Dépendance affective, je suis invisible : comment s’en sortir ?

Réalisée par Whitney Major · 11 août 2020 Aide psychologique

Bonjour,

C’est un message de plus jeté dans la mer de ce forum mais j’ai besoin de réponses. De pistes peut-être.

Je souffre de dépendance affective. Je ne pourrais pas tout dévoiler mais je suis littéralement en souffrance en ce moment-même. Je suis amie avec quelqu’un depuis 5 ans. Ces deux dernières années nous nous sommes énormément rapprochés au point parfois de rester au téléphone pendant de longues périodes en presque non-stop. Evidemment, pour la dépendante que je suis qui rêve d’incarner le bonheur de l’autre et de satisfaire tous les besoins de l’autre, ça n’a pu que me satisfaire. Tout n’est pas toujours tout rose mais l’affection est très présente. J’ai un temps cru être attirée par cet ami mais je ne ressens pas le désir ni l’envie de m’imaginer avec lui quand je m’égare à y penser. Je pense simplement être très possessive et très envieuse de lui parce qu’il a du charisme, une aura, qu’il plait à beaucoup de garçons et de filles et qu’à côté, moi, je ne suis toujours que la fille dans l’ombre, jamais celle qui plait ou qu’on veut avoir. J’ai l’impression d’être une coquille vide que personne ne veut, la bonne amie à qui l’on confie tout mais jamais l’amante ou le flirt. Rien.

A 23 ans, je trouve ça triste de n’avoir aucune expérience en la matière, amoureuse ou sexuelle, je ne sais rien de tout ça. Je n’ai jamais rien vécu. J’ai toujours été celle qui est l’amie de la fille belle, la moche que l’on ne voit pas.

Aujourd’hui, je suis fatiguée, désespérée aussi car mon ami revoit l’un de ses amants cette semaine ce qui fait que je suis totalement seule. Et je me sens vide. Je me sens malade à l’idée d’imaginer qu’il passera du bon temps (comprendre : coucher avec lui) et que je serai totalement oubliée. Je ne suis pas quelqu’un d’arrogant, de fondamentalement égoïste, je pense beaucoup aux autres et à leur bonheur avant tout et j’ai ma part d’ombres qui est mesquine parfois et qui aurait aimé que nous deux nous en restions au même point : sans personne dans nos vies. C’est horrible et ça me fait souffrir de penser ainsi. J’aimerais être épanouie et heureuse pour mon ami au lieu de passer des heures au téléphone à lui pleurer dans l’oreille parce que je suis à bout et que je ne supporte pas l’idée qu’il soit bien loin de moi. Il a tenté de me rassurer mais je suis comme un bateau troué qui avale ses paroles mais elles ne restent pas, elles ne valent rien comparé à ma douleur.

Je suis épuisée de vivre dans l’ombre des gens, des beaux gens, je veux dire. Je suis une thérapie mais ma thérapeute est en vacances alors je ne sais pas vers qui me tourner. Je me confie ici, dans l’espoir vain que quelqu’un pourra lire ces mots, comprendre, aider un peu, je ne sais pas. Je souffre et je me sens totalement ankylosée. Je n’ai plus faim, je me laisse clairement mourir sur mon lit dans l’espoir que le temps passe plus vite.

J’en veux à mon ami alors qu’il n’a rien fait. Je m’en veux à moi, terriblement, d’être comme ça. Je pleure pour rien, je souffre continuellement, je suis très seule ici et je commence à me dire que le bonheur n’est pas fait pour moi. Que je devrais accepter que je ne serai toujours que ça : la bonne amie à qui l’on confie tout mais qui n’existe pas en tant que femme dans le regard de l’autre.

Merci à ceux qui répondront, je l’espère vraiment. J’ai besoin d’aide.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 12 AOÛT 2020

Bonjour et bienvenue,
Dans votre écrit on sent bien votre souffrance, je ne saurai vous encourager à prendre rendez-vous avec un ou une thérapeute qui pourrait avec remonter sur le début de la mise en place du processus " pourquoi je dois être celle qui fait le bonheur de l'autre?"
C'est très certainement le point d'entrée d'une éventuelle thérapie.
Je reste à votre écoute.
Nelly Winter psychopraticienne en Maïeusthésie

Nelly WINTER Psy sur Ambès

258 réponses

301 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

13 AOÛT 2020

Bonjour,
Vous souffrez et cela inhibe votre mouvement "ankylosée". votre appétit "je n'ai plus faim"et vos pensées sont court-circuitées, vous ruminez toujours les mêmes pensées."épuisée, fatiguée, désespérée, seule".
Les personnes qui vous attirent sont belles et charismatiques cependant vous vous vivez comme leur ombre. Ce reflet en négatif de vous même évoque un manque à être qui se ravive à chaque absence de ce reflet .Il est important d’être soutenue par un thérapeute car cette blessure d'abandon remonte à votre toute petite enfance .Cette sensation de vide, ce bateau troué cette souffrance qui vous assaillent et qui se répètent témoignent d'une difficulté à être seule avec vous même , d'un manque d'estime de vous et de confiance en vous .Vous avez de grandes qualités d’écoute "la bonne amie à qui l'on confie tout" . La jeune femme de 23 ans que vous êtes voudrait être regardée comme une femme et c'est normal ! Pourquoi privilégiez des amis qui font de l'ombre quand on désire de la lumière ? Quels bénéfices vous apportent leur amitié qui génère autant de souffrance? Le bonheur est fait pour tous .Vous êtes une femme qui n'a pas encore eu l'expérience d'une vie amoureuse et vous pensez que cela vient de votre physique alors que vous n'avez pas pu encore faire cette rencontre trop occupée à écouter vos ami(e)s et à attendre qu'ils ou elles vous rappellent . Rendez-vous disponible à de nouvelles rencontres avec lesquelles vous pourrez entrer en relation et partager .
Continuez l'accompagnement avec votre thérapeute dès son retour cela ne peut que vous aider.

Prenez soin de vous
Psy-Veronique-Eyraud

Véronique Eyraud Psy sur Les Angles

322 réponses

324 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour madame. Voici une piste, pour réussir à vivre un amour "ici et maintenant". Chaque jour est une nouvelle chance. Une rencontre s'entretient. Quand le sentiment de solitude vous submerge c'est qu'il n'y a plus de place en vous pour un autre.

Reprendre la parole, c'est retrouver une place en soi, une place libre pour l'autre. Et tout redevient possible.

Bien à vous.

Cabinet S.RENARD Psy sur Paris

15 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour,
Certes il n'y a pas de remède miracle à votre situation. La dépendance affective est un état dont il n'est pas facile de se guérir, bien que ce ne soit pas une maladie. Par contre votre souffrance elle est bien réelle. Vous avez 23 ans, à cet age tout est permis, croyez-moi et déjà il vous faut restaurer votre estime de vous et votre confiance en vous.
Si vous voulez m'en parler, voyez mon site et prenez contact avec moi. Je ne remplacerais ni votre ami, ni votre thérapeute, mais peut-être en attendant son retour, vous aider à passer un mauvais cap.
Cordialement.
Alain MIGUEL

Alain MIGUEL Psy sur Avignon

410 réponses

239 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour,
votre souffrance est prégnante et intense. Je vous suggère ne pas rester ainsi.
Un syndrome d'attachement et une angoisse d'abandon sont visibles.
Nous pourrions voir cela ensemble, et faire en sorte de comprendre l'origine de ces effets.
Faire également votre profil émotionnel et votre profil d'attachement.

Enfin, un travail sur votre estime de soi, afin de vous permettre de rencontrer quelqu'un ou de vivre vos souhaits de relation.

Spécialite dans les relations de couple, écrivez moi ou appelez moi et nous en discuterons.
Bien cordialement,
Christian RICHOMME
Psy/Psychanalyste Jung
Paris - Uniquement en visio consultation

Christian Richomme Psy sur Paris

1711 réponses

821 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour, vous dites que vous ne vous imaginez pas avec cet ami mais vous avez besoin de beaucoup d'attention. Cherchez vous l'amour des autres en pensant que vous vous aimerez par leur regard? L'amour de soi est un travail de chaque jour, il est normal que depuis que votre psy est absente elle vous manque car elle vous accompagne pour vous aimer d'avantage et à être écouter. La dépendance affectif est souvent présenté pour les personnes ayant vécu des souffrances dans le passé. N'hésitez pas à écrire ou dessiner lorsque vous ressentez que le vase déborde en vous.
L'Atelier Évoluer la Vie-Alice BESSEAU

Alice Besseau Psy sur Couëron

200 réponses

92 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour,
Ce qui me vient, c'est que vous êtes dans l'attente, une attente extérieure qui vous remplirait.
Comment inverser la vapeur?
Je vous suggère fortement de commencer la méthode des "petits pas":
Chaque jour, un petit défi, qui vous rende fière de vous. Tous les défis sont source de fierté et enlèvent cette impression de vide intérieur.
Voici des exemples: "aujourd'hui je me cuisine des légumes, aujourd'hui je souris à mon voisin ma voisine, aujourd'hui je vais à la plage, aujourd'hui je téléphone à une cousine pour prendre de ses nouvelles, aujourd'hui j'invite deux personnes à l'apéritif, aujourd'hui je propose une marche à une copine, aujourd’hui je m'interdis de me lamenter, et je m'oblige à avoir de la gratitude pour tout ce que la vie m'a déjà donné, aujourd'hui je fais une petit méditation...
Vous avez compris le principe, je pense. C'est comme ça que vous allez sortir de cette dépendance affective, la thérapie est un soutien, mais sans mobiliser votre propre volonté et votre courage, vous pourrez végéter encore longtemps.
Bon courage, et bien cordialement (je suis spécialisée dans l'accompagnement de la dépendance affective, donc ma méthode est basée sur des résultats concrets)
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6327 réponses

3389 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour Brumeuse,
Je vois dans votre message beaucoup de culpabilité, culpabilité de ne pas être la "belle"... d'être uniquement une confidente, culpabilité de l'envier et de l'imaginer s'amuser.
Vous dites vouloir le bonheur des autres, c'est une bonne démarche, mais si vous pensiez plutôt au votre.
Le bonheur se trouve en soi, est il nécessaire de vous comparer si cruellement à toutes les autres filles?
Vous êtes une belle personne, vous avez bon cœur, sinon vous ne seriez pas là à vous confier ainsi et je vous rappelle que toutes les femmes sont belles, chacune à sa façon et vous avez de la beauté en vous. Il suffit de vous épanouir et vous rayonnerez, vous attirerez les autres comme un aimant, mais il faudra travailler sur vous avant tout.
Je propose la télé consultation, de ce fait pas de déplacement, ni de salle d'attente... surtout en ce moment, je reste à votre disposition,
Bonne continuation à vous

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10832 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

12 AOÛT 2020

Bonjour Brumeuse
Votre souffrance se lit clairement. La dépendance affective en est une mais je vois aussi la détresse de la solitude la blessure d’abandon et le rejet de votre image.

Votre thérapie doit beaucoup vous aider à avancer et je ne peux que vous encourager à poursuivre dans cette voie pour retrouver apaisement et sérénité.

Spécialisée en thérapie brève TCC je peux vous accompagner pendant que votre thérapeute est en congé. Je l’ai déjà fait pour d’autres patients sur ce site et cela les a soulagés de pouvoir poser leurs émotions et ressentis.
Ne restez pas seule
Bien à vous

Sandra Urbansky Psy sur Andrésy

330 réponses

247 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

11 AOÛT 2020

Bonjour,
Je peux vous conseiller quelques films où des personnes apparamment "invisibles" se mettent à être visibles :)
- Amélie Poulain
- La femme invisible
- Le journal de Bridget Jones
... Les connaissez-vous ?
Il y a des lectures également qui peuvent vous faire du bien en attendant de retrouver votre thérapeute ^^

Dominique Louvel Psy sur Quimper

546 réponses

433 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12650 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12650

questions

réponses 134400

réponses