Burnout que faire ?

Réalisée par Mood · 25 nov. 2023 Aide psychologique

Bonjour,
Cela fait 15 ans que je travaille dans le secteur bancaire informatique, et plus particulièrement dans la finance. J'ai été prise sur un poste qui s'est vite avéré stressant et multitâches. Nous pouvons facilement travailler jusqu'à 10 tâches en même temps, tout en continuant d'être sollicité par d'autres équipes.
Il y a un très gros turnover, on a noté une dizaine de départ depuis Janvier. Cela me conforte dans le fait que ce n'est pas "moi" le problème.
Notre manager nous charge sans arrêt de travail, même s'il sait que l'on est chargé, pour lui c'est "challengeant". On a jamais de reconnaissance, seulement des demandes d'améliorations et des requêtes. Nous pouvons parfois comptabiliser 30 réunions dans la semaine. L'ambiance n'est pas terrible, car tout le monde parle sur tout le monde, et le manager lui même le fait. Il questionne en privé pour avoir des informations sur telle ou telle personne.
A cela, une des personnes de mon équipe a des propos misogynes, seul les femmes ont le courage de le dire. Les hommes parfois rigole légèrement, car la personne misogyne a un poste plus élevé qu'eux. Néanmoins, un avertissement RH a été lancé contre cette personne.

Voici les faits...
De mon côté, j'ai toujours travaillé en Banque, et c'est la première fois qu'une telle expérience m'atteint. Je suis désormais en arrêt de travail depuis un mois, mais j'ai perdu totalement confiance en mois. Je pleure très souvent car j'ai beaucoup d'émotions qui se mélangent. J'ai été contacté plusieurs fois par plusieurs personnes de mon équipe, dont la RH qui m'a laissé un message vocal pour me demander ce que j'ai.
J'ai honte de dire ce qui se passe, car je n'ai pas confiance en eux et je crains qu'ils ne soient pas receptifs.
La vérité est que cela fait plusieurs mois que je me sens épuisée, déprimée, avec parfois des idées noires. Je cauchemarde du travail, j'ai perdu confiance en moi et je me sens constamment nulle. Ce travail m'a tellement stressée que j'ai pris l'habitude parfois de me parler seule en me disant "allez, ça va aller, allez tu vas y arriver". La vérité est que je me suis senti oppressée, surveillée, et dévalorisée dans ce travail. Qui m'a tellement affectée que cela a aussi eu des conséquences sur ma vie de famille. J'y pensais le weekend, je voulais me reconnecter pour vérifier des choses, m'avancer. Je finissais par trouver qu'il n'y avait plus de sens à ce travail, et j'en voulais à mon manager de faire la sourde oreille. Quand mes enfants me parlaient je n'arrivais pas à être mentalement "disponible", mon cerveau était occupé, j'avais parfois des pertes de mémoires, d'équilibre (je suis tombée trois fois, et me suis blessée) j'ignore si c'est par maladresse ou par fatigue mais ça ne m'étais jamais arrivée.

Bref, maintenant que je suis en arrêt, je me sens toujours épuisée, je cauchemarde toujours du travail. Mais surtout j'ai peur. Je ne sais pas trop quoi faire. Je vois un psychiatre depuis 1 mois, qui me donne du Xanax. Mais je ne suis pas sure que cela soit vraiment utile.

J'aimerais prendre rendez-vous avec la medecine du travail pour qu'ils me trouvent un autre poste dans la même entreprise.
- Mais je ne sais pas "quand" je dois le faire ? J'ai peur de ne pas être prête à reprendre le travail, je culpabilise énormément d'être en arrêt et j'ai honte mais j'ai peur de reprendre et de rechuter.
- Est-ce que je dois dire la vérité à la medecine du travail ? Je risque un licenciement pour inaptitude ?

Voila, je suis perdue. Je ne sais pas quoi faire. Est-ce que c'est vraiment un burn out. Comment m'en sortir ? Est-ce que je dois dire la vérité à la médecine du travail ? Peut-on me virer ? Comment retrouver confiance en moi. Je suis totalement perdue et je trouve que cette situation est injuste. J'ai toujours été bosseuse, passionnée et positive et ce poste m'a détruit.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 DÉC. 2023

Bonjour Mood,

On peut tout à fait dire que vous êtes en situation de burn out. Vous êtes réaliste sur la description que vous faites de la situation dans votre entreprise dont le management est complètement inadapté et d'un autre siècle. Paradoxalement vous vous autoaccusez de la situation, vous en culpabilisez et cela vous détruit.
Vous n'avez rien à divulguer de votre situation de santé à votre employer. Cela n'appartient qu'à vous. Vous ne trahissez personne. Cela doit rester entre vous et votre médecin.
Concernant le psychiatre il est indispensable qu'il vous mette maintenant sous antidépresseur. Les anxiolytiques ne sont pas des traitements de fond et sont sujets à l'accoutumance. Ce qui n'est pas le cas avec les antidépresseurs. S'il ne vous propose pas des antidépresseurs changez de psychiatre.
Il est par ailleurs trop tôt pour parler de la situation à la médecine du travail et d'envisager telle quelle une inaptitude d'autant qu'il ne s'agit pas ici d'une inadaptation de vous au poste mais bien au contraire d'une inadaptation de l'entreprise à vous.
Faites vous renouveler en arrêt pour l'instant et prenez le temps d'y voir plus clair.
Etant spécialisé en psychologie du travail je suis en mesure de vous aider si vous le souhaites. Faites vous accompagner de toute façon. Vous en avez besoin.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22126 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2023

Le burn-out se caractérise souvent par un épuisement émotionnel, une dépersonnalisation et une diminution du sentiment d'accomplissement personnel. Dans votre cas, le travail multitâche constant, le manque de reconnaissance et les comportements misogynes y contribuent clairement. Ces facteurs n'augmentent pas seulement le stress, mais peuvent également conduire à des sentiments de dévalorisation et de désespoir, ce qui a un impact sur votre bien-être mental et émotionnel.

Il est essentiel d'être honnête avec le médecin du travail. Il est là pour veiller à votre santé et à votre bien-être, et il est essentiel qu'il comprenne le contexte dans son ensemble pour pouvoir vous apporter l'aide appropriée. Il vous aidera à disposer de l'espace dont vous avez besoin pour vous rétablir et personne à votre poste ne connaîtra la raison de votre congé de maladie. Rappelez-vous que le fait de donner la priorité à votre santé n'est pas un signe de faiblesse ni un motif de culpabilité.

Pour retrouver votre confiance en vous, commencez par de petits objectifs réalisables. Cela peut vous aider à retrouver un sentiment de contrôle et d'accomplissement. Pensez également à chercher du soutien en dehors de votre environnement de travail. La thérapie peut vous offrir un espace sûr pour traiter vos expériences et développer des stratégies d'adaptation. Je propose une première consultation gratuite qui nous permettra d'approfondir ces questions et de commencer à travailler à votre rétablissement. Vous avez fait un pas courageux en me contactant. Travaillons ensemble pour trouver une voie qui donne la priorité à votre bien-être et à votre satisfaction professionnelle.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

833 réponses

2906 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 DÉC. 2023

Bonjour Mood,

Tout ce que vous décrivez ressemble vraiment à un burn-out, c'est à dire un épuisement généralisé liées à des conditions de travail trop stressantes et insupportables.... vous n'avez pas à culpabiliser et vous devez prendre soin de votre santé.
Comme vous l'indiquez bien dans les faits, le climat ds lequel vous travaillez est toxique et vous ne pouvez pas rester dans cette situation. Votre médecin l'a d'ailleurs compris en vous arrétant.
La médecine de travail est vraiment faite pour ce type de situation, prenez rendez-vous dès que possible et expliquer leur tout votre mal-être. Ils vous aideront.
Plein de courage et de soutien pour vous.

Cordialement,
Clarisse Fiorio
Psychopratienne (en présentiel et en ligne)

Clarisse FIORIO Psy sur Bourg-lès-Valence

57 réponses

230 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2023

Bonjour Mood,

La médecine du travail est là pour vous soutenir et peut vous apporter des réponses, vous aider à envisager une adaptation de poste de travail, je vois invite à leur faire confiance et à être honnête sur votre état de santé.
Par contre vos collègues n'ont pas à savoir la cause de votre arrêt de travail, c'est confidentiel.
Un burn-out, en tout cas l'état psychique dans lequel vous êtes actuellement, ne vous permet pas de reprendre votre activité dans un délai court. Vous avez besoin de temps pour vous. Prenez ce temps pour vous reposer, faire le point sur votre vie.
Qu'est-ce qui vous a amené à travailler dans le système bancaire ? Cela fait-il toujours sens pour vous ?
Quelle est votre histoire ? Auriez-vous besoin de sécurité ?
Avez-vous vécu des traumatismes qui pourraient inconsciemment ressortir ou des blessures d'abandon, rejet, humiliation, trahison à soigner ?
Je vous invite à vous faire accompagner par un-e thérapeute, le Xanax est une béquille que votre médecin a jugé nécessaire, mais c'est insuffisant pour soigner les blessures de l'âme.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1919 réponses

2169 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2023

Bonjour

Merci pour votre message qui me touche beaucoup, parce que la souffrance psychique au travail est un de mes champs d'expertise.
Vous êtes dans un état d'épuisement professionnel, sans doute pas très loin du burn-out, votre médecin a donc tout a fait eu raison de vous arrêter. Vous n'avez pas à culpabiliser de cela, votre santé est en jeu. Ces problématiques ne sont pas à prendre à la légère, les impacts peuvent être profonds, ils peuvent aller jusqu'à se traduire en terme identitaires. (Le burn-out peut venir saper les fondement de l'identité)

Vous êtes en arrêt maladie, ce qui veux dire que vous n'êtes plus dans l'entreprise, vous être prise en charge par l'assurance maladie. En d'autres termes vous n'avez pas à répondre aux demandes de vos collègue ou de votre RH, ils ne devraient même pas vous solliciter. Lâchez prise sur ce point là.

La question de la médecine du travail ne se pose pas vraiment pour vous. Pour l'heure il faut que vous guérissiez de cet état d'épuisement et vous voyez bien qu'il va falloir du temps puisque vous cauchemardez encore. Vous n'êtes pas en état de reprendre le travail, votre arrêt devrait être prolongé jusqu'à ce que cela soit le cas. Un traitement antidépresseur pourrait venir en appui, il faudrait que vous voyiez cela avec votre médecin ou votre psychiatre. Un anxiolytique ne pèse que sur les angoisses.
Vous serez sans doute confrontée (si vous êtes prolongée) à la médecine du travail lorsque vous reprendrez votre poste et vous être franche et dire la vérité, vous y avez intérêt. La médecine du travail est tenue au secret professionnel mais elle peut peser sur le climat délétère que vous décrivez, elle est invitée de fait au réunion du CHSCT.

Un travail thérapeutique vous permettra de regagner votre confiance en vous plus rapidement. Il permettra de vous reconstruire et d'avancer plus rapidement, de remettre en perspective ce que vous venez de travailler et surtout il vous permettra de vous projeter à nouveau de façon sereine. La Thérapie Narrative est une bonne indication pour votre situation, elle place votre identité, votre vécu et vos compétences au cœur de ses préoccupation (Vous pouvez vous renseigner à son sujet) Je peux vous accompagner si vous le désirez

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Prenez soin de vous

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2023

Bonjour Mood,

Ce que vous décrivez de votre situation révèle beaucoup de mal être et de questionnements.
L’arrêt de travail est la bonne solution pour vous permettre de vous reposer dans un 1er temps, les effets sur votre santé et votre moral étant significatifs d’un épuisement professionnel.

Votre employeur n’a effectivement pas à connaitre le motif de votre arrêt et vous être libre de ne pas donner suite aux demandes de nouvelles, ou simplement indiquer que vous avez besoin de temps pour vous soigner.

Pour ce qui est du médecin du travail, vous pouvez lui demander un rdv et le rencontrer pendant votre arrêt si vous le souhaitez. Quoiqu’il arrive, un rdv devrait vous être proposé si vous reprenez votre poste. Vous pourrez alors lui indiquer votre situation. Compte tenu des éléments que vous décrivez et notamment le turn over, le médecin du travail doit déjà être alerté du climat de votre entreprise. Même s’il vous conseille, vous restez libre de vos choix pour la suite.

Il vous faut prendre soin de vous et ne pas rester seule avec cette peur liée à vos questions, vos doutes et ce sentiment d’injustice tout à fait légitime ; comme vous l’écrivez, vous subissez le problème.

Être accompagnée et soutenue est important pour vous aider. C’est un travail qui peut être long, mais il en vaut la peine.
Vous pouvez rencontrer plusieurs professionnels avant de choisir celui qui vous convient le mieux.

Prenez soin de vous.

Aline Verdin, Psychologue du travail (Réseau Souffrance et Travail) - 95

Aline Verdin Psy sur L'Isle-Adam

2 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

10 DÉC. 2023

Bonjour Madame,

Ce que vous décrivez est un climat très délétère à votre travail, avec une charge démesurée, une pression constante, un manque de reconnaissance et de compréhension de la situation, et un déni de ces réalités qui « broient » le personnel.

Vous concernant vous êtes bien en burn-out, terme qui désigne une dépression par épuisement psychique (et physique… comme conséquence).
Ce qui m’étonne c’est que vous n’ayez qu’un traitement par anxiolytiques, puisque un antidépresseur semble nécessaire pour justement soigner votre dépression.
Vous devez aussi vous engager dans une psychothérapie qui vous aidera à comprendre comment vous êtes arrivée là, comment vous en sortir et ne plus risquer de vivre cela.

Profitez de l’arrêt maladie pour vous occuper de votre bien-être, faire des activités saines (un sport, des balades, …) et agréables.

Je vous encourage à dire la vérité à la médecine du travail, et sur votre propre vécu et sur l’ambiance générale et les nombreux départs.
Vous n’allez pas être déclarée « inapte » au travail, et ils ne peuvent pas vous licencier non plus.

J’ai eu en thérapie des personnes en burn out ayant eu des arrêts de travail allant jusqu’à 12 mois et qui ont bénéficié à leur retour en entreprise des nouveaux postes qui leur convenaient mieux, en changeant de manager.
D’autres ont changé d’entreprise / de société pour ne plus subir les effets d’une politique générale de gestion du personnel.

Je vous souhaite de retrouver votre plaisir de vivre et de travailler et un poste qui vous conviendra mieux, dans un environnement de travail plus sain.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 DÉC. 2023

Bonjour madame,

Je vous remercie de prendre le temps de décrire aussi clairement votre situation. La première chose que je souhaite vous dire c'est que vous votre situation mérite des soins et que le plus vite sera le mieux. La deuxième chose, c'est ce que vous décrivez, dans le cadre de votre travail constitue un environnement tout à fait toxique dans le sens où il est propice aux problèmes de santé notamment mentaux... et que vous devez absolument vous en protéger.
Il est impossible de dissocier la personne d'un problème de stress menant au burnout, mais l'organisation et le climat de travail y jouent un rôle également important et il est du devoir de votre employeur de s'assurer des conditions de travail suffisamment "saines", la loi l'y contraint ! songez donc que la honte devait changer de camps.
Par ailleurs, vous n'êtes pas seule, il y a la médecine du travail et les syndicats, vous avez intérêt à faire ce qu'il faut pour prolonger votre arrêt sous peine de vous exposer à un risque très élevé de burnout sévère avec des conséquences potentiellement dévastatrices... donc de grâce préserver d'abord votre santé.
Ceci étant dit, au plan des soins, je vous recommande un suivi thérapeutique, que malheureusement les psychiatres sont rarement en mesure de proposer. Il y a des aspects important de votre mis qui sont mis en question par cette situation douloureuse, et du soutien et une aide à la réflexion "professionnelle" ne serait vraiment pas du luxe dans votre état.

Je reste à votre écoute avec attention et bienveillance

Xavier Dubouch
psychopraticien, Gestalt-thérapeute
Présentiel et à distance

Xavier Dubouch Psy sur Périgueux

931 réponses

519 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 DÉC. 2023

Bonjour,
Quand on finit en burnout, c'est le signe d'un épuisement psychique et physique. Ce n'est pas le Xanax qui va vous aider à traverser cette étape. Attention à la prise de cet anxiolytique qui peut devenir très vite addictif...
Ayant déjà reçu des personnes dans le même cas que vous, je vous conseille vivement de suivre une thérapie, pour la bonne raison que tout le monde ne tombe pas en burnout, il y a des conditionnements inconscients qui favorisent cet épuisement.

Le besoin d'être conforme à ce que l'on attend de vous, de ne pas décevoir est certainement un conditionnement de votre histoire personnelle qui serait à revisiter en thérapie.
Mon approche intégrative est pertinente pour traiter tous les souvenirs impactant du passé (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31821 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 DÉC. 2023

Bonjour

Je viens de lire votre message et en qualité de psychologue du travail, je vous invite à solliciter penser uniquement à vous et à votre bien-être. Si cette entreprise valorise et laisse ce type de climat anxiogène s'installer, je ne pense pas qu'un autre poste ailleurs vous permette de vous sentir mieux.
Ne culpabilisez pas. Vous êtes tombée, votre corps vous a parlé.
Il existe d'autres entreprises, d'autres postes, bref, un monde en dehors de cette banque.

Je vous invite à consulter afin d'envisager la suite. Entrevoir des pistes vous permettra de moins stresser.
Bien à vous

Charlotte
Psychologue du travail.
Couple & famille
rdv en ligne sur psychologue.net.

Charlotte Drahy Psy sur Boulogne-Billancourt

521 réponses

253 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses