Je n'ai plus de sentiments pour mon copain

Réalisée par Clem22 · 17 janv. 2022 Thérapie couple

Bonjour à tous..

Je suis une jeune fille de 24 ans.
Je me permets de vous envoyer un message car je suis complètement perdue.
De nature très stressée, je vis quelque chose d’assez compliqué à gérer pour moi.
Je suis en couple depuis 3 ans et demi. Des périodes très compliquées entre nous mais depuis septembre tout est parfait. Mon copain a fait tous les efforts nécessaires et je ne peux rien lui reprocher. Cependant mon papa est tombé malade à cette même période.. j’ai pris beaucoup de choses sur moi, et tout s’est passé très vite.
J’ai été très triste, voir même annéantie après cette annonce, mais grâce a l’aide de mon copain j’ai réussi à remonter la pente. Mais voilà depuis 2 semaines d’énormes questions en tête, je ne me reconnais plus moi qui étais heureuse..
j’ai commencé par me demander si j’aimais toujours mon copain du jour au lendemain, moi qui en était folle amoureuse. J’étais également très jalouse, voir même maladive, plus rien. Puis 2 jours après l’annonce de bonnes nouvelles concernant l’avancée de la maladie de mon papa, au lieu d’exploser de joie, j’étais seulement un peu contente.
Je ne comprends pas.. j’ai l’impression d’être vide, perdue.
La « perte de sentiments » envers mon copain me ruine la vie. Il est inconcevable pour moi de le quitter et encore moins de me dire qu’on peut ne plus aimer quelqu’un qu’on a tant aimé, du jour au lendemain. J’étais si heureuse, et maintenant je suis dans mes pensées.. je rumine du matin au soir, j’essaie de me rassurer comme je peux mais ça devient extrêmement compliqué. Il y a des jours où j’arrive à prendre sur moi mais ce ne dure jamais bien longtemps..
j’ai consulté un psychologue et une psychanalyste mais ça n’a pas fait grand chose.. ma dernière chance et de voir un psychiatre qui saura peut être m’en dire d’avantage..

Courage à vous, je sais qu’on est nombreux.
Merci de m’avoir lu

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Meilleure réponse 18 JANV. 2022

Bonjour Clem,
Merci de votre message
Au moment où tout va mieux dans votre relation amoureuse, une nouvelle terrible tombe à propos de votre papa. Un double chamboulement en si peu de temps. Les sentiments se mettent automatiquement en mode "anesthésie".
Ne vous inquiétez pas, c'est trop dur, tant de bouleversements en si peu de temps.
Prenez soin de vous
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Lille

3823 réponses

1633 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2022

Bonjour Clem,

Vous dites que vous êtes dans vos pensées. Un moyen de défense psychique contre des émotions qu'on imagine trop douloureuses, est la rationalisation, l'intellectualisation, c'est à dire la manière dont les émotions sont shuntées de notre perception des évènements pour n'en avoir qu'une analyse rationnelle, cognitive.

Ce n'est pas que vous n'aimez plus votre conjoint, c'est juste que vos émotions sont vraisemblablement verrouillées au profit d'une approche rationnelle. Quand vous vous "demandez" si vous aimez votre copain, vous voyez, qu'il ne s'agit pas d'un ressenti, mais d'un questionnement.

Vous avez besoin de choisir un accompagnement qui vous aidera à réintégrer et traiter les émotions liées aux derniers évènements de votre vie et à relier votre tête et votre corps. Le psychiatre n'est pas forcément le professionnel le plus indiqué pour cela, les thérapies brèves me semblent plus appropriées.

Au delà de ça, il y a autre chose qui m'interpelle dans ce que vous dites : "Mon copain a fait tous les efforts nécessaires et je ne peux rien lui reprocher." Dans l'illusion de fusion, on a une conscience incomplète de soi-même et on utilise l'autre dans le but de combler les besoins dont on n'a pas encore repris la responsabilité. Dans ce que vous dites, c'est comme si votre copain avait finalement trouvé grâce à vos yeux en étant conforme à vos attentes. Une attente étant un besoin non exprimé et se traduisant en reproches lorsqu'elle est insatisfaite.

Dans la fusion, à un niveau inconscient, l'autre est utilisé comme un rempart contre l'angoisse de la solitude et possiblement comme un sauveur, celui qui nous protégera de la mort. Lorsqu'on est confronté à la maladie ou à la mort d'un proche, souvent le voile des illusions se déchire, et on se reprend la réalité en pleine face : je suis seul et je suis mortel moi aussi. La fusion perd alors de son sens et se pose la question de ce qu'est véritablement l'Amour, le pont qui relie les êtres complets, séparés, par delà le vide de l'existence.

Ceci est théorique bien sûr et je vous l'expose pour vous aider à comprendre ce qui peut être en jeu. Je pense que vous avez besoin néanmoins d'une approche pragmatique et concrète qui vous permette dans un premier temps de refonctionner normalement rapidement.

Nous pouvons en échanger par téléphone si vous le souhaitez, je me ferai une joie de répondre à vos questions.

Belle fin de journée et au plaisir de vous entendre.

Boris Amiot

Boris Amiot Psy sur Serris

775 réponses

600 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2022

Bonjour
Vous traversez une épreuve difficile, les soucis de santé de votre père ont sûrement été très angoissant pour vous, et ont probablement fait émerger des angoisses plus profondes dont vous n’aviez pas conscience .
Le travail thérapeutique prend du temps, et il y a de fortes résistances à se confronter à soi même qui se manifestent parfois de manière inattendue, comme ce que vous ressentez actuellement pour votre ami.
ce n’est pas toujours simple.
Ne désespérez pas, je consulte également en visio.

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JANV. 2022

Bonjour,
Le rôle d'un psychiatre est de traiter les maladies mentales et l'amour n'en est pas une !
Il va, il vient, au gré de ses envies...et vous n'êtes pas folle ni perverse parce que vous n'éprouvez plus rien pour votre copain et que vous êtes moins expansive que d'habitude ! En revanche, il se peut que vous traversiez actuellement un petit épisode dépressif, que vous ayez besoin d'aide pour en sortir et que vous ayez des problématiques anciennes à résoudre.
Nous sommes nombreux sur cette plateforme, je vous invite à consulter nos profils et faire votre choix : vous allez trouver la personne en laquelle vous aurez confiance et qui pourra vous accompagner.
Si vous souhaitiez en savoir plus sur mon approche et mes techniques, n’hésitez pas à me demander un premier échange, gratuit et sans engagement.
Je consulte en présentiel ou par visioconférence.
Bien à vous
Véronique BLANCHE, Thérapeute Holistique
Guérison de l’enfant intérieur
Hypnose Ericksonienne
Soins énergétiques

Véronique Blanche Psy sur Saint-Brieuc

3787 réponses

2086 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour Clem,

La maladie de votre père a réveillé chez vous d’anciennes blessures. Des manques, peut-être.
Cela n’a a priori rien à voir avec votre copain. Et pourtant, tout ce qui est ravivé aujourd’hui et a un impact sur votre relation actuelle, est en lien.
Le copain que vous avez choisi répond à une partie de votre histoire. Que ce soit sa personnalité, la place que vous occupez dans cette relation, ou tout autre élément, il y a très probablement un écho à ce que vous avez vécu plus jeune ou enfant dans votre famille.

Combien de séances avez-vous faites avec le psychologue et avec la psychanalyste ? Pour qu’une thérapie soit efficace, elle a besoin d’être inscrite dans la durée. Si vous n’avez pas été satisfaite par ces deux professionnels, alors choisissez-en un 3ème.
Vigilance avec un psychiatre, certains sont également psychothérapeutes et dans ce cas, vous aurez des pistes pour avancer dans votre cheminement. Par contre d’autres sont avant tout des médecins et distribuent des médicaments, c’est leur rôle. Pensez-vous réellement entrer dans la catégorie de pathologie lourde qui nécessite la prise de médicaments ?

Je reste à votre écoute.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

957 réponses

760 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour Clem,
Merci à toi d'avoir partagé tes sentiments. Écrire, comme tu as du le constater fait déjà un grand bien.
Je te conseille avant le psychiatre d'aller consulter un psychothérapeute ou psychopraticien. Ils utilisent des méthodes qui font avancer et sortir de la problématique assez rapidement. Hypnose, pnl, emdr... thérapie brève.
Je vois que es d'une nature sensible et reconnaître et gérer les émotions, cela s'apprend. Avant de penser à une rupture, je te conseille d'abord faire un travail autour de tes peurs et tes inquiétudes. Il n'est pas facile d'être joyeuse quand on a vécu autant de choses , pris autant sur soi et quand on a des émotions gênantes coincées quelque part. Le stress est la conséquence des peurs. Explorez et relâchez ces peurs te permettra de voir plus clair ta situation amoureuse et arrêter de tourner des films en boucle dans la tête.
Il y a également une libération émotionnelle à faire dans ta situation, vu que tu les as cumulé pendant un bon moment.
Consultes pour avancer et pour vivre en accord avec soi et tes émotions...
Bon cheminement à toi
Avec toute ma confiance et gratitude
Tonia

Tonia Chaligne Psy sur Annecy

60 réponses

22 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour,

Il y a deux choses à bien distinguer dans un premier temps :
- votre relation de couple qui a son écosystème propre et repose sur l’histoire de vos sentiments l’un envers l’autre, les fluctuations normales dans cette histoire, les projections profondes et souvent inconscientes sur le/la partenaire, et les événements qui viennent vous mettre à l’épreuve individuellement et/ou en tant que couple. Il est effectivement possible de cesser d’aimer quelqu’un qui a pu à un moment donné de sa vie en incarner le sens le plus important et le plus heureux. C’est comme ça, on évolue donc on réévalue et on fait de nouveaux choix si c’est nécessaire pour soi. C’est peut-être parfois douloureux mais ça n’a rien de condamnable moralement.
- votre manière de gérer émotionnellement l’annonce de la maladie de votre papa et l’ascenseur émotionnel dans l’autre sens de la bonne nouvelle. Si dans un premier temps, pour pouvoir assurer, faire face à la situation qui est inédite, dans ce qu’elle de potentiellement grave et ce qu’elle implique de responsabilité pour vous, vous fermez la porte aux émotions pour vous protéger, pour tenir, pour vous préparer, pour éviter de trop souffrir etc., puis que derrière on vous annonce qu’en fait c’est bon, vous pouvez vous permettre de vous rasséréner, vous rassurer, vous apaiser, il est normal que vous ne parveniez pas à vous réjouir trop facilement Vous n’avez ni eu le temps d’encaisser le premier choc, vous l’avez même évité d’une certaine manière, ni les moyens de vous réjouir vraiment puisque vous ne savez pas vraiment quelle valeur attribuer à cette nouvelle. Quelque chose en vous doit se dire : trop de chamboulements récents, trop d’annonces chocs, trop de perturbations dans ma vie, ça peut arriver de nouveau. Vous vous êtes anesthésiée parce que c’est trop d’un coup (de deux coups même, la pierre est lourde).

Maintenant, que ce qui concerne votre papa et ce qui concerne votre couple s’entrechoquent en ce moment n’est pas étonnant. Là où il va vous falloir prendre le temps d’analyser un peu, c’est de concernant le.s lien.s de cause à effet dans ce moment de votre histoire : soit l’événement associé à votre papa a été révélateur de quelque chose que vous ne vouliez pas vraiment voir vis-à-vis votre couple, ou de vos sentiments tout simplement, et à ce moment là il faudra creuser dans ce sens et évaluer ce que cela révèle pour vous (pourquoi je suis avec cette personne, qu’est ce que ça nourrit en moi ou a nourri, et qu’est ce que ça ne nourrit plus, pourquoi, etc…) ; soit vous vivez un moment de confusion normal, comme évoqué plus haut, au regard de ce que vous avez dû affronter émotionnellement, et tout se mélange un peu parce que vous essayez de digérer et comprendre tant bien que mal les enjeux forts et profonds impliqués par l’hypothèse d’une maladie grave pour votre papa. Vos rapports à la mort, au deuil, à la perte, à l’amour etc, s’en trouvent forcément chahutés et viennent vous questionner.

Peut-être que votre psychologue et votre psychanalyste n’ont pas eu le temps ou les outils pour vous permettre de vous sentir mieux. Mais il existe d’autres approches, et je vous conseille de ne pas rester seule avec vous-même. Vous précipiter chez le psychiatre, pourquoi pas, mais alors de préférence quelqu’un qui serait formé à d’autre approches que juste celle qui vous proposera une médication ou alors vous renverra vers un confrère/ami psychologue ou psychanalyste.

En ce qui me concerne, je suis psycho praticien (TCCE : thérapies cognitives, comportementales et émotionnelles), coach (PNL : programmation neuro-linguistique) et maître en philosophie. Je peux vous proposer des séances à distance et/ou dans mon cabinet à Paris. La première séance par téléphone est offerte. N'hésitez pas.

Alexandre Thorlet Psy sur Paris

425 réponses

247 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour,

Merci d'être venu vous confier.
Il semblerait que votre relation est comme enchevêtré à celle que vous avez avec votre père. La peur immense que vous avez du ressentir à l'annonce de la maladie de votre père à comme changer votre vision inconsciente de votre relation à l'homme.
Ce jour où vous dite avoir était anéanti que vous êtes vous dit au fond de vous?

Un psychiatre a une approche plus accès sur le médical. Il pourra vous prescrire un traitement antidépresseurs s'il juge nécessaire et vous faire un arrêt de travail si besoin mais l'accès à la parole de rejoint dans chaque professionnel de la thérapie. Ce qui diffère ce sont les méthodes employées et la façon de l'appliquer de chaque thérapeute. Vous n'avez peut être pas encore trouvé cette méthode qui correspond à votre fonctionnement.
Par exemple je propose des séances d'EFT et d'hypnose aux personnes souhaitant débloquer des traumatismes ou pour les aider à mieux gérer leurs émotions. Mais il n'y a pas que ça. Vous avez aussi l'EMDR, la TCC, l'art thérapie....etc.
Vous trouverez forcément celle qui est faite pour vous.

Je reste à votre écoute avec bienveillance.

Laurie Sanchez
Psychopraticienne certifiée
Hypnose et méthode EFT

Sanchez Laurie Psy sur Guégon

139 réponses

59 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour Clém,

Je ne suis pas sûre qu’un médecin spécialisé en psychiatrie puisse vous apporter les réponses que vous cherchez.

Je note qu’effectivement la maladie de votre père vous a profondément ébranlée, à tel point que vous vous êtes enfermée dans votre coquille de sorte à faire face au pire au cas où il n’y aurait pas de rémission possible. Heureusement il va bien, cela vous a donc mise face à vous même et à vos choix, la question primordiale qui est apparue alors: suis je heureuse ?

Vous y avez répondu et cette maladie a été au final bénéfique, cela vous a fait réaliser que la vie est trop courte pour ne pas la vivre passionnément.

Je vous laisse méditer sur cela et revenir vers moi si vous le souhaitez.

N’hésitez pas à m’écrire.

Félicitations pour la bonne santé de votre père! Serrez le fort dans vos bras et profitez des instants que la vie vous a offert avec lui

Excellente journée
Bien à vous
Marjorie Lugari

Marjorie Lugari Psy sur Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

3693 réponses

6446 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour Clem,

D’après ce que vous décrivez, c’est plutôt une phase de déprime qui rend toutes les choses autour de vous bien tristes, y compris votre couple.
Il est possible toutefois que l’amour disparaisse sans raison apparente. Cependant, il faut toujours essayer de creuser pour en déterminer la cause, car il y en a généralement une qui de toute façon ressurgira d’une façon ou d’une autre plus tard si elle n’est pas traitée.
Il semble quand même que cela tourne autour de la maladie de votre père. Cela paraît vous avoir très durement touchée.
Je vous invite donc en effet à vous faire accompagner pour déterminer l’origine de cette déprime et de ce désamour pour votre partenaire.

Je reste à votre disposition et à votre écoute,

Christophe
Thérapeute de couple - Sexothérapeute
Rendez-vous en ligne uniquement pour plus d’intimité par téléphone, visioconférence ou mail à votre convenance.

Christophe Nieaux Psy sur Melun

1178 réponses

941 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JANV. 2022

Bonjour ce qui vous arrive je nomme cela " le millefeuille " émotionnelle, vous vivez depuis un certain temps différents problèmes dans votre vie, et cela s'empile... et puis un évènement fait que cela bouscule tout votre univers.
Deux univers se sont croisés votre vie de couple et votre père, cela a peut être éveillé certaines choses enfouies en vous.
Il me semble qu'il vous faut rencontrer un thérapeute qui sera vous écouter mais surtout vous amener sur un chemin ou vous pourrez trouver des solutions en vous.
Je reste à votre écoute.
Cordialement
Mickael Doré

Mickael Doré Psy sur Levroux

27 réponses

8 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Thérapie couple

Voir plus de psy spécialisés en Thérapie couple

Autres questions sur Thérapie couple

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13700 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 13250

psychologues

questions 13700

questions

réponses 86050

réponses