Psy en vacances un peu plus de 2 mois

Réalisée par minie · 9 juin 2015 Approches psychologiques

Bonjour, je suis déroutée mon thérapeute part plus de 2 mois en vacances, cela me parait insurmontable.

Je suis dans un moment très compliqué de ma vie et dans ma thérapie. J'ai vécu il y a peu un abandon d'une autre personne que j'ai rencontrée et qui m'a proposée de m'aider puis tout s'est arrêté.

Comment vais-je faire? Quelque temps c'est gérable mais plus de deux mois ?

Merci.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 16 JUIN 2015

Bonjour Minie,
Votre ressenti d'abandon est bien réel. Ce ressenti vous angoisse. Vous vous identifiez à ce ressenti. Vous pouvez le travailler et progresser dans votre transformation intérieure.
Tant que vous avez des rv avec votre thérapeute parlez de ce que vous vivez.
Ensuite vous pouvez essayer de mentaliser vos émotions, de mettre des mots sur vos maux... Restez ouverte à ce qui se passe en vous et autour de vous, à vos rêves, à vos souvenirs qui remontent...vivez des rencontres... Prenez du temps pour vous en vivant votre présent, pendant que votre thérapeute vit le sien... pour ressentir ce lien d'attachement en vivance et transformez votre mal en joie de vie.
Sinon consulter un autre thérapeute en cas d'impossibilité.
Bien cordialement
Catherine Dautel

Catherine Dautel Psy sur Angoulême

28 réponses

23 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 JUIN 2015

merci à tous, je vois un autre thérapeute qui est très bien. je le vois jusqu'à fin juillet.
Cordialement.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2015

Bonjour Madame,
"Déroutée" évoquez vous!
Vous savez les "psys" ont parfois besoin de vacances! Pour leurs neurones!!
Il reviendra en pleine forme!
2 solutions s'offrent à vous ; vous "PATIENT...EZ"; ou votre mal-être est trop vif et là; soit vous pouvez effectivement envisager, s'il est d'accord des consultations par skype
ou, il vous faut travailler votre ressenti d'abandon avec une autre personne.
En attendant ; soyez courageuse.
"les psys sont des Saints" Lacan.

C.LeVern

LeVern Catherine Psy sur Martigues

158 réponses

306 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2015

Bonjour, deux mois c'est effectivement un peu long lorsque l'on se sent encore fragile. Avez-vous proposé à votre thérapeute des consultations par Skype. Encore mieux que le Telephone car il paraît de se voir. Sinon, votre thérapeute peut vous conseiller un collègue de confiance qui pourrait prendre le relais le temps de son absence...
Cordialement.
Anne rudisuhli

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIN 2015

Il est vrai qu'en période difficile deux mois sont longs et paraissent impossibles. Pouvez-vous envisager avec votre thérapeute quelques consultations par Skype? Cela permet de se parler mais aussi de se voir, ce qui me paraît important.
Cordialement , anne rudisuhli

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2015

Bonjour,
Profitez de cette absence pour continuer votre travail sur vous.Cette absence serait-elle un signe pour vous?Quel sens lui donnez-vous?La ou les solutions sont en vous?Vous êtes votre propre expert...Qu'est ce qui vous en empêcherait?
Je suis à votre écoute
Bien à vous
Sylvie COUDERC

Sylvie Couderc Psy sur Périgueux

44 réponses

27 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2015

Bonjour M.me,
C'est vrai que en général laisser un patient x deux moi c'est un peu trop mais chaque thérapeute qui travail en libéral peut se gérer lui même. Moi d'habitude je partage les vacances comme ça le temps qu'il passe entre une période de vacance et l'autre c'est pas trop.
Vous pouvez parler avec votre psychologue et lui demander si vuos pouvez faire des séances par téléphone comme ça vous 'auriez pas l'impression de stopper votre liason d'aide.
Cordialment,
MA.

Monica Allegranzi Psy sur Beausoleil

15 réponses

337 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 JUIN 2015

Bonjour, vous pouvez, avant que votre thérapeute parte en vacances, lui demander à qui vous adresser durant son absence. Je suis sure qu'il a un carnet d'adresse avec des professionnels de confiance.
Bien cordialement,
Florence le Brozec

Florence Le Brozec Psy sur Bordeaux

43 réponses

43 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 JUIN 2015

Merci à tous pour vos réponse. J'en ai parlé à mon thérapeute il va lire mes mails si je lui écrit .
Il me proposait un autre thérapeute mais je ne veux pas de cette personne, il n'a pas de bons retour on me l'a fortement déconseillé à 2 reprises (ce qui me questionne encore, pourquoi m'avoir donné cette adresse car il savait vu ma réponse négative et son sourire de qui il parlait).
Pour la personne me proposant de l'aide, c'était un soignant, il me proposait écoute grande écoute, peu de conseils, de l'écoute...puis je me suis trop attaché il est partit rapidement, m'a complètement tourné le dos cela fait que 4 mois.
Certes, je pense que cela peu-être bénéfique mais je suis dans un moment de thérapie qui est difficile, un peu plus tard aurait été mieux, mais bon on ne choisit pas l'époque des vacances.
Je ne veux pas me rapprocher de ma famille, il ne faut pas,ni trop revoir mon entourage. Je veux un autre cercle social, mais là où je vais partir c'est un lieu trop connu de moi où il y a peu de surprise et toujours les mêmes personne.
Je ne pars pas 2 mois et sur ma ville il y a que très peu de monde et d'activité en été. Je sors beaucoup déjà lieux culturel (je me force), je fais du sport aussi, mais étant au chômage depuis six mois c'est un peu ce que je fais tout les jours à ça je rajoute la recherche d'emploi et voilà.
Oui j'aime la vie sinon, mais actuellement on va dire que le passé me rattrape un peu, je pense que cela était nécessaire, une avancée, mais ce n'est pas toujours simple. L'abandon et bien d'autres choses se répètent, et un manque de confiance énorme envers moi et surtout les autres.
Ce que j'ai entamé et une démarche personnel. Parfois je suis encore dans la question "est ce que j'intéresse avec mon destin, mon passé, mon thérapeute?" donc je ne suis pas encore dans ce transfert même si j'ai toujours plaisir à ma rendre chez lui.
Pour le transfert je ne l'ai pas encore je ne crois pas, c'est récent ce suivi. Je suis bloquée sur ce qui s'est passé il y a 4 mois.
Merci à tous cela fait toujours beaucoup de bien d'être lu ou entendu.
Minie

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 JUIN 2015

Bonjour,

Vous êtes déroutée et cela se comprend, votre thérapeute n'a peut être pas pris le temps de vous prévenir suffisamment en avance, afin même de profiter de cette donnée pour évoquer, cette crainte, votre pensée d'abandon.

Si cela est, c'est sans doute pour vous faire grandir, cela peut être très utile, difficile au début mais très profitable pour vous. Vous faire abandonner pour le coup cette "pensée" qui vous fait tant souffrir et embrasser la vie, la vie ce sont toutes les choses qui se présentent à vous : situations, rencontres, événements...autant de moment dans le présent pour vous exprimer, être, dire qui vous êtes vraiment.
La vie, jamais ne vous abandonne. Voyez comment elle vient à vous. C'est cela le miracle de la vie. Apprenez à échanger le non à la vie, "non je ne veux pas d'une rupture de 2 mois" mais plutôt, "oui à cette période ou je suis libre, libre d'être moi-même".
Minie vous êtes tout sauf "petite", vous êtes "grande", en vous, il y a un désir de vivre, puissant et plein d'énergie. Là est votre grandeur, manifestation de toute la merveille que vous êtes. Tout cela est en vous, mais vous l'avez oublié. Confiance et foi en qui vous êtes.
Sinon voyez avec ce thérapeute, ce qui est envisageable ou bien contactez un autre thérapeute si vous en avez besoin, la vie est potentialités, ne vous enfermez pas. Goûtez à la saveur de la vie à chaque instant. Essayez.
De tout coeur avec vous.

Samira Psychologue

Samira Sofi Psy sur Paris

37 réponses

109 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2015

Bonjour
Avec votre thérapeute , il s' agit d' un amour de transfert et certes vous allez avoir à faire avec le manque mais ce n' est pas la même chose que le manque réel d' une personne qui vous quitte et vous laisse un sentiment d' abandon ....
Vous allez retrouver votre thérapeute après ses vacances et ce sera peut être pour vous l'occasion de vous rapprocher d'autres personnes, de tisser des liens ....
Cette absence aura des effets qui pourront aussi être positifs ....
Rapprochez vous de personnes qui vous sont proches, votre famille ou si vous ne le souhaitez pas , élargissez votre cercle de connaissances par des clubs ou activités ....il y a plein de personnes qui seront aussi heureuses de vous rencontrer et si le besoin est trop important , vous pouvez aussi aller voir quelque temps un autre spécialiste le temps des vacances ....
Bon courage à vous
M Lagrange , psychologue clinicienne

Murielle Lagrange Psy sur Fontaine-lès-Dijon

14 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2015

Plus de deux mois de congés! La coupure est bien trop longue. Parlez en à votre thérapeute. Il doit trouver avec vous une solution positive à sa longue absence. Gardez un contact avec vous et ce qui est peut probable. N'hésitez pas à rencontrer un autre thérapeute, si malaise, et expliquez lui la situation .Cordialement.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2015

C'est beaucoup trop long pour de simple congés!!! Plus de deux mois!? Parlez en à votre thérapeute. Ou changez carrément d'interlocuteur à vous de choisir.

Jean-Yves Flament Psy sur Toulouse

147 réponses

611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 JUIN 2015

Bonjour,
peut être pourriez vous mettre en place une cothérapie, càd que vous pourriez fonctionner avec deux thérapeutes, c'est ce qui peut se faire. Parlez en à votre thérapeute.
Bien cordialement
Isabelle Torrisi

Isabelle Torrisi Psy sur Marseille

98 réponses

488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2015

Bonsoir,

Il est bien connu que les personnes ayant souffert un abandon sont susceptibles de vivre très mal le départ en vacances de leur thérapeute (son absence devenant synonyme d'un nouvel abandon).

Le votre ne sera donc pas surpris si vous lui en parlez ouvertement de ce que vous ressentez, et c'est ce qu'il faut faire.
A partir de ce qui ressortira de cette séance vous allez voir avec lui si éventuellement il peut se rendre disponible pour vous en cas de besoin.

Réfléchissez aussi à tous ceux qui peuvent vous aider, vous conseiller et soutenir en ce moment que vous dites très compliqué, et n'hésitez pas à faire appel à eux.
Contrairement à ce qui vous avez vécu récemment avec la personne qui vous a profondément déçu..., beaucoup de gens aiment tendre la main à ceux qui sont dans le besoin.
Bien cordialement,
sp

Silvia PODANI Psy sur Issy-les-Moulineaux

1738 réponses

5385 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 JUIN 2015

Bonjour,
Vous évoquez l'absence prochaine de votre thérapeute et la défection d'une personne qui vous avait proposé de l'aide. Si j'ai bien compris cette seconde personne n'était pas un(e) professionnel(le). Par ailleurs je me permets de vous interroger sur la nature de l'aide dont il est question. S'agissait-il d'une aide matérielle ? morale, affective ? de conseils ?...
Le thérapeute est quant à lui (ou elle) un(e) professionnel(le) avec lequel vous avez engagé un travail psychique. Si son absence future vous fait craindre un manque difficile à vivre, ce manque peut être élaboré en thérapie. Je vous conseille donc de parler à votre thérapeute de cette absence dans l'optique de préparer une interruption effectivement longue. Peut-être pourrez-vous envisager ensemble la possibilité de poursuivre le travail psychique engagé durant son absence ?
En attendant, vous cherchez par vous-même des solutions pour sortir de votre isolement. Je vous donne entièrement raison, exprimer sur ce forum, c'est déjà une façon pour vous de prendre en charge votre besoin de soutien. Bien à vous, Chantal Paugam

Chantal Paugam Psy sur Massy

267 réponses

1062 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psy spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6900 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11000

psychologues

questions 6900

questions

réponses 35700

réponses