Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Trouver son équilibre intérieur

Trouver son équilibre intérieur, le travailler et le garder, malgré les obstacles de la vie, peut nous aider dans le chemin vers le bien-être.

7 avril 2017 Développement personnel - Lecture : min.

psychologues

La sérénité, c'est un équilibre intérieur qui nous permet de mieux affronter la vie et ses obstacles, de mieux se relever après un coup dur. Mais comment faire pour atteindre cette sérénité ? Elle passe d'abord par une connaissance de soi, et par un travail d'identifiaction des peurs limitantes, pour les reconnaître, les accepter, les transformer. Nous vous donnons tous nos conseils.

Accepter ses failles et ses contradictions

Nous avons tous des failles : elles se sont construites en relation avec notre environnement, elles font partie intégrante de nous au même titre que nos forces. Personne n'est à blâmer pour nos failles, elles font partie de notre être et ne sont pas à cacher. On peut les travailler si elles sont gênantes, mais ce sont aussi elles qui font que notre personne est unique. Pourtant, accepter ses fragilités ne se fait pas instantanément, c'est un cheminement qui suppose du travail.

Nous avons aussi des contradictions, les accepter fait partie de cette recherche de l'équilibre intérieur. Il ne s'agit pas ici de se juger, mais de mieux connaître la manière dont on fonctionne. Par exemple, imaginez quelque chose qui vous met mal à l'aise, et essayez de comprendre ce qui vous freine. Cela vous permettra de donner plus de sens à vos comportements.

Travailler ses compétences

On se dit souvent que la vie serait plus simple si l'on était plus beau, plus grand, plus intelligent... En faisant cela, on se déprécie et on s'empêche de trouver notre équilibre. Essayez de trouver vos compétences, ce en quoi vous êtes doué, et de les cultiver. Il peut s'agir de la peinture, du chant, du bricolage... quoi que ce soit ! En se concentrant sur ce que l'on sait bien faire et ce que l'on aime, on se sentira plus apaisé.

shutterstock-541977679.jpg

Se remettre en question

Lorsqu'on rencontre une difficulté, en plus de chercher des solutions, on peut essayer de comprendre ce qui nous a amené là. Notre première réaction est souvent de  dire que c'est de la faute de quelqu'un d'autre car la situation nous fait souffrir. Pourtant, nous avons aussi notre part de responsabilité dans la création de la situation. Mettre à jour en quoi nous avons contribué à cette difficulté nous permet de comprendre notre comportement et les motivations non inconscientes qui nous ont amené à cela. À partir de là, nous pourrons  agir pour changer les choses ? 

S'inspirer des autres

Par peur, par sentiment d'infériorité, on a vite tendance à critiquer les personnes qui nous entourent. Et si, à la place, nous essayions de voir les qualités de cette personne dont on pourrait s'inspirer ? La rencontre est un moment de partage : apprendre à voir le bon chez les autres nous aidera aussi à voir le meilleur en nous.

Ne pas avoir peur de l'échec

La peur de l'échec,  nous retient dans beaucoup de nos projets. Pourtant, faire une erreur,  faillir, est un moyen d’apprendre. Cela nous permet d’oser et de prendre des risques. Avoir la sensation d’avoir échoué ou vivre un échec n'est pas grave, cela fait partie de notre parcours de vie. Nous restons trop souvent englués dans des situations (amoureuses, professionnelles, familiales) dont nous n'osons pas  sortir par peur de l'échec et du jugement de nous-même et des autres, alors que nous avons en nous les ressources pour les traverser et les transformer. .

Lorsque vous vous trouvez dans une situation dont vous avez l'impression que vous ne parvenez pas à sortir, n'hésitez pas à demander conseil autour de vous pour élargir votre vision de la situation. Vos amis, votre famille, ou même un psychologue pourront vous aider à prendre du recul, faire vos choix et aller de l'avant. 

Savoir accepter quand l'on va mal

Nous sommes constamment entourés de petites injonctions vers le bonheur, qui nous font comprendre que nous n'avons pas le droit de nous plaindre ni d'aller mal. Pourtant, nous avons le droit de souffrir, même si c'est pour quelque chose qui semble inutile. Accepter que l'on va mal et que l'on a le droit de ressentir ça nous aide à surmonter les épreuves.

shutterstock-494718370.jpg

Penser "comment" plutôt que "pourquoi"

Peut-être avez-vous fait des erreurs par le passé, des choses dont vous n'êtes pas fier, qui vous pèsent aujourd'hui. Plutôt que de vous demander "pourquoi" vous avez fait ça, ou "pourquoi" vous êtes dans une situation qui ne vous convient pas, demandez-vous "comment" avancer. Quelles sont les solutions concrètes pour agir ?

Prendre conscience de soi et de son vécu

La méditation est un excellent exercice pour apprendre à prendre conscience de soi, de ce que l'on vit, de ce qui nous entoure. Prenez cinq minutes par jour pour essayer : assez-vous droit sur une chaise, dans une pièce calme, mettez un minuteur sur votre téléphone pour éviter d'avoir à regarder l'heure. Concentrez-vous sur votre respiration (au niveau du nez, du thorax ou du ventre) : n'essayez pas de ne penser à rien, mais laissez les pensées affluer sans les contrôler. Petit à petit, essayez d'augmenter ce temps. La méditation vous aidera à prendre conscience de ce que vous vivez chaque jour, et vous aidera dans votre quête de l'équilibre intérieur.

Vous n'arrivez pas à trouver votre propre équilibre intérieur ? Des professionnels vous répondent gratuitement et rapidement sur notre section questions.

Photos : Shutterstock

1 J'aime

Laissez un commentaire

Le nom sera publié mais pas l'e-mail

INFORMATION BASIQUE SUR LA PROTECTION DES DONNÉES
Responsable: Verticales Intercom, S.L.
Finalités:
a) Envoi de la demande au client annonceur.
b) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services propres.
c) Activités de publicité et prospection commerciale pour divers médias et canaux de communication de produits et services de tiers de différents secteurs d’activité, pouvant impliquer la cession de données personnelles aux dits tiers.
d) Segmentation et élaboration de profils pour des finalités de publicité et prospection commerciale.
e) Gestion des services et applications qu’offrent le Site aux Utilisateurs.
Légitimation: Consentement de l’intéressé(e).
Destinataires: Il est prévu de céder les données aux clients annonceurs pour mener à bien la demande d’information sur les services annoncés.
Droits: Vous avez le droit d’accéder, rectifier et éliminer les données ou de vous opposer au traitement des mêmes ou à l’une des finalités, ainsi que d’autres droits, comme il est expliqué dans l’information additionnelle.
Information additionnelle: Vous pouvez consulter l’information additionnelle et détaillée sur la Protection des Données sur psychologue.net/proteccion_datos

Commentaires (7)

À lire aussi