Angoissé et peur d’être homosexuel

Réalisée par smll · 3 mars 2024 TOC

Insulté toute ma vie de pd, tarlouze et j’en passe (car ayant été élevé avec des sœurs, j’étais plus souvent avec des filles qu’avec des garçons) cela me faisait du mal mais cela n’avait jamais remis ma sexualité en cause.

j’ai eu des amoureuses en maternelle/primaire, puis les petites histoires d’amour début collège et enfin je rencontre mon premier amour avec qui cela dure quasiment 6 ans. J’étais fou amoureux, niveau sexuel c’était super, fin une belle relation.

Puis vient la rupture, très difficile pour moi, grosse déprime, eu du mal à l’oublier et à passer à autre chose.

Cela fait donc 5 ans que je suis célibataire, je n’arrive plus à aimer de femmes ni à être attiré par aucune, qql rapports sexuels par ci par là au début mais pas au top. Je suis complètement fermé à l’idée d’aimer à nouveau cela me fait très peur.

et là depuis mtn un mois et demi, après de multiples tentatives d’un collègue de boulot pour me faire avouer que j’étais gay, je suis rentré chez moi j’ai regardé sur internet « suis je gay » et là depuis ce jour j’ai l’impression d’être gay.

Je remets en cause tout mon passé, tout ce que je suis, tout ce que j’ai fais. Je remets en doute ma relation de 6 ans. je me dis que je me suis voiler la face toutes ses années, que je me suis menti à moi même.

cela fait un mois et demi que cela a tourné à l’obsession de savoir si je suis gay ou pas. J’ai du arrêter mon travail, je ne manges quasiment plus, je dors très mal, je suis sous médicaments (antidépresseurs et anxiolytiques) tellement j’ai des angoisses incontrôlables.

Apres ma rupture, j’avais tenté qql chose avec un garçon car encore une fois on m’avait dit que peut être j’étais gay donc je m’étais dit pk pas. J’ai vu un garçon après avoir parler sur un site, discussion très platonique, on s’est vu, et il m’a touché le sexe à travers mon pantalon je n’ai pas bander du tout du tout. Donc je lui ai dit d’arrêter au bout de même pas 5 secondes, que cela ne me plaisait pas et je suis partie.

je revois une nouvelle psy qui m’a parlé du toc de la peur d’être homosexuel et j’ai l’impression de vivre tout les symptômes comme il est décrit : essayer de savoir l’attirance que j’ai entre les filles et les garçons, essayer de calculer son niveau d’excitation à la vue d’une fille ou d’un garçon, angoisse permanente à l’idée d’être gay, vouloir une réponse immédiate si je suis gay ou non…etc

Un coup je me dis que je suis gay que cela n’est pas grave que c’est la vie( j’ai des amis gays/lesbiennes, je suis qql avec une grande ouverture d’esprit), mais quand je me dis cela l’angoisse monte et je me dis que cela n’est pas moi, que ça ne me correspond pas du coup c’est le TOC.

mais quand je me dis que c’est le toc je me dis que je me mens à moi même. C’est invivable je ne sais plus quoi faire je suis épuisé mentalement.

j’aimerais bien contraire vos avis car je suis perdu de chez perdu.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 MAI 2024

Cher adelphe,
Cher futur patient,

Merci infiniment de vous être confié. Je suis navré·e d'apprendre l'homophobie que vous avez subi durant votre enfance, et sur votre lieu de travail. En effet, le comportement de votre collègue n'est pas professionnel et s'apparente à du harcèlement à caractère homophobe (que vous soyez homosexuel ou pas). Il s'est basé sur des critères homophobe, pour vous imposer une pression constante afin de vous faire douter de votre orientation sexuelle. C'est inadmissible, et la violence qu'il a commis envers vous semble vous avoir profondément marqué, et fait aussi resurgir des traumatismes de votre enfance. Il est fort possible que vous soyez bisexuel, ou hétérosexuel curieux de votre orientation sexuel (souhaitant faire des expériences homosexuelles). Il n'existe pas que l'hétérosexualité ou l'homosexualité, les orientations sexuelles sont multiples et peuvent fluctuer avec le temps. Peut-être êtes-vous bisexuel, pansexuel, omnisexuel... ? Il n'existe pas que l'homosexualité, si vous n'êtes pas attiré que par les femmes. Je doute fort du diagnostic que la psychologue que vous consultez a posé. Vous avez surtout besoin d'être pris en charge concernant vos traumatismes (l'homophobie familiale, le harcèlement au travail, et l'homophobie intériorisée que vous semblez ressentir). Par ailleurs, il n'est pas nécessaire que vous ayez des relations sexuelles avec des hommes pour savoir si vous êtes attiré par ces derniers. Vous pouvez fantasmer dans votre intimité, attendre de rencontrer un homme de façon affective, vous renseigner avec une bibliographie adaptée, rejoindre des associations LGBT+ ou des groupes de paroles. Je suis sexothérapeute spécialisé·e dans l'accompagnement en santé sexuelle, affective, relationnelle et identitaire des personnes trans (et plus généralement des personnes LGBTQIA+). Je suis moi-même concerné·e et je serai ravi·e de vous accompagner dans vos questionnements prochainement.

Au plaisir de vous accompagner prochainement,
Mx. Rodrigues-Ribeiro Bonnefoy Niena Louis (iel/il) | Sexothérapeute Queer

Niena Rodrigues-Ribeiro Bonnefoy Psy sur Le Raincy

35 réponses

40 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en TOC

Voir plus de psy spécialisés en TOC

Autres questions sur TOC

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses