Rupture amoureuse homme bordeline ?

Réalisée par Blandine · 15 févr. 2023 Aide psychologique

Bonsoir,

C'est avec grand intérêt que j'ai lu tous les posts en lien avec le trouble de la personnalité bordeline, pensant y trouver quelques reponses.
Je viens de me séparer de mon compagnon, non diagnostiqué mais qui présente beaucoup de caractéristiques de la personnalité borderline (impulsivité, agressivité, crises de colère démesurées et incontrôlables sans declencheur, reporte la faute sur moi en permanence, me reproche ses propres fautes, idealisation au début /dévalorisation sur la fin, peur immense de l'abandon, jalousie extrême, consommation régulière de cannabis + drogues dures auparavant, dépenses compulsives, sexualité à risque, etc).
Je n'avais pas conscience de tous ces symptômes réunis lorsque j'étais encore dans la relation avec cet homme, c'est lorsque j'ai essayé de comprendre ses réactions que je suis tombée sur plein d'articles. Je ne suis pas psychiatre pour déposer un diagnostic mais j'ai eu besoin de comprendre et de me rassurer aussi probablement....
Les premiers mois avec lui ont été merveilleux mais plein de doutes injustifiés se sont installés de son côté par la suite. Je me sentais mis à l'épreuve en permanence.
Il m'a dit être réellement amoureux de moi mais je n'arrive pas à comprendre comment il est possible d'éprouver de tels sentiments et se comporter de la sorte.
Il était à chaque fois à l'initiative de nos disputes et c'était très déroutant car il n'y avait aucun déclencheur et il se mettait dans des colères folles, me parlait très mal et me reprochait des choses ou des comportements qui n'avaient pas lieu d'être et qui pour la plupart correspondaient davantage à son identité à lui.
Au cours de notre dernière dispute par téléphone, tout se passait bien, il était adorable et d'un coup, crise de colère sans déclencheur apparent, il m'a assaillie de reproches, et pour la 1ere fois je me suis énervée et ai haussé le ton (habituellement j'essayais d'être bienveillante et dans le consensus) et il m'a dit que c'était terminé et m'a raccroché au nez.
J'ai acté sa décision et cette séparation, j'ai énormément souffert les jours sans nouvelles qui ont suivi.
Puis au bout d'une semaine, il est revenu comme si de rien n'était.
Pour moi la séparation était actée, je n'ai pas souhaité le voir et le lui ai dit. Depuis, pendant un mois j'ai eu des messages tous les jours, me disant qu'il n'avait jamais mis un terme à la relation, qu'il m'aimait etc.
Je n'ai jamais répondu pendant 1 mois et ai envoyé un dernier long msg bienveillant, precisant que mes limites avaient été atteintes, tout en rappelant le positif que je retiens de notre histoire mais stipulant qu'il avait pris la bonne décision et que je ne reviendrai pas.
Il a insisté, a essayé de m'appeler maintes fois pour me dire qu'il ne comprenait pas, ne m'avait jamais quitté et m'a supplié de revoir ma position.
Je n'ai pas répondu.
J'ai encore des sentiments pour cet homme mais notre histoire était trop destructrice et douloureuse. J'ai l'impression d'avoir perdu ma personnalité à essayer de le comprendre, d'être constamment dans l'empathie.
J'ai vécu des moments très forts avec lui, c'est pourquoi je suis parfois perdue et ai peur de ne pas retrouver ça avec quelqu'un d'autre et en même temps les dernières crises, sans aucune remise en questions ou excuses de sa part m'ont beaucoup déstabilisée et affectée.
Je suis perdue et très attristée mais au fond de moi il me semble que je ne serai pas heureuse sur du long terme dans cette histoire.
Je suis prête à entamer un travail sur moi car je pense avoir des failles... (syndrome de la sauveuse... Je fais souvent passer les autres avant moi)
J'ai aussi par le passé eu une histoire de plusieurs années avec un homme manipulateur et narcissique qui a été très éprouvante.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et suis ouverte à tous les conseils et suggestions que vous pourrez m'apporter.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 16 FÉVR. 2023

Bonjour

A la lecture de votre message, je comprends parfaitement que vous soyez encore soumise aux effets de cette histoire. Toutefois, je ressens un tel investissement de votre part (qui vous en a semble t-il d'ailleurs fait perdre votre capacité à identifier les signes précurseurs d'une relation toxique) que vous en oubliez d'évoquez vos propres besoins. Comme si, vous étiez en second plan (d'où cette question du syndrome du sauveur).
Pour revenir sur la notion du mot "toxique", je tiens à préciser que je parle bien des modalités relationnelles et non des personnes. Dans ce sens, je comprends que vous ayez des doutes quant à un diagnostic de troubles bordeline mais est ce bien là le sujet d'autant plus que monsieur ne semble pas avoir conscience de ses débordements?
Il me paraît important de vous recentrer sur vous et vos émotions. Qu'est ce que cette situation vous a fait vivre? Pourquoi la peur de "ne pas retrouver ça avec quelqu'un d'autre" vous envahit?

Il est normal que cette rupture génère encore de vives émotions. Vous subissez à la fois le deuil amoureux mais également le renoncement à tout ce que vous avez investi en terme d'énergie et de sentiments dans cette relation. C'est donc aussi l'acceptation que les espoirs et les projets avec cet homme prennent fin.

Par ailleurs, j'ai le sentiment que vous ne vous sentez pas digne d'être aimée et que pour avoir de la reconnaissance (pour ne pas dire affection) vous acceptez l'inacceptable. Alors pour commencer, pourquoi ne pas valoriser votre prise de position et votre détermination à poser des limites? Dire non aux autres, c'est se dire oui à soi ;) bravo pour cette 1ère étape.
Vos modalités d'attachement semblent altérées tout comme votre estime de vous. Je vous invite à cheminer dans ce sens et serai ravie de pouvoir vous accompagner.

Je reste à votre écoute si besoin.
Douce soirée

Bien à vous

Virginie AUGIAS
Thérapeute
Consultations en ligne ou à mon cabinet

Virginie Augias Psy sur Cadaujac

1247 réponses

2764 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine

Je comprends que votre dernière relation a été très douloureuse (et il semblerait que la précédente également) et il me semble que vous avez fait preuve de beaucoup de courage et de fermeté pour y mettre fin. Vous avez alors senti qu'il fallait vous protéger et ce sentiment a remporté sur le reste.
Ce que vous avez mis en place, malgré la souffrance que cela a provoqué en vous ensuite, vous l'avez fait car vous savez aujourd'hui vous protéger. Sans doute pouvez vous observer une évolution avec votre relation précédente.
Mais évidemment, vivre de telles expériences peut petit à petit nous faire perdre confiance en nous, en l'autre et dans le monde en général. Il est important d'aller "réparer" ce qui a été blessé au fond de vous.
Aujourd'hui, je vous invite vraiment à entamer un accompagnement thérapeutique pour comprendre ce que vous avez vécu émotionnellement et redonner du sens à cette histoire. Ainsi, vous pourrez également comprendre comment vous pouvez vous ouvrir à une nouvelle relation saine et constructive, danslaquelle chacun a de la valeur et sait prendre soin de l'autre.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2380 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonsoir Blandine,

Voici ma troisième réponse puisque les deux autres détaillées n'ont pas été publiées depuis 17h.
Plus synthétiquement,
vous avez un effet résonnance dans vos deux relations amoureuses.
La première était avec un narcissique pathologique et bien entendu un manipulateur mental
La seconde a été nouée avec ce que vous avez qualifiée de borderline ou état limite même si seul un médecin psychiatre est habilité à poser un diagnostic différentiel et nul autre.
Point commun entre les deux, ils sont sujets à des troubles de la personnalité.
Vous avez eu à vos côtés deux Prédateurs.
Votre posture est donc celle de la victime, mais avez vous cherché à savoir pourquoi vous dans le champ de mire de ces deux personnages ?
Toute la question pivot est là, Blandine.
Peu importe de valider ou pas l'appartenance de votre second compagnon à une famille en santé mentale ou autre .
Voyez la priorité : vous et la destruction induite.
C'est à vous que je m'intéresse.
Sortir de ce genre d'emprise n'est pas sans stigmates et il vous faut détricoter les pensées qui ont véhiculé jusqu'à ce jour vos choix et vos comportements.
Comprendre également pourquoi vous avez attiré ce type de sujet et quelle faille en vous est à traiter
Seul un travail analytique,pas à pas,vous amènera à mettre des mots sur vos maux et à avoir des prises de conscience fondamentales à votre reconstruction psychique puis votre épanouissement.

Je suis spécialisée sur la manipulation mentale et ses effets délétères portés aux victimes entre autre.
Je vous propose mon aide en téléconsultation pour modifier vos croyances et vous protéger désormais.
Je tiens également à vous féliciter en essayant su désormais résister et dire NON
Vous avez commencé le travail et avez la volonté de sortir de cette spirale infernale.
Vous devez être accompagnée pour éclairer des zones d'ombre de votre personnalité et valoriser aussi vos forces afin d'acquérir l'homéostasie psychique et retrouver estime et confiance en vous.

Je reste à votre disposition en toute bienveillance et avec grande empathie, à votre guise.

Tenez bon Blandine

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine,

J'ai lu attentivement votre missive et je retiens un point majeur à mon sens:
l'effet écho de vos deux relations amoureuses.

Votre première relation était avec un narcissique pathologique, donc forcément un manipulateur.
La dernière est aposée à un être que vous qualifiez de borderline ou état-limite dans la nomenclature en santé mentale.

Point commun entre les deux: trouble de la personnalité.

Ce qui me frappe, c'est votre capacité d'analyse de l'autre mais il manque une chose dans ce long récit et vous le mettez en filigrane: pourquoi ces personnages sont-ils dans une relation amoureuse avec vous? pourquoi vous choisissent-ils à vous?
Il n'existe pas de hasard, dans les deux cas, vous avez eu face à vous des prédateurs, vous avez été dans la posture de la victime.
Mais pourquoi selon vous?
N'ont-ils pas ressenti une faille ou vos faiblesses sur le plan émotionnel notamment, certains traits de votre personnalité pouvant les assurer à eux?
Vous sortez des relations amoureuses démolie, c'est logique, vous êtes aspirée et vampirisée, vous donnez toute votre énergie, votre empathie, votre clémence et ne posez pas les cadres, ils ont dès lors le contrôle et au fil des années, ils montrent leur réel visage car le masque de ces êtres tombe tôt ou tard, toujours.
Pour exister, eu égard la faible estime qu'ils ont d'eux mêmes, ils se doivent de se voir dans le regard de l'Autre, avec un aspect grandiose, brillant, au dessus de la mêlée, faute de quoi ils entrent dans des colères incontrôlables, subites et encore plus dangereuses et éprouvantes pour celui subissant, Vous.
Vous ne devez jamais attendre que ces personnes se remettent en question car pour elles, c'est Leur Normalité, pas la notre.
C'est un profond état pathologique et par voie de fait, ils ne se remettent jamais ene cause, à la limite ils basculent la situation en leur faveur.

Poser l'étiquette de borderline sur votre dernier compagnon relève exclusivement d'un médecin psychiatre, seul habilité, ce même si vous énoncez un certain nombre de symptômes se retrouvant dans le DSM classant les pathologies en santé mentale.
Vous avez voulu comprendre en recherchant par vous-même, c'est très bien mais laissons à César ce qui lui appartient.

Par ailleurs, dans ce message, il s'agit de VOUS, c'est vous qu'il faut sauver de ces sabotages successifs, non?
Le syndrome du sauveur, passons mais puisque vous avez trouvé la force de dire NON à ce dernier individu qui a par ailleurs réitéré ( et ce n'est pas surprenant du tout), alors réfléchissez à voix haute, en étant guidée en thérapie analytique par un praticien pour détricoter les fausses croyances, les schémas de penser qui diligentent vos choix plus ou moins consciemment et vos comportements. Par ce travail de libération par la parole, par des mots sur vos maux et pensées, vous découvrirez enfin les zones d'ombre de votre personnalité et vous saisirez vos agirs.

Je reste à votre écoute pour vous éclairer sur ce cheminement introspectif, en téléconsultation, en toute neutralité et avec beinveillance.

Tenez bon, vous avez commencé à vous affirmer et à prendre conscience que ces schémas répétitifs ne peuvent plus perdurer car ils sont destructeurs et vous en êtes usée.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine,

Je lis avec grande attention votre récit explicitant cet épisode de votre vie aux côtés de votre ancien compagnon.

Il serait véritablement nécessaire qu'il consulte un psychiatre, seul ce médecin spécialisé en santé mentale a le droit de poser le diagnostic différentiel que vous énoncez, à savoir "borderline".
Comme dans toute pathologie, il est déconseillé de s'avancer sur une étiquette à poser sur une personne, notamment sans la recevoir en consultation.
L'état-limite ou "borderline" est un trouble de la personnalité se transcrivant par une instabilité dans les relations interpersonnelles mais également au niveau de l'image de soi et des affects, l'impulsivité est marquée. Mais il existe d'autres symptômes ( colères intenses et inappropriées, irritabilité et anxiété, sentiment chronique de vide, idéation persécutoire ou dissociation, perturbation de l'identité, etc....).
Alors effectivement, vous avez effectué des recherches pour comprendre avec qui vous viviez; vous avez énoncé plusieurs traits recoupant le DSM classifiant cette pathologie mais seul un médecin psychiatre sera détenteur de ce diagnostic.

Quelque chose me marque plus particulièrement Blandine dans votre long message: les schémas répétitifs de votre vie.
En effet, vous stipulez en une ligne et en fin de missive avoir vécu plusieusr années avec un individu manipulateur et narcissique; là il y a résonnance. Un narcissique pathologique est un manipulateur mental. Il recherche sa proie, il observe et analyse longtemps avant de passer à l'acte, il est en quête de la faille chez l'autre, ce peut être une épreuve de vie de cet autre, quelque soit cette épreuve mais c'est cette faiblesse qui le conduit jusqu'à sa victime. Vous savez, tout sujet narcissique pathologique ( trop souvent aujourd'hui dénommé "pervers narcissique" comme dans une sorte de concept fourre tout à mon sens...) est en recherche permanente de l'estime de lui ( car elle est très faible et il le cache), pour s'illusionner de cette estime de lui, il brille dans le regard des autres, se croit au dessus de la mêlée en tout, est écrasant et finit par détruire sa proie pour se sentir exister, il est négationniste , n'a pas d'empathie, et il a besoin d'être admiré car au fond de lui-même il ne s'aime pas et n'a pas confiance en lui. Il est envieux, arrogant et hautain, et prêt à tout pour combler son besoin d'admiration....
Alors, pour être sincère avec vous Blandine, dans les deux relations amoureuses que vous avez vécues, le point commun qui me saute aux yeux est que ces deux hommes ont un grand trouble de la personnalité.
Pourquoi, selon vous, se sont-ils attachés à vous?
Pourquoi vous ont-ils choisi précisémentn vous?

Je pense que vous avez fait le premier pas en mettant par écrit avec beaucoup de courage ce pan de votre récit de vie, que vous commencez à vous mettre à distance des êtres toxiques et aspirant votre énergie mais aussi votre empathie.
Je vous félicite pour cette prise de décision de vous séparer de ce second monsieur et de tenir bon surtout en dépit de ses relances et de sa manière d'avoir "effacé" ses comportements.
Mais il vous faut aujourd'hui comprendre pourquoi vous suscitez l'attention de ces prédateurs, seul un travail analytique vous permettra de plonger au plus profond de votre psyché, de détricoter les fausses croyances, les schémas de penser et par voie de conséquence les comportements induit, faute de quoi tôt ou tard un troisième laron viendra de nouveau vous déconstruire.
Remonter à la source, mettre le doigt sur la causalité et à mon sens la faille émotionnelle que vous portez et qui vous fragilise tant mais qui est jouissive pour ces êtres, voilà ce que je peux vous conseiller en toute sincérité.
Vos relations amoureuses font écho, ce n'est absolument pas un hasard et même si elles vous mettent en souffrance psychique, elles sont le révélateur comme en chimie de ce que vous devez négocier avec vous-même et travailler pour ne plus jamais vous trouver dans la posture de la victime subissant des attitudes blessantes, délétères et venant faire régresser l'estime de vous-même et votre confiance en vous, en la réelle femme que vous êtes, sans ombres portées.

Je suis à votre écoute, en téléconsultation, en toute bienveillance et avec grande empathie si vous souhaitez effectuer ce chemin salvateur et qui vous permettra de vous libérer de vos chaines, de votre vécu si lourd et des impacts conscients et incosncients portés en votre psyché.

Tenez bon !

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Thérapie intégrative et humaniste.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonsoir Blandine
Vous pouvez vous féliciter d'avoir mis de la conscience et de la clarté sur cette relation qui s'avère être toxique.
Vous vous êtes écoutée et avez pris votre décision.
Oui être attirée par ce type de profil parle de vous , de votre histoire et un travail sur vos enjeux developpementaux peut s'avérer utile pour vous permettre d'être alertée rapidement par ce mode de fonctionnement.
Vous n'êtes pas là pour sauver qui que ce soit.
A votre disposition si vous le souhaitez.
Clarisse Collet
GESTALT THÉRAPIE

Clarisse Collet Psy sur Herblay

85 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine
Effectivement un travail thérapeutique vous serait bénéfique.
C'est avec grand plaisir que je vous aide à sortir de votre rôle de sauveuse, aussi à sortir de la dépendance affective, et par la même occasion d'affiner votre discernement, pour mettre toutes les chances de votre côté pour ne plus avoir d'histoire amoureuse avec un homme qui ne vous conviendra pas
Je suis spécialisée dans la dépendance affective et vous aide avec plaisir
En présentiel ou visio comme c'est le mieux pour vous
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3466 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine,
Je vous disais qu'il était tant de sortir de cette histoire néfaste et énergivore.
Le diagnostic en cet instant n'a pas de grande importance.
La priorité est de vous protéger et de prendre soin de vous au plus rapide.
Je me tiens à votre disposition pour toutes informations complémentaires.
Cordialement
Natacha Verseaux

Natacha Verseaux Psy sur Amiens

32 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine,
Je viens de lire vos écrits et je suis très touchée par votre vécu.
Il est tant de sortir de cette hi

Natacha Verseaux Psy sur Amiens

32 réponses

24 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023


Bonjour,
l'important dans l'histoire c'est vous !
Travailler sur vous est capital.

Je reste disponible pour vous soit en téléconsultation ,SMS, What ‘s App
ou de visu en Bretagne Nord.
Cordialement,

ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapie
Thérapie de couple



 Cabinet Thérapias
                           Florence ANEZO
                                 Thérapies
             Enfants-Adolescents- Adultes-Couples 
                           


  Cabinet Thérapias
                           Florence ANEZO
                                 Thérapies
             Enfants-Adolescents- Adultes-Couples 
                           

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine

Vous avez eu une vie éprouvante.
Effectivement , si vous renouvelez les attachements à des personnes destructrices, c'est que vous avez dans votre histoire de vie les raisons de ces attachements particuliers.
Vous devez les explorer et restaurer vos schémas inconscients qui vous portent à avoir ces comportements néfastes pour vous.

Pour cela il faut vous faire accompagner. Je pratique notamment les TCC (thérapies cognitives et comportementales) qui sont des thérapies brèves, reconnues par l'INSERM. Les résultats en ont été mesurés. Je travaille tant en visio qu'en présentiel.
Je vous propose donc de me contacter par mail ou téléphone : voir sur mon site neuracosme.

Avec bienveillance,
----Olga SERO-GUILLAUME----
NEURACOSME
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

345 réponses

361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine,

Votre récit est très touchant. Qu’elle est vraiment votre demande ?
Peu importe le diagnostic finalement pour comprendre votre histoire. Vous avez encore des sentiments pour cet homme et c’est normal car il y avait en plus du lien toxique, de l’amour.
La séparation c’est l’amour qui « déménage », cela ne veut pas dire qu’on doit détester l’autre pour se séparer.
car un vrai lien ne meurt jamais.
Je pense qu’il est salutaire d’avoir mis fin à votre histoire, mais vous pourriez faire une séance de thérapie de couple ensemble pour ritualiser cette séparation : vous remercier pour ce qui a été vécu, nommer ce qui a été très difficile et vous redonner vos espaces de liberté. La thérapie Imago offre une méthode très puissante qui permet de créer de la sécurité pour que chacun puisse se dire et s’écouter.
Par la suite, je vous invite à commencer une thérapie individuelle pour travailler sur vos schémas. Votre inconscient vous « fait tomber amoureuse »d’un type de personne, car cela fait écho à votre histoire. C’est en mettant de la conscience à ce niveau que vous allez pouvoir libérer vos blessures et adopter de nouveaux repaires.
Je vous y encourage vivement pour créer des liens harmonieux.

Je suis à votre écoute,

Chaleureusement,

Chantal Michel, Thérapeute Imago

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1070 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine,

Il est normal que vous ressentiez beaucoup de douleur à cause du fort investissement dans cette relation, tant en terme sentimental, mais aussi pour les souffrances endurées bien trop longtemps.
Vous avez réussi à mettre un terme à cette histoire destructrice. Même si cela vous fait souffrir aujourd’hui, c’est tout de même préférable.
D’après votre récit, vous avez tendance à vouloir réparer les hommes qui entrent dans votre vie. C’est rarement un comportement sain à long terme. Je vous propose de me contacter pour vous aider à mieux comprendre vos attentes et à faire le deuil de cette dernière relation douloureuse.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N'hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma pratique en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement
--------------------------------------------------

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3525 réponses

3590 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine

Merci pour votre témoignage,

Je pense que vous avez tout dit dans votre message et qu'il serait sûrement très aidant pour vous de comprendre pourquoi vous avez supporté cette relation et comment avancer dans le futur en optant pour des relations plus saines.
Je me demandais, en vous lisant, si au delà du syndrome du sauveur, il n'y aurait pas une relation de dépendance affective à explorer?
Vous dites que votre ami consomme des drogues, fait des dépenses compulsives, c'est donc une personne avec des problèmes de dépendance et un besoin de contrôle très fort.
Est ce qu'il y aurait dans votre histoire cette problématique de contrôle également ou de soumission qui ferait écho à son comportement?
Ce ne sont évidemment que des hypothèses de travail, d'autres existent évidemment, à explorer dans un cabinet avec un professionnel de l'accompagnement.

Bonne continuation,

Bien cordialement

Lucie Brétille
Gestalt thérapeute

Lucie Brétille Psy sur Versailles

86 réponses

136 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 FÉVR. 2023

Bonjour Blandine.
Merci pour votre écrit.
Il est difficile de mettre des diagnostics ou étiquettes sur des personnes.
Je pense plus au fonctionnement du PN mais je ne peux vous l'affirmer(.Restant prudente sur les étiquettes )
Effectivement la personne importante avant tout c'est vous.
Faire un travail sur vous, vous permettra d'identifier vos Failles.
Et de les combler pour ne plus avoir le syndrome du "sauveur".
Bien a vous.

Florence Torrollion Psy sur Saint-Brieuc

9 réponses

6 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13350

questions

réponses 137000

réponses