Retrouver l'enthousiasme de faire les choses

Réalisée par SBK · 26 mars 2024 Aide psychologique

Petite, j'étais très exigeante avec moi-même, adolescente (vers 12/13ans) je me levais à 4h du matin pour apprendre mes leçons, (mes parents étaient aussi perfectionnistes et n'ont pas aidé à réguler tout ça). A 14 ans, j'ai fait un burnout et une dépression qui se sont manifestés par de la boulimie puis un désintérêt progressif des études, je ne voulais plus aller en cours, j'angoissais à l'idée de devoir réviser pour un examen et laissais tout à la dernière minute. Je ne trouvais plus le moindre plaisir à étudier et aujourd'hui à 28ans à travailler ou me passionner pour un projet même quand ce projet est le mien. Je ne fais les choses que si je suis obligée (argent principalement, besoin de réussir, toujours beaucoup de blocages liés à la peur d'échouer..)
Plus petite je lisais beaucoup, j'étais curieuse, enjouée, pleine de vie.
Aujourd'hui, je me traîne, je ne fais rien par passion, les jours se ressemblent, je n'arrive plus à réguler mes émotions reliées aux études/travail ni à trouver le moindre plaisir là dedans...
Je ne comprends pas pourquoi ni comment en sortir, merci si quelqu'un peut m'aider

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 5 AVRIL 2024

Bonjour,
L'exigence de vos parents vous ont conditionné à être un bon petit soldat qui doit faire les choses, obéir et réussir sa mission, voilà ce qui reste enkysté en vous. A 14 ans, une partie de vous s'est révoltée pas de manière frontale, mais de manière sournoise par la boulimie puis un désintérêt pour vos études.

Je vous conseille donc de consulter, de travailler sur ce besoin de réussir/peur de l'échec qui immobilise l'individu...
Je vous encourage vivement à trouver un praticien qui est une approche intégrative (voir mon profil) afin de traiter ce qui doit l'être à un niveau inconscient et corporel.

Une thérapie uniquement verbale n'aura que peu d'intérêt car cela restera à un niveau du mental et alimentera davantage votre besoin de réussite...

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5328 réponses

30703 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 AVRIL 2024

Bonjour SBK,

Vous vous êtes structurée enfant dans une exigence de perfection que vous n'avez pas choisie mais vous a été imposée. Cela vous a tenu à l'écart de vos Désirs, pour mieux répondre à celui des autres (vos parents, votre entourage, vos professeurs).
Or, l'En-Vie (enthousiasme) est un nouage entre deux choses : d'une part le Principe de réalité et d'autre part le Principe de plaisir.
Vous avez pendant tout votre Enfance et jusqu'ici surinvesti le Principe de réalité (il faut... je dois... il ne faut pas.... je ne dois pas....), sans vous autoriser (ou peu) à développer vos Désirs et vos Talents singuliers. Peut-être même y avait-il l'injonction que ce n'est pas bien de se poser, de rêver, de profiter de la Vie et la croyance que "dans la vie il faut en baver pour réussir"...
A l'adolescence (période de rébellion), comme vous ne pouviez pas vous autoriser à braver cet interdit (et être déloyale envers vos parents) votre inconscient à mis en scène un symptôme (la procrastination) pour faire baisser la pression, plutôt que d'interroger "Qui suis-je ? Quels sont MES Talents ? Où veux-je aller ? "
C'est sans doute ce travail que la Vie vous invite à faire aujourd'hui, et c'est plutôt chouette ! Il est encore temps pour vous de vous reconnecter à votre En-Vie, de faire un travail de libération de vos croyances limitantes (peur d'échouer et perfectionnisme) pour contacter votre Désir et votre Mission de Vie.
Pour commencer cette aventure, je vous conseil la lecture d'un petit livre merveilleux qui saura vous parler : "Les vertus de l'Echec" de Charles Pépin.
Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, thérapie systémique du couple et de la famille, coaching relationnel
(Visio consultations et consultations en présentiel, sur rendez-vous)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1852 réponses

2641 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 AVRIL 2024

Bonjour,
vous exprimez ici une perte totale de sens dans votre vie aujourd'hui.
La recherche de la perfection en lien avec votre éducation et la reproduction de schémas vous a amené très tôt à une dépression vous faisant perdre l'énergie pour faire les choses à part en remplissant l'espace intérieur par de la nourriture puisque la "nourriture" intellectuelle n'avait plus de sens pour vous.
La première étape serait de voir un médecin pour vous accompagner médicalement et pour vous permettre d'entamer un suivi psychologique dans les meilleures conditions.
Vous devez vous reconnecter à vos sensations, vos émotions, vos besoins et vos envies (parce qu'elles existent mais sont juste enfouies). L'hypnose peut vous permettre de reprogrammer votre inconscient en allant chercher les ressources en vous et retrouver du sens sans aller dans l'excès (perfection connue dans votre enfance).
Rien n'est figé et si vous déposez ce message ici c'est que vous êtes en cheminement pour changer les choses !
Donc félicitations !
Si vous le souhaitez je peux vous accompagner en visio, lors d'un entretien de 30 mn offert, si vous le souhaitez, nous pourrons voir comment je peux vous accompagner.
Très belle journée à vous !
Carole Rouzioux
Praticienne en Gestalt thérapie et Hypno coach

Carole Rouzioux Psy sur Saint-Aignan-Grandlieu

34 réponses

28 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 AVRIL 2024

Bonjour SBK,
votre écrit me touche particulièrement. Ce que vous décrivez me paraît être une dépression, l'envie de rien est symptomatique.
vous faites le lien avec votre enfance, et ce que vous décrivez avoir vécu n'est pas juste pour un enfant.
C'est un traumatisme que vous avez vécu et qui continue à se traduire dans votre vie quotidienne. Je pense qu'il serait bénéfique que vous fassiez aider pour travailler sur ce traumatisme.
Je suis disponible pour vous accompagner si vous le souhaitez.
Bien à vous.
Anne-Sophie Gestalt praticienne

Anne-Sophie Lohio Psy sur Saint-Maur-des-Fossés

76 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour,

Je me sens touchée par votre appel à l'aide.
Je peux imaginer beaucoup de souffrance dans votre histoire. J'imagine la pression de l'exigence au quotidien.
Le perfectionnisme est délétère. Cette exigence, cette pression ont pu vous conduire dans une spirale difficile à en sortir.
Souvent, les personnes qui arrivent au burn-out y arrivent parce qu'elles s'engagent sans limite, elles ne savent pas dire non.
Est-ce que cela vous parle ?
Cela pourrait être une piste à travailler en thérapie.

Ce qui me vient en lisant la deuxième partie de votre mail, c'est "élan vital" !
J'aurais envie de vous faire travailler à le retrouver. Vous accompagner à identifier vos besoins, les exprimer.
Vous accompagner à vous connecter à votre désir, ce moteur qui vous permettra de vous remettre en action.
La Gestalt est une approche thérapeutique qui prend l'individu dans son ensemble : tête et corps. Elle aide à mettre de la conscience sur ce qui se passe et à reprendre les rênes de sa vie.
Dans le cabinet, le praticien vous aide à accueillir, nommer les émotions.
Travailler à sortir du mental pour reconnecter la tête et le corps apporte beaucoup d'apaisement.

Je vous souhaite de trouver le bon chemin pour vous-même.
Je reste disponible pour vivre l'expérience de la Gestalt avec vous.
Bien à vous,
Marie-Anne Nado
Praticienne en Gestalt thérapie

Marie-Anne Nado Psy sur Montreuil

14 réponses

78 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour SBK,

Vous demandez pourquoi aujourd'hui, vous ne faites rien par passion, les jours se ressemblent, vous n'arrivez plus à réguler vos émotions reliées aux études/travail ni à trouver le moindre plaisir là dedans.
Sur le pourquoi, vous avez la réponse que je reformule ici : l'enfant construit sa personnalité et apprend essentiellement par mimétisme. Vos parents étaient perfectionnistes, alors vous avez reproduit. Vous lever à 4h du matin à 12/13 ans, à moins de vous être endormie avant 20h, vous aviez un temps de sommeil bien insuffisant. Et tout à volé en éclat à 14 ans, en pleine adolescence où tout est remis en question. Vous avez donc inconsciemment rejeté l'ensemble. Sans vraiment être en capacité de faire le tri.

Alors comment vous en sortir maintenant ?
En recontactant les joies de la petite fille. Réapprendre à vous connecter à l'insouciance, à jouer, à dessiner, lire...
Il peut y avoir plusieurs approches, par exemple en art-thérapie, retrouver le goût de l'enfant qui se laisse guider sans réfléchir, par le dessin, le modelage, la musique... ou recontacter l'enfant intérieur par la méditation, la visualisation.
Et en parallèle soigner les traumatismes et blessures de l'enfance par toute méthode propre à chaque thérapeute, telle que NERTI (Nettoyage Émotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients), TIPI (Technique d'identification des Peurs Inconscientes), l'hypnose où l'EMDR (Eyes Movement Desensitization Reprocessing).

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1872 réponses

2082 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour,

Une chose est sûre : vous souffrez beaucoup ! Je vous conseille d'aller consulter un psychiatre afin de diagnostiquer un éventuel état dépressif, quel est son intensité et s'il nécessite ou pas la prise de médicaments (qui sont des béquilles pour vous permettre d'avancer). Votre sommeil et votre alimentation sont-ils également affectés ? Ce sont d'autres signes de la dépression (en plus du désintérêt généralisé et du sentiment de tristesse).

En parallèle, vous pouvez démarrer un travail sur vous-même. Le suivi thérapeutique permet de revenir sur votre histoire, les épreuves que vous avez vécues (exigence scolaire, épisodes dépressifs, troubles alimentaires...), vos émotions, vos angoisses. Et évidemment de mettre le doigt sur les raisons qui vous ont poussé à mettre en place tous ces mécanismes (pourquoi cette pression et cette exigence envers vous-même?).

C'est une façon d'aller à la rencontre de soi-même, de conscientiser ce qui se joue, d'y donner un sens et surtout de faire en sorte que cela n'affecte plus votre vie quotidienne. C'est un travail long et intense mais qui devrez vous aider à retrouver la joie de vivre et surtout vous reconnecter à vos envies profondes (celles que vous avez perdues, celles que vous n'avez peut-être jamais laissé s'exprimer).

Pas à pas, petit à petit, il faut aussi que vous fassiez des choses qui vous font du bien au quotidien (prendre un bain, méditer, marcher, contempler un coucher de soleil, lire un livre...). Les thérapies corporelles ou l'art-thérapie peuvent être un bon moyen d'y arriver.

Je vous souhaite beaucoup de courage dans cette période sombre et reste, bien évidemment, à votre entière disposition pour vous accompagner.

Anaïs | Psychopraticienne | Consultations en visioconférence et tarif libre (dès 20€/séance, le patient décide du montant)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

170 réponses

237 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour,

Tout d'abord je vous remercie de partager votre mal être.

Dans votre récit, il semble que vous ayez traversé des expériences très intenses dans votre enfance et adolescence, ce qui a laissé des séquelles sur votre bien-être émotionnel quotidien. Il est compréhensible que ces moments aient eu un impact sur votre capacité à retrouver l'enthousiasme et la passion pour les choses que vous faites. Le tout serait de comprendre ce qui vous a amené à cette dépression.

Il est important de reconnaître que ce que vous ressentez est tout à fait normal étant donné votre histoire. Ne baissez pas les bras, je suis sure que vous allez trouver le chemin pour reprendre goût aux petites choses.

Donnez vous la permission d'être imparfaite. Il semble que la peur de l'échec soit un facteur important pour vous. Apprenez à accepter que tout le monde fait des erreurs et que cela fait partie du processus d'apprentissage. Vous n'avez pas besoin d'être parfaite dans tout ce que vous faites.
Essayez d'explorer des tas de centres d'intérêts différents. Prenez le temps de lister ce qui vous passionne réellement. Reconnectez-vous avec vos intérêts d'enfance, comme la lecture (essayez même de ne lire que 10 pages par jour) et essayez de trouver de nouvelles activités qui pourraient susciter votre enthousiasme.
Pratiquer l'auto-compassion. Soyez gentille avec vous-même et traitez-vous avec la même compassion que vous le feriez avec un.e ami.e qui traverse une période difficile. Apprenez à vous pardonner et à vous encourager lorsque vous vous sentez découragée.
Cherchez du soutien par le biais d'un.e thérapeute, pour reprendre confiance en vous et tenter de sortir de vos schémas répétitifs, crées dans l'enfance.

Je reste à votre disposition si besoin.

Manon Lacroix
Psychopraticienne

Manon Lacroix Psy sur Marseille

29 réponses

45 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour,

Vous éprouvez un immense vide, un profond mal-être où la vie n'a plus de goût depuis plusieurs années;
Je ne sais pas si vous avez consulté un médecin, déjà votre généraliste, mais seul un médecin peut certifier que vous êtes dans une dépression relativement sévère.
Votre pression psychologique depuis l'enfance ( pression infligée par vous-même dans le but de réussir) et décuplée par votre environnement parental vous ont déjà conduite à ce paroxysme de la névrose pathologique par la dépression et par un trouble du comportement alimentaire tel que la boulimie à 14 ans.
Ces facteurs ont dû être traités par pharmacopée mais avez-vous pu comprendre d'où provient cette intense angoisse omnipotente et pourquoi vous avez ce besoin de performer?
Je vous invite à rélaiser une démarche analytique comme la psychanalyse pour vous comprendre de l'intérieur et aller chercher les clés dans votre conscient et dans votre inconscient où bien des choses sont ancrées.
Vous comprendrez alors POURQUOI cette déshérence et quelles stratégies vous pouvez mettre en place pour ne plus faire de votre existence une vie par procuration et une chappe de plomb.
A 28 ans, la vie est devant vous. Le vent du changement doit se lever pour ne plus vivre dans le chao.

Je reste à votre écoute, en téléconsultation, en toute bienveillance, si vous souhaitez que je vous accompagne dans cette introspection fondamentale.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Psychothérapie intégrative et humaniste.

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

8678 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour,

Vous êtes lucide, très lucide et vous avez bien identifié l'origine du problème.
Le perfectionnisme est souvent une manière de pallier son manque de confiance en soi, sa peur de ne pas réussir, sa peur de déplaire. Ce peut-être un besoin de tout contrôler par avance. Vous vous êtes épuisée dans cette attitude extrême dès le plus jeune âge et depuis vous ne semblez pas avoir trouvé la solution au dilemme initial, d'où une forme de dépression latente liée à une perte de motivation et de sens. Il faudrait travailler là-dessus de manière à ce que vous ne vous identifiez plus aux autres mais vous trouviez vous même. Cela est tout à fait possible et c'est bien que vous demandiez de l'aide.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4070 réponses

20981 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AVRIL 2024

Bonjour et merci pour votre témoignage.

Ne restez pas seule avec cette souffrance, faites-vous aider. Peut-être dans un premier temps avec un médecin pour obtenir une aide médicamenteuse. Un traitement peut vous aider à mieux apprécier ces journées qui semblent se ressembler. Il est également important d'entamer un travail thérapeutique.

Votre lucidité et votre désir profond de trouver une solution à ce que je qualifierais de souffrance sont des atouts majeurs dans le travail thérapeutique. Ce besoin de perfection est l'une des cinq angoisses existentielles sur lesquelles vous pouvez travailler. Il semble qu'il y ait eu un tournant dans votre enfance où cette quête de la perfection est devenue très envahissante.

Vous parlez d'un profond manque d'intérêt et de saveur dans vos journées. L'imperfection est ce qui nous définit par essence. L'accepter est un premier pas. Essayez de repérer ce qui vous fait du bien dans une journée (une balade dans la nature, un moment avec un ami ou une amie au téléphone, etc.) et fixez-vous l'objectif très raisonnable de vivre au moins une fois par jour, ne serait-ce que cinq minutes, ce moment et remerciez-vous.

Sachez que votre message m'a beaucoup touché et que je vous souhaite très sincèrement de retrouver cette partie de vous enjouée et pleine de vie qui vous animait quand vous étiez petite et qui est bien présente en vous derrière ces blocages.

Bien sincèrement,

Olivier

Olivier Cordier Psy sur Marly-le-Roi

15 réponses

18 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2024

Bonjour,
Je vous conseille de consulter un médecin qui vous prescrira des médicaments pour vous aider à aller mieux (les symptômes décrits sont ceux de la dépression). étudiante, vous étiez exigeante envers vous même ce qui vous à conduit au burnout. Aujourd'hui, vous nous écrivez pour savoir comment sortir de cette situation. Vous pouvez déjà considérer que vous avez effectué un grand pas : la volonté de vouloir changé tout cela. Je vous conseille de vous faire accompagner par un spécialiste de la thérapie, afin de vous aider à trouver les ressources nécessaires en vous pour votre bien être.
Cette thérapie peut être complémentaire aux médicaments prescrits afin de mettre des mots sur des maux.
Nathalie Dodret Psychopraticienne, spécialisée en psychologie du travail, stress post traumatique, TCC, aide à la parentalité...
Ma première consultation ou téléconsultation est gratuite, je vous invite à voir mon profil et mon site personnel.

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

56 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2024

Il semble que votre dynamisme et votre perfectionnisme précoces, influencés par les attentes de vos parents, vous aient poussé à entrer dans un cycle de dépassement que votre psychisme a jugé insoutenable, et qui a culminé avec le burn-out. Il ne s'agissait pas seulement d'un état d'épuisement temporaire ; il semble s'être transformé en un détachement généralisé de ce qui vous procurait autrefois de la joie, se manifestant par un retrait à long terme de vos passions et de vos centres d'intérêt. Ce détachement n'est pas simplement une perte d'intérêt, mais pourrait être un mécanisme de protection que votre esprit a adopté contre le stress supplémentaire et la peur de l'échec.

Votre description laisse également entrevoir la possibilité d'une dépression, un état qui ne peut être entièrement diagnostiqué sur la base de ce bref compte rendu, mais qui devrait être exploré dans le cadre d'une thérapie. La dépression peut se manifester par une perte d'intérêt pour des activités auparavant agréables, une fatigue chronique et un sentiment de vide ou de désespoir, ce qui correspond à certaines des expériences que vous avez partagées.

Pour raviver votre enthousiasme, il est essentiel de renouer avec ce qui vous motive intrinsèquement, au-delà des pressions extérieures ou de la recherche du succès. Envisagez de reprendre des activités qui vous ont déjà procuré de la joie ou d'en explorer de nouvelles qui éveillent votre curiosité, même si ce n'est que de façon limitée et gérable. Il ne s'agit pas d'atteindre l'excellence, mais de réapprendre à apprécier vos centres d'intérêt et à vous y engager.

La thérapie peut être un espace précieux pour déballer ces sentiments et l'influence de votre éducation sur votre état actuel. Je propose des services thérapeutiques axés sur la compréhension de ces schémas et des croyances sous-jacentes concernant l'estime de soi, la réussite et l'échec. Notre première consultation est gratuite et nous permet d'explorer si cette approche pourrait vous aider sur le chemin de la guérison et de la redécouverte. Renouer avec votre passion et votre raison d'être est un voyage qui vaut la peine d'être entrepris, un pas après l'autre.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

785 réponses

2628 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2024

Bonjour SBK,
Ce que vous dîtes me touche beaucoup. De ce que vous livrez dans votre récit, j'entends que vous vous êtes certainement retrouvée à l'adolescence face à une impasse entre les injonctions reçues pendant votre enfance (notamment la perfection et l'effort) et des besoins fondamentaux non satisfaits que votre psyché a traité tant bien que mal en vous provoquant un syndrome dépressif que vous vivez encore aujourd'hui. Je ne peux que vous conseiller d'aller en thérapie pour remettre sur la table cette impasse et la traiter d'une manière plus satisfaisante pour vous.
Bon courage à vous!
Frédéric DUQUEROIS
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, En individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

269 réponses

69 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2024

Bonjour

Merci pour votre message que je trouve très touchant faire un burn-out si jeune n'est pas anodin.

Cette pathologie vient entre autre saper les composante identitaires de l'individus. Si l'on ajoute à cela que très jeunes vous avez cherché à répondre aux fortes exigences de vos parents ce que nous autres thérapeutes narratifs considérons comme un processus d'identité assignée, nous pouvons facilement comprendre pourquoi aujourd'hui vous semblez avoir du mal à savoir ce que vous voulez vraiment et trouver de l'énergie et de l'enthousiasme.

Il est temps pour vous de revisiter votre vie pour reconstruire les fondements de qui vous êtes, pour pouvoir vous projeter à nouveau dans une perspective qui vous correspondent dont le moteur serait l'envie.
C'est justement le propos de la thérapie narrative (je vous engage à vous renseigner à son sujet) qui serait une bonne indication pour votre situation. Je peux vous accompagner si vous le souhaitez.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter.

Bien cordialement

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

386 réponses

184 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2024

Bonjour SVK,
Je suis vraiment désolée de lire ce que vous avez traversé et continuez de vivre. La pression que vous vous êtes imposée, ainsi que les attentes élevées de votre entourage dès votre plus jeune âge, semblent avoir eu un impact profond sur votre bien-être et votre capacité à trouver du plaisir dans les activités qui vous passionnaient autrefois. Le fait que vous ayez eu à faire face à un burnout et une dépression à un si jeune âge est particulièrement préoccupant, et il est compréhensible que ces expériences aient laissé des séquelles durables sur votre motivation et votre rapport au travail et à l'apprentissage.Il est important de reconnaître que ce que vous vivez est le résultat de nombreuses années de pression et d'exigences élevées, tant de votre part que de celle de vos parents. Se sortir de ce cycle nécessitera du temps, de la patience et, le plus souvent, le soutien de professionnels qui peuvent vous offrir des stratégies et des outils adaptés à votre situation personnelle.

Considérer l'aide d'un thérapeute, notamment un psychologue spécialisé dans la gestion du stress et des troubles alimentaires, pourrait être une première étape bénéfique.

La thérapie peut vous fournir un espace sécurisé pour explorer les racines de vos sentiments actuels et travailler à reconstruire une relation plus saine avec le travail, l'apprentissage, et plus important encore, avec vous-même.

De plus, il pourrait être utile de vous reconnecter avec les petites choses qui vous apportaient de la joie par le passé, même si cela semble difficile en ce moment. Essayez de vous engager dans des activités sans attentes ni pressions, simplement pour le plaisir de l'expérience.

Que ce soit la lecture, la nature, l'art, ou tout autre intérêt, l'important est de commencer petit et de progresser à votre rythme.Il est aussi essentiel de se rappeler que l'échec et l'imperfection font partie de l'expérience humaine et qu'ils ne diminuent en rien votre valeur. Chaque pas, même le plus petit, vers la compréhension et l'acceptation de soi est un progrès.

Sachez que vous n'êtes pas seule dans ce combat. Beaucoup d'autres ont traversé des épreuves similaires et ont trouvé des chemins vers un bien-être renouvelé. Votre parcours jusqu'ici témoigne de votre résilience et de votre capacité à chercher de l'aide, et cela est en soi une force immense.Merci de partager votre histoire.

Si vous avez besoin d'échanger davantage ou de chercher des ressources spécifiques, n'hésitez pas à le faire savoir.

Bien à vous.

Frederique Korzine

Frédérique Korzine Psy sur Versailles

48 réponses

81 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 AVRIL 2024

Bonjour, l’état que vous décrivez ressemble à de la dépression. Ce manque d'intérêt général couplé à une grande lassitude sont les signes d’un psychisme en souffrance. Dans un premier temps, je vous conseille de consulter un médecin qui saura s’il est nécessaire de vous prescrire des médicaments. Le travail avec un thérapeute vous aidera à comprendre l’origine de vos angoisses. Je vous invite à aller visiter mon site internet « un psychanalyste en ligne «  où vous pourrez découvrir la puissance de la psychanalyse. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à m’appeler. Cordialement. Catherine Cadou - Psychanalyste

Catherine Cadou Psy sur Les Angles

218 réponses

929 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 AVRIL 2024

Bonjour l' adulte que vous êtes est déjà sur la voie pour aller mieux en exprimant clairement ce que vous souhaitez et en demandant de l'aide. Reste à trouver la bonne personne qui va de vous permettre de prendre du recul avec tout ce que vous n' avez pas pu digérer lorsque vous étiez plus jeune et retrouver de la confiance
Faites vous accompagner afin d' identifier et de dépasser les obstacles qui vous ne permettent pas de de vivre l'instant .Je vous souhaite de gouter pleinement et sentir le caractère unique de chaque instant en faisant confiance à votre corps .
Renouer avec vos sensations , écoutez votre corps pour moi c ' est une des clés.

Sandrine Perriere Psy sur Pont-Saint-Vincent

17 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134450

réponses