J’ai une très mauvaise image de moi

Réalisée par Choupette · 30 déc. 2022 Thérapie de couple

Je vous explique, j’ai 22 ans. Il y a 5 ans (j’avais 17 ans), je suis tombée amoureuse d’un homme plus âgé qui était proche de la famille. Il vivait avec nous. Il n’y avait aucune ambiguïté, on était juste proche comme si on était « frère et sœur ». Il a du retourner dans son pays natal, pour plusieurs raison dont la principale était qu’il était fiancé. On était bcp moins en contact mais 1 ans après je suis allée en voyage scolaire dans son pays. Il est venu me voir tjrs sans ambiguïté juste des retrouvailles. Je lui ai déclarée mes sentiments par messages mais je ne me rappelle plus trop de la réaction sur le moment. Je pense que c’était réciproque mais la différence d’âge plus le fait qu’il était fiancé ont fait qu’il n’a pas pu aborder ce sujet. Suite à mon retour, plus de nouvelles, je l’ai assez mal vécu mais je respectais ça. Pour moi, j’espérais sont retour mais j’étais persuadée qu’il n’allait jamais refaire surface.
En 2019, j’ai rencontré un garçon, mon premier copain. De confession musulmane je priorise le mariage. Je lui explique ma vision des choses, 1 an après il rencontre mon père on officialise notre couple devant nos familles mais sans fiançailles, juste notre couple.
J’avais des sentiments mais bcp de doutes, tjrs a me demander si c’était le bon. Suite à ça j’ai eu un moment de faiblesse et ais été attiré par un autre garçon mais sans rien, pas d’annonces rien du tout. J’ai donc commencé à avoir peur et j’ai voulu arrêter la relation avec mon copain en disant que c’était la relation hors mariage qui me dérangeait je pensais qu’il fallait, soit arrêter la relation, soit officialiser ça religieusement comme si ça me permettrait d’arrêter de douter ou d’avoir des vues sur d’autres hommes.

Mon copain n’a pas accepté la séparation et à tout fait pour me garder mais m’a demandé aussi du temps par rapport à sa famille ce que j’ai compris. J’ai mis ma vision des choses de côté, j’ai mis l’idée du mariage de côté et ai patienté. Mais j’ai l’impression que si je suis restée avec c’est pcq j’avais de la peine et étais attachée ça c’est sûr.

Avec le temps, ça s’est calmé, on a continué notre couple comme si de rien n’était, tjrs très soudés mais quand même ce doute au fond de moi. Je n’en parlais à personne, je pensais qu’il fallait juste un mariage et qu’on ne montraient pas nos sentiments de la même manière. On a donc continué notre couple, il y a eu qlqs disputes bien sûr, je commençais à perdre patience car le peu de choses que je lui demandais je voyais que c’était impossible pour lui de me les accorder, le mariage mais aussi je lui avais demandé de ne pas travailler ou se former avec mes parents ou alors juste de pouvoir s’imposer un peu plus face à eux (bien sûr avec respect, juste ne pas hésiter à demander des jours de repos ou des horaires etc…), essayer de profiter de nos moments, et relancer l’objectif principal càd le mariage, essayer d’économiser tout en se faisant plaisir. Bon, le temps passe je continue de faire des concessions et accepter ses choix mais je vous assure que je l’ai fais avec bon cœur, je sais qu’il est très sincère dans ses sentiments, il n’y a pas plus honnête et bon, vraiment. Il est présent pour mes parents ma famille et moi aussi mais il y a qlq chose qui ne vas pas de mon côté. Le temps continu de passer. Cette année il est tombé gravement malade, ça a été très dur car il a faillit y passer. J’ai été présente du début jusque la fin. Mes doutes n’étaient plus présents pour moi, ils étaient là bien sûr, mais je ne me voyais pas le perdre. Il s’est rétablit. Juste après, j’ai reçu un message de l’homme dont j’étais tombée amoureuse, je me suis dis que j’étais passé à autre chose, que j’arriverai à le considérer cette fois-ci comme un membre de ma famille, j’avais prévenu mon copain et lui avait certifié qu’il n’y avait plus rien maintenant.
La mère de mon copain, (qu’il n’avait pas vu depuis 3 ans à cause du Covid) a pu venir avec ses sœurs passer les vacances, il n’avait pas une très bonne relation avec elle et m’en avait parlé au début de la relation, le fait qu’elle n’a pas pu être présente pendant sa maladie l’a profondément touché et a accentué sa rancune auprès d’elle. C’était la première fois que je la rencontrait et malheureusement ça n’a pas été dans de bonnes conditions. Je le comprenais et la comprenais elle aussi. Il y a eu bcp de conflits, les doutes s’amplifiaient. Petit à petit les sentiments repartaient à flots pour mon premier amour, les discussions étaient comme on avait l’habitude, sans ambiguïté juste parler. Au bout de 2 mois j’ai décidé de lui avouer mes sentiments une deuxième fois, lui expliquer que je ne pouvais pas faire de lui mon grand frère. Il m’a demandé est ce que je voulais qu’il reparte, que lui n’était pas revenu pour ça, et qu’il avait coupé contact avec tout le monde car son retour n’a pas été simple. Mais il a reconnue qu’on avait une très bonne complicité mais qu’il ne voulait rien développer par rapport à ma situation. Je lui ai dis que je ne voulais pas qu’il me cache quoi que se soit et que c’était à moi de faire le choix sur avec qui je voulais être. Il m’a alors expliqué qu’à l’époque il n’aurait rien pu faire, il pensait que c’était juste des sentiments comme ça, de plus je n’étais pas majeur, mes parents avaient confiance en lui et il était fiancé, il s’était donc interdit de penser à quoi que se soit entre nous.

Mes doutes continuaient avec mon copain et mes sentiments s’enflammaient avec X. J’ai continué ma relation mais elle se dégradait, et aie continué mes discussions tjrs sans ambiguïtés le 3/4 du temps, juste qlqs fois ou je lui rappelais mes sentiments. Ça a duré 8 mois en tout. Ces qlqs mois depuis l’été ont compliqués ma relation, j’ai essayé de rompre avec comme excuse le mariage (pcq je pensais réellement que ça allait me permettre d’arrêter d’avoir des sentiments pour autre que mon copain), ensuite comme excuse sa famille ou alors le fait que je doutais simplement de mes sentiments depuis 4 ans. Bien évidemment pour lui, impossible de croire que j’avais des doutes après presque 4 ans de relation. J’ai commencé à saturer, entre les examens, mes doutes, sa santé, mes mensonges, mes sentiments pour X… j’ai essayais d’arrêter la relation mais il m’empêchait tjrs, je finissais tjrs par revenir sur mes pas. J’en suis à un stade où j’ai l’impression de l’avoir manipulé (car il a essayé de forcer les choses avec ses parents pour le mariage car ils ne sont pas d’accord pour l’instant), comme si j’avais menti sur tout depuis le début, d’avoir joué de lui et d’avoir joué sur les deux cordes. Il y a 1 semaine il a appris pour mes sentiments envers X et la réciprocité des sentiments de celui-ci envers moi. Évidemment le choc et retour 3 ans en arrière sauf que là il sait que c’est bcp plus sérieux. Il ne sait pas comment réagir, entre la colère, la peur de me perdre etc… pour lui tout ce que j’avais reproché c’était de fausses excuses, mais je ne sais plus. J’ai tjrs doutée mais je le cachais. Je doute de moi, j’ai l’impression qu’il a raison, que j’ai fais tout ça pour X et en même temps je me dis que non, ça n’allait déjà pas avant qu’X refasse surface. Je lui ai demandé de me laisser du temps pour savoir ce que je veux réellement, pour essayer de me ressourcer, pour arrêter de réfléchir pcq je fatigue mentalement, je commence à paniquer dès qu’on me parle de ce sujet, je ne supporte plus rien, je suis irritable sur tout, dès qu’il y a un soucis, une prise de tête, qlq chose qui ne va pas j’ai qu’une seule envie c’est de dormir. Je suis épuisée mentalement et physiquement. Je sais à quel point il m’aime mais ses sentiments sont trop oppressants pour moi, je ne peux jamais prendre de distance ou de recul on est H24 ensemble on se voit tout les jours il est très présent dans ma famille. On a tout d’un couple mariés mais sans mariage et le pire c’est que mes sentiments tournent ailleurs. Je ne supporte pas de le voir souffrir, j’ai peur aussi de me tromper et de faire la plus grande erreur. Et si X ne m’aimait pas réellement ?, je ne sais pas mais avec lui je ne doute pas de mes propres sentiments, il m’apporte de la sérénité, du calme. On me bassine avec « Aime celui qui t’aime et non celui que tu aime » mais je ne peux pas mettre mes sentiments de côté et rester avec mon copain par « sécurité » de son amour. De plus, il m’aime mais ne respecte ni mes doutes ni mes choix qui sont peut-être un peu brut c’est vrai mais ça reste mes choix. Ça fait plusieurs jours que je lui répète qu’il me faut du temps pcq je n’arrive plus à réfléchir, que je n’arrive pas à prendre de décision, qu’il faut qu’on prenne nos distances mais il ne respecte pas ça, il me montre toutes ses émotions, sa tristesse etc… me demande de nous donner les moyens de refaire démarrer notre couple etc… a chq fois qu’on se voit il est obligé d’entamer le sujet alors que je lui ai demandé qu’on essaye de profiter de ces instants pour recréer des moments entre nous. Il a refait la même chose tout à l’heure sauf que j’ai éclatée et ai pris ma décision, c’est terminé je voulais officialisé auprès de mon père mais il m’a demandé d’attendre, j’ai peur qu’attendre me refera changer d’avis. Cette décision je l’ai prise pcq il ne respecte pas ça, il a continué d’aborder le sujet, continué de forcer les choses il décide de prendre les distances puis revient sur ses pas et ainsi de suite. Il me sort tout le temps minute par minute « je t’aime je veux pas te perdre réfléchi bien », je le comprends mais il me rajoute du stress en plus. Il n’arrête pas d’envoyer des messages, il n’arrive pas à couper le cordon et moi j’ai besoin de distance, je me dis que créer le manque me fera prendre conscience de mes sentiments mais même en étant parti 10j en vacances ça ne l’a pas fait et puis il ne me laisse pas ressentir ce manque.

Je ne sais plus quoi faire, ce qui me rend le plus malade c’est de douter de moi, de douter de mes sentiments, d’avoir la sensation d’être manipulatrice, de jouer avec lui, j’ai peur d’avoir été culpabilisante en lui parlant de mes attentes qui n’ont pas été comblées. Je n’ai pas la sensation de mériter son amour, il est très expressif et moi pas du tout avec lui alors qu’avec X j’ai plus de facilité.

Svp je sais que c’est très long mais j’ai besoin de conseils. Mon état mental se dégrade, je culpabilise vraiment très fort et doute réellement de moi et mes intentions, je demande juste à être raisonnée svp !

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 31 DÉC. 2022

Bonjour à vous

Tout d'abord l'amour ne peut pas se forcer. Donc quand on vous dit "aime celui qui t'aime",ça n'est pas toujours possible.
Surtout quand il s'agit de s'engager avec une personne et de la choisir pour construire le reste de sa vie. Il est évident que c'est une décision à ne pas prendre à la légère et j'allais dire, si vous ne le sentez pas, n'y allez pas.....
Il est important de vous écouter profondément. Une partie de vous sait exactement ce qui est bon pour elle. Mais parfois, écouter cette partie là peut nous amener à imposer une autre façon de penser à notre entourage et lorsque les traditions et la culture sont très présentes c'est beaucoup plus complexe de se positionner. Donc il est plus facile de se dire "allez, je me marie, je fais comme ça doit se faire et je ne réfléchis plus." Sauf que votre réalité intérieure vous rattrape et vous invite à vraiment poser ce qui est important pour vous de façon à prendre la meilleure décision. Vous méritez de vous épanouir dans votre couple tout autant que n'importe qui.
Je vous invite à vous faire accompagner durant cette période par un thérapeute professionnel qui vous aidera vraiment à poser les choses et à y voir clair dans votre situation.
Je me tiens à votre disposition pour cela et vous souhaite sincèrement de trouver réponses à vos questions.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1254 réponses

2371 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 MAI 2023

Bonjour Choupette et merci de votre message.
Vous êtes dans un labyrinthe sans pouvoir en sortir; Et ce labyrinthe est tout simplement l'injonction du mariage, la pression de l'entourage, et son impact sur la femme., qu'il soit culturel ou pas, il sou-tend notre société : "Ma fille marie toi !"
Ainsi il est tout à fait logique que vous soyez perdue.
Revenez à vos buts d'incarnation, avant de pensez au tandem du couple.
Comment voulez vous agir dans votre vie, qu'avez vous à offrir au monde ? qu'est ce qui vous passionne ? dans quelle activité vous réalisez vous ? quel est le sens de votre vie (avant la recherche du partenaire)
Une vie se construit sur des bases solides, sur du bonheur, de l'épanouissement et ensuite seulement l'union pourra prendre sa place.
Bien à vous. Véronique.

Véronique Le Bideau Psy sur Paris

140 réponses

182 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

2 JANV. 2023

Bonjour,
Vous demandez à être raisonnée...et c'est bien là le problème. On voit, au travers de votre récit, que vous êtes empêtrée dans vos conditionnements (éducatifs, sociétaux, religieux), par exemple, pour vous, le mariage est une garantie d'attachement de l'autre et de bonheur. Alors vous cherchez à faire taire la voix de votre cœur, parce qu'on vous a dit que c'était comme ça. Cet homme plus âgé que vous est venu pour ébranler vos croyances et vous montrer que rien ne peut empêcher l'amour qui fait ce qu'il veut.
Le challenge pour vous est donc de choisir entre la raison et l'amour. Vous connaissez déjà votre souhait le plus intense mais vous allez devoir combattre vos peurs (peur de vous tromper, peur du jugement des autres etc...).
Je vous encourage à consulter pour clarifier tout cela et vous aider à prendre la bonne décision.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence. Merci de me contacter avant de vous inscrire sur l’agenda de la plateforme.
Bien à vous
Véronique Blanche, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Quessoy

6558 réponses

4507 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2022

Bonjour Choupette,

Vous dites avoir une très mauvaise image de vous mais sur le fond, c'est une immense culpabilité qui engloutit votre psychisme.
Vous avez honte d'aimer monsieur X , votre premier amour, celui de vos 17 ans donc le plus marquant et vous vous sentez coupable de ne pas pouvoir donner à votre copain un retour affectif qu'il attend avec empressement visiblement.

Si il y a bien une chose qui ne se contrôle pas, c'est le sentiment d'Amour avec un grand A.

Votre choix doi être exclusivement le résultat de votre coeur, pas celui de la résignation à vouloir rentrer dans un moule ne vous correspondant pas, car vous vivrez ensuite avec le regret et cela ne s'appelle pas être heureuse.
Quelle relation et quelle famille fonder sur des bases instables, sans complicité partagée et avec des faux semblants?
Vos ruminations se comprennent mais elles sont le signe de votre souffrance morale.

En 2023 presque ( dans quelques heures...) et à 22 ans, personne n'a le droit de vous mettre de pression, de tenter de vous inciter à , sous prétexte de percevoir une "bonne" image de vous.

Vous êtes seule responsable de votre destin de par vos choix.
Libre d'aimer qui vous le voulez au plus profond de vous et quand des sentiments ne sont pas réellement partagés, il est inutile d'insister.
En conscience, vous allez faire ce choix pour ne pas rester dans cette impasse amoureuse.
Celui que vous ne choisirez pas, vous devrez lui parler en restant posée et sans détour, cela vous déchargera de votre culpabilité.
Et ne dites plus que vous avez une très mauvaise image de vous.
C'est un sentiment merveilleux l'Amour.
Ne vous enfermez pas dans une vie par procuration, vous méritez le Bonheur.
Détachez-vous du jugement et du regard d'autrui, personne n'a à vous juger d'ailleurs, si des personnes autour de vous vous aiment vraiment, elles doivent vous accepter pour qui vous êtes et sans détour, sans remontrances ou sans tenter d'installer des doutes supplémentaires dans votre conscience.

Les sentiments ne se commandent pas.
Mettez de l'ordre dans vos émotions et votre esprit, votre coeur surtout. Ne vous laissez pas influencer. Il s'agit de VOUS.

Merci pour ce long partage chargé en émotions, je reste à votre écoute par téléconsultation si vous avez besoin d'échanger mais rappelez-vous, la clé du destin est entre vos mains, exclusivement.

Avec toute ma bienveillance et ma sympathie.

Bénédicte ESCARON
Praticienne en Psychothérapie
Psychanalyste
Sophrologue

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

892 réponses

9329 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2022

Bonjour à vous,
Vous êtes perdu entre l’un et l’autre. Mieux serait de vous centrer afin de retrouver vos esprits. Il serait bien de vous laisser du temps seule afin de vous retrouver.
Parfois il est préférable de prendre du recul pour regarder la direction que l’on doit voir. En ayant une vision des choses trop proches, nous devenons aveugle et nous nous retrouvons dans le noir le plus profond.
Je vous propose de prendre un rendez-vous en ligne afin de développer votre demande et trouver des réponses ,des conseils adaptés à celle-ci.

Christine Lorijon Psy sur Haute-Goulaine

1964 réponses

1004 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2022

Bonjour,
plusieurs possibilités sont possibles ;quelle type de relation souhaitez vous vraiment?
Je reste disponible pour vous soit en téléconsultation ,SMS, What ‘s App
ou de visu en Bretagne Nord.
Cordialement,
ANEZO Florence
Psychanalyste Psychothérapeute
Thérapie de couple

Florence Anezo Psy sur Plélan-le-Petit

664 réponses

349 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

31 DÉC. 2022

Bonjour Choupinette
Avec X vous êtes dans de l'abstrait et c'est plus attractif que du concret. Il est plus facile de rêver que de vivre une relation.
Ce qui me vient c'est que vous avez sans doute peur de vous engager.
Si vous vous engagez, vous renoncez à une autre relation.
Ou alors, vous êtes peut être faite pour une relation 'ouverte', libre
Discutez en avec votre copain
Je vous reçois volontiers pour vous aider à y voir plus clair
Bien à vous
Inès Avot

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6332 réponses

3438 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie de couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie de couple

Autres questions sur Thérapie de couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13100 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16250

psychologues

questions 13100

questions

réponses 136300

réponses