J'ai peur d'être un pédophile.

Réalisée par Rico · 20 mars 2023 TOC

Bonjour
Je suis un jeune homme de 22ans et je viens ici en espérant trouvé de l’aide, car j'ai extrêmement peur d’être quelqu’un de mauvais tout au fond de moi. Voilà j'ai toujours étais quelqu’un de très timide et anxieux mon entourage me décrit comme quelqu’un de très gentil mais très fragile je stresse souvent pour des choses qui peuvent paraître insignifiante pour la plupart des gens, j'ai peur de mal faire et de ne pas être à la hauteur pour pleins de choses (ont me dit souvent que j’ai un gros manque de confiance en moi).Je n’ai jamais eu de copine car je ne sait pas comment mis prendre avec les filles .Mon père est mort quand j’avais peut être 4 ou 5 ans et paix à son âme mais ce n’était pas vraiment quelqu’un de bien il à fait beaucoup de mal à ma maman psychologiquement (insultes, rabaissement, harcèlement, menaces etc…) ma mère nous à élevait seul moi mon frère et ma sœur elle à toujours tout fait pour nous et pour qu’on ne manques de rien. Quand j’avais 7 ou 8 ans il c’est passé des choses avec mon frère qui à 8ans de plus que moi il est arrivé 3 ou 4 fois qu'on se déshabille et qu’il m’embrasse on se rendaient pas compte que c’était mal et il ne ma jamais forcé il m’ais même arrivé une fois de lui demandé de le faire ; un jour ma mère la découvert est à était très en colère après lui il à compris que ce qu’il avais fait était très mal et je sait qu'encore aujourd’hui il s’en veut d’avoir pu faire sa, (d’ailleurs ma mère m’a expliqué bien plus tard qu’un de ses amis de l’époque lui faisait subir la même chose et qu’il pensais que c’était normal) j’ai pardonner à mon frère ce qui à pu se passé car je sait qu’il n'a jamais eu l’intention de me faire du mal je sait que s’il a fait sa c’est parce qu’il à subi la même chose et que même si c’est extrêmement malsain sa reste des « conneries de gosses » ont à pas reparler de cette histoire pendant très longtemps j’ai moi-même oublié enfin il m’arrivé parfois d’y repensé mais sans plus. (Aujourd’hui je suis très proche de mon frère et je l’adore). Vers la même période mais avant que ma mère découvre ce qui ce passé avec mon frère la fille d'une des amies de ma mère qui avait le même âge que moi et qui était de ma classe voulait que je soit son « amoureux » moi sa m’intéressé pas vraiment tout sa à l’époque mais elle insisté alors pour lui faire plaisir j’ai accepté et le soir même ont à était manger chez elle et elle m’a donné rendez vous dans sa chambre elle s’est déshabiller et m’a dit de me déshabiller moi aussi et m’a dit qu’on aller faire comme les grands elle me disait de la toucher au parties intimes car elle avait vu dans des films que les grands faisait comme sa pour faire l’amour alors pour lui faire plaisir je l’ai fait mais après elle menacer souvent de le dire à tout le monde et j’avais très peur car moi je n’avais jamais voulus faire quelque chose de mal et je ne comprenais pas pourquoi elle faisait sa, je me suis donc éloigné de cette fille et on ne s’est jamais vraiment reparler. j’ai gardé tout sa pour moi et la vie à continuer. Voilà sa c’était pour vous expliquer un peu ce que j’ai vécu je sait pas si sa peut avoir un lien avec ce qui c’est passé après et qui est la raison pour laquelle j’ai peur d’être un monstre. Quand j'avais 16-17 ans je me masturber souvent et un jour pendant que j’étais en train de le faire ma chienne se trouvait à côté de moi et je sait pas comment j’ai pu faire une chose pareille mais j'ai pas réfléchi sur l'instant je l'ai prise avec moi et je lui ai léchée les parties intimes, j'avais pas l'intention de faire quelque chose de mal ; je me suis dit que ce n’était pas bien et je n’ai jamais recommencer, parfois je repensé à ce que j’avais fait et j’avais vraiment honte et m’en voulais énormément d’avoir fait sa parce qu’elle est comme ma fille et je fait tout pour lui donner tout l’amour qu’elle mérite il m'ais arrivé plusieurs fois de la prendre dans mes bras en pleurant et de lui demander pardon. Un an après j'ai commencé à souffrir je pense d’un TOC phobies d’impulsions je ne sait pas si c’est vraiment sa mais par rapport a des tas de recherches que j’ai fait j’ai l’impression que sa y ressemble énormément je pensé à faire du mal au gens que j’aime ou même à moi (la simple vu d’un couteau sur la table me terrifier j’avais tellement peur de le prendre et de faire du mal à quelqu’un ou quand je regardais par exemple un film avec un psychopathe je me sentais vraiment très mal car je me disait que j’étais peut être comme lui ) j’avais parfois aussi des pensées à caractère sexuel incestueuse ou des pensées pédophile et je me sentais vraiment sale d’avoir c’est pensées et elle me terrifier j’avais peur d’être fou.Je suis rester pendant 1 an avec toutes ces pensées dans la tête je me renfermé beaucoup et j’avais des angoisses, anxiété quasi permanente à l’idée de pouvoir faire du mal à quelqu’un j’avais extrêmement peur d’en parler à qui que se soit jusqu’à un soir ou je me sentais très mal et ou j’ai craqué j’ai tout dit à ma mère en pleurant je lui ai raconté toutes ses pensées que j’avais et se que j’avais fait à ma petite chienne quand j’avais 16-17 ans on à beaucoup parlé et à un moment elle m’a demander si je ne me rappelé pas d’ événements qui c’était passé quand j’étais petit je lui ai dit que si (c'est d’ailleurs à ce moment qu’elle m’a dit que mon frère avait subi les mêmes choses que moi) elle m’a dit que ce que j’avais pu faire à ma petite chienne c’était à cause de ce que j’avais vécu étant petit et aussi le fait que je n’ai jamais eu de copine et que même si ce que j’ai fais n’était pas bien ce n’était pas de ma faute elle m’a également dit que les pensées que je pouvais avoir n’était justement que des pensées et qu’elles ne signifier rien ; sa m’avais fait énormément de bien de tout dire et de lui parler.
Au fur à mesures du temps et après avoir découvert la maladie du TOC j’ai réussi à me dire mais avec du mal que ce n’était que des pensées et que je ne ferais jamais des truc pareils il m'arriver d’avoir encore quelques mauvaises pensées par moment mais j’arrivé à passer au dessus.
Mais le problème c’est que je reste toujours bloqué avec la peur d’être un pédophile à cause de ce que j’ai pu faire à ma chienne je n’arrête pas de me dire que si j’ai étais capable de faire sa alors je suis peut être aussi capable de faire du mal à des enfants actuellement je n’ai plus vraiment de pensées ou je fais du mal au autres seulement parfois des pensées répugnantes quand je vois des enfants et c’est maintenant uniquement à cause de ces pensées que je me sent extrêmement mal pourtant je ne veut absolument pas être attiré ou faire du mal à des enfants ni à qui que se soit ; parfois il m’arrive de surmonter tout sa et de retrouver une vie normale notamment parce que des fois je me dit que si j’étais vraiment un pédophile je serais tout le temps en train d’essayer d’être en contact avec des enfants alors qu’au contraire moi je stresse rien qu’à l’idée d’en voir ou que quand je vois un enfant légèrement dénudé je ne me sens pas bien et détourne souvent le regard par peur de pouvoir ressentir quelque chose et aussi parce que par moments je suis en contact avec des enfants et je ne les calcules même pas ce n’est qu’après que je me rends compte que je n’ai eu aucune pensées bizarre ou autres.
Mais il suffit qu’une seule de ces pensées horrible reviennent ou qu’on parle de pédophile à la télé et je retombe dans cette état d’anxiété et d’angoisses horrible en me disant que je suis pareil qu’eux parfois c’est tellement dure que je me cache pour pleurer et des fois je me dit que si je n’étais plus là il n’y aurait aucun risque que je puisse faire du mal à quelqu’un mais je pense à ma famille et à ma mère et je me dit qu’avec tout ce qu’elle à pu vivre je n’ai pas le droit de lui faire une chose pareille ,Je me dit aussi que si un jour j’ai une copine je préfère ne pas avoir d’enfants pour ne pas pouvoir leurs faire quelque chose de mal. J'ai l’impression d’être bloqué dans un cercle vicieux j’espère tellement que se soit juste un TOC car si c’était juste sa je serais fixé et pourrait essayer de m’en sortir car j’ai bien réussi à vaincre la peur de faire du mal au autres mais comme on dit que dans les TOC on ne passe jamais à l’acte je doute à cause de se que j’ai fait à ma chienne plus jeune ; je veut juste ne jamais pouvoir faire de mal à quelqu’un et reprendre ma vie normale. J’aimerais savoir ce que vous en pensez.
Voilà désolé pour ce roman mais sa m’a fait du bien.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 MARS 2023

Bonjour Rico

Je vous remercie de votre long message qui est extrêmement touchant de sincérité. Vous êtes à n'en point douter, une très bonne personne.
Je comprends que, étant jeune, vous avez "subi" des actes sexuels que vous n'étiez pas en âge de vivre et qui étaient contre votre volonté. Vous étiez trop jeune pour avoir la conscience que ce n'était pas normal de subir ce genre d'actes.
Tout cela vous a donc profondément blessé et "désorganisé" sur le plan sexuel.
Mais aujourd'hui vous mettez tellement de conscience dans ce que vous vivez et votre volonté pour vous transformer est tellement grande que vous ne pouvez aller que vers du mieux.
Un accompagnement thérapeutique peut vous permettre de vous libérer complètement de ces blessures du passé et de vous reconstruire petit à petit à l'aide d'un professionnel.
Je vous invite à prendre rdv avec l'un de nous.

Prenez soin de vous
Hélène Chambris
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1210 réponses

2347 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

24 MARS 2023

Bonjour
Je pense qu'un accompagnement psychologique va vous aider à sortir de ces peurs de faire du mal
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6316 réponses

3350 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2023

Vous livrez vous a soulagé et c'est une bonne chose. J'entends ce que vous dites et votre souffrance. Il est important que vous puissiez entreprendre un travail thérapeutique urgemment afin d'apaiser cette souffrance mais à mon sens, de clarifier votre pensée, vos désirs et comprendre les actes que vous avez pu poser. De votre écrit, il y m'apparait une grande confusion dans ce qui s'est réellement passé pour vous et ce qui pourrait se produire. Vous faites des liens qui doivent être parlés et travaillés en thérapie sous peine de vous enfermer dans des croyances mortifères et de procéder à un passage à l'acte qui me semble plus qu'évitable ici. Pour le dire plus simplement, je crains que vous ne vous soyez convaincu de quelque chose qui n'est peut être pas présent dans votre structure psychique.

Il est grand temps de prendre soin de vous et de mettre au repos ces fantômes et ces pensées qui vous hantent.

Vous devez urgemment prendre contact avec un thérapeute de votre choix mais suffisamment aguerri afin d'identifier clairement vos fantasmes pédophiles et les déposer en séance afin de ne pas commettre l'irréparable.

Je reste à votre écoute,

Dalila Nourdin

Dalila Nourdin Psy sur Lyon

246 réponses

319 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2023

Bonjour,

Merci de nous adresser votre témoignage.

Je tiens à souligner que vous avez eu le courage de partager une histoire très personnelle et douloureuse. Il est important de reconnaître que les expériences et les pensées que vous décrivez peuvent avoir un impact profond sur votre bien-être mental et émotionnel. Si ces problèmes ne sont pas abordés, ils pourraient entraîner des difficultés relationnelles, une faible estime de soi et d'autres problèmes de santé mentale.

Il est essentiel de comprendre que votre situation est complexe, mais il est tout à fait possible de surmonter ces difficultés. Vous avez déjà fait preuve de force en cherchant de l'aide et en partageant votre histoire. Je tiens à vous rassurer que ces pensées ne font pas de vous une mauvaise personne, et il est possible de les surmonter avec un soutien approprié.

J'ai déjà eu plusieurs patients hommes qui avaient ce genre de problématique. ( un avec des pensées obsédante homo, un autre avec les même que vous , un autre avec la croyance qu'il allait tromper a copine).
Ce sont des pensées obsédantes qui sont là pour vous punir. Vous n'allez pas passer à l'acte, c'est juste que vous vous fouettez vous même à penser que vous êtes une mauvaise personne

Pour commencer, je vous recommande de suivre ces étapes pour mieux comprendre et gérer votre situation :

Identifiez les déclencheurs : prenez conscience de ce qui provoque ces pensées et sentiments négatifs pour éviter de vous exposer inutilement à ces situations.
Apprenez des stratégies d'adaptation : un professionnel pourra vous enseigner des techniques de gestion du stress et de l'anxiété pour vous aider à mieux gérer vos pensées intrusives.
Soyez bienveillant envers vous-même : comprenez que les pensées intrusives ne définissent pas qui vous êtes et n'oubliez pas de vous accorder de la compassion.
Parlez-en à un professionnel qui pourra vous aider à explorer et à comprendre les causes profondes de vos pensées et émotions.
car ce genre de chose ça crée de l'anxiété, de la fatigue, ça peut conduire à de la dépression, et à un sabotage de sa vie. Donc ce n'est pas à prendre à la légère.
Pour aller plus loin et obtenir un soutien personnalisé, je vous invite à m'envoyer un message en privé. Ensemble, nous pourrons travailler à mieux comprendre votre situation et développer un plan d'action adapté à vos besoins spécifiques.

Cliquez sur "contactez" pour m'envoyer un message.

Cordialement,

Arnaud SOTO
Psychologue, praticien EMDR

Arnaud Soto Psy sur Juillan

569 réponses

385 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2023

Bonjour,
Vous avez fit le premier pas : nous écrire, vous livrer sur cette plateforme et c'est très bien.
Maintenant, vous allez trouver la force de franchir le pas pour prendre un rendez, avec l'un ou l'une d'entre nous par exemple ou avec un professionnel de votre secteur.. Votre mère a raison : ce que vous avez vécu dans votre enfance est pour beaucoup dans votre mal être et vos angoisses.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4361 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2023

Bonjour,
Impossible de répondre à tout, à votre discours, à vos questions, ici sur ce site.
Votre question est de l'ordre de votre inconscient et on ne peut y répondre à votre place.
Je vous offre la possibilité d'en parler avec moi, en présentiel ou en ligne, afin de résoudre cette situation, et de trouver ensemble les solutions les plus adaptées..

Patrick Groult Psy sur Nice

227 réponses

181 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2023

Bonjour,

Vous êtes en proie à des pensées bien sombres. Je vous invite donc à très rapidement consulter un professionnel psychiatre qui saura vous apportera une aide appropriée.

Je reste à votre disposition et à votre écoute.

Pour plus de détails, contactez-moi.
N’hésitez pas à vous faire une idée du sérieux de ma méthode en consultant les avis sur ma fiche.

Christophe
-------------------------------------------------
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
* Rendez-vous en ligne uniquement

Christophe Nieaux Psy sur Melun

3253 réponses

3184 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 MARS 2023

Bonjour
Vous avez été exposé très jeune à une sexualité qui n’était pas adaptée à votre âge ni à à votre stade de développement psychosexuel.
il en est résulté un traumatisme.
L’émotion lié à ce traumatisme est toujours vive et se ravive sous forme d’angoisses . Vos angoisses autour de la sexualité se manifestent sous forme de différents symptômes comme les TOC, les pensées intrusives ou les phobies d’impulsion.
Pour votre bien être, pour votre santé mentale aussi vous devriez consulter et débuter une psychothérapie pour réduire l’intensité du traumatisme, parler de tous ses événements de votre enfance et rendre leur responsabilité à ceux qui les ont perpétrés.
Vous devez travailler sur vous pour drainer la honte et la culpabilité qui vous étouffe, et sortir de cette crise qui vous tétanise dans vos relations aux autres.
Ce message est un premier pas, une première étape vers le mieux être, vous devez continuer le travail.

Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

.

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2350 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en TOC

Voir plus de psy spécialisés en TOC

Autres questions sur TOC

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses