La psychothérapie analytique, le bien-être en quelques séances

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

Méconnue, la psychothérapie analytique est bien souvent oubliée au profit de la psychanalyse.

10 MARS 2015 · Lecture : min.
La psychothérapie analytique, le bien-être en quelques séances

La psychothérapie analytique découle de la psychanalyse. Elle se pratique généralement en raison d'une à deux séances par semaine. Elle est toute indiquée lors du vécu d'une souffrance ou d'un problème insistant qui vous rend le quotidien difficile. Si vous souffrez de dépression comme 5 à 10 % des français, cette méthode pourrait bien vous venir en aide.

En effet, dans le cas de dépression, les médicaments ne suffisent pas, votre médecin devrait vous conseiller un psychothérapeute, et plus spécifiquement une psychothérapie psychanalytique.

Le déroulement d'une psychothérapie analytique

La psychothérapie analytique permet au patient de comprendre les origines du mal-être, de l'angoisse ressentis dans certaines situations et de les vaincre.

La psychothérapie analytique a aussi pour mission de préparer le patient à affronter de nouveau une situation donnée, à la fin de la psychothérapie, le patient doit être en mesure de réagir positivement à la situation.

Ce type de psychothérapie favorise le dialogue notamment en mettant en place des stratégies de libre association. C'est-à-dire que le patient exprime tout ce qu'il a en tête sans retenue.

yo.jpg

Le but étant de se libérer des censures et des non-dits, notamment ceux qui sont liés au monde de l'enfance. Le thérapeute ne juge pas, il est là uniquement pour aider et faire avancer la réflexion.

La psychothérapie analytique se pratique en face-à-face contrairement à la psychanalyse qui se pratique sur un divan. De même, la psychothérapie analytique est souvent plus courte que la psychanalyse classique, quelques mois suffisent en général pour obtenir des résultats, à raison d'une ou deux séances par semaine.

Le comportement du praticien

Ce type de psychothérapie suppose :

  • une implication totale du praticien qui servira de modèle au patient. La relation entre le professionnel et son patient doit être une relation de confiance qui permettra de calmer les angoisses.
  • Il existe également une relation de transfert qui fait que le patient se libère en exprimant ses angoisses ou ses souffrances. Le praticien ne donne pas de solution toute faite mais il s'adapte au patient pour lui proposer des solutions personnalisées. Le psychothérapeute est là pour accompagner et apporter de l'équilibre au patient.

Photos : Unsplash

psychologues
Linkedin
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail
1 Commentaires
  • alain

    pas de commentaire pour le moment, laissez moi un temps d'appréciation

derniers articles sur thérapies et méthodes de psychologie