Comment se séparer en douceur de son psy ?

Réalisée par Marion · 21 janv. 2020 Psychologue clinicien

Bonjour, tout est dans la question. Je fais une thérapie avec une psychologue clinicienne depuis deux ans et je pense que j'arrive bientôt au bout de ce travail (mes plus gros problème sont résolus et je suis capable de les gérer seule presque tout le temps). Pourtant je traine pour ne pas me séparer d'elle (j'aexagère mes difficultés). Je l'aime énormément, elle m'a apporté beaucoup, j'étais au plus bas de ma vie il y a encore deux ans. Je l'ai déjà remercié plusieurs fois mais je ne sais pas comment lui dire à quel point l'amour/ affection que je ressens pour elle est intense, et à quel point il va être difficile de ne plus la voir. Je ne sais pas si elle s'en rend compte. Comment oser lui dire ? Comment se séparer en douceur ? Est-il d'ailleurs possible de garder contact après cette thérapie et jusqu'à quel point ?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 22 JANV. 2020

Bonsoir Marion,
Si vous ressentez le besoin de lui dire votre reconnaissance, faites le. Se séparer de son thérapeute c'est un peu comme quitter ses parents, on est content d'être devenu grand mais on a un pincement au cœur et un peu d'appréhension. Vous pouvez aussi être fière du travail que vous avez accompli et pensez à profitez de cette nouvelle vie devant vous. Votre thérapeute sera toujours là pour vous, mais elle ne peut pas devenir votre amie au sens habituel du terme.
Bien à vous
Fabienne Rius-Vesperini Psychopraticienne à Marseille.

Anonyme-365528 Psy sur Marseille

147 réponses

361 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 JANV. 2020

Bonjour Marion,
Il est naturel d'aimer beaucoup quelqu'un qui vous a beaucoup aidée. Les psychologues cliniciens, psychothérapeutes et psychanalystes sont formés à gérer ce type de situation, qu'on appelle le transfert, et la nécessaire fin de la relation. D'ailleurs, ce que vous auriez de mieux à faire, c'est d'analyser cette affection que vous lui portez, et de lui faire part de cette analyse.
C'est ce qui vous permettra de vous séparer d'elle dans les meilleures conditions.
Dans notre métier, il nous est "interdit" (pas par la loi, mais par la déontologie), d'avoir des relations amicales avec d'anciens patients, car la relation est trop dissymétrique et qu'en plus, si le patient a besoin d'aide à nouveau quelques années plus tard, cela rend la chose à peu près impossible. Par contre, vous pourrez arrêter mais revenir la voir ponctuellement en cas de nécessité. Vérifiez qu'elle est prête à cela quand vous lui annoncerez votre départ.
Une dernière chose : vos hésitations sont peut-être dues au fait que vous craignez l'absence de cette relation thérapeutique du jour au lendemain. Pourquoi pas espacer les séances de façon à prendre votre envol tranquillement ?
Bien à vous
Sylvie Protassieff
Psychologue clinicienne - Psychothérapeute – Psychanalyste (Paris)

Sylvie Protassieff Psy sur Paris

809 réponses

612 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2020

Bonsoir Marion,

Je vous dirais que si vous avez tellement mal à lui parler de la fin de la thérapie, il vaut mieux continuer !

Si vous voulez continuer la discussion, je reste disponible
Bien à vous, R CLIT
Docteur en Psychologie clinique, psychothérapeute, analyste

Radu Clit Psy sur Paris

309 réponses

123 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2020

Bonjour Marion
La séparation d'avec son thérapeute est une étape importante - si ce n'est la plus importante - de la thérapie. C'est une étape que beaucoup de patients vont être tentés de "zapper" pour ne pas ressentir ses effets. C'est important peut-être de parler d'abord de votre désir d'arrêter la thérapie et de regarder comme vous le faites les mécanismes que vous mettez en oeuvre pour ne pas vous séparer. Vous pouvez prendre le temps pour terminer votre théapie : fixer une date pour arrêter peut-être une façon d'entamer le travail. Vous prendrez le temps pour faire le bilan de ce que la thérapie vous a apporté, les sentiments que vous éprouvez envers votre thérapeute, et vos perspectives d'avenir sans la thérapie Faire tout ce travail vous permettra de grandir et de vous séparer en douceur...
En espérant vous avoir aidé
Patrick Déniel


Patrick Déniel Psy sur Nantes

9 réponses

7 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2020

Bonjour Marion,
Il est parfois difficile de se séparer de son thérapeute. Vous n'êtes pas la seule dans ce cas. Je vous invite donc à en parler avec elle pour qu'elle vous aide à "devenir autonome" sur votre nouveau chemin de vie. Communiquez vos appréhensions à votre psychologue pour faciliter cette séparation et prenez le temps dont vous avez besoin jusqu'à que vous n'ayez plus besoin de garder ce lien.
Cordialement

Vanessa BOUSQUIER Psy sur Béziers

16 réponses

12 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2020

Bonjour Marion,
Les sentiments que vous décrivez sont légitimes. Le temps que vous avez passé avec votre thérapeute, le soutien qu'elle vous à apporter et l'intimité des sujets que vous avez abordés avec elle, sont autant d'ancrage dans la relation.
Félicitez vous d'être capable de voir que vous arrivez au bout de votre thérapie.
Félicitez vous d'être capable d'identifier les raisons qui vous poussent à faire traîner cet fin.
Vous saurez alors aussi vous féliciter de lui en parler, de franchir ce dernier petit pas vers votre autonomie.
Bonne continuation à vous.
Kiese George psycho-praticienne à Caen.

Kiese George Psy sur La Loupe

10 réponses

7 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 JANV. 2020

Bonjour,
Votre psychologue vous a énormément apporté, et vous commencez à gérer votre vie sans elle.
Mais l'idée de la quitter est difficile. Est-ce que vous en parlez avec elle? Je vous encourage vraiment à le faire car cela fait partie de la thérapie. Il reste encore des points dans l'ombre sur les liens d'attachement que vous avez eus étant enfant, qui se réactivent au moment de vous séparer d'elle. Comment vivez-vous les séparations, est-ce que des séparations ont été douloureuses pour vous dans le passé? Y a-t-il un décès douloureux et inattendu, ou entouré de non-dits, et où vous auriez été mise à l'écart?
Parlez avec elle du présent de ce que vous vivez avec elle, et en lien avec votre passé.
Pour pouvoir finir paisiblement cette fin de thérapie.
Cdt
Inès AVOT LILLE et LONGUENESSE

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6316 réponses

3351 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychologue clinicien

Voir plus de psy spécialisés en Psychologue clinicien

Autres questions sur Psychologue clinicien

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses