Comment sortir de l'abandonite ou dependance affective

Réalisée par Marion · 30 mars 2015 Psychothérapie

bonjour,

Je suis avec mon conjoint depuis 3 ans et demi j'ai une fille de 4 ans et demi d'une 1ère union,et nous venons d'avoir une fille qui va avoir 3 mois. Au départ nous étions heureux,quand je me suis installée avec lui il était en déplacement la semaine et je le vivais bien, je savais vivre sans lui. Mais depuis 2 ans et demi nous subissons que des disputes avec peu de temps de répit et j'en suis la plupart du temps responsable.Je ne supporte pas les moments où il rentre tard du travail, quand il fait autre chose que de vouloir être avec nous, quand c'est pour aider sa mère ou autre membre de sa famille je le tolère mais quand c'est pour un ami, je me mets à penser qu'il le préfère à nous,qu'il préfère nous fuir, qu'il ne nous aime pas et je le lui reproche sans cesse. Je vis ça comme un abandon, pour moi ms surtout pour mes filles, que je ne suis pas assez bien pour lui. Forcement ma réaction entraîne une dispute et ce sentiment de ne pas être importante pour lui s'amplifie jusqu'à la réconciliation où pendant quelques jours je n'ai plus de doutes jusqu'au suivant élément déclencheur, comme lorsqu'il invite des amis à manger à la maison, je me met en tete qu'il va me mettre de côté et je me mets de côté toute seule et ainsi je lui reproche. Il ne supporte plus mon attitude et ne croit plus que ca puisse changer et moi j'aimerais être différente, j'ai l'envie d'être différente, il m'arrive de l'être quand je me sens aimée mais c'est de courte durée.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 31 MARS 2015

Bonjour Marion,

Tout d'abord, laissez-moi vous dire que vous êtes une jeune femme pleine de ressources car vous avez la capacité de reconnaître vos erreurs au lieu d'accabler votre compagnon de reproches, comme l'auraient fait d'autres personnes. C'est la preuve d'une belle énergie de vie qui demande à trouver sa voie juste.

Vous décrivez donc parfaitement ce qu'est une problématique abandonnique : insécurité affective profonde, mauvaise image de soi avec l'impression de ne pas être aimable ou encore de ne pas être intéressante. Ce tableau s'accompagne généralement d'une grande difficulté à gérer les frustrations ce qui entraîne aussi de l'agressivité quand le spectre du désamour se profile à l'horizon et même si ce n'est pas vrai. Le problème de cette conduite c'est qu'elle risque de produire ce qui est redouté : c'est-à-dire l'échec affectif voire social.

Alors... que faire ? la première étape est d'accepter, pour vous d'abord et ensuite pour les autres, que l'idéal est inatteignable et que, de ce fait, vous avez le droit à l'erreur. Donc vous ne pouvez pas être super wonder woman. Ca vous parle ?... Et quand surgit l'angoisse de la dépendance, profitez de cette énergie pour vous (et oui, c'est en effet sa nature même si elle est mal orientée) : par exemple canalisez-là pour travailler sur un projet qui vous tient à coeur et qui vous concerne vous seule, indépendamment de votre famille.

Bien cordialement,
Sylvie CASABELLA
PSYCHO-ANALYSTE


Sylvie Casabella Psy sur Fréjus

7 réponses

20 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2015

Marion,
Vous abordez parfaitement vos symptômes et vos comportements qui devraient faire mesurer vos désarrois à votre conjoint ; effectivement le sentiment, voire la peur de l’abandon nous poussent à vérifier encore et encore que cela ne sera pas le cas ; trop souvent notre besoin d’être rassuré provoque d’abord incompréhension puis exaspération de ce proche que nous ne voulons pas perdre.
Vous semblez avoir déjà bien avancé sur le chemin de l’observation distanciée et certainement vous avez situé les origines de cette « abandonite » ; aujourd’hui la femme mature que vous êtes est certainement en mesure d’être plus réaliste quant à la nature stable de la relation qui vous lie à votre conjoint ; ainsi le temps est-il peut-être arrivé de relativiser ce risque d’éloignement que vous redoutez au-delà de son niveau.
Je vous assure de mon soutien ;
Dominique Grossi Praticien des Thérapies Brèves à Limoges.

Dominique Grossi Psy sur Limoges

99 réponses

85 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2015

Bonjour Marion,
la thérapie permet de changer, si vous souhaitez changer.
C'est quelque chose qui dépend de vous. Et ça c'est important
Vous ne savez pas comment? Ça c'est notre job.
Alors la balle est dans votre camp
Christian Sochaniévitch

Christian Sochaniévitch Psy sur Peypin

4 réponses

5 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2015

Bonjour
vous êtes très honnête vis à vis de vous même, car vous voyez bien que vous prenez une part active à ce que vous recevez. Y aurait il là selon vous une reproduction d'une situation passée à laquelle vous vous sentiriez contrainte?
Si tel est le cas n'hésitez pas à faire une démarche en consultant un spécialiste car vous semblez prête à vous interroger sur tout cela pour faire que cela change.

Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Isabelle Thomas Psy sur Paris

663 réponses

2648 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2015

Bonjour,
Il semble que vous soyez parfaitement lucide quant à votre comportement et que vous situiez la cause dans une peur de ne pas être aimée. Vous admettez le problème, vous avez donc fait la moitié du chemin. La clé de vos problèmes se situe peut être dans votre passé où vous vous êtes peut-être sentie exclue, rejetée, ignorée, où l'on vous a préféré quelqu'un d'autre? Seul un travail avec un thérapeute pourra vous permettre de mieux comprendre la cause de vos tourments pour vous en libérer et profiter de votre vie de famille.
Bon courage
Isabelle Torrisi

Isabelle Torrisi Psy sur Marseille

98 réponses

510 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 MARS 2015

Bonjour Marion,

C'est déjà important que vous soyez consciente de votre attitude envers votre conjoint.
Il serait judicieux de vous faire aider par un thérapeute de couple avant d’entamer une thérapie individuelle. Quelquefois on culpabilise à tort dans ces situations et relations à deux. Il ne faut pas que ce sentiment d'abandon gagne ensuite du terrain et se répercute sur vos enfants. Il est néanmoins difficile de pouvoir vous aiguiller par ces qqes lignes, une consultation privé serait la bienvenue.

Martine Roderond Psy sur La Fare-les-Oliviers

12 réponses

17 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

30 MARS 2015

Bonjour Marion,
Vous expliquez très bien un changement d’attentes dans votre couple, qui provoque des disputes que vous vous voyez enclencher mais que vous regrettez. Il vous est pourtant difficile de ne pas recommencer…
Et vous ressentez que ce qui est à l’origine de tout cela, c’est votre sentiment nouveau et insupportable d’être laissée de côté, de ne pas être tout le temps l’objet d’attention préféré de votre mari ; même si objectivement c’est vous qui vous enfermez dans cette position.
Ces disputes sont évidemment insupportables pour vous deux, votre conjoint finit par être agacé et désespéré par ce changement, et vous avez cette force d’être lucide et soucieuse de ne pas faire perdurer ce positionnement.
Nous sommes nombreux sur ce site à être prêts à vous écouter, à cheminer avec vous et à vous aider à vous sentir mieux. N’hésitez pas à nous solliciter pour en savoir plus sur nos modalités d’intervention et à vous lancer dans un accompagnement qui, j’en suis sure, ne tardera pas à vous apaiser.

Je suis bien entendu à votre disposition. Cordialement,

Stéphanie

Stéphanie LADEL Psy sur Lyon

15 réponses

67 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Psychothérapie

Voir plus de psy spécialisés en Psychothérapie

Autres questions sur Psychothérapie

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134400

réponses