Crise d’hyperphagie ? Boulimie ?

Réalisée par Ahrens · 14 sept. 2023 Troubles du comportement alimentaire

Bonjour. J’ai actuellement 20ans et je suis en surpoids depuis mes 15ans. J’essaye de faire attention à ce que je mange, de compter mes calories et de manger en faisant un déficit calorique. Ça a marché un moment, cependant maintenant il m’est impossible de manger normalement. Je pense à la nourriture tout le temps, je fais des crises où je me gave littéralement et par la suite je ne vais plus manger pendant plusieurs jours afin de limiter les dégâts..

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 15 SEPT. 2023

Bonjour,

Quels sentiments sont associés à vos crises de boulimie/hyperphagie ? Anxiété, ennui, tristesse, frustration, culpabilité ? Il y a de fortes chances que la nourriture soit pour vous un refuge ou une sorte de réconfort face à une souffrance psychologique. Faites une introspection lorsque vous ressentez le besoin de chercher de la nourriture. Pour vaincre la contrainte, vous devez résoudre ses causes. .

Vous devez aussi découvrir quelles circonstances génèrent des crises de boulimie. Peut-être que les excès se produisent en fonction du contexte. Par exemple : vous sautez des repas, mangez en regardant des films ou en faisant d'autres choses. Pour stopper une addiction, il faut se soustraire aux conditions propices à sa continuation.

La thérapie peut vous aider à évaluer votre routine et à localiser les scénarios qui déclenchent des compulsions, en répondant par des techniques appropriées de gestion émotionnelle et de changement de comportement. Pour les troubles de l'alimentation, j'utilise les approches de l'hypnose, de la TCC et de la PNL. Je me mantiens entièrement à disposition.

Bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

531 réponses

4860 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 SEPT. 2023

Bonjour,

Merci d'avoir partagé vos préoccupations concernant votre relation avec la nourriture et votre lutte contre le surpoids. Il est important de reconnaître que ces défis peuvent être complexes et qu'il est essentiel de les aborder avec compassion envers vous-même. Dans l'approche gestalt, nous cherchons à comprendre les comportements et les émotions qui sous-tendent ces situations. Voici quelques points à considérer :

Prenez conscience de vos émotions : Vous avez déjà identifié des comportements alimentaires qui vous préoccupent, comme les crises de suralimentation suivies de périodes de restriction. Il est essentiel d'explorer les émotions sous-jacentes à ces comportements. Quelles émotions ressentez-vous lorsque vous pensez à la nourriture ou que vous vous livrez à une crise ?

Explorez vos besoins émotionnels : Souvent, les comportements alimentaires dysfonctionnels sont liés à des besoins émotionnels non satisfaits. Essayez d'identifier les besoins émotionnels que vous cherchez à combler par la nourriture. Ces besoins pourraient être liés au stress, à l'anxiété, à la solitude, ou à d'autres émotions difficiles à gérer.

Pratiquez la pleine conscience alimentaire : La pleine conscience consiste à être attentif à vos sensations corporelles, à vos émotions et à vos pensées lorsque vous mangez. Elle peut vous aider à mieux comprendre vos signaux de faim et de satiété, ainsi que les émotions qui influencent vos choix alimentaires.

Cherchez un soutien professionnel : Les troubles alimentaires sont complexes et peuvent avoir des conséquences graves pour la santé. Consulter un professionnel de la santé mentale spécialisé dans les troubles de l'alimentation, comme un thérapeute ou un nutritionniste, peut être bénéfique. Ils peuvent vous aider à développer des stratégies pour gérer vos comportements alimentaires et vos émotions.

Pratiquez l'auto-compassion : Soyez bienveillant envers vous-même pendant cette période. Les troubles alimentaires sont souvent liés à des défis émotionnels, et il est important de ne pas vous juger trop durement. Vous méritez du soutien et de la compréhension.

L'approche gestalt encourage l'exploration de soi et la compréhension des besoins émotionnels qui sous-tendent nos comportements. En travaillant sur la prise de conscience de vos émotions et de vos besoins, ainsi qu'en cherchant un soutien professionnel si nécessaire, vous pouvez progresser vers une relation plus saine avec la nourriture et une meilleure compréhension de vous-même. Vous n'êtes pas seul dans cette lutte, et il existe des ressources pour vous aider à surmonter ces défis.

Anne-Carine
Émergence Coaching et Thérapie

Anne-Carine Guillaud Psy sur Monistrol-sur-Loire

16 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2023

Bonjour Ahrens,

Vous faites part de votre état d'extrême préoccupation, de surveillance pourrait-on dire, de votre alimentation.
Il semble s'être mis en place un cercle vicieux : lorsque vous cherchez à contrôler ce que vous mangez, calculant, comptant, (vous affamant ?), vous installez un mécanisme de lâcher-prise, revers de votre contrôle, et vous ouvrez alors les vannes, en vous "gavant". Puis à nouveau vous vous affamez... c'est sans fin : vous n'avez plus une minute de répit face à la nourriture !

Pourquoi ne pas essayer la thérapie de la relation (systémique et stratégique), qui permet de se faire accompagner de manière pratico-pratique, de reprendre la main sur ses angoisses alimentaires et, non pas de les contrôler (car elles reviendraient alors en force à un moment ou à un autre, vous en savez quelque chose), mais de les apprivoiser et de les surmonter. Oui, c'est possible, il suffit d'être stratégique !

Je demeure à votre disposition, n'hésitez pas à me contacter pour de plus amples explications au sujet de cette démarche.
Je vous souhaite bon courage - mais du courage, vous en faites déjà preuve à travers ce message qui marque le début du changement.

Bien cordialement,

Roxane BERNARD
Thérapie de la relation : individuelle, familiale, de couple
Psychopédagogie
En présentiel ou à distance par visio

Roxane Bernard Psy sur Bourges

49 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 SEPT. 2023

Bonjour
Ce que vous décrivez est un symptôme, c’est-à-dire une manifestation de l’inconscient. Que représente pour vous la nourriture ? Que représente pour vous le besoin de vous « remplir » ? Que représente pour vous le besoin irrépressible vous « gaver ». Vous gaver de quoi ? Que vous manque-t-il dans votre vie ? De quoi souffrez-vous? quel est ce vide que vous essayez de combler? Tout cela mérite d’être déplié en cours de thérapie. Vous y gagneriez, probablement en liberté, car ce qui vous fait souffrir est également ce manque de liberté par rapport aux impulsion que vous traversez. N’hésitez pas.

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 SEPT. 2023

Bonjour,

Il y a derrière ces problèmes alimentaires des émotions et autres pensées troublantes que vous tentez d’éviter en mangeant et en pensant à la nourriture.

Et malheureusement ce ne sont de simples conseils dont vous avez besoin, mais d’une bonne relation thérapeutique qui vous aidera à dépasser ces obsessions et les compulsions qui les accompagnent.

N’hésitez pas à trouver un-e thérapeute qui peut vous accompagner vers la guérison.

Je vous souhaite d’apprendre à réguler vos émotions et votre envie de manger.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4356 réponses

11953 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 SEPT. 2023

Il est important d'aller explorer à un niveau inconscient ce qui se passe pour vous et revisiter votre enfance, votre rapport avec la mère, le père... Bref un travail de fond est nécessaire. La TCC ne sera pas suffisante pour traiter l'origine du problème.

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5358 réponses

31243 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 SEPT. 2023

Bonjour Ahrens,

Oui ce que vous décrivez est tout à fait normal.
Nous sommes fait pour manger régulièrement tous les jours (et donc la privation engendre des compulsions "vengeance")
D'autres part, on sait maintenant aussi que certains troubles du comportement alimentaire sont addictifs ( comme l'indique un confrère) : c'est à dire qu'il y a une perte de contrôle du comportement.
A cela pas de panique car les addictions (dont les TCA) se soignent , d'autant que vous êtes jeune ! ( et le comportement pas encore trop ancré..)
Vous pouvez trouver de l'aide :
- auprès de groupes d'entraide gratuits de personnes ayant les mêmes difficultés ( cf site internet outremangeurs anonymes)
- d'un thérapeute que je vous conseillerais formé à l'approche addictologique des TCA ( dont je suis si besoin)

L'idéal, selon ma propre expérience,( j'ai eu moi même un TCA en 2011 pour lequel je suis rétablie) étant de faire les 2 (thérapie et groupe d'entraide)

Attention aux pro qui ne sont pas formés aux TCA et vous disent de "manger de tout" (je l'ai expérimenté avec catastrophisme ..) .
Ce n'est pas vous qui n'avez pas de volonté mais eux qui ne sont pas bien formés...!

Il est prouvé aujourd'hui que certains aliments sont très addictifs et déclenchent des compulsions ( sucre par exemple..., fast food..)
Il ne s'agit pas de se restreindre/priver mais de s'observer ( avec quels aliments et dans quelles situations compulsez vous..) et d'ajuster en fonction ...
Mais ne faites pas ça seul, on ne réfléchit bien qu' à plusieurs...
Je vous conseille au moins les outremangeurs anonymes si vous avez peu de moyens...
Et me tiens à votre disposition si besoin,

Sylvie bel
Addictologie et troubles du comportement alimentaire

Sylvie Bel Psy sur Saintes

23 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2023

Bonjour Ahrens
Pour retrouver un rapport sain à l'alimentation il faut enquêter sur ce comportement adaptatif dont vous n'êtes pas coupable: "vous mangez beaucoup par moment comment pour quoi?" et soigner la première blessure émotionnelle que vous avez depuis que vous êtes petite et qui saigne encore aujourd'hui en vous "forçant" à adopter un comportement boulimique... Une fois cette (ou ces) blessure nettoyées, aseptisées, la cicatrisation reprendra son cours et naturellement vous retrouverez un comportement alimentaire sain définitivement.
Mme Dominique Armandine GRAF-LAPEYRE
psychologue clinicienne diplômée d'état
thérapeute en cicatrisation des blessures émotionnelles
consultation en visio et / ou présentiel

Dominique GRAF - LAPEYRE Psy sur Castries

282 réponses

547 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2023

Bonjour Ahréns,

Voici quelques pistes qui pourraient vous aider à améliorer votre relation avec l'alimentation de manière plus saine et durable:

- Consulter un professionnel de santé (diététicien, psychologue spécialisé) pour comprendre vos problématiques et obtenir un accompagnement personnalisé.

- Apprendre à écouter vos signaux de faim et de satiété plutôt que de vous focaliser sur les calories. Mangez lentement.

- Ne bannir aucun aliment, mais privilégiez ceux qui vous nourrissent réellement (légumes, protéines).

- Trouvez d'autres occupations que manger quand vous vous sentez anxieux ou ennuyé.

- Acceptez votre corps tel qu'il est. L'amour propre est la meilleure motivation pour prendre soin de soi.

- Notez comment vous vous sentez physiquement et psychologiquement quand vous mangez de façon équilibrée.

- Ciblez une perte de poids progressive et durable, sans vous punir si vous faites une "erreur".

- Entourez-vous de personnes bienveillantes qui vous apprécient tel/le que vous êtes.

Lâchez prise sur le contrôle, apaisez-vous. La transformation viendra naturellement avec le temps si vous vous acceptez.

Ayez confiance en vous !

Thalia Inna
Praticienne en psychologie /hypnose /EMDR
En teleconsultation et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

938 réponses

1109 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Voir plus de psy spécialisés en Troubles du comportement alimentaire

Autres questions sur Troubles du comportement alimentaire

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses