Développez votre intelligence émotionnelle : 5 outils indispensables pour gérer ses émotions

Il est normal d’être débordé, surmené, dépassé parfois. Les émotions sont des énergies qui nous traversent et qui nous guident intensément. Découvrez 5 clés pour les gérer. 

21 MAI 2021 · Lecture : min.

PUBLICITÉ

Développez votre intelligence émotionnelle : 5 outils indispensables pour gérer ses émotions

"Le problème aujourd'hui n'est pas l'énergie atomique, mais le coeur des hommes" Albert Einstein

L'idée de gérer nos émotions pour s'en débarrasser peut nous traverser l'esprit. Et pour autant, il est illusoire de penser que nous pouvons nous défaire d'elles seulement au pouvoir de notre intention. D'une part, parce que le soulagement ne serait que temporaire. Et d'autre part, parce qu'elles sont un indicateur puissant de ce que souhaite nous communiquer notre inconscient. Le tout, est de pouvoir les décrypter.

L'angoisse, par exemple, décrit un état de mal-être intérieur qui nous est inconnu. Alors, dans ce cas-là, nous transformerons ce mal-être en stress afin d'avoir une explication à celui-ci. Par exemple, si nous sommes angoissé et un mal de ventre se déclenche, nous allons inconsciemment tenter de nous raccrocher à une justification pour nous soulager. Cela ne sera que passager, car l'angoisse de fond n'ayant pas été conscientisée, elle se représentera sous une autre forme. C'est le cas, notamment, des problèmes de peau qui se déplacent de zone corporelle ou bien qui se transforme. Nous pouvons souffrir d'acné, puis ensuite, d'eczéma. Le conflit psychique originel est le même.

"S'inquiéter, c'est du temps perdu. Utilisez la même énergie pour faire quelque chose qui vous inquiète." Oprah Winfred

Alors, c'est parti pour la présentation de ces 5 clés...

5 outils pour gérer ses émotions

1. Observez-vous : Avant de rejeter nos émotions, il est primordial d'adopter une posture de recul. Si nous voyons nos émotions comme des enfants qui nous appellent, nous ne pourrons plus jamais les renier. Elles sont là, et elles nous délivrent un message qui peut nous permettre d'avancer. Essayas, à chaque fois qu'une émotion se présente, de noter laquelle elle est.

2. Analysez-vous : Après l'observation, peut-être très intéressant de décrire les zones de notre corps concernées et les sensations qui nous parcourent. Nous pouvons nous poser les questions suivantes: Est-ce que je somatise ? Quelles problématiques mon corps exprime t-il? Où est-ce que je ressens une émotion ? Est-ce qu'elle est récurrente ? Quel évènement a provoqué cela en moi ? Est-ce que c'est lié à une situation? A une personne ? A une impression que j'ai ? A une peur ?

3. Comprenez-vous : En fonction des zones localisées et des émotions décelées, nous pouvons alors nous comprendre d'avantage. Mais, ce travaille d'introspection est déjà primordial pour avancer et libérer notre corps du poids qu'il porte. Vous pouvez alors trouver en faisant des recherches, ce que veut vous communiquer votre inconscient au travers de votre corps. C'est un outil vraiment précieux, qui traduit se qui se passe dans votre vie psychique. En plus, il est à disposition! Si cela vous est trop fastidieux, la thérapie est faite pour cela. C'est un moyen de connecter votre esprit et votre corps afin que l'inconscient devienne conscient. Cela ne se fait pas en un claquement de doigt, mais plutôt en prenant le temps de partir à la découverte de nous-même.

4. Autorisez-vous : Il est très fréquent que nous souhaitions chasser ce qui est en nous, parce-que cela nous encombre. L'exemple concret du poids que l'on veut perdre, est très parlant. Nous avons a tout prix envie de nous débarrasser de ce qui nous pèse, et pourtant, est-ce que nous pouvons réellement chasser ce qui nous dérange aussi facilement ? L'idée est de comprendre que si nous n'allons pas à la source originelle du traumatisme, de la souffrance, du blocage, cela se transfèrera sous une forme différente. Alors, autorisons-nous à ressentir nos émotions en les vivant vraiment et honnêtement. Lorsque nous sommes en période de "down", vivons-le. Lorsque nous sommes en période "up", vivons-le. Lorsque nous sommes paisible, tranquille, vivons-le. Tout est bon à vivre dans notre expérimentation ! C'est un chemin... et non une simple destination.

5. Engagez-vous : Il est tant de vous engager envers nous-même. Nous pensons être nos ennemis, et pourtant, personne d'autre que nous-même ne vivra notre vie à notre place. Nous sommes mains dans la main, dans cette vie pour créer une réalité qui nous fait vibrer. Alors, nous sommes nous au même titre que nos émotions existent. Elles font partie de nous mais en les libérant, nous pouvons aussi les maîtriser plus facilement par la suite. Engagez-nous ! Faisons un pacte écrit, oral ou imaginaire afin de poser nos intentions envers nous-même. Les émotions seront au rendez-vous... Car prendre ce temps pour se considérer, est un acte d'amour-propre très fort. Marquez le coup... l'idée est que cela soit symbolique

Pour conclure, la guérison passe par l'accueil de nos émotions et la libération de celle-ci par l'observation, l'autorisation, l'engagement. L'écoute de vous-même vous permettra réellement de signer une nouvelle relation envers vous-même.

Crédit Photos : Shutterstock

PUBLICITÉ

Écrit par

Julia Bouchinet

Voir profil

Bibliographie

  • Wabi Sabi: Tomas Navarro
  • Espoir: Aurore Roegiers

Laissez un commentaire

PUBLICITÉ

derniers articles sur anxiété