Comment arrêter d'imaginer des scénarios ?

Réalisée par Marycat · 7 nov. 2020 Aide psychologique

Bonjour, j'ai 22 ans et depuis très longtemps, je dirais depuis le collège je ne cesse de m'inventer une vie fictive dans ma petite tête.
Il m'est arrivé de me rappeler des situations réelles en modifiant la réalité et jusque la je me disais que c'était une réaction normale, on se dit toujours "j'aurais du" faire/dire telle ou telle chose, le problème n'est pas la.

Mon problème c'est que j'ai plutôt tendance à me créer des scénario amoureux/romantique avec des personnes qui m'attire et au delà ça, ces imaginations entretiennent relation fictive avec une image fictive idéalisée de personne que je connais ou non et ça me dérange beaucoup. Ce sont des pensées intrusives qui surviennent dès que je me "déconnecte" de la réalité. J'ai essayé et j'essaie encore de rester dans le moment présent mais lorsque je suis seule dans mon lit le soir je ne peux absolument pas m'empêcher de me créer à nouveau les scénarios d'une vie amoureuse parfaite.

Je n'ai pas particulièrement eu de trauma et je seule depuis longtemps d'ailleurs j'apprécie généralement le fait d'être seule.

J'ai l'impression d'avoir un problème et je ne sais pas vers qui me tourner pour résoudre ce problème sans oublier que j'en ai particulièrement honte. J'ai l'impression que ça n'arrive qu'à moi. J'ai l'impression que c'est une obsession voir une drogue et je ne sais plus quoi faire.

Aidez moi svp.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 NOV. 2020

Bonjour Marycat,
Vous n'avez pas tout d'abord à vous sentir coupable et d'en avoir "particulièrement honte". Ce n'est pas un problème, c'est une facette de votre personnalité que vous pourriez bien mieux vivre si vous l'acceptiez. Vous avez une vie intérieure intense, et alors ?
Cela est très souvent corrélé à une vive intelligence. Peut-être, effectivement, est-ce votre façon de vous évader d'une vie qui vous semble un peu fade actuellement et de vous projeter dans l'avenir dont vous rêvez, avec des personnes et des situations embellies.
Si vous vous acceptez telle que vous êtes, les autres accepteront et même apprécieront votre personnalité. Vous êtes jeune, la vie se chargera bien de vous présenter des expériences destinées à vous "ancrer" dans la réalité.
Mais le message le plus important que j'ai à vous faire passer est de voir l'opportunité dans ce que vous considérez aujourd'hui comme un défaut ! vous êtes imaginative, créative, utilisez ces traits de votre personnalité, faites en une richesse ! vous pourriez vous exprimer, à titre professionnel ou dans vos loisirs, dans des activités dans lesquelles vous vous épanouiriez : écriture, dessin etc...
Peut-être ne vous sentez-vous pas trop à votre place actuellement dans un métier ou des études trop "terre à terre" pour vous ?
Vous dites que vous êtes seule, depuis bien longtemps, que vous appréciez cela, ce qui va avec le besoin d'avoir une vie intérieure intense, mais en réalité, il semblerait bien que vous souffriez de ne pas avoir encore trouvé celui qui saura vous faire...rêver...
N'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d'aide.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l'enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4544 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonjour, cela s'apparente à des troubles obsessionnels compulsifs, au premier abord, mais il serait quand même judicieux de pouvoir faire le point là dessus.

Qu'est-ce que cela vous procure ? En quoi ces scénarios vous protègent-ils au quotidien ? Voilà les questions qui me viendraient naturellement en début d'entretien.

Je reste à votre disposition si besoin.

Prenez soin de vous.

Magali Schweingruber Psy sur Bonne

85 réponses

40 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonjour Marycat,

Si vous pensez que cela est nécessaire un problème, on peut soit vous aider à l'accepter, soit vous aider à vous maîtriser.
Le point qui m'interpelle est plutôt le fait que vous en ayez honte...
Pour toutes ces problématiques l'hypnose pourrait vous être d'une grande aide.
Je suis à votre disposition pour en discuter et/ou pour vous aider.
Bien à vous,
A. Lahmi
Thérapeute de couple / Hypnothérapeute

Anonyme-381593 Psy sur Nogent-sur-Marne

144 réponses

134 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonjour Marycat

Ne vous inquiétez pas cela n'arrive pas qu'à vous ! Vous nous faites part de la honte que vous éprouvez à avoir recours de plus en plus fréquemment à des scenario romantico-amoureux. Vos rêves diurnes et nocturnes , vos déconnections ,votre imagination semblent être la manifestation hallucinatoire d'un désir comme dans les rêves d'enfant.
Ces échappées cependant deviennent de plus en plus envahissantes, intrusives et addictives .
De quoi avez vous honte? du contenu manifeste de ces scénarios? de cette dépendance ?
Votre imagination meuble votre solitude et vous protège des aspérités du réel. Vous vous créez un monde parfait ou vos désirs aboutissent sans rencontrer d'obstacles. Vous avez 22 ans et il est temps d'aller à la rencontre de l'autre, l'idée de l'autre n'est pas l'autre et dans ces rêveries solitaires c'est vous que vous rencontrez.
Quelque soit votre capacité créative, la fiction n'est pas une expérience amoureuse mais un évitement de la frustration c'est à dire un mécanismes de défense. Ces mécanismes fantasmatiques se sont mis en place tout naturellement dans l'enfance cependant à l'age adulte ils s'effacent progressivement car le moi s'affirme . Un praticien à l'écoute peut vous accompagner et vous aider à faire tomber progressivement cette barrière de protection qui maintenant vous isole et vous pose problème car elle vous empêche de vivre une vie amoureuse réelle, pleine et partagée.
Bien à vous
Psy-Véronique-Eyraud-

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonsoir Marycat,
Est ce que vous cherchez quelqu'un qui pourra vous aider dans la problématique qui vous tracasse ? Cette façon de réinventer des moments de votre vie n'était pas trop gênante jusqu'à présent sauf que maintenant vous les vivez comme des pensées intrusives sous forme de scénarios amoureux/romantiques qui envahissent tout par moment. Vous dites que vous avez honte, est ce que vous avez besoin d'être rassurée que la personne qui va vous accompagner ne va pas vous juger ?


Anne Auffret
Thérapeute IFS, Sophrologue, Communication NonViolente

Anne Auffret Psy sur Plougonver

1068 réponses

882 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonjour Marycat,
La honte est douloureuse. Ces pensées obsessionnelles remplissent un vide qui est en vous. Ce vide est sans doute un manque que vous vivez par rapport à vos parents. Vos besoins n'ont pas été entendus, sans doute parce que vous ne rentriez pas dans le "moule" familial. D'où un mal être qui vous pousse à vous inventer une vie.
Vous avez besoin de parler de tout cela, et des ressentis associés à ce vide qui est en vous.
Pour ma part je vous reçois volontiers en présentiel (nord et pdc), au tél, ou sur Skype.
Bien cordialement
Inès AVOT (Gestalt-thérapeute)

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6339 réponses

3461 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonjour Marycat,
Vos scénarios imaginaires vous servent de bouée de sauvetage, pour compenser une réalité qui ne vous satisfait pas. N'en n'ayez pas honte, c'est ce que vous aviez trouvé de mieux pour tenter de combler votre manque affectif et les frustrations que vous vivez au quotidien. En nous partageant cet aspect de vous, vous prenez conscience qu'il existe peut-être un autre chemin pour se réaliser et s'ancrer dans la vraie vie. C'est un chemin thérapeutique, un peu plus rocailleux que les histoires que vous créez, mais qui à terme vous amènera à grandir, en prenant peu à peu confiance en vous, en vous ancrant dans la réalité et en vous connectant aux autres, pour profiter d'une véritable chaleur humaine. Sachez que l'on peut aussi devenir créatrice de sa vraie vie, tout en acceptant ce qui ne peut être changé en soi ou dans le monde. Je vous le souhaite.
Chaleureusement
Catherine Couvert

Catherine Couvert Psy sur Lyon

542 réponses

399 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 NOV. 2020

Bonjour Marycat,
Souffrez vous de vos rêveries ?
Pensez vous que ce soit des fantasmes ?
Où vous situez vous dans ces moments (dans le scénario)?
Pourquoi avez vous honte plus précisément?
Parlons en brièvement ici même ou Doctolib ou Whatsapp, afin d'éclaircir le contexte.
Bon dimanche
A bientôt

Marjorie LUGARI - Psychanalyste - Sexothérapeute - Praticien en Psychothérapie

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10880 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 NOV. 2020

J'ai oublié de vous dire que vivre dans l'imaginaire peut être confortable, on ne se confronte pas à la réalité, à la déception,...
Peut être cette peur de faire face à la réalité a été détournée par un imaginaire rassurant mais vous bloquant toutes possibilités d'évolution en vous enfermant dans votre monde...

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5393 réponses

31756 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 NOV. 2020

Bonjour,
Ce que vous décrivez s'apparente à des TOC. Pensées obsessionnelles de se créer un imaginaire...
Ce sentiment de honte que vous ressentez peut se travailler avec un professionnel ?
Vous dites ne pas avoir eu de traumatismes particuliers, et pourtant en vous lisant, on peut ressentir un sentiment de vide...
Si vous êtes prête à vous investir dans une thérapie, sachez qu'il existe plusieurs approches thérapeutiques très différentes les unes des autres (voir mon profil)

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5393 réponses

31756 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13300 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13300

questions

réponses 136950

réponses