Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

L'anorexie, quand manger devient une souffrance

<strong>Article révisé</strong> par le

Article révisé par le Comité Psychologue.net

L'anorexie mentale constitue un trouble psychologique.

8 oct. 2015 · Lecture : min.
L'anorexie, quand manger devient une souffrance

L'anorexie mentale fait aussi partie des troubles du comportement alimentaire. Elle représente une restriction alimentaire extrême menant à un poids très inférieur à la normale provoquant souvent une hospitalisation.

L'anorexie, une pathologie à part entière

 Le fait d'être dans ce comportement restrictif alimentaire s'explique par un mal-être général important. Une personne souffrant de dépression, d'anxiété ou de névroses peut souffrir d'anorexie. Mais la plupart du temps, il s'agit d'un trouble plus complexe.   

Cette maladie touche entre 1% des adolescentes et des jeunes femmes. La personne cherche à tout prix à contrôler son poids par le biais la restriction alimentaire qui est bien en dessous de la normale, notamment en période de croissance, avec une peur intense de prendre du poids. Il n'existe pas de crises de boulimie dans le cadre de l'anorexie mentale.

Les individus souffrant d'anorexie ont une vision altérée d'eux-mêmes se jugeant toujours en surpoids.

Il existe deux types d'anorexie :

  • L'anorexie restrictive : L'individu a recours une restriction alimentaire extrême afin de contrôler un poids très bas bien en dessous de la normale, sans avoir recours à des vomissements ou diurétiques.
  • L'anorexie-boulimie : Pendant la période restrictive la personne a de régulières crises de boulimie durant laquelle elle va avaler de très grandes quantités de nourriture. Une fois la crise passée, elle culpabilise et cherche à éliminer ce qu'elle a mangé (vomissements, laxatifs et/ou par des exercices physiques excessifs).

Les causes de l'anorexie

Les causes de l'anorexie sont souvent difficiles à traiter, car l'individu n'est pas très coopératif. Les différents facteurs déclenchant l'anorexie peuvent être les suivants (liste non exhaustive):

  • Des remarques répétitives sur un surpoids même léger étant jeune ;
  • Traumatismes du passé ;

shutterstock-1053348332.jpg

  • Une pression sociale véhiculée sur des critères de beauté ;
  • Un besoin de contrôle ;
  • Une faible estime de soi ;
  • Exigences familiales élevées ;
  • Exigences élevées sur eux-mêmes.

L'entourage

15% des malades décèdent suite à une dénutrition. Le taux de suicide est également plus élevé chez les anorexiques. Cependant, les malades n'ont généralement pas conscience des risques qu'ils prennent et c'est donc à l'entourage d'intervenir avant qu'il ne soit trop tard.

Nos conseils :

  • Surveillez votre adolescent(e), si elle/il commence un régime ;
  • En cas de doutes, n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé ;
  • Une fois les soins débutés, le soutien de l'entourage est important pour le malade.

Bon à savoir

L'anorexie est souvent vue comme une maladie féminine. Pourtant, les hommes peuvent également y être confrontés, même si ce cas reste très rare.

Ne restez pas seul(e) face à la maladie et faites-vous aider par un psychologue ou un psychothérapeute. Une thérapie pluridisciplinaire est recommandée pour traiter ce type de pathologie car les hospitalisations sont fréquentes.

Photos : Shutterstock

psychologues
Écrit par

Psychologue.net

Laissez un commentaire
Le nom sera publié mais pas l'e-mail