Aucune affection ni soutien

Réalisée par Ln · 5 mars 2020 Anxiété

Bonjour,
A 40 ans , célibataire et sans enfants (j'en veux pas), je me sens terriblement seule.. j'ai une famille difficile avec des parents qui ne m'ont jamais apporté d'affection, de soutien ,de compliments.. un frère qui a une sclérose en plaques ,un autre dépressif et deux nièces que je ne vois pas , car l'une m'a tapé dessus il y a deux ans car je lui avait pour la 1ere fois dis non, en plus de cela j'ai traversé seule la maladie (de nombreuses hospitalisations et chirurgie: guérison)
Suite a un harcèlement moral au travail il y a 5ans , j'ai été suivi par une psychologue avec qui j'ai abordé ses sujets (plus où moins approfondi).
De nature anxieuse , je fais depuis de l'art thérapie et ai commencé des séances d'hypnose..
Malgré tout, je n'arrive pas a sortir de cette solitude au quotidien même si je fais quelques sorties natures et commence a faire connaissance avec des personnes de l'art thérapie.
Cela ne comble pas ce vide et cette solitude au quotidien ni ce manque d'affection, de soutien de personnes proches . Ils Sont en permanence dans la critique , le jugement voir les reproches en tout genre .
J'aimerai comme une connaissance (plus âgé) avoir une famille uni, qui s'épaule, partage ensemble rire, affection , compliments et sont juste heureux d'être ensemble (cela ne sera jamais possible avec mon entourage qui se plaît dans le négatif..)
Mes "amis" je ne sais pas les choisir , j'attire aussi des gens négatifs qui finalement me connaissent seulement quand ça les arrange..
Je ne sais plus que faire pour combler ces manques qui m'empêche d'avancer car mon discours reste "non je ne fais pas faire ceci ou cela, je suis seule !".
C'est une épreuve extrêmement difficile au quotidien de ne recevoir depuis l'enfance aucune affection, aucun soutien ni encouragements de ses proches !
Mais que faire de plus pour combler ce vide ?
Cordialement,

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 6 MARS 2020

Bonjour,
Comme vous le dites vous-même, vous avez abordé certains sujets, mais ne les avez pas approfondis. Il me semble que le moment est venu de continuer ce travail de fond, qui vous permettrait probablement de mieux vous entourer à l'avenir. Car si, évidemment, votre famille restera toujours la même, les rencontres avec des gens bien, avec lesquels vous pourrez avoir des relations équilibrées, où chacun donne et reçoit avec bienveillance, deviendront possibles.
Aujourd'hui, je vous ressens dans la nostalgie d'une famille qui aurait été différente, ce qui ne se peut pas.
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff - Psychologue Psy sur Paris

814 réponses

482 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2020

Bonjour Ln,
Merci avant tout pour votre partage,
Il est vrai que c'est difficile et douloureux de ressentir des manques dans notre famille. Un moyen pour se détacher de cela serait de faire le deuil de l'amour que votre famille ne peut pas vous donner. Malheureusement, il est rare que l'on ait les parents que l'on c'était imaginé ou que l'on aurai aimé avoir. Donc il me semble intéressant dans un premier temps d'accepter les parents que l'on a eu, c'est un fait ce sont nos parents que l'on veuille ou pas ( pareil pour le frère et les nièces). Avant d'être des parents, un frère et des nièces ce sont des êtres humains comme nous et comme nous, ils ont leurs failles, leurs faiblesses et leurs limites. Ce n'est pas leur trouver des excuses, au contraire, ça permet de voir les choses différemment et peut-être mettre du sens sur ce qui est et de se détacher de ce qui est et à été.
En ayant eu une famille "défaillante" si je puis me permettre , il est normal que votre relation à vous-même et aux autres soient compliquées. La famille sert de base, de pilier pour ensuite, se sentir assez fort et se tourner vers l'extérieur.
Votre famille, votre entourage ne peut pas vous donner de l'affection, du soutien et des encouragements. Et si vous vous donniez l'affection, le soutien, les encouragements que l'on ne vous donne pas ? Et si vous preniez soin de vous ? Car si vous sentez de la solitude dans votre quotidien c'est que peut-être il y a de la solitude en vous ?

Connaissez-vous la notion de responsabilité ? Je suis responsable à 100% de tout ce qui se passe dans ma vie. C'est de se rendre compte que l'on est le créateur de notre vie, par nos pensées, nos émotions, nos énergies etc. C'est devenir acteur/actrice de sa vie et non plus en être la victime et la subir. Cela permet de retrouver sa puissance et maitriser notre vie.

A mon sens il serait interessant de travailler la relation que vous entretenez avec vous-même, c'est important d'être un bon compagnon pour soi-même et ça passe entre autre par l'acceptation et l'amour de soi. Avez-vous pensé à faire du yoga, de la méditation ? ce sont de bon moyen pour (re)créer un lien avec soi-même, en plus de tous les autres bénéfices que cela apporte.
En tout cas vous faites de l'art-thérapie, je ne peux que vous encouragez à continuer, c'est un moyen de prendre soin de vous et c'est très important.

Je vous partage une citation qui j'espère vous parlera : " L'important n'est pas ce que l'on a fait de moi, mais ce que je fais de ce que l'on a fait de moi". Sartre

J'espère que cela aura pu vous aider.

Bien à vous,

Ophélie Hauteur (psychothérapeute)

Ophélie Hauteur Psy sur Bougival

7 réponses

4 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 MARS 2020

Bonjour Ln,

Vous aimeriez avoir une famille unie source d'affection et de tendresse, mais votre famille n'est pas ainsi. Peut-être êtes-vous encore dans cette attente, et donc, vous refusez d'accepter cet état de fait : une partie de vous semble penser : "il faut que j'ai une famille comme ci et comme ça, sinon je serais toujours seule, une personne comme moi, sans famille, reste forcément seule". Tant que vous vous accrocherez à cet idéal inaccessible il sera difficile de nouer des liens profonds à l'extérieure de la famille. Une partie de vous veut l'impossible et ne compte pas lâcher cela pour autre chose. Il vous faudra certainement faire le deuil de ces relations familiales qui n'existeront jamais, le deuil de l'affection que vous n'avez jamais reçu.

L'autre point, c'est que votre souffrance d'être seule vous fait voir l'autre comme là pour combler votre manque. Personne n'a envie d'être là pour combler un manque. Nous voulons tous êtres apprécié pour nous même, pas pour le manque que nous allons permettre de combler. Inconsciemment, peut-être envoyez-vous des signaux qui empêchent les autres de venir vers vous naturellement.

Enfin, quelles sont ces choses que vous ne faites pas parce que vous êtes seule ? On peut tout faire je crois, seule, ou presque. Ne vous privez-vous pas de bien des choses juste parce que vous n'avez pas envie de les faire seule ? Attendez-vous de l'autre qu'il comble vos manques, et vous accompagne dans tout ou presque ?

Pour combler ce vide, peut-être faut-il comprendre quel est exactement ce vide pour vous. Peut-être y-a-t-il quelque chose à faire pour que vous sentiez le lien à l'autre sans que la relation ressemble à un idéal fantasmé (une famille comme çi, comme ça, un amitié comme çi comme ça, etc...). Il y aussi certainement à faire sur votre façon d'entrer en contact avec les autres et de tisser du lien (vous dite attirer les gens négatifs, ce n'est pas un hasard).

Je vous encourage à reprendre une psychothérapie qui vous aidera dans ce processus.

Bien cordialement,

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

460 réponses

804 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Anxiété

Voir plus de psy spécialisés en Anxiété

Autres questions sur Anxiété

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 8200 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 11650

psychologues

questions 8200

questions

réponses 44750

réponses