Je ne trouve plus ma place nulle part #2

Réalisée par Eowyn · 12 nov. 2023 Aide psychologique

J'ai 33 ans, je suis conductrice de travaux et ce métier m'a déjà conduite à 3 "quasi burnout". Je ne supporte plus ce métier mais je n'arrive pas à prendre véritablement les choses en main pour faire autre chose. Je suis hypersensible et HPI et cela fait maintenant plus de 2 ans que je sombre de plus en plus. Petit à petit je ne prends plus de plaisir à rien, je perds toute motivation et je suis négative. Je n'ai plus d'énergie et je souffre maintenant d'anxiété sociale, je n'arrive plus à rentrer en contact avec les autres, je me sens différente je ne trouve plus ma place. J'ai passé un an à la Réunion et je viens de m'installer dans une nouvelle région. Je n'ai qu'une envie : disparaître dans un lieu reculé en pleine nature, seule. Je me sens terriblement mal à l'aise en société, rejetée. Mon conjoint ne me comprend pas il me dit que je dois me secouer, qu'il suffit de vouloir et de faire des efforts. Je sens que je me bats depuis longtemps et c'est encore pire de recevoir ce jugement. Je ne suis plus actrice de ma vie et je n'entrevois pas de positif dans l'avenir uniquement des angoisses. J'ai vu des psy mais cela ne marche pas de parler. Je réfléchis déjà beaucoup trop toute seule et je suis dans la sur analyse permanente. Je n'ai trouvé aucun psy capable de m'apporter quelque chose que je ne savais pas déjà. Je souffre et j'ai parfois l'impression de perdre la tête tant les émotions qui me traversent, et les explications que je cherche me fatiguent. Je traîne de toute évidence plusieurs blessures d'enfance, le déni de mes parents face à ma différence. Quand on leur a dit que j'étais précoce ils ont nié ont refusé de me faire au moins sauter une classe. Quand je leur donnais mes notes, leur disant que c'était facile et que je m'ennuyais je recevais "tais toi t'es pas meilleure que les autres, soit modeste". J'ai connu un abus sexuel également, puis adulte un viol. Toutes les femmes de ma famille ont connu des hommes violents, n'ont jamais été respectées par leur mari. Je me suis toujours promis de ne jamais accepter cela mais l'homme dans mes relations à toujours eu tendance à prendre l'ascendant sans que cela n'aille dans la violence physique ou verbale. Cela est pourtant suffisant pour que je me sois toujours imaginée rester seule. Je finis par "m'éteindre" au fil de mes relations. Ce qui arrive en ce moment après plus de 4 ans de vie commune. J'ai une très faible estime de moi. Le fait d'être lucide vis à vis de mes problèmes et de mon état dépressif actuel ainsi que l'acceptation de ces failles ne m'aident en rien. Je ne sais plus vers quelle thérapie me tourner, l'EFT avait un temps donné un peu de résultat, le reiki pas du tout, l'hypnose n'avait pas fonctionné non plus mais je pense que cela est du à l'absence d'expérience de la praticienne. Je suis très ouverte à tout, sauf aux traitements médicamenteux. Une petite flamme est toujours présente et ne demande qu'à se rallumer, et j'ai besoin d'aide pour cela.

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 NOV. 2023

Bonjour madame,

Malgré le poids de votre histoire personnelle, vous avez choisi d'écrire ces lignes au nom de cette petite flamme toujours présente mais qui ne veut pas s'éteindre. Le plus important est là au final et c'est sur cela que vous devez vous appuyer.

Votre parcours est ce qu'il est mais cela ne veut pas dire qu'il doit conditionner le reste de votre vie. Il y a plusieurs strates dans votre construction personnelle et elles vont imposer certaines priorités dans un éventuel futur travail personnel.

En premier lieu une dimension traumatique (abus, viol...) qui trône au premier plan de votre psychisme et qui occupe tout l'espace psychique ce qui monopolise toute vos défenses psychiques et l'énergie qui les accompagne. Elles seront une priorité dans un traitement dynamique dans un premier temps car elles vous empêchent d'accéder aux niveaux inférieurs de vos refoulés.

Vous jonglez avec des pics de dépressivité importants quand la pression devient trop forte (burns out). Pour l'instant ce qui vous caractérise est une anxiété générale qui s'exprime comme elle le peut en fonction des circonstances pour tenter une "décharge". Votre phobie sociale est un exemple de sa manifestation. Elle a forcément une cause et une origine qu'il sera nécessaire d'identifier après sécurisation des traumas. Ce sera la seconde priorité de votre thérapeute car à défaut vos défenses continueront de s'émousser au fil du temps. L'anxiété est une priorité car sans prise en charge rapide elle glisse avec le temps vers un processus de dépression beaucoup plus difficile à traiter et à désamorcer. La dépression on sait quant on y rentre mais jamais quant on en sort. Tout thérapeute veut éviter ce processus dans la mesure du possible. La gestion de l'anxiété trouve de bonnes réponses sur le plan psy et médical. Parfois les deux univers travaillent même temporairement ensemble et obtiennent d'excellents résultats. Un béquille thérapeutique médicale est parfois souhaitable pour permettre au patient de commencer dans les meilleurs conditions son travail personnel le temps que l'action thérapeutique s'installe.
En dernière intention et en fonction de votre évolution vous pourrez envisager un travail en "profondeur sur votre histoire personnelle mais vous ne pourrez sereinement le faire qu'après avoir sécurisé correctement les deux premiers niveaux. L'altération de l'estime de soi relève de la construction des premières années de vie. Ce point sera important car il consolidera tout votre édifice psychique et votre travail en amont.
Connaître ses "failles" est essentiel mais il faut aussi découvrir les mécanismes psychiques qui les compensent et il y en a forcément. Ce point est souvent oublié par les patients. Il est pourtant essentiel car le psychisme est souvent une somme de vases communicants interactifs entre eux sur la scène intrapsychique. Se connaître et savoir qui l'on est vraiment c'est avoir découvert toutes ces interactions.
Je ne vous cacherai pas que votre thérapie sera longue si vous souhaitez des résultats durables. Je n'ai aucune pilule miracle, pas de boule de cristal ni de baguette magique à vous proposer. Le seul miracle se sera vous, votre envie et votre courage dans votre future thérapie.

Je vous souhaite sincèrement le meilleur.

Stéphane Baes Psy sur Montpellier

201 réponses

3933 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2023

Bonjour Eowyn,
Je ne peux que vous dire de persévérer dans la psychothérapie. Il faut parfois du temps pour trouver la ou le thérapeute qui va vous convenir, et même ainsi, la thérapie peut être longue (plusieurs années) pour pouvoir avancer. Et la thérapie ne consiste pas seulement à savoir ce qui vous arrive, mais aussi à comprendre ce qui vous arrive et surtout à redécider votre vie.
Bon courage à vous!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

378 réponses

95 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2023

Bonjour Eowyn,

Je ne pense pas que les thérapies que vous avez déjà expérimentées aient été adaptées à votre problématique.
L'amélioration de votre état psychique passe nécessairement par une prise en charge psychothérapeutique, de type analytique (pas psychanalytique). Il faut que vous appreniez à vous connaître.
Deux éléments se renforçant apparaissent dans votre histoire : le côté HPI, et la blessure de violence d'enfance qui vous laisse comme soumise.
Les HPI ont un mode intellectuel plus rapide que les autres et ils sont minoritaires. Cette situation conduit toujours les HPI à se sentir différents et surtout à avoir du mal à communiquer avec les autres. En général ils ne sont pas intéressés par les discussions des autres (sauf entre HPI). Ils restent toujours sur leur faim. Ils recherchent donc des activités solitaires ou bien ils souffrent de leur isolement social. Chez vous ce que vous appelez anxiété sociale n'en est probablement pas vraiment une, mais relève de la situation de HPI. Il faut donc dans un premier temps que vous vous acceptiez comme différente et que vous trouviez les solutions par rapport à ce fait que votre intelligence ne trouve pas à combler sa faim dans la plupart des relations.
Il y a ensuite votre blessure d'enfance qui, effectivement, fait que vous vous sentez "minable", inférieure et que du coup vous avez toujours considéré qu'il vous fallait être soumise. En fait, en n'étant pas reconnu pratiquement comme HPI par vos parents, votre situation d'isolement s'est renforcée. Vous n'avez jamais été orgueilleuse, simplement on n'a pas accompagné votre différence.
La première chose en mettre en place est donc de vous aider à gérer votre statut et votre mode de vie HPI, et surtout à le reconnaître comme une particularité pas forcément reconnue par les autres mais que vous devez apprendre à vous accorder.
Une grande partie du problème affectif va alors tomber mais il faudra quand même travailler dessus afin que vous vous accordiez aujourd'hui les permissions qu'on ne vous a pas accordé autrefois.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

4280 réponses

22126 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2023

Bonjour Eowyn,
Je suis touchée par la tristesse et le désespoir qui se dégagent de votre message, et aussi par cette petite flamme qui est toujours là et que vous évoquez. Vous êtes avec cela en même temps, et avec mille autres choses aussi sans doute.
Vous avez déjà fait du chemin, essayé des choses et c'est l'endroit peut être le plus difficile ; ne pas se dire que ça ne marchera jamais, laisser tomber. Vous avez conscience de certaines de vos blessures, et même de ce que cela induit dans vos comportements, ce n'est pas rien déjà ! Car vous avez traversé du difficile, et même du très souffrant.
Il y a de très nombreuses façons de se faire accompagner. De nombreuses thérapies, et c'est le cas de la Gestalt Thérapie, passent par le corps. Car on dit que le corps se souvient de tout, le corps porte tout. Dans le corps il y a la tête aussi, mais nous sommes un tout, et ce que nous cherchons à faire en Gestalt, c'est à unifier ce tout, à rassembler les différentes parties de nous, à les réconcilier. Il ne s'agit pas d'opposer le corps à l'esprit mais bien de les considérer comme un ensemble dont l'accordage est un préalable à notre alignement.
Accrochez vous, Eowyn, la résilience ça existe.
Je pense à vous et à votre petite flamme, je vous souhaite de la faire grandir, la faire briller.
Estelle

Estelle Teillaud
Gestalt Thérapie et Coaching
En visio et en présentiel

Estelle Teillaud Psy sur Rueil-Malmaison

59 réponses

385 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2023

Bonjour,
Vous avez raison de rechercher de l'aide pour traverser cette période difficile et nul doute que vous parviendrez à trouver le soutien psychologique qui vous permettra de raviver votre flamme.

Mon approche allie l'écoute active, la psychoéducation et la médiation artistique. En échangeant autour des objectifs que vous souhaitez développer, nous décryptons votre fonctionnement afin de comprendre vos réactions, de prendre du recul et d'envisager des pistes d'évolution. Selon les besoins, nous pouvons nous appuyer sur l'écriture thérapeutique à travers des consignes simples et ciblées. L'élaboration par le biais de l'écriture permet d'aller plus loin que la parole, de créer un panorama d'une situation, de décharger des émotions...

Votre parcours montre que vous avez des ressources et une envie de mieux-être, il vous reste à choisir l'accompagnement qui vous conviendra.

Je reste à votre écoute,
Myriam Guilhermet
Psychothérapie, Art-thérapie

Myriam Guilhermet Psy sur Lyon

51 réponses

36 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

15 NOV. 2023

Bonjour,

Vous portez en vous une grande souffrance depuis plusieurs années qui devient de plus en plus dure à supporter. Vous êtes beaucoup dans l'introspection et réfléchissez en permanence ce qui ne fait que vous ajoutez un poids sur les épaules au final.

Il me semble que dans votre cas, il serait important de faire sortir toutes ses pensées. Cela pourrait être par l'écrit ou par le dessin par exemple. L'important étant de faire sortir ce qui vous vient à l'esprit, même si cela n'a pas de sens ou si (pour le dessin) il n'y a pas de forme concrète. Une activité physique peut également être utile pour faire relâcher les tensions.

Vous dites vouloir vous retrouver seule dans la nature. Peut-être serait-il possible de vous prendre un temps de vacances à la montagne juste pour vous ? Il me semble que vous avez besoin de reconnecter avec vous-même et de vous (re)trouver. Avant de pouvoir faire cela, il est d'abord primordial de pouvoir vous reposer, être dans un endroit qui vous fait du bien et où vous pourrez souffler.

Quand les pensées prennent trop de place, on va facilement avoir des idées négatives qui vont remonter. On va avoir l'impression d'être face à ce mur infranchissable de pensées qui nous rend anxieux et déprimées.

Repartez de vos origines. De base, qu'est-ce qui vous fait du bien dans la vie ? Qu'est-ce qui a tendance à vous soulager et à vous apporter de la bonne humeur ?

On va avoir l'impression d'être face à ce mur infranchissable de pensées qui nous rend anxieux et déprimées. Prenez un temps pour vous, seule, pour faire quelque chose qui vous plaît. Exprimez ensuite vos pensées que ce soit par l'écrit ou par le dessin pour faire sortir de votre esprit toutes ces pensées négatives.

Je reste à votre écoute,

Gwenaël THING-LEOH
Psychologue - Psychothérapeute

Gwenael Thing-Leoh Psy sur Lyon

280 réponses

1043 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 NOV. 2023

Bonjour,

Avec beaucoup de courage, vous avez essayé de remonter la pente en passant par divers types de thérapie, mais sans résultat escompté.
D’emblée, comme beaucoup de personnes, vous évitez les traitements médicamenteux.
Cela dit la dépression est une souffrance qui s’auto-alimente : on déprime, alors on se focalise uniquement sur les mauvais souvenirs, sur le présent morose et le futur triste….
Ce qui ne fait que renforcer la déprime. Telle une boule de neige qui grossit au fur et à mesure qu’elle avance et devient plus lourde à chaque tour.
Aussi, plutôt que de parler de traitements longs avec des médicaments lourds, je pense néanmoins qu’un support médicamenteux, temporaire, vous aiderait dans un premier temps à aborder une thérapie dans de meilleures conditions.
Cela allégerait le poids de la souffrance en vous aidant à voir le verre à moitié plein, plutôt que systématiquement vide.
Voilà, c’est une piste… à voir.

Courage, recevez mes salutations

Maurice Gaillard Psy sur Vincennes

2278 réponses

6796 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 NOV. 2023

Bonsoir,

Il faut parfois du temps pour trouver le ou la personne avec qui vous arriverez à cheminer plus profondément.
Personnellement Je ne peux, que, vous proposer l'analyse car c'est ma discipline .

Faire une analyse est une expérience personnelle très intime qui nécessite un réel investissement personnel.
Il est important de trouver un professionnel avec vous vous sentirez en accord.

Pour se comprendre soi même, il faut oser persévérer, il faut du courage, de la volonté car nous sommes des être complexes.

Mais une analyse de qualité , qui ne dure pas des années comme certains le pensent, sauf s'il y a nécessité, vous permettra d'ouvrir de nouvelles portes de réflexions que vous n'avez pas encore abordé.

S. Filleul. RDV sur Crenolib.
Psychanalyste.
Evry Courcouronnes






Sandrine Filleul Psy sur Evry

659 réponses

326 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 NOV. 2023

Bonjour,
En effet la thérapie verbale a rapidement ses limites. Avec ce que vous évoquez sur votre parcours de vie, je pense qu'il y a matière à travailler sur différents évènements avec des techniques spécifiques. Mon approche intégrative permet d'articuler les différentes techniques de manière cohérente et permet d'avancer concrètement (voir mon profil).

Cordialement
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5394 réponses

31821 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

14 NOV. 2023

Bonjour Eowyn,
Hypersensible, HPI, en récupération d'un épisode d'épuisement, cela fait quand même beaucoup !
Je ne prétends pas que la systémique a réponse à tous, mais avez-vous essayé cette approche ? Peut-être arrêter de réflechir et d'analyser vous permettrait de souffler un peu dans votre quotidien. Chercher ensemble comment votre problème fonctionne (et non pas pourquoi) pour expérimenter d'autres manières de vous mettre en relation avec les autres pourrait vous soulager petit à petit.
Je suis à votre disposition pour en discuter,

Bien cordialement,
Barbara Liano

Barbara Liano Psy sur Margny-lès-Compiègne

95 réponses

27 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 13450 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16300

psychologues

questions 13450

questions

réponses 137000

réponses