Je n’arrive plus à supporter mon père

Réalisée par Ulysse · 4 août 2023 Aide psychologique

Bonjour,

J’ai 21 ans et je n’arrive plus à supporter mon père…
Enfaite je n’ai jamais réussi à le supporter depuis toujours le plus loin que je m’en rappelle (CE1), j’essaye de l’éviter le plus possible, lui cacher les choses qui pourrai l’énerver.

Presque à chaque fois qu’on se parle il m’engueule pour n’importe quoi (miettes sur le carrelage, évier légèrement salle..), je raconte ma journée et commence à m’engueuler parce que je me suis mal exprimé.
J’ai tellement d’exemples à citer…

De plus, il n’est jamais content, il se plains sans arrêts et du coup remet la faute sur moi parce qu’il pense que je ne l’aide pas.

Il me dénigre sans arrêt :
- Ta mère va divorcer à cause de toi
- J’ai un gamin de 21 ans avec l’âge d’un gamin de 5 ans
- Tu fais rien
- J’veux que tu devienne quelqu’un
- Pourquoi j’ai un fils comme toi
- T’es un âne un gland un corniot un branlo
- Tu va vivre dans un HLM
- T’es un fainéant
- Tu pense que à t’amuser
- T’arrivera pas à gérer quoi que ce soit
- T’es dans ta petite barque et moi je pagaie
- Tu dis tout le temps oui mais tu fais rien
- A par tes bonnes notes t’es nul
- J’vais me foutre en l’air à cause de toi
- Ta jamais fais ce que je t’es dis
- Tu prends pas d’initiatives
- Mon père t’aurais déjà tué
- Tu me sert à rien mais tu me coûte
- Tu fais jamais ce que je te dis de faire
- J’ai un fils mais je peux même pas l’utiliser

J’ai toujours essayé de le rendre fier, j’ai toujours été irréprochable à l’école, bac +3, j’ai travaillé déjà dans plusieurs entreprises et mes patrons ont toujours été contents de moi sur tous les points.

Je me disais qu’avec l’âge ça passerait… Malheureusement ce n’est pas le cas…
L’année dernière ont s’est battu, ça c’est calmé puis recommencé deux semaines plus tard.

Je suis épuisé de continuer à l’entendre me faire des morales sans broncher pendant des heures et des heures pour des broutilles pour au final que ça recommence deux jours plus tard…

Ma mère subit… Ma sœur essaye d’aller vivre au maximum chez mes grands-parents qui habitent proche de son travail.

Je ne sais plus quoi faire…
Je pense à partir mais niveau argent avec mon contrat d’apprentissage serai trop juste.. De plus il viendrait me chercher ou j’irai..

Je n’ai pas envie d’en venir de moi même au mains car je sais que ca ira loin en sachant que je suis plus fort que lui et par peur que ma mère divorce et soit malheureuse par la suite.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 6 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse,

La violence physique en réponse à celle psychologique que votre père vous inflige n’est évidemment pas une solution (et en plus vous lui donnerais des vraies raisons pour se plaindre de vous, et même en allant à la police…).

Votre difficulté à le supporter est compréhensible étant donné le contexte que vous décrivez.
Vous avez un beau parcours scolaire, bravo : là vous avez bien réussi, et au final c’est pour vous et votre avenir.

Est ce que vous pouvez arriver à lui parler ouvertement et sans vous énerver de tout ce qui vous chagrine dans son discours et son comportement avec vous ?!

Si vous le pouvez… il se peut qu’il finisse par vous entendre.

Pouvez vous lui écrire une lettre en lui expliquant votre souffrance d’avoir face à vous un père qui vous accuse de tous les torts ?!
Il faudra l’écrire et la réécrire jusqu’à qu’elle soit émouvante, en parlant que de vos émotions (« quand tu me dis ça… je me sens…) et lui expliquant qu’en vous traitant de cette façon vous ne pouvez pas vous sentir bien, ni devenir quelqu’un de bien dans sa peau…

Il est probable que cela ne le touche pas…, mais ça peut vous soulager un peu.

Évidemment la solution serait d’aller vivre ailleurs…, mais à priori vous ne pouvez pas encore le faire.

Continuez à l’éviter le plus possible, et garder le silence quand il est là.
Quittez la pièce quand il commence à vous accuser de tous les maux…, de tout ce qui ne va pas chez lui. Et dites lui que vous ne supportez plus ses paroles et reproches.

Et puis…, ne vous souciez pas trop de la situation du couple de vos parents : s’ils se séparent c’est leur décision et leur vie.
Et puis…, peut-être que votre mère vivra mieux seule…?!

Je vous souhaite d’arriver à trouver la bonne distance psychique par rapport à votre père : construisez votre vie sans plus attendre sa reconnaissance, ni vous sentir coupable si vous vous éloignez de lui.
sp



Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4435 réponses

12204 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

7 AOÛT 2023

Bonjour,

Votre père ne va pas bien. Vous n'y êtes pour rien. Peut-être reproduit il ce qu'il a vécu avec son propre père. Tout ce que vous ferez de toute façon ne sera jamais suffisant. Peut-être comprendra t il un jour, qu'il doit entreprendre un vrai travail sur lui en faisant une psychothérapie.
Il semble avoir manquer d'amour ou du moins il ne peut pas en donner car on ne lui a pas montrer. ne ferait il pas une propre projection sur vous de son mal être?
Vous pourriez lui dire simplement : papa, je t'aime ; comme puis je faire pour que nos relations s'améliorent?
Bien cordialement,
Virginie Guilbaud

Virginie Guilbaud Psy sur Le Trait

4 réponses

2 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse,
En effet, votre père est très critique et dévalorisant envers vous. Je pense qu'il se sent très frustré dans sa vie pour des raisons que j'ignore...

Malheureusement, tant que vous serez dépendant de vos parents, vous serez obligé de le supporter, mais cela ne durera pas éternellement, prenez votre envol dès que possible et suivez une thérapie, c'est le meilleur conseil que je puisse vous donner à ce jour.

Vous pouvez toujours dire à votre père que vous ne comprenez pas ces remarques incessantes dévalorisantes à votre égard, que ça vous attriste, peut être y a t-il une rivalité entre vous qu'il exprime de cette manière ?... Encore une fois, les personnes critiques comme votre père vivent beaucoup de frustration et sont souvent incapable de se remettre en cause.
Donc restez confiant en vos capacités !

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31818 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

6 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse,

Vous ne changerez pas votre père. Vous ne pouvez qu'accepter ce qu'il est et limiter les interactions avec lui. Il faut éviter de le provoquer car vous n'aurez jamais le dernier mot. Dès que vous le pourrez il faudra vous installer chez vous et réguler dans le temps et l'espace les relations avec votre père. Ne coupez pas avec votre père mais limitez les interactions et ne culpabilisez pas d'agir ainsi. Vous avez votre vie à vivre. Ne culpabilisez pas non plus vis à vis de votre mère.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22125 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour
Si la situation est telle que vous la décrivez, pourquoi ne partez vous pas ?
Vous pouvez trouver une colocation ou une chambre chez l’habitant . Des solutions d’hébergement existent sûrement.
Vous avez 21 ans, vous êtes largement majeur et votre père ne peut plus vous forcer à vivre sous son toit.
Peut-être vous trouvez vous des excuses pour ne pas partir car vous en êtes incapable pour d’autres raisons…
Réfléchissez et posez-vous les bonnes questions.
Vous avez la vie devant vous et n’oubliez pas : on en a qu’une !
Bien à vous
Frédérique Pouzol
Psychopraticienne
Psychothérapie -Psychogénéalogie

Anonyme-409158 Psy sur Le Bar-sur-Loup

521 réponses

2365 J'aime

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour ,
Oui vous n'êtes pas responsable de toutes les difficultés de votre père .
Le plus urgent pour vous comme vous êtes adulte est ,de devenir autonome de trouver rapidement une coloc et de partir avant d'en venir aux mains .
Vous devez être fière de vos réussites ;Vous ne le faites plus pour vos parents . Laissez les se se débrouiller vous n'êtes pas responsable d'eux .
Occupez vous de votre avenir , faites des projets pour votre vie .. Si c'est trop difficile faites vous aider
. Mais vous allez y arriver .
Courage .
Mme ROUX Odette Psychologue

Odette Roux Psy sur Valence

160 réponses

119 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse,

Je vous remercie pour votre message

Votre père tient des propos extrêmement dévalorisants à votre égard, c’est tout à fait inacceptable, je suis d’accord avec vous. Mais vous savez quand on veut on peut, vous pouvez très bien trouver une colocation et partir. Vous avez passé la majorité et donc il n’a plus aucun droit sur vous, sauf sous son toit selon ses règles, donc partez vivre votre vie.

Restant à votre écoute
Marjorie Lugari * Psychanalyste * Praticien en psychothérapie * Aide à la Parentalité * Visio uniquement

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10890 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse

Je vous remercie pour votre témoignage.

Vous ne supportez plus votre père et ça se comprend aisément. Votre père vous rend responsable de toute sa souffrance, c'est un fonctionnement très pervers et on ne peut rien attendre de ces personnes car ils sont incapables d'une quelconque remise en question et ne sont responsables de rien.

Concentrez vous sur vos objectifs, n'oubliez pas qui vous êtes réellement, ce que vous valez réellement et dès que vous avez l'occasion, éloignez vous de votre père pour votre bien-être psychologique.

En attendant, vous pouvez toujours faire appel à un professionnel de la parole, afin de vous aider à ne plus vous laisser vous culpabiliser par votre père et par le couple parental et vous créer un bouclier psychique pour vous faciliter la cohabitation.

Vous n'êtes responsable que de vous-même, de vos actes et de votre vie. Le reste lui appartient.

Je reste à votre disposition et à votre écoute si vous le souhaitez.

Prenez soin de vous

Samah Labidi
Psychothérapeute en thérapie individuelle et de couple
Spécialisée en Psycho Généalogie

Samah Labidi Psy sur Toulon

152 réponses

256 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour

Vous nous décrivez là une situation terrible. La longue litanie de reproches que vous citez est de nature à créer ce que nous appelons dans notre jargon de thérapeute narratif une identité assignée et nous savons combien ce type de procédé peut être source de souffrance.
Mais vous êtes parfaitement lucide sur votre situation, vous faite preuve d'une belle maturité.
Vous sentez bien que cette situation ne peut perdurer qu'elle est hautement instable et qu'elle vous fait souffrir, l'un des ressort utilisé étant la culpabilité qui vous tient encore.

Vous avez bien compris qu'il vous faut vous émanciper de cette emprise paternelle.
Votre situation n'est peut-être pas si fermée que cela. Si votre projet est de partir de chez vos parents des solutions d'aides existent. Je vous engage à aller rencontrer l'assistance sociale de votre secteur (Voir avec le conseil départemental) ou l'assistante sociale du CCAS de votre commune. Expliquez lui votre situation, elle sera en mesure de vous indiquez quelles sont les aides auxquelles vous pourrez prétendre, ainsi des solutions peuvent apparaitre

Par ailleurs ne vous laisser pas enfermer par les assertions de votre père, par exemple et puisque nous sommes sur le volet financier, lorsqu'il vous dit "tu ne me sert à rien tu me coûte...." ayez bien la conscience qu'en étant rattaché à son foyer fiscal vous lui permettez de bénéficier d'une demie part supplémentaire, en d'autres termes vous lui permettez de payer moins d'impôts.
On pourrait reprendre chacune des ses assertions et les déconstruire une à une.

Je vous invite aussi à faire attention à vous, tout ce que vous avez décrit est fortement pathogène en terme d'économie psychique, où si vous préférez tout ce que vous avez vécu depuis le plus loin que vous vous rappelez est susceptible de laisser des traces.
Il faudra peut-être à un moment penser à un travail thérapeutique pour pouvoir résoudre tout cela. A ce moment là pensez à regarder ce que la thérapie narrative peut vous apporter, son objet est de revisiter les histoire des patient en déconstruisant les croyances erronées et pathogène qui la fondent.

Une dernier mot sur votre mère, si elle doit divorcer, elle ne le fera pas à cause de vous, elle le fera parce qu'elle sera trop malheureuse d'une situation qu'elle ne supporte plus et que le choix du divorce qu'elle ferait lui permettrait de sortir de cette situation. Même si vous faite partie de la vie de votre mère, son éventuel divorce concerne en premier chef, votre mère et votre père.

Je reste à votre disposition si vous souhaitiez approfondir cet échange, n'hésitez pas à me contacter

Bonne journée

Bruno BRICE
Thérapeute Narratif Psychopraticien
Ingénieur Social

Bruno Brice Psy sur Aix-en-Provence

438 réponses

205 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse,

Je comprends que vous traversiez une période difficile avec votre père et que cela vous affecte énormément. Il est très important de prendre soin de votre bien-être émotionnel.
Voici quelques suggestions pour faire face à cette situation :

Trouvez un soutien : Parlez de vos sentiments à un ami proche, un membre de la famille ou un professionnel de la santé mentale. Parfois, exprimer ce que l’on ressent peut apporter un soulagement.

Prenez du recul : Essayez de prendre du recul lorsque votre père vous critique ou vous fait des remarques négatives. Gardez à l’esprit que ces paroles ne définissent pas qui vous êtes réellement.

Renforcez votre estime de soi : Rappelez vous de vos accomplissements et de vos qualités positives. Vous avez réussi à l’école et dans votre carrière, ce qui est admirable.

Fixez des limites : Si possible, essayez de discuter calmement avec votre père pour établir des limites claires sur ce que vous êtes prêt à accepter en termes de traitement et de langage.


Trouvez des moments pour vous : Prenez du temps pour faire des activités qui vous plaisent et vous permettent de vous détendre. Cela peut être bénéfique pour votre bien-être général.

Explorez des méthodes de gestion du stress : Pratiquez des techniques de relaxation telles que la méditation, la respiration profonde ou le yoga pour vous aider à gérer le stress que cette situation génère.

Envisagez une aide professionnelle : Si la situation continue à vous affecter négativement, il pourrait être utile de consulter un psychologue ou un thérapeute qui pourra vous accompagner dans cette période difficile.

Je suis là pour vous soutenir et vous encourager.
N’hésitez pas à demander de l’aide lorsque vous en avez besoin.

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

987 réponses

1299 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

5 AOÛT 2023

Bonjour Ulysse,

J’entends bien votre souffrance qui est légitime.
Votre père semble dans la critique et le reproche constants, ce qui est épuisant à la longue.

L’objectif n’est plus d’attendre de lui une réaction positive, de la reconnaissance vis à vis de vous, car il n’en est pas capable, où n’en a pas l’intention. Mais à la limite peu importe le pourquoi il est comme ça. Le plus important pour vous est de travailler d’arrache-pied à votre émancipation, sur les plans psycho-affectif et financier.

Même si c’est votre père, ses intentions ne semblent pas claires, peut-être jalouse t’il vos facilités pour les études ? Vous semblez en tout cas très différents.

Ne croyant pas au hasard, je pense tout de même que votre rencontre a un objectif particulier, l’intégration de la valeur travail et effort dans votre vie, pour vous rendre plus complet et solide. Mais il n’a pas conscience de tout cela, et manque de limites.

L’idée serait donc de continuer à travailler à votre émancipation et de vous créer le plus possible une bulle protectrice si vous habitez encore chez lui, en attendant de prendre vraiment votre envol. Vous allez y arriver, bon courage à vous !

Richard

Rokicki Richard Psy sur Saint-Gobain

5 réponses

3 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses