Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Difficulté scolaire, que faire?

Réalisée par Sanaa le 30 déc. 2016 18 réponses  · Aide psychologique

Bonsoir,

Je suis désespérée, triste, et surtout inquiète sur la scolarité de ma fille.

En 6ème aujourd'hui, elle a beaucoup de difficultés à l'écrit. Elle a toujours eu ce problème de compréhension de consignes. Un manque cruel de vocabulaire qui pose problème pour rédiger. Souvent, c'est du charabia. Pourtant, elle a toujours eu mon soutien, elle écoute mes conseils.


En la rassurant, elle s'améliore de plus en plus mais elle n'est pas autonome. Il faut sans cesse la rappeler à ses devoirs. C'est vrai qu'elle pleure facilement, elle a peur de se tromper, peur de l'échec. Mais en discutant, elle comprend que je l'encourage et qu'elle peut se tromper pour apprendre.

J'ai l'impression de "l'handicaper" c'est-à-dire il faut sans cesse lui dire tout. Ce qu'il faut ou ne pas faire. Pourtant, elle sait bien qu'elle doit prendre elle-même des initiatives pour éviter que je sois derrière elle...


Aujourd'hui, certes elle fait partie de bons élèves (satisfaisant) au 1er trimestre. Mais je l'explique par ses notes des devoirs maisons qui remonte ses évaluations en classe. Je ne lui soumets jamais les réponses et ça prend beaucoup de temps parce que je veux qu'elle comprenne. Ainsi, elle sera prête à ses contrôles.


En CP, elle a eu beaucoup de difficultés à lire à déchiffrer des syllabes, des inversions de lettres, ajouts de mots, lenteur dans la lecture... Même si elle a été suivi 2 petites années par une orthophoniste, jamais il a été question de dyslexie. Même s'il y a d'autres marqueurs que l'inversion des lettres b d et d b, pour diagnostiquer la dyslexie, alors qu'est ce que c'est???


Le problème de "manque de confiance en soi" revenait souvent. Je l'ai souvent entendu et ça me fatigue de l’entendre par des professionnels parce que nous restons ma fille et moi dans le flou. Alors, aujourd'hui, je me pose la question:

Y a t'il un trouble quelconque dans son apprentissage, quel est-il? Si non comment peut-on expliquer ses difficultés ?


Loin de faire une comparaison, J'ai 2 autres enfants plus jeunes qui sont très brillants. Mes enfants ne manque pas d'amour, vivent dans une atmosphère familiale saine. Ils voyagent, font du sport. Ils sont entourés de livres, vont souvent à la médiathèque.... Je reste inquiète parce que je trouve beaucoup de pression dans son école. J'avoue qu'il prenne volontiers des élèves en difficultés mais pas la mienne.


Bien évidemment, il voit bien qu'elle a de l'aide à la maison. J'ai l'impression d'induire en erreur l'école qui ne voit réellement pas "son trouble". Sauf pour les diagnostics bilans de début d'année en français et maths 10 et 7,5 sur 20.

Réellement, j'investis raisonnablement dans leurs éducations et je les stimule. Sauf que j'observe chez ma fille un blocage, elle claque trop souvent ses doigts et ses genoux, ses mains se recroquevillent contre ses joues.


Je vous remercie de m'éclairer parce que des actions il y en a eu.

enfants , confiance

Meilleure réponse

Bonjour Saana.

Effectivement vous ne nous décrivez pas une petite fille pleine de confiance. A-t-elle un trouble de l'apprentissage, un blocage psychologique ou les deux ? Nous ne sommes pas en mesure de vous répondre. Il faut faire un bilan orthophonique dans un premier temps, parlez en avec votre médecin traitant. Ensuite, s'il le faut, voyez un pédopsychiatre qui saura vous orienter pour la suite d'une éventuelle prise en charge psychologique.
Cordialement.

Catherine Vidal, psychologue clinicienne.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour .
L'image que j'ai de votre enfant est d'une petite fille qui n'a pas une grande confiance en elle et elle parait manquer d'estime pour elle. Peut être qu'elle souffre trouble de l'apprentissage (un dys), un blocage psychologique ou les deux ? Ici est difficile de vous répondre sans l'avoir vue donc il est vraiment difficile de vous donner une réponse adaptée.je pense qu'il serait sage de faire un bilan orthophonique dans un premier temps. Ensuite, s'il le faut, voyez un pédopsychiatre qui saura vous orienter pour la suite d'une éventuelle prise en charge psychologique. Je travaille avec des enfants et je recommande souvent ce parcours avant de commencer toute thérapie avec des enfants!
N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez besoin de conseilles ou d'adresses ou demandez à votre médecin de famille de vous adresser vers un pedopsy de sa connaissance.
Bien à vous
Livia Clara-Vilnat
praticienne en psychologie clinique (enfants ados)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 FÉVR. 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4078 J'aime

Bonjour .
L'image que j'ai de votre enfant est d'une petite fille qui n'a pas une grande confiance en elle et elle parait manquer d'estime pour elle. Peut être qu'elle souffre trouble de l'apprentissage (un dys), un blocage psychologique ou les deux ? Ici est difficile de vous répondre sans l'avoir vue donc il est vraiment difficile de vous donner une réponse adaptée.je pense qu'il serait sage de faire un bilan orthophonique dans un premier temps. Ensuite, s'il le faut, voyez un pédopsychiatre qui saura vous orienter pour la suite d'une éventuelle prise en charge psychologique. Je travaille avec des enfants et je recommande souvent ce parcours avant de commencer toute thérapie avec des enfants!
N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez besoin de conseilles ou d'adresses ou demandez à votre médecin de famille de vous adresser vers un pedopsy de sa connaissance.
bien à vous
Livia Clara-Vilnat
praticienne en psychologie clinique (enfants ados)

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 FÉVR. 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4078 J'aime

Bonjour Saana,
En lisant votre mail, il se peut en effet que ces difficultés chez votre fille relèvent d'un problème "Dys"? Cependant on ne peut pas vous donner plus de détails sans l'avoir écouté.Qu'est ce que son médecin traitant vous dit? Faire un bilan avec un psy pourrait vous éclairer, car il est impossible vous donner une réponse certaine ici.
Quand vous dites "pourtant elle sait bien qu'elle...", Non elle ne le sait pas, car cela la dépasse, et la fait souffrir. LES ENFANTS veulent plaire aux parents, ne veulent pas les décevoir et disent OUI, etc.
Vous dites qu'elle n'est pas autonome, mais au collège, les choses changent, cela n'a plus rien a voir avec le primaire, les enfants sont un peu perdus, ont besoin d'un temps d'adaptation.
L'autonomie peut aussi avoir un lien avec trop d'autorité, par exemple chez les enfants plus sensibles, un prof trop autoritaire va plutôt bloquer l'enfant. Car l'enfant est intimidé, a peur de faire sans demander, sans avoir l'ordre, l'accord du prof et deviennent plus dépendants que autonomes. Peut être en parler à l'école pourrait aider votre fille. D'autre part tout ceci entraine chez votre fille un manque de confiance en elle, et "des peurs" qu'il faut être attentive.

cordialement

Isabelle Silva, Psychologue Clinicienne

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2017

Logo Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne

432 réponses

2351 J'aime

Bonjour madame
face à ces difficultés ne croyez vous pas qu'il est temps de consulter pour votre fille, pas seulement pour ses symptomes mais pour elle même?
Cordialement
Isabelle Thomas
Psychologue psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

3 JANV. 2017

Logo Isabelle Thomas Isabelle Thomas

665 réponses

2515 J'aime

Bonjour Madame,
Je rejoins la majorité des propos écrits par mes confrères et consoeurs.
J'aurai tendance à penser que votre fille a un dys-fonctionnement qui n'a pas été reconnu à ce jour, peut-être masquant par ailleurs, des capacités intellectuelles au-dessus de la moyenne.
Ce qui me laisse à penser cette hypothèse est que ses deux frères et/ou soeurs sont "brillants" suivant vos dires.
Beaucoup d'éléments de votre écrit révèlent également une conjugaison de traits de personnalité inhérents aux enfants précoces.
Je vous invite de toutes les manières à consulter un pédopsychiatre de votre région avec une sensibilité aux enfants précoces.
En attendant, je vous souhaite une bonne continuation. Mère attentive et attentionnée, vous allez trouver la solution.
Bien à vous.
Vous allez peut-être être particulièrement surprise des résultats de votre enfant.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JANV. 2017

Logo Annie LEJEUNE Annie LEJEUNE

10 réponses

21 J'aime

Bonjour Madame,

Je comprends que vous preniez très à coeur les études de votre fille qui est en sixième. Il me semble qu'il y a plusieurs éléments dans votre texte, que ce soit à votre niveau, une angoisse qui ne cesse de monter avec la possibilité que votre fille échoue dans ses études et au niveau de votre fille diverses manifestations. sans rentrer dans les détails de votre texte, je m'interroge sur la place du papa dans l'éducation de ses enfants et le soutien qu'il vous apporte dans cette situation?

Ce que je vous conseille pour ne pas perdre de temps, c'est tout d'abord de prendre rdv avec le professeur principal de votre fille et de lui exposer vos inquiétudes vis-à-vis de son apprentissage ainsi que vos inquiétudes de mère, entendre ce qu'il a à vous dire et de voir ce que vous pouvez mettre en place conjointement avec l'école. Si vous pensez que ce professeur ne répond pas à vos attentes alors s'offre à vous deux possibilités : la première c'est de consulter un pédopsychiatre en ville, vous devrez avancer les frais puis vous serez remboursée par la SS ou bien de prendre rendez-vous avec un CMPP (Centre Médico psycho Pédagogique) dans lequel vous aurez accès gratuitement à un pédopsychiatre, psychologue, orthophoniste, psychomotricien, pédagogue etc.
Puisque vous vous questionnez de savoir si votre enfant souffre d'un trouble de l'apprentissage, je vous informe que seul le pédopsychiatre est habilité à poser le diagnostic puisque c'est un médecin. S'il y a un trouble quel conque il vous sera alors proposé une thérapie avec un psy (psychiatre, psychologue etc. ou bien de la rééducation avec l'orthophoniste, psychomot etc. ou bien un travail pédagogique lorsque cela s'avère nécessaire.
L'avantage de consulter un pédopsychiatre en ville c'est que vous aurez très rapidement un rdv et qu'il pourra vous proposer un plan d'action comme de la psychométrie chez un psychologue pour faire des tests à votre enfant QI, Rosarch, etc.., une évaluation médicale (neurologue et autres spécialités), orthophoniste, psychomot etc., l'avantage du CMPP c'est que l'on a tout sur place et l'enfant est testé par les différents professionnels que j'ai énoncé, c'est un travail d'équipe pas inintéressant Mais le gros inconvénient c'est les délais d'attente qui sont parfois très très long.
Maintenant, il existe d'autres professionnels comme les psychologues ou psychanalystes (dont certains sont parfois psychiatres ou pédopsychiatres) qui peuvent évidement vous recevoir pour entendre votre parole avec celle de votre fille et même si nous connaissons et suivons des enfants présentants des troubles de l'apprentissage nous ne sommes pas habilité légalement à en poser un diagnostic, qui lui est médical je le rappelle.
L'intérêt du diagnostic c'est qu'il permet par la suite d'une part et cela n'engage que moi, que lorsque des enfants sont en difficultés à l'école, si un diagnostic est posé les professeurs se sentent rassurés et laissent l'enfant plus tranquille au-lieu de le stigmatiser, et d'autre part cela permet de faire les fameux dossiers que l'éducation nationale propose, comme le projet d'accueil personnalisé, les polycopiés des cours pour les enfants dysgraphiques, et les dossiers MDPH pour ceux qui veulent se faire financer un ordinateur par exemple.
Mais surtout, cela permet d'envisager différemment les troubles de son enfants, d'être rassurés car la PLUPART du temps une psychothérapie s'avère efficace ou bien des séances d'orthophonie ou bien de psychomot etc.
Je comprends que cela soit inquiétant et c'est tout à votre honneur de vous occuper de votre enfant, agissez, afin d'éviter que votre relation mère-enfant ne se détériore.
Cette petite fille a certainement énormément de qualités qui vont se manifester et se développer.
Je vous souhaite de vous faire aider efficacement, de retrouver la sérénité dont vous avez toutes les deux surement besoin et de profiter pleinement de votre relation avec votre fille.

Cordialement,

R.PERINETTI

Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JANV. 2017

Logo Rodrigo Perinetti Rodrigo Perinetti

245 réponses

1482 J'aime

Bonjour Madame,

Ne vous inquiétez pas autant sur votre part de responsabilités ou d'erreurs.que vous vous attribuez à vous-même. Dans le contexte que vous décrivez, cela ne fera que cristalliser la problématique scolaire de votre fille. Ne soyez pas aussi dure avec vous-même, être mère est une rude tâche et le parcours n'est pas linéaire. Vous auriez tout à gagner d'entreprendre une psychothérapie pour vous-même. Quelque chose qui ne serait qu'à vous. Pour votre fille, il est important que vous consultiez un Psychologue clinicien qui puisse diagnostiquer des difficultés telles que dyslexie ou autre.

Avec un bilan écrit, vous pourrez allez voir professeurs et administration du collège pour exiger qu'ils en tiennent dans leurs appréciations et leur organisation. La dyslexie est reconnue dans le système scolaire, les enfants doivent avoir un aménagement du temps scolaire.
Mais vous devez pouvoir présenter un diagnostic fiable : pédopsychiatre, bilan psychologique effectué par psychologue clinicien. Au-delà de cet aspect lié au collège qui est très important, votre fille a besoin d'une prise en charge psychothérapeutique. Ce qui vous déchargera et vous libérera.
Et n'oubliez pas que le père peut aussi prendre en charge les difficultés de votre fille.

Maria Cardoso
Psychologue clinicienne-Psychothérapeute

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JANV. 2017

Logo Maria CARDOSO Maria CARDOSO

24 réponses

236 J'aime

Bonjour
Je reçois beaucoup d'enfants avec des problématiques plus ou moins similaires.
Votre fille ayant passé un bilan orthophonique et ayant été suivie et continuant à avoir des difficultés à probablement développé une stratégie de compensation de ses difficultés d'apprentissage, ce qui masque ses troubles et fausse les résultats aux bilans classiques.
Ces enfants plus les classent avancent , plus l'essoufflement se fait ressentir car à un moment leurs efforts de compensatiin ne suffisent plus.
Ce so't souvent des enfants avec une aptitude intellectuelle au dessus de la moyenne.
Maintenant ne connaissant pas plus de la situation que vous décrivez je ne peux rien affirmer à part une hypothèse en comparaison des situations que je vois quotidiennement.
Le plus rapide etble plus efficace cpserait de faire passer à votre fille un bilan neuropsychologique complet afin de comprendre son fonctionnement cognitif, ses forces et faiblesses et s'il y a lieu détecter les difficultés d'apprentissage.
Je reste à votre disposition
cordialelent

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JANV. 2017

Logo Valérie  Karpik Valérie Karpik

17 réponses

54 J'aime

Bonjour,
Comme les collègues, je vous conseille un bilan chez un psychologue et éventuellement une orthophoniste pour mieux comprendre son fonctionnement.

Bonne journée,

Isabelle Bazin

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

1 JANV. 2017

Logo Bazin Isabelle Bazin Isabelle

55 réponses

116 J'aime

Bonjour,
La situation que vous décrivez pour votre fille montre que votre fille présente probablement des pb d'apprentissage qui peuvent être liés soit à un Trouble non détecté pour le moment; ou bien à un pb d'adaptation à ce nouveau cadre scolaire du collège qui est très différent de l'école élémentaire et demande des capacités d'adaptation et d'autonomie nouvelle pour votre fille; ou bien d'un blocage psychologique qui serait à décrypter.
Des consultations Psy à visées evaluatives et diagnostiques me semblent déjà le plus important avant d'entamer une Thérapie et traitements. Pour bien traiter votre fille, il faut déjà pouvoir savoir ce qu'elle présente comme Trouble ou pas.
Restant à votre disposition pour avis, Consultation, Thérapie.
S.Garnero Dr Psychologie Clinique, Thérapeute, Consultant expert en ligne ESanté

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2016

Logo GARNERO Sebastien GARNERO Sebastien

163 réponses

660 J'aime

Madame,
Je rajouterais que j'ai l'impression que votre notion de bien faire peut créer une pression chez votre fille.

Vos 2 autres enfant sont brillants dites vous, et n'ont pas besoin de votre aide.

Il est fort possible que votre fille le ressente depuis fort longtemps ce qui crée une tension chez votre fille qui peut devenir bloquant pour elle.

Chaque enfant n'a pas les mêmes capacités et certains ont des difficultés non pas d'apprentissage, car vous dites qu'elle fait partie des bons élèves, mais une difficulté à suivre un cadre scolaire uniformisé.

Certains enfants ont d'autres atouts qu'ils ne peuvent développer et créé une tension de blocage chez l'enfant surtout quand il sent qu'il n'est pas conforme à ce que l'on attend de lui...

Encore une fois choisissez le bon thérapeute.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2016

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2041 réponses

9111 J'aime

On vous propose de faire un bilan orthophoniste pour votre fille alors que vous dites clairement:

"Même si elle a été suivi 2 petites années par une orthophoniste, jamais il a été question de dyslexie"

Ce type de blocage peut se solutionner rapidement dans une thérapie adaptée comme je vous l'ai précisé dans mon message initial.

Les tics nerveux révèlent toujours une tension sous-jacente.

Restant à votre disposition

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2016

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2041 réponses

9111 J'aime

Bonjour,
Vous devriez prendre contact avec le ou la Conseiller (ère) d'Orientation Psychologue de votre collège ainsi que le CPE avec votre fille qui vous aiderons,
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2016

Logo Jean-Yves Flament Jean-Yves Flament

147 réponses

604 J'aime

Bonjour,
Un seul conseil : orthophoniste il pourra determiner et normalement vous aider a résoudre le problème. il saura également si il faut en parallèle voir un psychologue ou pas.
Bien cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2016

Logo Dr. Cirine SAID Dr. Cirine SAID

42 réponses

339 J'aime

ERREUR : Il est possible (et non impossible...)
Désolée

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2016

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2041 réponses

9111 J'aime

Erreur dans mon texte. Il faut lire "il est possible" que certaines séances chez un thérapeute soit bénéfique.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2016

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2041 réponses

9111 J'aime

Madame,
Si votre fille a un blocage d'apprentissage, il est déjà important de décoder lequel ?

S'il s'agit d'un blocage psychologique pour x raisons avec des tics comme vous les énumérez il est impossible que quelques séances chez un thérapeute pourrait être bénéfique.

Je vous conseille l'hypnothérapie clinique que je pratique.

N'hésitez pas à regarder mon profil et ma pratique en cliquant sur mon nom.

Restant à votre disposition

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

30 DÉC. 2016

Logo Nathalie FOLLMANN Nathalie FOLLMANN

2041 réponses

9111 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Difficultés scolaire pour mon fils, je suis perdue

2 réponses, dernière réponse le 08 Avril 2018

Harcèlement scolaire et phobies scolaires

12 réponses, dernière réponse le 13 Septembre 2016

Difficultés à faire son deuil

6 réponses, dernière réponse le 23 Septembre 2013

Comment comprendre les difficultés de ma fille ?

5 réponses, dernière réponse le 22 Mars 2018

Difficultés défauts professionnelles

4 réponses, dernière réponse le 19 Septembre 2018

Difficulté dans les relations sociales

3 réponses, dernière réponse le 16 Septembre 2018

Famille recomposée : difficultés avec un enfant

4 réponses, dernière réponse le 13 Février 2017

PSY scolaire sans autorisation parentale

1 réponse, dernière réponse le 01 Avril 2019