Retour de mon anxiété sur à la découverte de sentiments amoureux

Réalisée par Atlance · 21 avril 2024 Aide psychologique

Bonjour à toutes et tous. J’ai conscience qu’il existe plusieurs topics similaires, mais j’imagine que partager mon expérience pourrait m’aider à prendre un certain recul.

Je suis actuellement un étudiant en master, et je cumule à côté de cela un travail étudiant de caissier dans un supermarché. Il y a un an et demi, un autre garçon a rejoint l’équipe. Je ne le connaissais pas, mais nous nous sommes rapidement appreciés mutuellement, partageant de bons moments au travail ou en discutant sur les réseaux.
Mais voilà maintenant que depuis quelques mois, je prend conscience que des sentiments plus qu’amicaux m’animent vis-à-vis de lui. D’abord dans le déni, puisque je n’avais jamais soupçonné en moi la possibilité d’être attiré par un autre garçon, j’ai dû me rendre à l’évidence : je suis véritablement amoureux de lui, ou tout du moins de toutes ses facettes que je connais.
L’addition de ce sentiment amoureux (que je n’avais jamais connu aussi fort) avec ces découvertes sur moi-même ont réveillé en moi l’anxiété que je pensais avoir surmontée il y a maintenant 2 ans. Elle s’est réveillée comme au premier jour, m’empêchant de dormir et me donnant l’impression de trainer constamment un poids.
Ma relation avec ce collègue, au cours des derniers mois, a tourné vers une relation plus amicale, mais mis à part des échanges sur les réseaux, nous ne nous sommes jamais réellement vus dans un autre endroit que notre lieu de travail.
Pourtant, il y a 2 semaines, pris d’un élan, je suis parvenu à surmonter ma timidité et à me confier à lui sur de nombreux points, notamment la découverte récente de mon homosexualité. Très a l’écoute, il m’a lui-même avoué avoir eu plusieurs relations avec des garçons dans son adolescence, et qu’il était toujours dans l’attente d’une vraie relation. Il n’a pas évoqué de sentiments envers moi, mais peut-être, comme pour moi, est-ce à mettre sur le compte de la timidité.

Régler cette affaire sentimentale semble être la clé pour vaincre à nouveau cette anxiété qui, depuis décembre, m’empêche de me concentrer sur les choses les plus importantes de mon quotidien. Cette situation ambigüe n’est probablement pas bénéfique pour moi. Mais du fait de mon manque de confiance en moi, et par peur de détruire une relation amicale à laquelle je tiens, je n’ose pas évoquer purement et simplement mes sentiments avec lui.

Je sais qu’il n’y a pas de solutions miracles, mais peut-être que quelques conseils de personnes d’expérience pourrait m’aider à sortir de cette impasse tant sentimentale que psychologique.

Un grand merci pour le temps consacré.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 29 AVRIL 2024

Bonjour,

Le bon côté de cette rencontre qui vous rend anxieux semble être le fait que vous avez pu parler ouvertement de vos préférences sexuelles avec un presque inconnu, ce qui montre que vous pouvez les assumer.
De plus, ce jeune homme dont vous êtes amoureux n’a pas mal réagi, mais au contraire il vous a dit qu’il partage vos préférences et même qu’il cherche une belle relation lui même.

Toute personne amoureuse est anxieuse avant de savoir si l’Autre choisi peut l’aimer ou pas.

Il me semble que vous avez fait le plus difficile…
Il vous reste donc à l’inviter à prendre un verre : vous aurez ainsi l’occasion (ne serait-ce qu’à travers des gestes et des regards, même si vous n’oserez toujours pas lui parler de vos sentiments) de comprendre s’il est lui aussi intéressé par vous ou pas, et cela sans affecter en rien votre amitié naissante.
En même temps, sachez que si vous arrivez à lui dire qu’il vous plaît il ne peut en aucun cas se fâcher, il serait flatté.
Pensez- y : si un jeune homme dont vous aimez la présence vous dira que vous lui plaisez… seriez vous… fâché ?!
Pourquoi vous craignez cela de la part de votre collègue ?

Je vous conseille d’oser aborder le sujet de l’attirance que vous avez pour ce jeune homme…, et même que cela soit réciproque.
Et puis, si ça ne l’est pas…, je vous souhaite de ne pas trop en souffrir et d’arriver à accepter cette situation avec un peu de « philosophie », en vous recentrant sur vous même et vos autres objectifs du moment, en attendant de rencontrer un amour réciproque.
sp



Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4439 réponses

12216 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2024

Bonjour et merci pour ce témoignage à cœur ouvert qui, j'en suis sûre, aidera de nombreuses personnes vivant des situations similaires !

Dans votre récit, deux éléments sont à distinguer :

1/ La découverte, l'acceptation de votre homosexualité et votre capacité à en parler à autrui (c'était très courageux de le faire avec votre collègue) ! D'ailleurs, peut-être que la forte anxiété que vous ressentiez par le passé était liée à ces sentiments que vous refouliez au fond de vous. Très souvent lorsque la tête refuse quelque chose, le corps prend le relai pour envoyer des messages à son tour... Il est normal que la découverte de votre orientation sexuelle prenne du temps, soit déstabilisante et vous rende anxieux car elle implique de grands changements (et aussi, il faut l'avouer, de braver des barrières sociales) ! Vous cheminez progressivement pour vous accepter pleinement tel que vous êtes : bravo pour ça !

2/ Les forts sentiments que vous avez développé pour votre collègue. Tant que vous ne saurez pas s'ils sont réciproques, vous serez animé par cette "anxiété", cette peur du rejet (d'autant plus qu'il s'agit pour vous d'une première histoire homosexuelle). En revanche, il existe de nombreux moyens pour faire comprendre à l'autre que vous avez une attirance pour lui (regards, sous-entendus, propositions de sorties...) sans nécessairement que vous ayez à partager la profondeur de vos sentiments lors d'une discussion "frontale". En envoyant des signaux, vous verrez assez rapidement s'il y répond réciproquement et si vous pouvez alors être plus démonstratif et avoir une discussion plus franche. Le fait de savoir quelles sont les intentions de votre collègue (dans un sens comme dans l'autre) risque alors de faire baisser votre niveau d'anxiété car vous ne serez plus dans la spéculation.

Que ces sentiments soit partagés ou non, cette histoire aura été bénéfique pour vous puisqu'elle vous aura permis de savoir qui vous êtes réellement et quelles sont vos préférences sexuelles. C'est un grand pas vers votre épanouissement personnel !

Je reste à votre entière disposition si vous souhaitez être accompagné dans tous ces changements de vie qui peuvent challenger votre équilibre !

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (à partir de 20€/ séance, le patient décide)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

242 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

1 MAI 2024

Bonjour,
Votre témoignage soulève deux points :
- une anxiété récente, qui s'était calmée puis revient récemment
- une rencontre amoureuse qui vous perturbe.
Vous liez les deux en disant que l'anxiété est revenue à l'occasion de cet émoi amoureux envers un autre garçon. Chose qui est nouvelle pour vous et contre laquelle vous luttez plus ou moins, à ce que je comprends.
Il faudrait faire un travail d'exploration de cette anxiété. Peut être que c'est la lutte contre vos sentiments homosexuels qui la génère (du fait d'un interdit que vous vous infligeriez).
A l'occasion de consultations chez un psychologue clinicien, neutre et qui ne jugerait pas votre orientation sexuelle, vous pourriez démêler ces sentiments contradictoires qui vous tiraillent.
Je vous souhaite d'avancer dans ce sens.
David DARON, Psychologue clinicien

David DARON Psy sur Marseille

3 réponses

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 AVRIL 2024

Bonjour,

Vous l'avez dis vous même "Régler cette affaire sentimentale semble être la clé pour vaincre à nouveau cette anxiété"
alors allez-y ! Il ne faut pas avoir peur de l'avenir. Prenez confiance en vous.
Si vous vous consacrez déjà du temps d'échange hors cadre professionnel c'est qu'il y a déjà quelque chose.

Bon courage !
Et au plaisir d'échanger.
Manddie

Manddie Vieira Psy sur Le Gua

6 réponses

5 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

29 AVRIL 2024

Bonjour Atlance,

Il est courageux de votre part de partager votre expérience et de chercher à comprendre vos sentiments dans cette situation complexe. La découverte de nouveaux aspects de votre identité sexuelle est un parcours significatif et parfois déstabilisant, surtout lorsqu'il s'accompagne de sentiments intenses pour une personne collègue de travail.

Premièrement, il est important de reconnaître que vos sentiments sont valides et que l'anxiété que vous ressentez est une réaction naturelle à l'incertitude et au changement. Il semble que votre collègue soit une personne compréhensive et ouverte, ce qui est un point positif pour aborder des sujets aussi personnels.

Concernant vos sentiments, la communication ouverte reste la meilleure approche, même si elle est intimidante. Vous avez déjà franchi une étape importante en partageant avec lui votre découverte de votre homosexualité. Peut-être pourriez-vous envisager une nouvelle conversation où vous exprimeriez vos sentiments de manière honnête et mesurée. Vous pourriez dire quelque chose comme : "Je ressens une certaine affection pour toi au-delà de notre amitié, et je voulais être transparent à ce sujet. Je comprends si tu ne ressens pas la même chose, et je tiens beaucoup à notre amitié, donc je souhaite que nous continuions à être proches, quelle que soit ta réponse."

Il est également essentiel de continuer à prendre soin de vous. Continuer à légitimer vos préférences sexuelles ainsi que vos différences pourra grandement vous aider sur la gestion de l'anxiété et pour cela, je recommande le soutien d'un professionnel si vous sentez que vous n'avez pas encore complètement assumé cette découverte de l’homosexualité. Établir des limites claires avec vous-même sur ce que vous êtes prêt à partager et jusqu'où vous êtes prêt à aller peut également vous aider à maintenir votre bien-être émotionnel.

Enfin, accordez-vous du temps et de l'espace pour digérer vos sentiments et les réactions qui pourraient survenir. Que vous décidiez de révéler vos sentiments ou non, il est important de préparer un plan pour prendre soin de vous après la conversation, quel que soit le résultat.

Vous pourriez également chercher le soutien de communautés en ligne ou locales pour les personnes LGBTQ+, où vous pourrez partager vos expériences et recevoir des conseils de personnes qui ont vécu des situations similaires.

Encore une fois, bravo pour votre courage et votre volonté de vous confronter à ces questions complexes mais essentielles à la création de relations affectives authentiques, amicales ou amoureuses. Prendre le temps de comprendre et de respecter vos propres sentiments tout en maintenant le respect pour les sentiments des autres est la clé pour naviguer dans ces eaux parfois turbulentes. Bon courage ! Je reste disponible pour du support supplémentaire.

Avec bienveillance,
Samnang SENG - Spécialiste des Relations Affectives - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

333 réponses

826 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13500 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16350

psychologues

questions 13500

questions

réponses 137150

réponses