Angoisses sur le désir d'enfant

Réalisée par Princesse Leia · 4 janv. 2023 Parentalité

Bonjour,

Fin février, nous avons rendez-vous avec mon compagnon au centre PMA pour une insémination car nous avons des difficultés pour avoir un enfant...

Ça devrait être un moment joyeux mais voilà que plus le temps passe et plus, je ressens une angoisse grandissante sur ce désir d'enfant...

Je commence à avoir une peur panique à l'idée d'être enceinte, d'accoucher... Je suis persuadée que je vais faire une dépression du post-partum... Que je vais vivre un enfer... Je n'arrête pas de lire des témoignages de femmes en souffrance... Entre le corps qui change, les nuits écourtées, le manque de compréhension des proches, le baby clash, la dépression...
Je ne comprends même plus pourquoi les gens veulent des enfants si c'est si horrible que ça...

Comment être certaine de son choix ?

Je crois que je vais devenir folle à force de me poser toutes ces questions existentielles...

Comment trouver le chemin ?

Merci pour votre aide

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 JANV. 2023

Bonjour,
La maternité est souvent décrite comme joie et ainsi fait culpabiliser les femmes qui se tracassent, s'angoissent.

Vous avez le droit d'avoir vos interrogations et vos angoisses. Le parcours PMA est assez angoissant et réveil parfois des peurs.

Vous pourriez peut être vous faire accompagner par un spécialiste de l'accompagnement en parcours PMA. ( par exemple: certaines sophrologues aident dans ce parcours)

Bien à vous,
Prenez soin de vous.
Je reste à votre écoute si Besoin
---------------------------------------------------------------
***Estelle CAMUGLI - Thérapeute Holistique***
Thérapie de couple - Accompagnement Post Trauma
Consultante réflexes
*** Possibilité de visio***

Estelle Camugli Psy sur Dinan

394 réponses

3278 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 JANV. 2023

Bonjour madame,

Votre témoignage est assez surprenant.

Etes vous pleinement convaincu par votre projet de février? Ce n'est pas un acte anodin et il doit traduire pleinement la volonté commune du couple et donc des deux partenaires. Au regard de votre ressenti très ambivalent face à cette idée, je m'interroge sur votre position sur ce projet d'enfant.

Ce qui est certain, c'est que votre angoisse est elle bien réelle. Elle n'est pas centrée sur "le futur enfant" mais sur vous même et ce que sa venue implique pour vous. En l'état, je crois que vous ne pourrez faire un choix sans travail thérapeutique car vous projetez beaucoup de choses sur l'épisode spécifique de l'accouchement. Reste à définir quoi et le pourquoi.
Selon les éléments que vous exposez, je crois que cet évènement qui devient concret fait de plus en plus écho à quelque chose de plus profond d'origine probablement traumatique pour vous.

Je vous conseille d'en parler avec votre conjoint car il doit être conscient que cela est en l'état actuel un problème que vous n'arrivez pas à surmonter. Vous pourrez décider ensemble de ce qu'il convient de faire en redéfinissant vos priorités. Un travail préalable sur vous avant ce beau projet de couple mettrai peut être plus de sérénité dans votre avenir commun.
Dans tous les cas, il vaut mieux affronter le problème avant la venue d'un nourrisson. Lui ne saura pas gérer les situations difficiles et absorbera inconsciemment tous les ressentis néfastes en particulier maternels lors de ces premiers mois de vie. Ce n'est pas une bonne chose pour son développement

J'espère vous avoir été utile.
Bien à vous

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3920 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour madame
Il est normal de se poser les questions que vous vous posez
Chaque femme est différente, et vous avez lu des choses impressionnantes par rapport à tous les sujets concernant la grossesse, l'accouchement, l'incertitude de vouloir mettre au monde où pas un enfant.
C'est bien d'avoir toutes ces questions à l'esprit, mais ce qui vous ferait du bien ce serait de les exprimer, afin de cheminer vers votre véritable désir, et de vous libérer de ces angoisses fortes
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3395 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,
L'état dans lequel vous êtes ne semble pas le plus propice pour mettre une grossesse en route.
Je pense qu'il faut que vous en parliez avec votre mari et qu'en aucun cas, vous ne vous forciez.
Il faudrait reporter le projet et consulter pour identifier les causes profondes de vos angoisses et vérifier s'il existe, au delà de vos peurs, un réel désir d'enfanter.
Je suis à votre disposition pour vous accompagner dans ce t épisode délicat de votre vie.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4440 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,
L’arrivée d’un enfant est un événement très fort qui va changer radicalement votre vie pour toujours. C’est également un tremblement de terre pour le corps. Mais ce même corps est conçu pour ça.
Accueillir un enfant demande un grand lâcher prise.
Qu’est ce qui bloque l’arrivée de cet enfant naturellement ?
Un être qui vient au monde est bien plus que la rencontre d’un ovule et d’un spermatozoïde. Il y a du mystère, de la puissance de vie…
L’hypothèse probable est que, étant donné que vous prévoyez un scénario catastrophe, ce désir d’enfant n’est pas si clair.
Je vous invite à consulter pour accueillir et comprendre vos peurs et vos angoisses, car elles parlent de votre histoire.
Ce travail vous permettra de vous détendre et de sentir ce qui est juste pour vous.
Cela peut libérer quelque chose en profondeur et peut éventuellement, créer l’espace pour que cet enfant arrive quand c’est le bon moment pour vous et pour votre couple.

Je suis à votre écoute.

Chaleureusement,

Chantal Michel, Thérapeute

Chantal Michel Psy sur Chatou

396 réponses

1065 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,
Vous décrivez votre ambivalence entre le désir d’être mère et la peur de le devenir.
En effet devenir mère est complexe et change la vie d’une femme.
Mais si votre désir est présent qu’en est-il des belles choses à vivre avec un enfant au sein de votre couple? Dans votre vie de femme ?

Vous avez décrit les aspects difficiles mais cela n’est pas systématique non plus d’une personne à une autre.
Devenir mère est un savant mélange composé d’amour avant tout, puis de compétences à construire à partir de toutes les situations à vivre, agréables ou désagréables.
Et lorsque c’est très difficile c’est important de pouvoir demander conseil ou d’avoir une écoute auprès de proches ou de professionnels.
En espérant vous avoir aidé

Elisabeth Meiller Psy sur Didenheim

191 réponses

63 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,
Je suis sophrologue et hypnothérapeute et j'accompagne des femmes enceintes à vivre sereinement cette période de changement de vie. Il est normal de se poser des questions car votre vie va tout d'abord changer physiquement, hormonalement et ensuite avec l'arrivée de cet enfant, votre vie quotidienne sera "remodelée". Il me semble bon de se questionner et de vouloir échanger avec une personne qui n'est pas dans l'affect (hors environnement familial et amical). Elle pourra répondre à vos questions et vous rassurer sur le fait que toute femme se pose des questions, questions différentes en fonction du vécu, questions existentielles. Il peut y avoir de la peur ( toute nouveauté suscite une appréhension normale chez l'être humain)
Sachez que la sophrologie accompagne les femmes enceintes, à travers des exercices de relâchement, de respiration et des visualisation d'images positives à se détendre et à percevoir les choses différemment.
Je vous invite à vous informer sur la grossesse plus à travers la lecture de livres qui abordent tous ces aspects d'un point de vue neutre et professionnel. Sur internet, actuellement vous ne recevez que des récits négatifs (ce sont les algorithmes qui organisent cela). Cela ne fait que renforcer, alimenter vos peurs.
Pensez aux côtés positifs: le lien familial qui se crée, la joie de toutes ces nouveautés quand un enfant fait ses premiers pas, quand un enfant vous sourit, quand il dit "maman" etc.., et pensez à l'amour d'une mère pour son enfant et cet amour qu'elle reçoit en échange. La grossesse c'est aussi un moment où on est deux dans un même corps, n'est-ce pas fantastique, magique de se dire cela? et avec toutes ces sensations étonnantes, extraordinaires que cela procure...
Je reste disponible par téléphone ( voir mon profil) pour répondre à vos questions.
Cordialement.

Véronique Gianotti Psy sur Saint-Mandé

253 réponses

106 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Oh que oui je peux comprendre votre désarroi ...
Pour avoir travaillé pendant 12 ans en maternité, je peux vous dire combien je vous comprends..
Le désir d'enfant, de grossesse et tout ce qui est en lien avec la maternité est ancestral mais très très complexe !!!

et vous n'êtes pas la seule dans ce cas ... à douter, avoir peur et en même temps envie !!!
pour certaine/certain tout parait simple, pour d'autre c'est compliqué....

En parler avec des professionnels (ami/e, sage-femme, doula, psy..) , pourrait en effet vous soutenir et vous apporter des éclairages.
Ne restez surtout pas avec la tête qui bouillonne ainsi !!

Fort avec vous
Delphine Royer

Delphine Royer Psy sur Mallemort

5 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour mademoiselle,
J'entends que vous avez bientôt rdv pour une insémination, car vous avez des difficultés à avoir un enfant.
J'imagine que cette situation a déjà dû bien vous angoisser.
Vous dites que l'attente de ce rdv devrait être un moment joyeux. Si j'entends bien cela, j'entends aussi derrière ce "ça devrait", que vous ne vous autorisez pas avoir des sentiments ambivalent. Or ce qui est important n'est-il pas ce qui est ? Ce qui se passe en vous ?
J'imagine que vous vivez peut être de la culpabilité à ne pas être joyeuse dans ce moment qui apparemment "devrait" être joyeux.
Dans ma conception, tout ressenti, même ambivalent ou non acceptable, nécessite d'être observé et accueilli, parce qu'il est.
Une chose s'exprime à travers cette angoisse, votre corps s'exprime et vous alerte !
Accueillir une émotion ou un sentiment signifie oser le regarder, sans le juger, et ne plus être en lutte contre lui.
il me semble donc nécessaire et même essentiel d'aller voir et rencontrer cette part angoissée de vous-même, d'aller accueillir cette angoisse liée à votre désir d'enfant.
Dans 99% des cas le problème réside dans le non accueil de ce qui s'exprime en nous. En l'accueillant, nous en comprenons la source et le libérons.

Si cela vous parle, je peux vous guider vers cet accueil.

Chaleureusement

Florent Guret
Psychothérapie intégrative
Thérapie psychocorporelle
Respiration Holotropique

Florent Guret Psy sur Nantes

11 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour madame
Se poser beaucoup de question sur votre désir d’enfant est plutôt sain de mon point de vue.
Pourquoi fait-on des enfants est une question existentielle universelle qui peut générer des angoisses. C’est bien naturel. Le contexte économique et social, la situation climatique, etc. N’invite pas à l’insouciance .
Votre désir d’enfant ou votre désir de non-enfant vous appartient à vous en priorité et à votre couple ensuite.
Si vous avez du mal à tomber enceinte c’est peut-être qu’une part de vous s’y refuse encore.
Peut-être pourriez-vous allez explorer ces questions durant quelques séances ? Vous y trouverez sûrement des réponses, pour aborder la suite en toute sérénité .
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2360 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,
D'après vos propos il semblerait que vous ne soyez pas prête pour avoir un enfant ni que vous en ayez vraiment envie, toutes ces pensées négatives qui vous hantent ne sont pas un bon écrin pour l'arrivée d'un enfant.
Je pense dans un premier temps qu'il est très important de vous faire accompagner par un thérapeute afin de sortir de ses schémas de pensées négatives et angoissantes, d'aller voir ce qui se cache derrière toutes ses peurs. Vous pourrez ainsi retrouver la sérénité et faire des choix en conscience.
Je reste à votre disposition pour en parler.
Je consulte en présentiel et en visio.
Bien à vous
Fanny Bourdiel psychopraticienne
Art-thérapeute, coach en développement personnel

Fanny BOURDIEL Psy sur Les Sables-d'Olonne

28 réponses

62 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour madame,
J’ai lu avec beaucoup d’attention votre témoignage et vous en remercie.
Vos angoisses sont légitimes même s’il serait intéressant d’en discuter avec un professionnel pour vous aider à mieux comprendre ces peurs.
Le sentiment relatif au fait de porter un enfant peut-être vécu différemment chez les femmes. Cette différence dépend de son vécu, de sa relation avec la petite fille qui est en elle, de ses traumatismes, de sa propre position d’enfant au sein de sa famille, de son rapport à son corps, etc.
Tous ces paramètres singuliers vous différencieront des autres femmes. Porter la vie et la faire éclore peut être une aventure extraordinaire comme cela peut-être un calvaire. Prenez rdv avec un thérapeute pour en discuter tout au long de votre grossesse et après l’accouchement pour vous éviter peut-être de vous rapprocher des beaux moments .
Je reste à votre écoute
Prenez soin de vous
Cordialement
Berrine Janssoone

Berrine Janssoone Psy sur Aix-en-Provence

102 réponses

555 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour princesse Leila,

Le désir d'enfant et le parcours PMA, en particulier, peuvent réveiller un stress et des peurs qui peuvent être intenses.
C'est une expérience courante, et le mieux est d'être accompagné pour ne pas rester seule face à toutes ces interrogations, entamer une thérapie pour vous libérer des projections futures angoissantes, reprendre confiance en vous, en votre corps, en la vie.

C'est pourquoi souvent, au sein même de l'hôpital (si vos démarches se déroulent en France), ils proposent des consultations avec un ou une psychologue, inclus financièrement dans la prise en charge PMA, ou peuvent vous aiguiller vers un accompagnement dans le privé, notamment la thérapie TCC ou la thérapie ACT ou encore l'hypnose.

Restant à votre entière disposition.
Prenez grand soin de vous,
Assia Asri
Hypnothérapeute
Noisy-le-Grand (93)

PS: Princesse Leila est un sacré choix pour ce thème, et aussi une belle métaphore de reprise de pouvoir et de résilience.

Assia Asri Psy sur Noisy-le-Grand

9 réponses

31 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour Leila,

Effectuer la démarche de la FIV en PMA n'est pas anodin, elle prouve que vous avez tenté depuis un certain temps de tomber enceinte mais qu'une aide d'ordre médical est jugée nécessaire par votre gynécologue, est-ce bien cela?

Vous anticipez avant même de tomber enceinte les étapes de la grossesse puis l'accouchement et votre éventuelle réaction à l'arrivée de bébé.
Vos questionnements sont induits par un état de stress et il serait judicieux de mettre vos doutes, vos hypothèses en mots dans un espace neutre, sans jugement et où la bienveillance est de rigueur.
Les gynécologues et les sages-femmes perçoivent prioritairement le volet médical et "technique", l'aspect psychologique tend un peu à passer assez loin de leurs priorités car chaque praticien a son rôle, sa mission à jouer dans l'avènement de bébé et la manière de vivre la grossesse.
Sachez que tomber enceinte, si il n'existe pas de difficultés physiologiques ou hormonales partculières dépistées ou bien si ces éléments sont jugulés par le médecin spécialiste, a aussi une part relevant de votre psychisme. Conscient et inconscient.
Il serait utile de vous demander pourquoi ces peurs, qui impactent de ce fait sur la réussite de la FIV, contrairement à ce que certains imaginent. La maman doit y croire à mille %. Se sentir déjà investie de ce futur rôle de mère avec tout le changement morphologique et certains désagréments de ces neufs mois où vous aurez un petit locataire à préserver de tout, sachez aussi que le foetus dès le troisième mois échu éprouve votre stress, et toutes vos émotions. Il reçoit des hormones du stress ( cortisol, adrénaline, noradrénaline) et ce n'est pas favorable au développement de son cerveau essentiellement.

Je vous popose avant la date de rendez-vous en PMA de vous écouter, de vous donner des pistes et de vous rassurer sur tous vos questionnements, pour arriver au jour J dans les conditions optimales, vous aurz alors bien plus de chances que la FIV s'avère positive et vous comprendrez que les désagréments énumérés en boucle sur les sites et forums ou autres sont existants mais dérisoires au regard de votre futur rôle de maman et à cet amour incomparable que bébé vous donnera déjà in utéro, car il existe à jamais un lien unique entre maman et bébé.
Vous savez, la parentalité est un processus mental, devenir parent est toujours la co-production enfant/ couple voire cercle familial plus élargi ensuite.
C'est une expérience unique qui vous attend. Saisissez-là !
Vous avez tenté d'avoir un enfant et vous êtes aux portes de ce centre destiné à vous donner un coup de pouce !

Je me tiens à votre écoute en toute bienveillance et avec empathie, Leila.
Vous avez besoin d'être rassurée et pour cela de comprendre, d'avoir confiance en vous, de dénouer visiblement des schémas de pensées négatifs et de mâitriser vos émotions qui vous submergent. Le stress est normal mais il ne doit pas vous submerger et avoir une incidence sur la FIV à venir. Vous devez être éclairée et ne pas porter ces tourments seule.
Votre démarche de rédiger ce message est le premier pas. Mettez toutes les chances de votre côté et chassons cette angoisse.

Croyez en ce merveilleux projet à deux.

Avec toute ma sympathie.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Thérapeute d'aide à la parentalité
Sophrologue

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8737 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,

Vous êtes aujourd’hui dans un doute profond par rapport à cette envie de fonder une famille et avoir un enfant. Vous avez surtout peur des répercussions que celui-ci aura sur vous. Je ne vais pas vous le cacher, il y en aura, sur vous, sur votre partenaire, sur votre couple. Mais vous pouvez aussi voir autour de vous que de nombreux parents s’en sortent plutôt bien.
Peut-être n’êtes-vous pas vraiment prête pour réellement vouloir devenir mère. C’est peut-être même cela qui jusqu’à présent vous a empêché de concevoir naturellement. L’esprit conscient ou non a beaucoup de pouvoir sur le corps.
Vous avez tout à fait le droit de suspendre le temps de la réflexion le parcours procréatique. Vous le reprendre ensuite si vous le souhaitez vraiment. N’hésitez pas à communiquer avec votre partenaire sur toutes ces angoisses.
Vous pouvez aussi vous faire aider par un professionnel si vous pensez en avoir besoin.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.
Pour plus de détails, contactez-moi.

Christophe
_______________________________
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3370 réponses

3339 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour à vous

Si vous cherchez bien dans les livres et sur internet, vous trouverez tout autant d'arguments et de témoignages qui vous parlent de la beauté de l'accouchement, de tout ce qu'apportent les enfants, de tout ce que ça va vous permettre de vivre et d'apprendre.
Comme tout choix que nous avons à faire dans la vie, il y a toujours des avantages et des inconvénients. Vous ne trouverez rien qui ne vous procure que des avantages.
C'est donc une part de risque que vous êtes prête à prendre (ou pas). Personne ne peut vous dire comment cela va se passer ni comment vous allez le vivre.
C'est pourquoi je vous invite plutôt à aller regarder pourquoi cela vous fait si peur : comment cela s'est passé pour vos parents ou grands parents au moment d'avoir des enfants. Cela parle de vos schémas familiaux, de votre histoire, des mémoires plus ou moins conscientes dont votre corps est habité, malgré lui.
Vous avez la possibilité, en allant découvrir l'origine de ces peurs, d'aller réparer des blessures profondes personnelles ou familiales et de vous permettre de vivre les choses différemment aujourd'hui.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette recherche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1238 réponses

2357 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,

Merci de vous poser toutes ces questions avant d'être enceinte.
Effectivement pour pouvoir accueillir un enfant il est primordial de se sentir confiant-e et apaisé-e dans son histoire de vie.
Que s'est-il passé pour vous dans votre petite enfance ? Comment avez-vous été accueillie ?
Qu'est ce qui vous empêche d'avoir un enfant de façon naturelle, est-ce vous ou votre partenaire qui a besoin d'une PMA ?

Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute afin d'aller voir plus profondément ce qui se joue pour vous dans votre vie actuellement.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1878 réponses

2091 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour,

C'est le désir de l'enfant qui commande et permet de passer outre ces éventuelles difficultés.
Porter et mettre au monde un enfant n'a jamais été une sinécure. Mais c'est la joie qui emporte le tout.
Rien ne dit que vous allez vivre tout ce que vous lisez sur le sujet. Vous devez être d'un naturel angoissée. Cela pourrait vous être utile d'en parler et de vous faire accompagner durant cette période.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4098 réponses

21099 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 JANV. 2023

Bonjour Leïla,

Le désir d’enfant n’est pas inné, il germe en soi (ou non), il se construit, c’est loin d’être une évidence.

Si vous pensez que votre peur de l’accouchement et de ce qui l’entoure dépasse largement une peur « normale » et que vous vous sentez incapable de vivre un accouchement malgré vos préparatifs, c’est important de ne pas négliger vos symptômes et de consulter un médecin, une sage-femme et un thérapeute, afin de comprendre ce qui se passe en vous. Un professionnel de la santé pourra vous aider à mieux vivre l’expérience et vous éviter les conséquences négatives que vous évoquez.

Je reste à votre écoute avec bienveillance et empathie
Bien à vous
Marjorie Lugari
————————
*** psychanalyste sexothérapeute
*** praticien en psychothérapie et aide à la Parentalité

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10834 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Parentalité

Voir plus de psy spécialisés en Parentalité

Autres questions sur Parentalité

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses