vous ont amené à éviter des situations, p. ex éviter le contact social par peur de rejet, qui vous amène à encore plus douter de vos capacités, à vous dévaloriser et encore plus craindre le contact social et le jugement des autres. Peut être que repenser aux mêmes situation à problème souvent, vous épuise et vous isole.
Une première question serait: depuis quand est ce que ces multiples symptômes d'angoisse sont ils présents? depuis quand sont ils devenus proprement dit envahissants?
La priorité est pour vous de retrouver des ressources, une capacité à voir le monde un peu différemment, votre situations, et vos émotions. Je vous recommande si vous ne l'avez pas déjà fait de vous adresser à un médecin généraliste, lui partager votre situation et vos symptômes. Cela rompra déjà aussi un peu votre isolement et vous donnera peut être des pistes.

Vous pouvez tenter l'exercice suivant issu de la psychologie systémique : 1. au lieu de subir les attaques d'idées noires au fil de la journée, reprenez un tout petit peu la main et planifiez une demi heure ou 20 minutes par jour ou vous penserez activement à l'ensemble des idées noires, en allant les chercher. Vous pouvez les écrire sur une feuille également. 2. Lorsqu'une idée noire surgit au fil de la journée, vous la mettez de coté pour la traité pendant votre demi heure dédiée aux idées noires. 3. à la fin de la demi heure vous pouvez faire une action qui marque une coupure avec les idées noires, vous rincer le visage à l'eau froide ou bien sortir marcher 10 minutes. L'exercice peut faire un peu peur au début car certainement les idées noires sont déjà assez présentes dans votre vie.
Partager votre expérience avec votre thérapeute si vous en choisissez un.
Bien à vous,
Bernard Hasson
Psychopraticien en Thérapie Brève

Bernard Hasson Psy sur Paris

30 réponses

15 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Chère Alida.

Je pense, dans un premier temps, qu'il est important que vous sachiez que vous avez fait de votre mieux au moment où les choses se sont passées. Vous n'auriez pas pu faire autrement et il est inutile de penser le contraire.

J'aimerais répondre à chacune de vos phrases, chacun de vos messages, tant ils portent en eux beaucoup d'émotions, de sens et de précisions, mais je pense sincèrement qu'ils méritent que l'on y consacre du temps. Je pense que travailler avec un.e professionnel.le, avoir des rendez-vous réguliers avec lui ou elle serait beaucoup plus approprié pour éviter toute interprétation et pour vous laisser l'opportunité de verbaliser autrement que par écrit tous ces éléments si riches et si précieux.

Vous semblez être dans une forme d'auto-analyse qui contribue à votre souffrance.

Faites le point avec un ou une thérapeute sur ces périodes douloureuses de votre vie, sur ce que vous vivez et ressentez aujourd'hui, sur vos peurs, angoisses et phobies pourra vraiment vous permettre d'identifier des éléments jusque là encore méconnus et de les revisiter pour en avoir une nouvelle perception.
Faites confiance à quelqu'un dont c'est le métier pour vous amener à voir les choses autrement, à découvrir la vie avec un ou plusieurs autres yeux. Vous méritez amplement d'être accompagnée sur votre chemin. Offrez-vous ce cadeau qui pourra vous montrer que vous êtes faites, vous aussi, pour la Vie.

Chacun de nous est différent et nous détenons toutes et tous des qualités, des talents, des ressources, ...
Parfois, nous sommes aveuglés par la souffrance et par nos situations douloureuses et n'avons plus la force de les voir, mais je peux vous assurer qu'ils existent.

Avec l'aide d'un.e professionnel.le, vous pourrez entrevoir des possibles, trouver votre place et justement vous faire de la place. Vous pourrez peu à peu goûter à de nouvelles saveurs et découvrir celles qui vous font du bien.

Osez consulter Alida.
Votre message est un premier pas vers le changement : il montre déjà l'écoute que vous vous portez à vous-même, votre envie de prendre soin de vous, votre désir d'arrêter de souffrir.
Si vous le pouvez, évitez de vous poser des étiquettes (hypersensible, dépressive) : vous n'êtes pas ce que vous pensez.
Vous êtes une jeune femme en quête de sens qui a besoin d'un soutien pour comprendre et avancer dans sa vie.

Faites ce deuxième pas, Alida. Contactez une personne de votre choix, ressentez ce qui se passe et si vous sentez que c'est OK pour vous (cadre de confiance, sécuritaire, bienveillant), vivez cette expérience. Libérez vous de tout ce dont vous n'avez plus besoin pour vivre.

Ingrid Ballone Psy sur Salon-de-Provence

538 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Bonjour Alida et bravo pour votre introspection !

Vous semblez effectivement très consciente des problématique qui encombrent votre vie aujourd’hui. Maintenant il vous faut les explorer pour comprendre leur sens et ainsi les surpasser.

S’ils n’ont jamais été traités, les événements traumatisants de votre passé, ainsi que vos relations avec vos parents, pourraient tout à fait expliquer les troubles anxieux que vous avez développé (phobie sociale, angoisses, peur de mourir...) et autres symptômes post-traumatiques (comme votre doute général, votre suranalyse de tout, votre tristesse incontrôlée, pensées noires et autres symptômes dépressifs) ainsi qu’impacter votre estime de vous et vos liens sociaux.
Le traumatisme global et chronique que nous vivons tous actuellement dû à la pandémie n’aidant sûrement en rien votre état.

Une psychothérapie ou encore une hypnotherapie vous permettraient d’explorer vos symptômes pour en comprendre la cause et ainsi apprendre à agir sur ces derniers, à reprendre le contrôle sur votre corps, à regagner vos capacités bloquées jusqu’ici par vos angoisses, et comprendre les désirs et besoins profonds qui se cachent derrière ces dernières.

Vous pouvez également consulter un médecin/psychiatre si vous ressentez le besoin de conseils ou d’accompagnement médical dans la gestion de vos symptômes.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez entamer ce travail thérapeutique (psychothérapie ou hypnotherapie) (en ligne ou en presentielle) et si mon approche vous tente.

Bien cordialement,

Audrey Locussol
Psychopraticienne en TCC & Hypnothérapeute

Audrey Locussol Psy sur Paris

46 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

bonjour alida,
votre longue présentation montre que vous êtes capable d'analyser vos difficultés, c'est super! Maintenant l'accompagnement par un thérapeute parait important pour vous aider à grandir et devenir l'actrice principale de votre vie.
vous êtes jeune, c'est maintenant le plus approprié.
cordialement
danielle richard

Danielle Richard Psy sur Mondeville

101 réponses

61 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Bonjour Alida,
Je suis bien sensible à votre angoisse et à vos questionnements intérieurs. Vous êtes isolée et n'avez personne à qui vous confier alors qu'il est évident que vous avez un grand besoin d'écoute.
Vous n'avez jamais consulté et c'est tout à fait normal que vous ayez peur de vous livrer à une personne que vous ne connaissez pas. Mais il existe des formes de thérapie douces qui pourraient vous aider à clarifier les choses en vous pour retrouver la paix intérieure pour réfléchir à votre avenir.
Je reste à votre disposition pour en parler.
Chantal JEAN
Thérapeute en Relation d'Aide par l'ANDC
Séances en face à face à Paris 5ème ou en
visioconférence sur Skype ou Messenger

Chantal Jean Psy sur Paris

515 réponses

277 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 OCT. 2021

Bonjour Alida,

Je vous remercie pour ce mail détaillé.

Vous dites que vous ne souhaitez pas consulter, si vous n’osez pas consulter un thérapeute alors je vous conseille de commencer par parler de tout cela avec votre médecin traitant.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie

Marjorie Lugari Psychanalyste Praticien en Psychothérapie Sexothérapeute
Retrouvez moi directement de chez vous en télé consultation via Doctolib pour votre plus grand confort

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10855 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Crise existentielle

Voir plus de psy spécialisés en Crise existentielle

Autres questions sur Crise existentielle

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13000 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 13000

questions

réponses 136050

réponses