Comment se détacher des parents toxiques ?

Réalisée par Ronie · 1 sept. 2022 Thérapie familiale

Bonjour,

Je suis une femme et j’ai 29 ans.
Mon père a aujourd’hui 61 ans. Il ne travaille plus depuis presque 20 ans. Ma mère n’a quasiment jamais travaillé. Je les ai toujours connu à la maison. Ils n’ont jamais été actifs. N’ont jamais exercer aucune activité pendant ces dernières années. Ils n’ont jamais souhaité s’occuper d’une manière quelconque sauf regarder la télévision. Par conséquent, ils ont beaucoup de temps pour ruminer.

Je les définis comme toxiques. Pour plusieurs raisons. Principalement parce-qu’ils critiquent sans cesse les moindres faits et gestes de mes 2 frères et de moi-même. Quand ils sont avec moi ils critiquent mes frères et inversement. Également parce-qu’ils font participer mes frères et moi-même à leurs conflits conjugaux. Ils sont violents dans leurs mots, devant nous. Et surtout, ils nous obligent à prendre partie. Cependant, pour râler et critiquer, ils sont souvent d’accord. J’ai toujours grandi dans cette famille dont les relations n’ont jamais été saines. Mon père est constamment en dépression. Il a prit des médicaments toute sa vie. Il en veut au monde entier et se sent persécuté en permanence. Il crie beaucoup pour intimider sa femme et ses enfants.
Ma mère s’est fait soigné à 3 reprises pour un cancer. J’étais là pour elle, quand mon père ne voulait pas qu’elle rentre de l’hôpital car il ne la supportais plus et surtout, il ne voulait pas s’en occuper à son retour à la maison. Il se plaint constamment d’elle auprès de moi. Mais il ne dit rien clairement devant elle. Il a quand même pris le relais pour s’en occuper et ils profitent d’être seul avec ses enfants pour parler sur le dos de ma mère.

Je leur avais déjà fait savoir il y a quelques mois que je ne voulais plus les entendre critiquer mes frères et qu’il fallait être plus positifs, au lieu de constamment chercher les problèmes où il y en a pas. Mais ils ne respectent pas cela.

Ils sont souvent dans le besoin. Ils pratiquent souvent le chantage. C’est à dire que si je ne suis pas venue un dimanche leur rendre visite, je ne dois plus rien leur demander. Seulement, cela fait plusieurs années que je ne les sollicite plus, que je n’ai pas besoin de leur aide, puisque je sais qu’ils s’attendent à un retour immédiat. Le fait que je n’ai pas besoin d’eux les énerve.

Ils me gâchent la vie car je suis dans cesse en train d’essayer de faire comme il faut, mais ce n’est jamais bien. J’ai pratiquement 30 ans, et ils me font encore souvent la morale comme si j’étais encore une enfant.

Mais dans leur vie, ils n’y a rien d’autres que leurs 3 enfants. Ils ne connaissent quasiment rien d’autre.

Actuellement, je suis enceinte. Pour la première fois. Et pour la première fois, je me suis sentie courageuse et j’ai choisis de prendre les devants. Je n’ai pas donné de nouvelles à mes parents pendant 7 jours.

Au bout des 7 jours (hier) mes parents ont débarqué chez moi. Avant même de demander pourquoi je souhaitais prendre mes distances, mon père s’est mis à hurler dans la rue en me disant qu’il ne « s’excusera JAMAIS auprès de ses enfants ». Qu’un « enfant doit respecter ses parents ». Que, quand il sera à l’hôpital, je ne devrais pas venir le voir. Que je suis une « gamine qui fait une crise d’adolescence ». Il hurlait et se rapprochait tout près de moi dans la volonté de m’intimider, de me faire peur. Mais je n’ai plus peur. Il m’a déjà fait bien pire physiquement. C’est pour cela que je ne répondais pas à ses remarques. J’ai seulement indiqué, très doucement, que c’est exactement à cause ce genre de comportement que je souhaitais prendre de la distance pour le moment. J’aurais presque voulu qu’il aille un peu plus loin, il la déjà fait. Cela m’aurait servi de preuve.

L’un de mes frères, au courant de l’histoire, appelle mes parents le soir même. Ils se sont empressés de le retourner contre moi en lui disant qu’ils étaient venus pour s’excuser. S’excuser de quoi? Ils ne savaient pas, ils ne m’avaient pas demander... Et souvenez vous de ce que mon père m’a dit en arrivant : « je ne m’excuserais jamais auprès de mes enfants ». Cela ne fait que valider le fait qu’ils nous manipulent sans cesse. Ma mère en a rajouté une couche auprès de mon frère, en lui disant que nous étions des enfants ingrats. Et que les autres enfants n’était pas comme nous. Qu’ils s’occupaient de leurs parents.

En rentrant, j’ai rédigé un message pour eux en leur indiquant que si je ne voulais plus leur répondre c’est parce qu’ils sont sans cesse négatifs envers tout l’univers, critiques envers nous et envers le reste de la famille. Rien ne va. Jamais. Qu’ils nous jugent constamment. Qu’il voient le mal partout. Qu’il fallait qu’ils s’occupent pour penser à autre chose au lieu de ruminer contre le monde entier.

Puis j’ai bloqué leur numéro. Je ne veux pas lire leur réponse. Parce-qu’au fond, je ne veux pas résoudre la situation. Je sais qu’ils ne changeront jamais. J’ai déjà essayé. Je pense que je suis bien mieux sans leur regard critique en permanence…Je veux m’épanouir et je pense qu’ils sont un frein à mon épanouissement. Je vais avoir un enfant, et je ne supporterais pas tous les jugements vis à vis de moi ou de son éducation.

Au départ, je voulais seulement prendre de la distance, m’éloigner un peu. Continuer à les voir mais uniquement 1 ou 2 dimanches par mois au lieu de tous les dimanches. Mais je n’arrive pas à faire dans la demi mesure. Ils ne me laissent pas.

Que faire, couper les ponts, ou simplement leur faire comprendre, malgré tout ce qu’il s’est passé, que je continuerais à venir les voir mais plus aussi souvent ?

J’ai un doute sur ce qui peut être le mieux pour moi.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 2 SEPT. 2022

Bonjour Ronie,

C’est à vous de déterminer si oui ou non vous avez encore besoin de voir vos parents. Actuellement vous êtes dans un nouveau positionnement, puisque bientôt vous serez la mère et donc décideuse pour votre enfant. Évidemment cette grossesse change beaucoup de choses, mais il était temps de vous distancier et de vous concentrer sur votre propre vie.

Vous avez bien fait, rassurez vous et tenez bon pour préserver un maximum votre vie.

Bon courage à vous
Cordialement
Marjorie Lugari Psychanalyste

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10837 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2022

Bonjour

Dans le contexte que vous décrivez, ce qu'il y a de sûr c'est que vous devez penser à vous en premier lieu.
Effectivement vous ne changerez pas vos parents.
En plus leur chantage incessant est un étouffement pour vous.
Vous avez tout à fait le droit de prendre de la distance physique avec eux, et ce d'autant que vous venez de vous expliquez avec eux.
Vous avez une excellente occasion, du fait que vous êtes enceinte, pour leur dire que pour l'instant vous êtes trop fatigué, surtout qu'il va falloir prévoir la naissance et leur tentative éventuelle d'envahissement.
Surtout vous ne devez pas culpabiliser; C'est à eux de se prendre en charge. Vous pouvez pendant quelques temps vous contenter d'un lien téléphonique à un rythme à définir. (15 jours ou un mois). Si d'aventure vous optiez pour les voir physiquement il conviendrait de les appeler avant, de leur demander si ça leur fait plaisir que vous passiez et leur dire que vous êtes d'accord à condition qu'il n'y ait ni critique ni pugilat.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement.

Bon courage à vous

Michel le BAUT

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4097 réponses

21159 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

4 SEPT. 2022

Bonjour Ronie,

Avant toute chose, vous pouvez vous féliciter d'être vous, dans l'action, alors que vos modèles ne l'ont jamais été. C'est courageux !
Ensuite, il n'y a que vous qui pouvez savoir ce qui est bon pour vous mais vous me semblez être extrêmement bien engagée. Je vous félicite sincèrement d'avoir tenue votre posture: c'est le début du changement. Si vos parents décident d'être dans l'ego, sachez que vous n'y pourrez rien. Vous, vous vous protégez juste de ce qui est dysfonctionnel et que vous avez supporté bien trop longtemps avec beaucoup de patience. Il y'a toujours espoir dans le sens où si vos parents ont accès à l'amour inconditionnel, caché sous des couches d'ego, ils pourront revenir vers vous. Laissez vous le temps de réfléchir et de digérer cette dernière scène de violence: vous n'êtes forcée et obligée à rien. Vous n'avez pas choisi vos parents, et vous ne pouvez pas vous sacrifier pour répondre à leurs attentes, jamais reconnues.

Julia Bouchinet Psy sur Saint-Jean-de-Luz

1394 réponses

876 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

3 SEPT. 2022

Bonjour
Pour l'instant, gardez vos distances, et tant que vous n'avez pas envie de les voir, respectez votre envie.
Vous êtes courageuse
Si vous avez besoin, n'hésitez pas à vous libérer de ces poids familiaux par la parole
Bien volontiers en présentiel ou en visio
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3403 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 SEPT. 2022

Bonjour,
La distanciation physique est nécessaire, cela va vous permettre de ne plus vous exposer inutilement à ces souffrances.
Cependant, il y a aussi un lien énergétique à couper : vos blessures d’enfance n'ont jamais été guéries et il est temps de le faire maintenant.
Pour cela, il faut vous faire aider.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4448 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 SEPT. 2022

Bonjour Ronie,

A vous lire, vous faites exactement ce qu'il faut pour évaluer ce qui vous convient. Vous tâtonnez, pour trouver la distance possible, acceptable pour vous, c'est bien normal.
Malheureusement vos parents ne l'entendent pas de cette oreille, mais soit il s'y feront, soit vous mettrez plus de distance encore.
Vous vous demandez si vous devez couper les ponts ou leur faire comprendre que vous viendrez moins souvent. Mais sont-ils en mesure de comprendre ? Juste, faite ce que vous sentez juste, sans les prévenir avant.

Bon courage et très bonne journée !

Marion Favry

Marion Favry Psy sur Paris

796 réponses

1388 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134800

réponses