Comment aider mon frère qui déprime ?

Réalisée par Marionfilou · 13 févr. 2023 Dépression

Bonjour, j'ai un frère jumeau et nous avons 30ans (je suis sa soeur). Mon frère est actuellement en recherche d'emploi et vit chez ma mère et mon beau père avec sa compagne (temporairement, mais depuis maintenant 8 mois). La situation devient de plus en plus compliqué car il est très désagréable avec notre mère, et je pense qu'il est en dépression. Il fait tout le temps la gueule et dès que ma mère lui parle ou lui demande quelque chose il souffle et lui répond sèchement. Ma mère a aussi des côtés pénible et je comprend ce qui agace mon frère. Mon problème est que je me retrouve un peu entre les 2 qui viennent se plaindre à moi. Aussi je culpabilise beaucoup vis à vis de mon frère car moi pas de problème. C'est très dure de discuter avec mon frère car il a du mal à exprimer ce qu'il ressent et me dit que ca va passer. J'aurais aimer avoir des conseils pour l'aider, pour lui montrer que je le soutient, et aussi pour lui conseiller d'aller voir un psychologue (ce qu'il n'a jamais fait). Merci d'avance pour vos réponses

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 FÉVR. 2023

Bonjour Marion,

C'est votre frère et il est normal que vous désiriez l'aider. Par contre la question est de savoir ce qui peut l'aider vraiment.
Il faut que vous le mettiez devant ses responsabilités. Quels que soient les défauts de votre mère, elle l'accueille chez lui avec sa compagne, alors qu'elle n'en a aucune obligation. Il lui appartient donc de mettre de l'eau dans son vin et de manifester plus de gratitude.
Le mettre devant ses responsabilités c'est aussi lui dire de sortir rapidement de cette situation, d'accepter un travail et de s'installer chez lui avec sa compagne. S'il vous dit qu'il ne peut pas, alors dites lui que personne ne peut l'aider s'il ne se prend pas lui-même en charge, c'est à dire s'il n'accepte pas de se faire aider par un professionnel.
Vous ne pouvez malheureusement rien de plus, si vous l'aimez, que de le mettre devant ses responsabilités.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4190 réponses

21596 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2023

Bonjour Marion,
Votre intention est louable mais sachez qu'il est déconseillé de se mettre dans la posture très toxique du sauveur : vous risqueriez en effet de vous épuiser si votre frère ne veut pas bouger et ce serait même contre productif car en réalité, on apprend que par soi-même. Vous pourriez lui parler de cette plateforme, un échange pourrait être un premier pas pour lui mais ne forcez rien...
Vous dites que vous pensez qu'il est en dépression : quels sont les éléments objectifs qui vous permettent de de le supposer ? Peut-être que votre frère se complaît dans cette situation dans laquelle il n'a pas besoin de travailler puisqu'il est hébergé avec sa compagne depuis 8 mois maintenant . Avez vous discuté avec sa copine ? partage-t-elle le même avis que vous ? Et s'il est désagréable avec votre mère, c'est peut-être parce qu'il éprouve un sentiment de culpabilité inconscient qu'il retourne contre elle par son agressivité. Il se peut aussi qu'il y ait un contentieux ancien à régler avec elle, en lien avec l'enfance : lui a -t-il pardonné d'avoir refait sa vie ?
La solution appartient à votre mère qui souffre certainement de la situation mais qui finalement, en l’acceptant, donne à son fils le pouvoir de se maintenir dans ce contexte souffrant. Elle a sans doute aussi une part de responsabilité dans le blocage de sa relation avec votre frère.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4485 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2023

bonjour

Il est compréhensible que vous vous sentiez prise entre les deux parties. Toutefois, il est important de clarifier votre rôle en tant que sœur et non en tant que thérapeute. Votre frère a besoin de soutien et d'encouragement, et il est important de lui faire savoir que vous êtes là pour lui. Il peut être utile de lui rappeler que l'aide professionnelle est disponible et que cela peut être bénéfique pour lui.

Il peut également être utile de discuter de la situation avec votre mère et d'essayer de trouver des moyens de désamorcer les conflits entre elle et votre frère. Il peut être difficile pour votre frère de s'exprimer, mais essayez de lui donner l'espace pour parler s'il en a besoin.

Dans l'ensemble, encouragez-le à chercher de l'aide professionnelle et à prendre soin de lui-même. Il est important de se rappeler que vous ne pouvez pas résoudre tous les problèmes de votre frère, mais vous pouvez être là pour lui et l'encourager dans la recherche de solutions.

Ulrich Alexandre Psy sur Narbonne

306 réponses

93 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2023

Bonjour Marion,

Votre frère jumeau est en difficulté de par son absence d'autonomie et son obligation d'habiter de nouveau chez votre mère et votre beau-père, ce qui est extrêmement gênant à 30 ans, qui plus est avec sa propre compagne.
La situation devient au bout de huit mois de cohabitation de plus en plus délicate, il se sulpabilise, il se sent gêné et honteux, il voit son estime de lui et sa confiance en lui plonger, c'est bien normal, il doute de lui et ne peut pas se projeter dans le futur.
C'est vécu comme une régression; il vit sous le toit familial au moment de vivre son indépendance.
Chaque mot peut être blessant pour lui, il est à fleur de peau, et vous, vous êtes entre votre mère et lui, jumeau en plus, donc je suppose très liés.
Il se remet en question et déposer en milieu neutre son fardeau serait au moins un soulagement car son "surmoi" ( c'est l'instance critique de notre psychisme) est très lourd. Se sentir écouté par vous, c'est bien mais il ne peut pas "tout" vous dire, déjà pour vous préserver; seule une personne neutre et sans liens affectifs peut servir à le soutenir, à l'entendre, c'est bien là la nuance avec l'écoute. Lui faire percevoir sa situation sous un angle différent et modifier ses comportements.

De votre côté, vous portez le poids de la souffrance de votre jumeau, vous êtes directement impliquée dans cette situation qui sur le fond est familiale même si il s'agit de la vie de votre frère.
Je vous sens coupable de le voir ainsi, coupable aussi d'être en bons termes avec votre mère, vous portez une chappe de plomb sur votre tête. Vous cherchez désespérément la solution; pour preuve, vous êtes à l'initaitive de ce message de demande d'aide à sa place.
Votre place est très inconfortable car entre deux êtres chers à votre coeur, vous ne voulez blesser personne.
Il vous faudrait déjà vous, vous délester. Vous êtes en position d'aidante et personne parle de la souffrance des personnes latérales, comme si ces êtres pourtant majeurs étaient effacés du jeu.
Je vous invite à déposer déjà vous en conscience tous vos tourments, vos doutes, votre culpabilité, votre inconfort en mettant des mots dessus auprès d'un thérapeute pour vous redonner de la confiance en vous et de la force, vous vous épuisez, ne vous oubliez pas dans cette histoire familiale.
Si votre jumeau vous voit travailler sur vous-même, peut-être cela aura- t- il ( et je lui souhaite réellement ) un effet écho sur lui afin de prendre ce chemin à son tour.

Je me tiens à votre entière écoute, en téléconsultation, à votre guise, en toute bienveillance et avec empathie.
Prenez soin de vous.

Bénédicte Escaron
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9150 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2023

Bonjour,
Votre place est en effet délicate. Comment vous sentez-vous à cette place ? Quel impact celle-ci a sur vous ? Etes-vous satisfaite de ce rôle de confidente ou aimeriez-vous que les choses changent ? Je vous pose ces questions car j'entends en premier lieu une souffrance de votre positionnement dans ce trio et il y a peut-être des choses à revoir à ce niveau là.
Ensuite, je comprends tellement votre impuissance. Il est si dur d'être témoin de la souffrance des personnes que l'on aime. Ici aussi, je vous invite à réfléchir sur le rôle que vous pouvez jouer dans cette situation sans que cela ne devienne trop envahissant pour vous.
Vous culpabiliser vis-à-vis de votre frère, pourquoi ? Vous pensez que vous n'en faites pas assez ? Peut-être pourriez-vous lui exprimer directement votre envie de l'aider et lui demander de quelle manière vous pouvez être un soutien. Une fois cela défini, les positions de chacun seront plus claires. Sachez que dans la relation d'aide, les deux protagonistes comptent. Vous tendez la main à votre frère, encore faut-il qu'il puisse la saisir :)
Dans votre témoignage j'entends une souffrance familiale. Vous pouvez la travailler en famille, si les autres membres sont d'accord et intéressés. Si ce n'est pas le cas, un travail en individuel peut être aussi pertinent avec l'objectif de vous apaiser vous, vis-à-vis de votre système familial. Bien souvent quand un membre change, cela fait bouger les autres.
Gardez espoir et belle suite à vous dans votre cheminement,
Camille Andrieu

Andrieu Camille Psy sur Annonay

8 réponses

6 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2023

Bonjour,
Avant tout il est très important de savoir que dans toute la sphère des "aidants psy", seul un psychiatre est en mesure de poser des diagnostics médicaux . Bien sur en tant que médecin spécialisé il va prescrire le traitement médicamenteux nécessaire.

Ceci posé il ne semble pas du-tout que votre frère ait besoin de cela.
A 30 ans il a son vécu psychique et ses propres façons de ressentir sa vie. Même avec vous il peut ne pas avoir les mêmes besoins.
Il est difficile, voire impossible d'être dans la tête de l'autre, malgré toute l'empathie que peut créer la gémellité.
Vous comprenez qu'il n'est pas bien intérieurement, mais vous ne pouvez savoir les rouages de ce mal être et de ses réactions.
Très probablement sa situation actuelle qui le met en dépendance, peut être en ressenti d’échec, jouent dans ses comportements.
Il se peut même que ses réactions soient issues de vécus plus lointains.

Bien entendu vous êtes dans un système familial, mais c'est avant tout de lui qu'il s'agit d'après votre message.
Alors c'est bien lui qui doit se faire aider.
Il ne semble pas prêt pour cela. Votre rôle est de rester dans la bienveillance actuelle, et de discuter de façon apaisée, sans insistances pour l'amener à accepter qu'il avancera en acceptant une aide pour affronter ce qui l'entrave.

Bon courage à vous pour cet accompagnement et à lui pour cette route vers la sérénité.

Si vous souhaitez me contacter faites le par téléphone ou mail (voir mon site neuracosme), l'agenda étant défaillant.
J'aurai grand plaisir à vous accompagner sur cette jolie route.

----Olga Sero-Guillaume----
Neurocosme
Psychopraticien – Hypnothérapeute
Psychothérapie - Accompagnement au changement
Développement personnel
--- Visio et Présentiel ---

Olga Sero-Guillaume Psy sur Laval

344 réponses

358 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2023

Bonjour Marion,
Il est difficile de voir un être cher, en particulier un frère jumeau, souffrir de dépression et avoir des difficultés relationnelles avec votre mère. Il est important de reconnaître que vous ne pouvez pas résoudre les problèmes de votre frère, mais vous pouvez lui offrir votre soutien et l'encourager à chercher de l'aide professionnelle.

Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à aider votre frère :

Écoutez-le : Offrez une oreille attentive à votre frère et permettez-lui de s'exprimer librement. Essayez de ne pas juger ou de minimiser ses sentiments, car cela pourrait aggraver sa situation.
Parlez-lui de l'importance de la santé mentale : Expliquez à votre frère que la dépression est une maladie courante qui peut être traitée efficacement avec l'aide professionnelle.
Encouragez-le à chercher de l'aide professionnelle : Suggérez à votre frère de consulter un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue ou un psychiatre, pour obtenir un soutien et un traitement adapté à ses besoins.
Offrez votre soutien : Assurez votre frère que vous êtes là pour lui et que vous le soutenez dans ses efforts pour se rétablir. Proposez-lui de l'aider à prendre rendez-vous avec un professionnel de la santé mentale ou à l'accompagner à la première séance.
Évitez de prendre parti : Il est important de rester neutre et de ne pas prendre parti dans les conflits entre votre frère et votre mère. Évitez de blâmer l'un ou l'autre, car cela pourrait aggraver la situation.
Rappelez-vous que prendre soin de votre propre bien-être est également important. Si vous avez besoin d'aide pour gérer vos propres sentiments et vos interactions avec votre frère et votre mère, n'hésitez pas à consulter un professionnel de la santé mentale.
Thalia Inna praticienne en psychologie et hypnose
Eft,PNL,EMDR

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

936 réponses

1107 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 FÉVR. 2023

Bonjour, oui ça se travaille en individuel ou systémique et ce sont des sujets non anodins. Un travail est à mener avec lui pour mesurer la déprime ou la dépression et autres… définir un besoin éventuel de traitement médicamenteux et un suivi psychothérapeutique mais il doit être convaincu de la chose d’abord. Donc un premier entretien est à mener avec vous puis un autre avec lui pour estimer votre situation et dégager des pistes de travail… si besoin faites signe

Mohamed El Khayari Psy sur Lille

49 réponses

12 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Dépression

Voir plus de psy spécialisés en Dépression

Autres questions sur Dépression

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135900

réponses