Psychologue.net
Psychologue.net
Sur Google Play Sur la App Store

Enfant de 4 ans violent

Réalisée par marion le 13 sept. 2017 8 réponses  · Psychologie enfant

L'institutrice de notre fils de 4 ans nous dit que depuis la rentrée il est violent. Au point où tous les jours des parents se plaignent car leur enfant ne veut plus retourner à l'école par peur de notre fils !

Il frappe, il donne des coup de pieds et étrangle ses copains/copines de classe.

L'institutrice l'a bien recadré en classe et il s'est calmé, mais il reste violent dans la cours. C'est l'institutrice qui utilise les mots "violent", elle dit qu'il met la terreur dans la classe. Il va finir par ne plus avoir d'amis, car ils ont peur.

C'est un peu le choc pour nous, je ne reconnais pas notre fils. Je connais mon fils calme et doux. Je suis plutôt du style à lui répété qu'il doit se défendre et que lui aussi peut décider avec les copains. Je ne me suis p-e pas bien fait comprendre.

MAis cela me tracasse bcp car c'est un signe qu'il y a quelque chose chez lui qui ne va pas, il a qqch qui ne sait pas exprimer ou un manque de qqch je ne sais pas???

Il à 4 ans, il est fils unique et nous sommes des parents très dévoués pour lui. ( peut etre trop? ) Nous sommes plutôt pour la bienveillance, l'écoute et le respect de ses besoins. A mon avis trop...

MAis j'ai l'impression que le problème est qu'il ne peut pas assez se "rebeller" à la maison. Je fonctionne avec bcp de routines. Je dirais que c'est bcp comme ca que je tiens le cadre à la maison.

Je me demande si je ne suis pas trop a son écoute?

Nous sommes des personnes très calmes à la maison, il y a très peu de disputes, il vit vraiment ds un milieu un peu protégé mais où il n'y a pas d'autres enfants. Il n'a pas l'habitude du partager je suppose aussi.

il a de la colère en lui et il l'exprime à l'école. Et c'est leur système, il vont "éteindre" sa colère en le recadrant, mais moi j'aimerais savoir pourquoi il est comme ca? D'où vient cette colére, cette agressivité? Comment on peut faire pour qu'un enfant l'exprime sans faire du mal ? Me voilà perdue.

Je ne sais pas si c'est grave? Si ca dur, après cb de tps faut-il consulter un psychologue pour enfant? Est ce que tous les enfants passent par des phases comme ca?

Je suis vraiment étonnée c'est vraiment un gamin tout calme normalement. Je m'attendais à avoir des problèmes qu'il ne sache pas se défendre plutôt. Mais là, en plus, ce n'est pas de la défense, il est vraiment violent sans raison. Au point d'étrangler ses copains. c'est qd même grave. Je me demande même d'où il sort cette idée.

Je me demande si les vacances n'ont pas été trop calme, il a repri l'ecole, il est tout content. Par rapport à l'année passée il s'affirme, il réclame pour aller à l'école. Je le sens bien avec l'école depuis la rentrée, d'où mon étonnement de cette violence. J'avais bien remarqué que certain jour il était de mauvaise humeur en revenant de l'école. J'avais mi ça sur le compte de la fatigue.

Il a peut etre un trop plein d'energie à donner qu'il ne sait pas exprimer? un besoin d'étre mieux cadré? Il va recommencer les cours de piscine et je me demande si je ne vais pas lui trouver une activité où il peut se défouler et s'exprimer encore plus.

Son pére n'est pas vraiment pour qu'il consulte un psy, il prend ça à la légère, moi ça me tracasse bcp.

Merci.

enfants

Meilleure réponse

Bonjour Madame

Votre enfant exprime une agressivité envers les autres enfants qui semble importante aux yeux de sa maîtresse. Est ce que c'est normal qu'un enfant soit agressif ? La réponse est oui. Maintenant, il est à un âge où l'on doit apprendre à gérer son afflux pulsionnel. Il semble dépassé et l'agressivité comme moyen d'expression pour communiquer avec les autres enfants. Vous interrogez votre façon d'être avec votre enfant en tant que mère et parents ce qui dénote une qualité d'ouverture et de questionnement.

Vous souhaitez consulter mais pas votre mari, je pense qu'il serait utile pour votre enfant et pour toute la famille de le faire. Cela permettra à votre enfant de mieux gérer ses pulsions et sa relation aux autres et de tranquilliser les parents. (Et la maîtresse )

Il n'y a rien de grave pour l'instant mais si vous ne faites rien cela risque d'empirer avec ses petits camarades et peut être pris en grippe par sa maîtresse car vous avez raison de souligner le mot violent qu'elle emploie, nous pouvons nous interroger sur son rapport à la "violence" nous avons souvent des représentations très personnelles sur ce sujet.

Bon courage à votre enfant et votre famille.

Cordialement

Rodrigo Perinetti

Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

Bonjour
Tout d'abord le plus important serait d'arrêter de vous culpabiliser, cela vous empêche d'avoir les idées claires et votre ressent que vous n'allez pas bien, cela le perturbera plus.
Vous décrivez une harmonie à la maison, votre fils à 4 ans, il a appris un peu plus à s'affirmer c'est très positif, maintenant il faut lui apprendre à gérer son affirmation. Se défendre ce n'est pas taper. Est-ce qu'il se précipite pour taper parce qu'il ne veut pas qu'on le tape? Il faut savoir que les enfants peuvent être assez durs entre eux, votre fils sent/ interprète peut être les attitudes des camarades comme de la violence?
Parlez à votre fils , mettez des mots sur ça colère, cela m'aidera. On peut aussi se questionner sur ce qu'il comprend sur la place qu'il occupe, il faut bien lui expliquer que ce sont les adultes qui "recadrent"
Et pas les petits, en tant suadultes parfois on pense qu'ils ont compris, mais ce n'est pas toujours le cas.
Quoi qu'il en soit il n'a pas le droit de faire cela à ses copains, et il faut lui parler avec des mots bienveillants et avec beaucoup d'empathie, et lui montrer que vous le comprenez .
N'hésitez pas à consulter un psy pour vous faire aider dans cette démarche, parfois très peu de séances suffisent.

Isabelle Silva, psychologue

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

16 SEPT. 2017

Logo Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne Isabelle Silva - Psychologue Clinicienne

432 réponses

2348 J'aime

Bonjour
Je reviens vers vous car j'avais oublié de vous dire que oui il est important que vous trouviez une activité sportive qui puisse aider votre enfant à se défouler et ainsi canaliser ses énergies! Mais attention pas de sport trop violent et surtout pas le soir car toute activité permet à l'organisme de produire de l'adrénaline hormone qui n'aide pas á retrouver le calme et qui n'aide pas l'endormissement!
Voila une petite précision que je me suis sentie en devoir d'ajouter!
Bien á vous et n'hésitez pas à m'écrire sur mon espace perso!
Livia CLARA VILNAT
Praticienne en psychologie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

15 SEPT. 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4071 J'aime

Bonjour,

Je ne peux commencer à vous répondre qu'en m'opposant radicalement à ce qu'écrit M. Perinetti:
"Est ce que c'est normal qu'un enfant soit agressif ?"
Pour moi, la réponse est NON !

Il faudrait clarifier l'ambiguïté du sens que l'on donne à ce mot qui, en science statitique n'est qu'une mesure neutre, mais que l'on fait parfois comme ici dériver fâcheusement, en lui attribuant implicitement un pouvoir de justification idéologique.
Or ce qui est fréquent n'est pas pour autant "normal" au sens moral du terme.
(Est-il "normal" au sens moral qu'il y ait des guerres? Est-ce tout ce que nous voulons pour le monde?)

Ce pourrait bien être cette ambiguïté qui pousse votre fils à agir comme il le fait à l'école.
Vous notez que son père prend cela "à la légère" ; quelle morale justifie-t-il alors implicitement ou explicitement pour son fils?
Les gestes que vous rapportez sont pourtant inacceptables et injustifiables d'abord pour la violence qu'ils font subir aux autres enfants, mais aussi parce qu'ils témoignent d'un malaise et d'une impasse comportementale dans laquelle il s'est fourvoyé.

De votre côté, vous notez très pertinemment:
"Je suis plutôt du style à lui répéter qu'il doit se défendre et que lui aussi peut décider avec les copains. Je ne me suis p-e pas bien fait comprendre."
En effet, ce genre de discours pose la douceur comme une faiblesse et la brutalité comme une force.
Une véritable éthique affirme le contraire et la loi de l'attraction implique que la violence appelle la violence, mais aussi la réciproque heureusement.
Il faut y croire et avoir sincérement une certaine foi en des valeurs de non-violence pour les transmettre à un enfant et vouloir avoir recours au besoin à la loi sociale plutôt qu'à ses capacités musculaires à "faire justice".

Votre fils a probablement du mal à gérer l'écart important entre le cadre prévisible, protégé, comme vous le notez, et celui plus aléatoire et non maîtrisable de l'école.
Ce n'est pas une raison pour renoncer à ces valeurs.
Ce qu'un être humain doit apprendre, ce n'est pas à gérer les autres, mais seulement soi.
Les autres sont comme ils sont et chacun est responsable de soi seul.
C'est donc son propre comportement au sein de ce monde que votre fils doit gérer, lui-même et lui seul sans "faire la loi", mais en adoptant un comportement propre qui soit ouvert aux demandes des autres sans les recevoir systématiquement comme des empiétements intolérables sur son espace intime, mais en sachant aussi avoir du respect pour sa propre personne et le demander (pas l'imposer) aux autres.
Ceci en voulant une loi, des règles, justes, donc identiques pour tous.

Peut-être votre amour pour lui, votre volonté de faire au mieux pour le protéger vous ont-elles poussés (père et mère) à mettre en garde d'une façon excessive contre les "dangers de l'école" un enfant par ailleurs calme et sensible comme le sont souvent les enfants d'aujourd'hui.
Cela peut avoir amplifié, voire transféré, une peur contre laquelle il se défend d'autant plus activement et maladroitement qu'au fond, elle n'est pas la sienne, ne résonne pas harmonieusement avec ses propres intuitions du monde qui sont peut-être plus innocentes et "angéliques" par elles-mêmes.
Il réagit alors devant chaque mini-frustration venant d'un autre enfant comme face à une négativité menaçante qu'il ne peut modérer en lui-même parce que ce ressenti n'est pas naturellement le sien ; il substitue à sa propre perception du monde un à priori menaçant et ne peut alors qu'attaquer pour s'en défendre à défaut de pouvoir métaboliser et gérer un ressenti qui n'est pas naturellement le sien. Il a substitué une grille de lecture à ses propres perceptions.
C'est sa façon de se protéger en masquant sa sensibilité propre, mais c'est une armure qui l'enferme qu'il a probablement constituée en prenant trop à la lettre vos "avertissements" qui se croyaient utilement préventifs.
Les enfants sont de plus en plus sensibles aujourd'hui, cela rend la mission éducative des adultes plus riche, mais aussi plus délicate ; tentons de ne pas les enfermer dans une vision du monde régie par la seule loi de la jungle et de préserver le cadeau précieux qu'ils nous apportent d'un à priori angélique sur le monde qui peut en être transformé... si nous l'acceptons.

Pour répondre à votre question, il n'y a pas de délai nécessaire à respecter avant de consulter un psychologue.
Vous pouvez le faire dès que le dialogue à la maison ne semble pas suffir à solutionner un problème dont la chronicisation serait vraiment regrettable.
Il serait probablement intéressant que les deux parents y participent et y confrontent leurs points de vue et leur morale éducative explicite et implicite.

Reparlez-en avec votre conjoint.
A défaut de son accord, mieux vaut un 1er rdv sans lui que pas de rdv.

Bon courage.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2017

Logo Philippe Garnier - Psychologue enfants, ados, familles & couples Philippe Garnier - Psychologue enfants, ados, familles & couples

59 réponses

143 J'aime

Bonjour,
Vous êtes attentifs à votre enfant, vous avez des valeurs que vous essayer de transmettre. Vous aimez votre enfant. Voilà des ressources importantes pour grandir.
A l'école il se révèle violent.Est ce sa première rentrée?
Vous me semblez vous poser de bonnes questions. Sa maitresse lui apprend les règles dune vie en société. C'est deja très important.
Faut il consulter? Si les choses duraient dans le temps, il serait bon de voir un professionnel. Peut être plus ensemble pour que tout ne soit pas focalisé sur votre enfant. Faut il attendre un peu pour voir comment les choses évoluent avec ce que la maitresse et vous mettaient en place? J'aurais tendance à penser cela.
Mais il n'y a pas une seule bonne réponse. En tant que parents, avec nos diverses réponses, vous saurez trouver la solution qui correspond le mieux pour vous et votre enfant.
Oui rien d'anormal à priori. Votre e rang à surement de l'énergie, de la violence, un vivre ensemble qu'il découvre et doit apprendre à gérer. Ne négligez pas ce que les jeux même a la maison comme taper dans un ballon ou avec d'autres enfants peuvent lui apporter, y compris avec vous, avec son papa.
Cordialement

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2017

Logo Jean-Luc KERDRAON Jean-Luc KERDRAON

434 réponses

728 J'aime

Bonjour Marion.

Oui, c'est une situation très perturbante car elle est diamétralement opposée à vos attentes.
Vous vous demandez comment un enfant peut être aussi différent selon les contextes et vous avez sûrement du mal à le croire.
Vous vous posez des questions sur votre manière de l'élever et vous avez sans doute tendance à culpabiliser.
Comme mes confrères vous l'ont dit, allez voir un professionnel pour l'aider et vous aider à gérer cette situation.
Pensez aussi à une ou des activités extra scolaires qui lui permettent d'utiliser son énergie.

Cordialement.

Catherine Vidal, psychologue clinicienne.

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

14 SEPT. 2017

Logo Catherine Vidal Catherine Vidal

138 réponses

1475 J'aime

Bonjour
Je comprends votre crainte et vos peurs et oui vous vous inquiétez pour votre enfant qui est devenu violent á l'école qui tape et agresse ses camarades! Il ne faut pas s'angoisser ou mettre en cause votre amour de mère et celui du père! Il faudrait au juste voir un/une thérapeute expert enfant pour bien comprendre ce qui fait souffrir autant votre garçon! Le papa faut qu'il comprenne qu'il n'y a rien de mal de demander l'avis d'un/une praticien/ne!!! Au contraire ça peut éviter,parfois, des plus gros soucis après!
N'hésitez pas à regarder sur le site, il y a surement des professionnels près de vous. Ou écrivez moi sur mon espace perso.
Bien á vous
Livia CLARA VILNAT
Praticienne en psychologie

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 SEPT. 2017

Logo Livia CLARA-VILNAT Livia CLARA-VILNAT

1069 réponses

4071 J'aime

Bonjour Marion,

Vous êtes très inquiète pour votre petit garçon et c'est peut-être aussi cette inquiétude qui le trouble, par rapport à laquelle il ne sait pas se situer.

N'est-il pas un enfant surprotégé? Un peu trop isolé des autres à la maison? Sage à la maison et petit diable voire plus à l'école? Vous faites bien d'accorder de l'attention à ce que vous dit l'institutrice, vous constatez également que votre enfant rentre un peu morose de l'école, signe que quelque chose se passe pour lui aussi...

Quel rôle a son père dans tout ceci? Quelle est sa place? Est-il très présent auprès de votre fils? Dans quelle mesure prend-il les choses en mains?

Il me parait sage de consulter - non pas que la situation soit gravisssime, mais pour le bien-être de votre enfant et sa bonne intégration à l'école et parmi les autres enfants. Vous pouvez vous adresser à un pédopsychiatre ou à un psy spécialisé pour les enfants, cela vous aidera.

Bien cordialement,
Fabienne Verstraeten
Psychanalyste

Cela vous a été utile ?

Oui Non

Merci d'avoir donné votre avis !

13 SEPT. 2017

Logo Fabienne Verstraeten Fabienne Verstraeten

967 réponses

3645 J'aime

Questions similaires

Voir toutes les questions
Mon enfant de 4 ans est violent, que faire ?

5 réponses, dernière réponse le 16 Octobre 2018

enfant de 7 ans violent

3 réponses, dernière réponse le 14 Septembre 2018

enfant 4 ans a peur des autres enfants

4 réponses, dernière réponse le 26 Mai 2017

demande d'aide pour enfant 12 ans violente

8 réponses, dernière réponse le 10 Décembre 2017

Consultation Psychologue enfant de 4 ans

7 réponses, dernière réponse le 08 Avril 2015

Inquiétude comportement enfant de 4 ans

10 réponses, dernière réponse le 11 Décembre 2014

Comment fait-on les bébés, réponse adaptée à un enfant de 4 ans

3 réponses, dernière réponse le 01 Septembre 2018

Enfant de 4 ans peut être précoce

7 réponses, dernière réponse le 19 Septembre 2016

Inquiétude enfant 4 ans

3 réponses, dernière réponse le 09 Janvier 2019