Crises de panique, angoisses existentielles, déréalisation

Réalisée par Erreip25 · 8 oct. 2018 Crise de panique

Bonjour/Bonsoir

Je me présente, Pierre, 25 ans.

Je me permets de poser une question pour un problème qui dure depuis un moment !

Suite à une mauvaise réaction au cannabis (je ne suis pas consommateur régulier du tout !), j'ai vécu un épisode de dépersonnalisation/déréalisation qui m'avait paru être interminable !

Néanmoins, la vie suivant son cours, ces sensations se sont estompées... Mais il me reste quelques stigmates assez difficiles à vivre :
- Crises de panique dans des situations assez particulière (ressemblant un peu à de la claustrophobie... Quand je suis assis sans avoir la possibilité de sortir, et avec des gens autour : salle de cours, cinéma, avion...)
- Situation de danger permanent : Dès que j'ai l'esprit libre (cela ne m'arrive pas quand je suis occupé, j'ai déjà quelques clés !), impression que je vais mourir/disparaître/halluciner d'ici quelques secondes, et c'est vraiment intenable (pas toujours associé aux crises de panique, c'est vraiment un questionnement permanent)
- Angoisses existentielles, surtout liées au concept de réalité... C'est le propre de l'Homme de se questionner, mais quand c'est en permanence, ça devient réellement intenable...

Quelques détails aussi, qui pourraient peut-être jouer :
- Je suis depuis jeune classé comme "surdoué" (je n'apprécie pas ce terme, mais je suppose qu'il joue énormément en psychologie ! Et il pourrait avoir un impact sur ce raisonnement implacable sur la réalité)
- Je passe énormément de temps sur les jeux vidéos (j'ai vite fait le lien "déconnexion avec la réalité / univers virtuels", mais je n'ai jamais l'impression d'avoir confondu ou quoi que ce soit... Je sais que je joue, je m'occupe, et c'est un peu mon refuge)
- Je vis encore dans mes parents, donc l'esprit encore moins occupé que si je devais faire les courses, cuisiner etc. Cela peut jouer aussi je suppose !

J'ai toujours été renfermé, réfléchi... Mais pas au point où ça soit invivable comme cela. Quelles seraient vos solutions? (J'avais déjà essayé l'EMDR, sans réussite, une psychologue que je vois aujourd'hui me le re-propose à nouveau... Mais je me demande si une TCC ne serait pas plus efficace... Cela ressemble plus à un "problème de la pensée" qu'à un trouble de stress post-traumatique... J'ai l'impression d'avoir dépassé cette mauvaise expérience aujourd'hui !).

Merci d'avance.

Cordialement.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 8 OCT. 2018

Bonjour,

La réaction d'un bad trip peut amener cette confusion, cette dépersonnalisation, mais si cela dure dans le temps, cela réveille d'autres peurs déjà présentes...

Vous dites avoir essayé l'EMDR sans efficacité, cela est quasiment impossible...
Si c'est le cas, le thérapeute n'a pas su le mettre en place.
Beaucoup de personne pense que l'EMDR se pratique uniquement dans un balayage alternatif des yeux, mais c'est loin de n'être que ça...

Une TCC sans autre technique me semble pas suffisante.
Je pense qu'une thérapie dite "intégrative" serait plus efficace.
N'hésitez pas à regarder mon profil.

Pour aller à la source de vos angoisses existentielles, l'hypnothérapie intégrative est je pense la meilleure approche.

Après tout dépend du praticien !

Bonne chance dans vos recherches.

Nathalie FOLLMANN - Hypnothérapeute clinique à CLICHY

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5333 réponses

30801 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

9 OCT. 2018

Bonjour,

Tout comme Mme Verstraeten, je remarque que vous ne signalez rien de votre vie personnelle, de vos relations avec autrui, comme si tout finalement était auto-centré. Vos questionnements, votre espace de vie entre jeux vidéos et cocon familial. Au point que je ne saisis guère si ce sont vos inquiétudes par rapport à ce qui se passe à l′extérieur qui vous cantonnent au huis-clos, ou si c′est la vie en vase clos qui vous empêche de franchir le seuil de la porte. Auquel cas, un décentrage sur le plan social, serait déjà une manière de vivre plus...plutôt que de trop penser.
Cela doit il passer par des activités sportives, artistiques, du bénévolat, des voyages.... ? ne vous connaissant pas, je ne saurais répondre de manière précise, mais ce sont des pistes.

Quant au choix thérapeutique, vous le dites vous-même, ce n′est pas de l′ordre du trauma, et donc l′option EMDR ne serait pas la plus adaptée..... mais en discuter quand même avec votre psy.

Une thérapie verbale, en face à face, permettrait de libérer le trop plein de pensées (de paroles) que vous semblez vivre, de poser vos questionnements existentiels.... là encore, à voir ?

En tout cas, voyez les approches possibles dans votre région, car n′ayant pas pour ma part, connaissance d′une seule et unique méthode miracle qui réunirait à elle seule toutes les autres.

Cordialement à vous

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2270 réponses

6746 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2018

Bonjour Pierre,

Le trait le plus "visible" chez une personne ayant un QI le situant du coté des surdoués est l'hypersensibilité (associée aux questionnement existentiels et aux difficultés d'accepter certaines réalités vécues comme "douloureuses" : sa différence, l'injustice, etc...).
D'où l'attrait pour tout ce qui peut éloigner la personne de la confrontation avec ces réalités, dont l'isolement et les addictions diverses : heureusement, vous n'êtes pas devenus addict aux drogues..., mais vous semblez l'être aux jeux vidéo (vois écrivez passer "énormément" de temps avec ça).

A 25 ans... il est temps d'envisager de sortir de ce "dans mes parents" touchant et "parlant" à votre insu : je ne crois pas que le EMDR vous serait utile, mais une thérapie psychodynamique (d'inspiration analytique) poussée, oui, comme déjà recommandé par mes collègues.
Les TCC soignent bien des angoisses ponctuelles de type phobique... mais pas forcement une angoisse existentielle et des angoisses profondes de séparation...

Bon courage pour sortir petit à petit de votre "coquille"/cocon pour prendre votre envol et vivre pleinement et sans peurs votre vie de jeune homme !
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4266 réponses

11728 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2018

Bonjour Pierre,

Vous êtes réfléchi et vous avez la capacité de penser ce qui vous arrive en effet. Peut-être pensez-vous "trop" tout simplement, peut-être passez vous votre temps à vous observer et à vous comprendre, ce qui à force, peut aussi devenir anxiogène.

Vous avez vécu un moment de déréalisation sous cannabis et sans doute vivez-vous depuis dans l'anxiété (voire l'angoisse) de perdre à nouveau le contrôle?

Un petit lapsus d'écriture est néanmoins révélateur dans votre post: vous dites vivre "dans" vos parents, c'est à dire que vous vivez donc encore dans le cocon protecteur de votre famille et que vous n'êtes pas encore autonome, indépendant, alors qu'à votre âge vous pourriez l'être... Vous ne mentionnez d'ailleurs pas votre activité professionnel ou vos études, juste les jeux vidéos...

Comme vous l'indique un collègue, il vous appartient de faire le choix d'une thérapie. Tout comme lui, j'attire votre attention sur la psychanalyse qui pourrait vous aider - au moins sous sa forme psychothérapique en face à face.

Bonne chance à vous,
Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Fabienne Verstraeten Psy sur Marseille

965 réponses

3930 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2018

Bonjour Pierre,
Merci de votre exposé de la situation, je peux envisager de comprendre votre propos et vos difficulté vis-à-vis du réel, votre façon de vous en protéger par le "refuge" dans le jeu vidéo ... j'ai connu une enfant qui refusait à ses parents de regarder le journal télévisé tellement cette réalité la traumatisait, il s'est trouvé qu'elle était également HP.
Que faire pour en sortir ? Effectivement les TCC peuvent vous apporter une solution, mais le facteur le plus important dans la cure c'est le patient et la relation au praticien.
Il n'est de solution "efficace" que dans celle que vous aurez librement choisie et qui vous conviendra, dans laquelle vous vous investirez pleinement.
Pour y avoir été soumis et la pratiquer, je peux vous dire que la psychanalyse n'a rien de désuet et peut répondre à vos attentes. Si vous souhaitez retrouver votre liberté intellectuelle et affective dans un dialogue constructif, elle peut être une solution.
A votre écoute.

Anonyme-265309 Psy sur Vienne

438 réponses

690 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

8 OCT. 2018

Bonjour Pierre,

Vous dites êtres bilantés HP depuis l'enfance.
Sachez que ce genre de bilan est une photographie à un moment donné d'un travail cognitif essentiellement axé sur du verbo-linguistique et du logico-mathématique.

Et après?????

Vous constatez que votre mode de fonctionnement diffère du plus grand nombre et je vous répondrais qu'en effet vous représentez 2 à 3% d'une population testée et que cela entraîne votre singularité.
L'importance du suivi après bilan par un professionnel compétent dans ce domaine est une priorité qui est souvent et malheureusement négligée.
Le test n'est qu'un début dans un processus d'apprentissage global.

Les jeux vidéos vous permettent de canaliser vos pensées car votre esprit est foisonnant et donc perturbant et éreintant. Est-ce bien cela dont il s'agit.

A vous lire.
P castello

CASTELLO Philippe Psy sur Avignon

70 réponses

208 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Crise de panique

Voir plus de psy spécialisés en Crise de panique

Autres questions sur Crise de panique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16100

psychologues

questions 12700

questions

réponses 134750

réponses