Assister aux relations sexuelles de ses parents

Réalisée par Deméocq · 22 sept. 2014 Approches psychologiques

Quelles conséquences peut-il y avoir pour une enfant qui a assisté à plusieurs reprises aux rapports sexuels de ses parents ?

Il lui arrivait de dormir dans le même lit et les parents pensaient qu'elle dormait...

La fillette, qui est dans mon entourage, est assez perturbée mais est-ce que cela vient forcément de cela ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse

Il peut arriver à n’importe quel enfant de voir ou entendre, de façon plus ou moins furtive, les rapports sexuels des parents. La plupart du temps, on ne peut savoir, avant la puberté et la rencontre avec une sexualité en acte devenue possible, quelle en sera l’incidence. On ne peut savoir à l’avance quelle place ses images prendront dans la construction du rapport à l’autre, dans la sexualité à venir.

Cependant, dans le cas que vous évoquez, il y a perturbation au moment des faits, ou peu après, et il faut en tenir compte. Il est probable que cette petite fille a été témoin d’images pour elle traumatiques. D’images face auxquelles elle n’a pas de possibilité d’élaboration.

De plus, vous dite qu’elle dort dans le lit de ses parents, quelle crainte l’y amène ? Si elle vous a fait des confidences, Il lui appartient cependant de parler de ces questions, de ce qui la perturbe. Un psychologue clinicien, un psychanalyste devrait être à même d'aider un enfant dans une telle situation. Soit lui permettre de se dégager d'une image traumatique, d'un souvenir "brut", en l'associant, à d'autres images, à des représentations qui puissent faire sens.

En fonction de l'âge actuel de cette fille, il sera ou non nécessaire de passer par les parents. Un psychologue clinicien doit pouvoir vous conseiller sur la stratégie appropriée. Dans la situation que vous décrivez, un tel conseil peut être bien utile, les conseils recueillis sur un site ne peuvent équivaloir à une rencontre.

Nicolas Boisnard

Nicolas Boisnard Psy sur Aix-en-Provence

18 réponses

225 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Ce que vous énoncez est fort choquant du point de vue de l'enfant. Elle a été témoin de scènes sexuelles pour lesquelles elle n'est pas prête psychiquement à voir, à entendre, à vivre. Elle est une enfant. C'est une forme de violence qui lui ai faite par ses parents. Cela pose la question des limites parentales. Oui, il peut y avoir traumatisme face à ce vécu. Il est compréhensible qu'elle puisse être mal, en souffrance.

Qui êtes-vous pour cette enfant ? Qui est-elle pour vous ? Vit-elle toujours ces scènes qui font l'objet pour elle de maltraitance répérée et qui nécessitent de la protéger.Pouvez-vous avoir un rôle protecteur pour cette enfant ? Dans tous les cas, vous semblez vous interroger pour poster votre questionnement. Est-il possible d'en parler avec ses parents directement ?
Quel âge a -t-elle ?

Vous pouvez consulter un psychologue pour être accompagnée dans ce questionnement pour lui apporter une aide adaptée face à vos légitimes préoccupations. Vous pouvez en parler à votre médecin traitant.
Vous pouvez en parler aussi à une assistance sociale de PMI (de 0 à 6 ans), ou de secteur au CCAS.

Si vous pensez que cet enfant est en danger, alertez pour la protéger et que ses parents soient accompagnés dans les limites éducatives à poser auprès de leur enfant.

Pensez au 118 (Allo enfance maltraitée, n° anonyme et gratuit).
Courage à vous.

C. LY

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Je suis inquiet non pas de l'acte qui se fait mais de ses auteurs .

Jérôme Launay Psy sur Trévoux

47 réponses

129 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
Peut importante l'âge de cette fillette, la sexualité des parents doit être vécue en toute intimité et sûrement pas avec un enfant dormant dans le même lit.
Est-ce que les parents sont conscients aujourd'hui de ce qu'ils ont fait subir à cette enfant ?
Il faudrait absolument que cela ne se produise plus.
Vous me dîtes que cette petite fille semble perturbée avec pleins de questions à se poser, Il me semble qu'il serait judicieux qu'elle puisse voir un thérapeute.

La situation est à prendre au sérieux.

Bien cordialement

Chantal Pironi Psy sur Oullins

44 réponses

142 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour à vous,

Vos questions me paraissent plus de l'ordre de l'expression d'un vécu mal "étouffé". Il y a plusieurs questions dans votre message. La première concerne les conséquences sur un enfant qui aurait assisté à plusieurs reprises aux rapports sexuels des ses parents : la réponse est oui.

La suite de votre message peut-être soumise à interprétation car elle semble vouloir dire quelque chose sous le couvert d'autre chose.

Nous pourrions en discuter si vous le souhaitez afin de mieux comprendre votre questionnement.

Bien à vous,
B. YILDIZ

Berrine Janssoone Psy sur Aix-en-Provence

54 réponses

492 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Il est très important que vous vous en soyez soucié, et peut-être pouvez-vous prévenir les parents que leur rôle n'est pas du tout celui-là. Pour l'enfant, cela représente un danger de confusion dans son esprit qui n'est absolument pas formé, pour l'instant, à recevoir de telles informations.

Déjà, dormir avec ses parents n'est pas du tout positif, à ne pas mélanger vie de couple et vie parentale. Donc, pour répondre à votre question : oui cela est dangereux pour l'enfant. Y a-t-il un moyen de protéger l'enfant, à tout le moins de mettre en garde les parents ?

Bon courage,
Isabelle Dlubek

Dlubek Isabelle Psy sur Carentan

36 réponses

82 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Bien que l'âge de l'enfant ne soit pas indiquée dans votre mail, ce que je peux vous dire avec peu d'élément dont je dispose, c'est que faire dormir l'enfant dans le lit des parent n'est pas de tout recommandé.

En effet, assister à la relation sexuelle des parents peut générer des questions, des angoisses, dont selon l'âge de l'enfant, soit il ne peut verbaliser et questionner des parents, et il peut l'interpréter de mille façon, soit s'il n'ose pas en parler, ne sais pas comment en parler. Par conséquent, il peut traduire cette expérience si particulière de différente façon dans son comportement.

Dire Pour Réussir - Sima Toomari Psy sur Strasbourg

13 réponses

54 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Jamais un enfants ne doit être mis en situation de participer aux ébats sexuels de qui que ce soit et d'autant plus si ce sont ses parents, même bébé. Le petit être doit être protégé de ce qu'il ne peut pas comprendre et que son corps comme son cerveau peuvent enregistrer comme dangereux et plus que troublant.

Ces parents sont inconscients et cela se nomme une situation incestuelle ! Quand on est en posture d'être parents et qu'on accueille un tout petit dans le lit parental, pour des raisons de maladie, de peurs nocturnes ou d'angoisses autres, les parents doivent rester des parents. Ils ne devraient pas et ne doivent pas se transformer en amants, ce changement d'identité est dramatique pour l'enfant qui va y perdre ses repères. et oui cela peut se voir dans l'entourage et à l'école, le monde cette petite fille est troublé et devient dangereux même si elle ne sait pas comment le dire puisque cela dépasse sûrement ses capacités d'élaboration.

Cordialement,
Thierry BUNAS SEXOLOGUE - Psychothérapeute

Thierry Bunas Psy sur Blois

36 réponses

196 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Oui, ça pose vraiment problème déjà quand l'enfant dort avec ses parents car il y a risque de confusion. Quand les parents ont en plus des relations sexuelles. C'est irresponsable car se rajoute à la confusion, la violence et le non sens, contre lesquels l'enfant n'a aucun moyen psychique de se défendre.Il y a traumatisme car intrusion de la sexualité adulte dans l'enfant.

Comme l'a décrit le psychanalyste Ferenczi cette sexualité adulte n'a pas de sens pour l'enfant, ll n'a pas les mots pour en parler. Le traumatisme s'exprime après coup sous forme d'agitation et autres symptômes qui peuvent avoir des conséquences même plus tard dans la vie d'adulte de cette enfant. Ces parents ont été irresponsables et je m'interroge sur leur personnalité. Si cet acte ne s'inscrit pas dans la perversion ou la débilité, il y a la nécessité d'une thérapie familiale pour s'interroger sur ce fonctionnement confusionnant et incestuel. Pour l'enfant, il faudra en plus une thérapie d'enfant en parlant de ce qu'il s'est passé au thérapeute en présence de l'enfant.

Dominique Cuny Psy sur Poissy

310 réponses

2001 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,
En effet, la découverte de la sexualité adulte interroge les enfants qui sont dans la maturation de leur sexualité de façon multiforme et pas encore dans une sexualité génitale agit.
Mais ne vous en faites pas, l'enfant peut fantasmer la sexualité adulte même s'il n'y assiste pas!

Il convient de remettre l'enfant dans sa tranche d'âge tout simplement et lui dire qu'elle aura en son temps une vie affective et sexuelle qui lui conviendra. Chaque chose en son temps!

Bien à vous,
Didier Bodin

Didier Bodin Psy sur Bonneval

80 réponses

589 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour,

Si des parents laissent plus ou moins consciemment leur enfant assister à leur vie intime, il est plus que probable que dans leur vie quotidienne, ils ont d’autres comportements tout aussi néfastes pour cet enfant.

Autrement dit, à votre question : « est-ce que cela vient forcément de cela ? », je répondrai : « cela vient AUSSI de cela. »

N’ayant pas la maturité psychique, physiologique, lui permettant d’intégrer l’expérience à laquelle il est confronté, l’enfant se trouve face à une «théâtralisation pulsionnelle » qui dépasse son entendement et le déborde de toutes parts. Ce que le psychanalyste Ferenczi nommait « la confusion des langues. »

Ce qui, pour lui, ne peut faire sens dans l’immédiat, est interprété de manière erronée et risque de s’enkyster dans son imaginaire pour refaire surface un jour ou l’autre avec des dégâts collatéraux.
Il est impératif que cette situation cesse et que les parents ne mélangent plus leur rôle de parents et leur vie de couple.

Merci à vous de vous en être inquiété(e).

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

1996 réponses

5821 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Voir plus de psychologues spécialisés en Approches psychologiques

Autres questions sur Approches psychologiques

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 6350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 10850

psychologues

questions 6350

questions

réponses 33150

réponses