Grand-mère paternelle toxique

Réalisée par Aurel · 18 avril 2023 Thérapie familiale

Bonjour,

Je suis maman d’un petit garçon de 18 mois. Nous sommes séparés avec le papa depuis le début de ma grossesse car il ne souhaitait pas que je garde notre enfant. Sa mère, que j’appréciais à l’époque, lui a mis la pression pour qu’il le reconnaisse. Elle a souhaité garder contact avec moi pour suivre ma grossesse. Naïve, je lui ai laissé la porte ouverte.
Le père de mon fils a été présent à l’accouchement. A la naissance, il venait le voir régulièrement.
Petit à petit, la relation s’est dégradée avec la grand-mère paternelle. Elle critiquait tout. Selon elle, mon fils avait des coliques parce que mon lait n’était pas bon, je le couvais trop, commencer la diversification par les légumes était une hérésie car en son temps on commençait par le sucré etc.
D’autres comportements m’ont gênée, comme le manque de considération pour les besoins de mon fils et cette remarque qu’elle lui a faite quand il pleurait « tu es moche quand tu pleures ».
Les choses se sont dégradées quand j’ai saisi le juge pour la garde de notre enfant. Nous étions d’accord avec le père pour y aller progressivement. Il était question d’un accord à l’amiable. Or, c’est tout l’inverse qui s’est produit. Il a fini par demander beaucoup plus et il a eu gain de cause.
Depuis, sa mère m’ignore complètement. Le père est venu ramener notre fils chez moi dernièrement. Elle était avec lui en voiture et n’a pas daigné en sortir pour me dire bonjour.
Elle fait comme si je n’existais pas et prend un malin plaisir à intervenir dans l’éducation de notre fils. Le père écoute sa mère. C’est comme s’il avait eu un enfant avec elle.
Cette femme tente de m’effacer. Je suis sidérée par son attitude et j’ai peur qu’elle manipule mon fils quand il sera plus grand.
Comment faire pour protéger mon fils alors que je n’ai aucun soutien de la part du père et qu’il a obtenu une garde classique?

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 19 AVRIL 2023

Bonjour Aurel,

Je vous remercie pour votre message et je comprends bien votre situation actuelle.

Je vous conseille fortement de prendre avant toute chose un conseil juridique selon votre situation et la décision du juge. Vous avez sûrement des possibilités de recours, je vous soutiens dans votre démarche

Bon courage à vous
Marjorie Lugari

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10852 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

25 AVRIL 2023

Bonjour
Vous décrivez une femme intrusive et dominante qui effectivement doit avoir de l’emprise sur son fils, le père de votre enfant. Grâce à vous elle a eu un petit fils mais dans certains ressorts incestuels c’est comme si elle avait eu un enfant avec son propre fils. Vous n’êtes donc pas considérée avec respect puisque le véritable lien se joue entre elle et son fils. Il vous appartient de bien travailler la question en thérapie pour mettre de la limite, vous protéger vous et votre enfant de cet envahissement incestuel. Bien à vous

Myriam Lasry Psy sur Paris

591 réponses

241 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2023

Bonjour,
Prenons tout d'abord la situation avec votre belle-mère : vous êtes en face d'une personne de type "contrôlant" qui s'est construite avec de fausses croyances ("j'ai toujours raison" "les autres ont tort") et qui a développé des systèmes de défense dysfonctionnels qu'elle active quand quelque chose ou quelqu'un ne rentre pas dans les "cadres" rassurants qu'elle a érigés elle-même. Et vous, en face, ce type de comportement réveille en vous la peur du rejet : il y a fort à parier que vous avez grandi auprès d'une maman contrôlante également, qui vous a peut-être critiquée , comparée négativement et qui vous a imposé sa façon de faire.
Vous seriez donc dans une reproduction de schéma et votre challenge serait d'en sortir, donc de changer votre "vibration" intérieure qui fait que face à votre belle-mère, vous vous retrouvez petite fille sommée d'obéir. Cela nécessite un travail sur vos mémoires négatives et un apprentissage pour modifier votre perception et installer comme "juste et légitime" en vous votre façon de penser, votre façon de faire avec votre enfant. Il y a aussi la peur de perdre votre enfant, la peur qu'il préfère sa grand mère, qu'elle vous "efface", mais ce sont de fausses croyances également . Vous avez l'impression de vous affirmer en prenant verbalement le contre pied mais votre ressenti intérieur ne suit pas : votre belle mère le ressent et s'engouffre dans la faille ouverte par vos peurs. Elle ne pourrait vous effacer que si vous en lui donniez le pouvoir. En revanche, ne l’effacez pas non plus, elle, car votre bébé a le droit d'avoir une grand mère qui jouera un autre rôle que le vôtre auprès de lui.
Ensuite, parlons de votre ex, papa de l'enfant. Vous avez souffert de sa réaction première, c'est humain, il ne voulait pas que vous gardiez l'enfant. Mais ne pouvez vous vous réjouir qu'il ait changé d'avis ? finalement, votre enfant aura un papa et une grand mère et il vous en voudrait si vous cherchiez à faire barrage à ces relations importantes dans la construction de sa personnalité.
Je pense que vous devriez vous faire aider pour opérer cette transformation intérieure qui vous aidera grandement dans votre vie relationnelle.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4488 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 AVRIL 2023

Bonjour Aurel

Je comprends votre ressenti. En tant que maman vous souhaitez protéger votre enfant.
Il y a deux sujets dans votre demande.
Notamment une qui consiste à vous aider à développer votre confiance en vous pour mettre à distance les liens toxiques vis à vis de la grand mère.

Je peux vous y aider.
J'ai déjà accompagné des femmes ayant la même problématique que la vôtre

Je vous propose de me contacter par téléphone au ou de prendre directement rendez vous sur mon agenda en ligne

Je reste à votre disposition avec bienveillance

Bien à vous

Mr keddi

Alessandro Keddi Psy sur Rouen

905 réponses

657 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2023

Bonjour,
dans ce type de conflit il est important de garder un cap: celui de la mère.
Faire un travail reste fondamental.
Je reste disponible pour vous soit en téléconsultation ,SMS, What ‘s App
ou de visu en Bretagne Nord.
Cordialement,

ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapie
Thérapie de couple
Thérapie Brèves EMDR



 Cabinet Thérapias
                           Florence ANEZO
                                 Thérapies
             Enfants-Adolescents- Adultes-Couples 
                     

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2023

Bonjour,

Vous ne précisez pas ce que vous entendez par garde classique. S'il s'agit de garde un week end sur deux alors vous n'avez pas trop de souci à vous faire, au moins pour les 10 prochaines années. S'il s'agit de garde alternée alors il faudra effectivement être vigilante car la grand mère mène la danse et influence son fils qui ne semble pas avoir beaucoup de personnalité, en tout cas pour s'opposer à sa mère. Il faudra surtout être vigilante sur les critiques qui pourront être faites sur vous quand votre fils sera plus grand, mais vous avez le temps de voir venir. Vous aurez toujours l'argument de dire un jour à votre fils la vérité, à savoir que son père n'en voulait pas et que c'est pour cela que vous l'avez quitté. Cela devrait les calmer un peu.
Si cela tournait mal vous avez toujours la possibilité de vous éloigner et de déménager ailleurs, pourvu que votre avocat vous garantisse que vous pourriez conserver la garde principale. D'ailleurs c'est une option qu'il vous serait favorable de prendre tant que votre enfant est jeune.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4191 réponses

21611 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2023

Bonjour madame
Comme le disent mes collègues, prenez conseil. Il y a des possibilités de prises de rdv gratuits auprès d'avocats chaque mois, pour vous faire conseiller.
Et sur le plan psychologique, je vous encourage à prendre quelques rdv avec l'un l'une d'entre nous pour vous renforcer et vous affirmer de façon à obtenir ce que vous souhaitez dans cette situation
Bien cordialement Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6331 réponses

3428 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2023

Bonjour
Lorsque l'on vit des situations comme la votre, il ne faut pas rester seul, alors je vous dis bravo pour ce message parce qu'il n'est pas toujours facile de se confier et se dévoiler.
Votre force est dans votre coeur et dans votre détermination à prendre soin de votre enfant, apprenez à prendre confiance en vous et vous positionner en tant que maman. Parlez à votre enfant, n'hésitez pas à lui exprimer votre souffrance et votre sentiment d'impuissance, les enfants ont besoins de savoir pour ne pas inventer et se sentir coupable des situations conflictuelles.
Pour garder le cap, je vous conseille de vous faire accompagner pour renforcer votre confiance en vous.
Je consulte en cabinet, en Visio et au téléphone.
Bien à vous
Valérie Garnier

Valérie Garnier Psy sur Limoges

56 réponses

18 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 AVRIL 2023

Bonjour ! Votre grand-mère paternelle a des peurs inconscientes et des fausses certitudes qu'elle a mémorisées. Ce sont des personnes qui veulent avoir un contrôle sur votre fils par instinct. Je vous invite à pratiquer des détachements ainsi que des transformations émotionnelles afin d'éviter de souffrir de cette situation. On ne peut pas changer le comportement des personnes s'il ne le souhaite pas. Cependant, pour votre santé, vous pouvez transformer vos ressentis afin que votre corps vous le fasse vivre, une prise de poids ou bien de l'anorexie pour commencer. Il peut y avoir des torticolis, des douleurs dans le bas du dos, etc... Cordialement, Jonathan Desjours - coach et thérapeute de l'inconscient.

Jonathan Desjours Psy sur Bordeaux

747 réponses

540 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2023

Bonjour Aurel,
Nous vous remercions de nous avoir fait part de vos préoccupations. Il semble que vous ayez traversé une période difficile avec le père de votre enfant et sa mère. D'après ce que vous avez décrit, il semble que la grand-mère paternelle ait critiqué votre façon d'élever les enfants et ait interféré avec votre relation avec votre fils. Il est compréhensible que vous vous inquiétiez de son influence sur l'éducation de votre fils et de ses tentatives de vous effacer de sa vie.

Je vous encourage à prendre en compte la dynamique émotionnelle qui peut être en jeu ici. Il est possible que le comportement de la grand-mère soit motivé par ses propres conflits et angoisses non résolus, plutôt que par une véritable préoccupation pour le bien-être de votre fils. En outre, le comportement du père peut également être influencé par ses propres difficultés psychologiques ou par les pressions qu'il peut subir de la part de sa famille.

Étant donné la nature complexe de cette situation, il peut être utile de rechercher un soutien professionnel, tel qu'une thérapie ou un conseil. Un professionnel de la santé mentale peut vous aider à explorer vos sentiments, à identifier vos forces et vos limites et à développer des stratégies pour gérer vos préoccupations.

En ce qui concerne la protection de votre fils, il peut être important de favoriser une relation positive avec lui et de créer un environnement stable et favorable pour lui. Il peut s'agir de fixer des limites claires avec le père et la grand-mère, de communiquer ouvertement avec votre fils au sujet de ses sentiments et de ses besoins, et de plaider pour son bien-être. Il peut également être utile de demander des conseils juridiques pour comprendre vos droits et les options qui s'offrent à vous en matière de garde et de droit de visite.

Dans l'ensemble, je vous encourage à donner la priorité à votre propre santé émotionnelle et à votre bien-être, car cela profitera également à votre fils. Rappelez-vous que vous n'êtes pas seule dans cette situation et qu'il existe des ressources disponibles pour vous aider à naviguer dans cette situation difficile.

Lorena Salthu Psy sur Paris

816 réponses

2789 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2023

Bonjour Aurel,

Je lis votre détresse dans une situation qui a de quoi vous faire enrager. Malheureusement, ce problème est lié à une décision de justice. Le mieux à faire est d'être le plus présente possible pour votre enfant, rester dans votre rôle de mère. Sa grand-mère paternelle semble attacher une importance démesurée sur votre fils mais elle pourra torturer les faits comme elle le souhaite, elle ne restera toujours que sa grand-mère. Le problème ici c'est qu'elle est (toujours sur la base de ce que je lis) un potentiel parent aliénant pour votre fils, mais le "potentiel" a son importance ici, pour le moment votre enfant ne semble pas affecté.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter, je dis que pour le moment tout peut arriver, votre ex peut prendre sa place de père et ne laisser que peu de droit de citer à sa mère, elle peut se calmer d'elle-même, ou bien oui, un SAP (Syndrome d'Aliénation Parental) peut se déclarer. Nous ne pouvons pas faire de traitement préventif sur un tout jeune bébé pour le protéger.

Par contre faites attention à votre peur, votre fils pourrait le ressentir, gardez bien en tête que vous êtes sa mère, le suivi psy qui peut aider ici serait soit de faire une thérapie pour mieux vivre la situation pour vous ou bien faire une thérapie systémique (avec père, grand-mère et vous) pour tout mettre à plat.

Quentin GARDRAT, Psychothérapie en ligne, tarif libre (le patient décide), Philothérapie.

Quentin Gardrat Psy sur Le Havre

390 réponses

225 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2023

Bonjour Aurel,

Merci pour votre partage.

D'après ce que vous évoquez, la naissance de votre enfant n'était pas consentie par son père. Pourtant, votre ex compagnon assume son rôle de père et a souhaité une garde classique (un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires j'imagine), il veut donc s'impliquer dans la vie de votre enfant, et pour ce dernier c'est très important.
Le souci réside plutôt dans l'attitude de votre belle-mère qui est pour vous invasive, critique et manipulatrice. Elle va jouer son rôle de grand-mère dans cette famille, et vous allez devoir composer avec elle. Votre crainte qu'elle manipule votre enfant comme elle semble le faire avec son propre fils est prématurée à mon sens. Vous êtes sa mère et même si cette femme souhaite vous évincer, il y a gros à parier qu'elle n'y parviendra pas.
C'est plutôt vous qui êtes très activée par son comportement sur lequel elle a de l'influence. Elle sait vous atteindre et vous blesser. Vous ne pouvez pas la changer, mais vous pouvez travailler efficacement sur ce qu'elle vous fait ressentir et qui est très probablement lié à votre histoire. Plus vous en saurez sur vous et ce qui vous anime, moins elle pourra vous toucher. C'est donc une exploration de vous-même et de ce qui se joue pour vous dans cette nouvelle histoire familiale que je vous invite à faire, avec lea thérapeute de votre choix. Vous allez gagner du temps, de l'énergie et de la confiance qui bénéficieront aussi à votre enfant.

Bien à vous,

Agnès Foissac
Analyste Psycho-Organique

Agnès Foissac Psy sur Nantes

95 réponses

86 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2023

Bonjour,

Merci de nous faire part de votre situation délicate et difficile à vivre.

Il est compréhensible que vous vous sentiez frustrée et inquiète par rapport à la relation que votre fils entretient avec sa grand-mère paternelle. La critique et la remarque désobligeante que vous évoquez ne sont pas des comportements respectueux de votre enfant et de votre rôle de parent.

Il est important de se rappeler que vous êtes une mère aimante qui veut protéger son enfant. Ne vous remettez pas en question en pensant que vous avez été naïve en laissant la grand-mère paternelle suivre votre grossesse. Vous ne pouviez pas prévoir à l'époque comment les choses allaient évoluer.

Il est important de garder en tête que vous avez toujours votre rôle de mère et que vous pouvez influencer la relation que votre fils aura avec vous. Je vous encourage à discuter avec le père de votre enfant de la manière dont vous pouvez travailler ensemble pour maintenir une relation positive et respectueuse pour le bien-être de votre fils. Essayez de trouver un terrain d'entente avec lui, même si la situation est difficile.

Il est également essentiel que vous preniez soin de vous en cette période difficile. Cherchez un soutien dans votre entourage ou auprès d'un professionnel de la santé mentale. Il est important que vous preniez le temps de vous occuper de votre bien-être afin de pouvoir être une mère forte et aimante pour votre fils.

Si vous souhaitez en discuter davantage, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé. Je suis là pour vous aider.

Cordialement,

Arnaud SOTO
Psychologue, praticien EMDR

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

392 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2023

Bonjour,
Je suis désolé d'apprendre que vous vivez cette situation difficile. Il est compréhensible que vous soyez préoccupé par l'influence de la grand-mère paternelle sur votre enfant, surtout après avoir vécu des comportements qui vous ont mis mal à l'aise.

Il est important de noter que, même si le père de votre enfant a obtenu une garde classique, vous avez toujours le droit d'être impliqué dans l'éducation de votre enfant. Vous pouvez continuer à communiquer avec le père de votre enfant pour discuter de la manière dont vous souhaitez éduquer votre enfant et des décisions importantes qui doivent être prises. Vous pouvez également continuer à voir votre enfant conformément à l'ordonnance de garde établie.

Il est également important de parler de vos préoccupations avec le père de votre enfant. Vous pouvez lui faire part de vos inquiétudes concernant l'influence de la grand-mère paternelle sur votre enfant et expliquer pourquoi cela vous préoccupe. Vous pouvez également discuter de la manière dont vous pouvez travailler ensemble pour offrir à votre enfant un environnement familial positif.

Il est également important de garder à l'esprit que, à mesure que votre enfant grandit, il deviendra plus conscient de sa propre identité et de ses relations avec les membres de sa famille. Vous pouvez travailler à établir une relation positive avec votre enfant en créant des souvenirs heureux ensemble et en offrant un environnement familial positif et aimant.

En fin de compte, la clé pour protéger votre enfant est de maintenir une communication ouverte avec le père de votre enfant et de travailler ensemble pour offrir à votre enfant un environnement familial positif.

Lorenzo Perucchi
Praticien en Psychothérapie

Lorenzo Perucchi Psy sur Montpellier

141 réponses

165 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 AVRIL 2023

Bonjour,

Tout d'abord, il est important de souligner que vous avez des droits en tant que parent et que vous pouvez toujours exercer votre autorité parentale sur votre enfant, même s'il est en garde classique avec son père. Vous pouvez également avoir des droits de visite et de garde et vous pouvez vous adresser au tribunal si vous estimez que les droits de votre enfant ne sont pas respectés.

En ce qui concerne la grand-mère paternelle, il peut être utile de mettre en place des limites claires pour sa relation avec votre fils. Vous pouvez parler avec le père de votre enfant et tenter de trouver un terrain d'entente quant à la fréquence et à la nature des visites de la grand-mère paternelle. ces visites ne doivent pas nuire à l'éducation et au bien-être de votre fils.

Il peut également être utile d'avoir une conversation franche avec le père de votre enfant sur vos préoccupations concernant l'attitude de sa mère. Il est primordial de communiqué clairement vos inquiétudes, vos besoins et vos attentes à l'égard de l'éducation de votre enfant. Il est possible que le père ne soit pas au courant de l'impact que l'attitude de sa mère a sur vous et sur votre fils, sur sa santé psychologique.

Enfin, il peut être utile de consulter un avocat spécialisé en droit de la famille pour obtenir des conseils sur vos droits et les recours juridiques disponibles pour protéger votre enfant.

Je vous souhaite bon courage dans cette situation difficile et j'espère que ces conseils vous seront utiles.
Thalia Inna
Praticienne en psychologie et hypnose
PNL, EMDR
En visio et presentiel

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

938 réponses

1109 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie familiale

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie familiale

Autres questions sur Thérapie familiale

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12950 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16200

psychologues

questions 12950

questions

réponses 135950

réponses