Je veux arrêter d avoir une haine envers ma mère

Réalisée par Sonia · 17 juil. 2020 Aide psychologique

J'ai énormément souffert de son comportement, elle ne m a jamais frappée, jamais insultée mais j'ai l l'impression qu elle a fait bien pire, elle m a ignorée et donné aucune importance, du coup j'ai développé un énorme manque de confiance en moi, qui a failli me pousser au suicide, qui m a menée dans les bras d une personne très toxique avec qui j ai eu un enfant.
Ma mère ne discutait et ne jouait jamais avec moi, me repoussait pour les câlins. Et ne me parlait que pour me dire de faire telle ou telle chose, ou alors me lancer des petites critiques, sur le coup qui me semblaient anodines mais qui on eu des conséquences sur la confiance en moi. Au sein de la maison je la voyais éteinte, déprimée. Et à l extérieur et avec des invités un rayon de soleil, j'étais jalouse des longues discussions qu elle pouvait avoir avec mes cousines de même âge que moi et qu elle n avait jamais avec moi. On me disait souvent d ailleur t as de la chance d avoir une mère cool comme elle, on peut parler de tout avec elle. Aujourd'hui je vais mieux, j'ai confiance en moi ( enfin c'est en bonne voie ) et j apprends à m aimer et à recevoir de l amour, chose que je ne connaissais pas, mais j'ai toujours cette " haine" envers elle, je culpabilise de ce sentiment ... je ne trouve pas de solution à ce problème
...

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 18 JUIL. 2020

Vous dites ressentir de la culpabilité de ce sentiment de haine pour vote mère. Elle est là, vous la ressentez. Je vous invite à observer cette haine comme un urgentiste qui regarde une plaie et vous pose des questions pour diagnostiquer le soin le plus ajusté.
Ce sentiment de culpabilité face à votre haine est un cadeau de la vie. Il va vous permettre de découvrir qui vous êtes vraiment si vous en avez l'envie.
Je vous invite à vous faire accompagner pour aller vivre cette haine que vous refusez. Ce sera plus facile avec une personne neutre face à votre histoire et en qui vous pourriez avoir confiance. Vous irez plus vite et plus loin.
A distance ou en physique, la thérapie est efficace.
Jacqueline Gestalt Praticienne

Jacqueline Dumez Psy sur Thorigné-Fouillard

12 réponses

54 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2020

Bonjour,

Cela fait douze ans que je travaille sur la problématique de la mère. Si je guéris ma relation à ma mère alors je guéris ma relation aux humains. J'ai crée un programme pour guérir définitivement la relation à la mère avec l'EMDR. J'ai commencé par moi. C'est en thérapie que je me suis rendue compte que tous mes problèmes existentielles venaient de la mère. J'ai établi une méthode que j'ai suivi et j'ai guéri. Depuis 12 ans maintenant, je pratique cette méthode pour aider les gens à guérir en profondeur en passant par la mère. SI vous désirez en connaître davantage je vous propose de rentrer en contact avec moi. Vous pouvez découvrir l'EMDR sur mon site laurence goutelle.fr dans lien.

N'hésitez pas à me joindre pour de plus amples renseignements sur ma façon de procéder.

Bien à vous
Laurence GOUTELLE

Laurence Goutelle Psy sur Marseille

139 réponses

180 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,

Ce sentiment de haine que vous décrivez et que vous ressentez envers votre mère est légitime, vous n'avez pas à vous en sentir coupable. C'est la "petite fille en souffrance" en vous qui s'exprime. Ce que vous attendiez de votre mère, c'est qu'elle vous donne de l'amour, qu'elle vous porte de l'attention, tout ce qu'une petite fille est en droit d'attendre de sa mère. Si votre mère, la première personne avec laquelle vous êtes en contact, depuis son ventre, dès votre conception(un contact physique, charnel) ne vous donne pas cette tendresse, cette chaleur, cet amour, qui le fera? Et ce que vous attendiez d'elle, elle le donne à d'autres. Il est normal que vous ressentiez de la jalousie, colère, de la haine. Et sous ces émotions, il y a la petite fille qui souffre.

Je ne connais pas votre âge, mais bien que vous ayez avancé sur le chemin de votre vie, et appris peu à peu à vous aimer malgré tout, (parce que vous avez développé malgré tout un certain nombre de ressources), cette blessure, cette souffrance ressentie depuis votre enfance reste vivace en vous, comme une empreinte, et ne s'apaisera ou s'éteindra qu'avec un travail thérapeutique approprié, en sophro-analyse par exemple. Ce qui vous permettrait de libérer ce sentiment de haine qui vous empoisonne tout en mettant de la compréhension sur votre histoire et celle de votre mère. Car sans compréhension, point de libération.
Pour en savoir un peu plus sur la sophro-analyse (des mémoires prénatales, de la naissance et de l'enfance : car certaines blessures trouvent leur origine déjà à notre conception ou au cours de la gestation, ou au moment de notre naissance et nous en gardons l'empreinte de manière totalement inconsciente), je vous invite à visiter mon site.

N'hésitez pas non plus à me contacter si vous souhaitez en échanger.

Bien à vous.

Karine Czereba
Praticienne en sophro-analyse et hypnose

Karine Czereba Psy sur Rouen

18 réponses

11 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,

Vous ne parlez ni de votre âge, ni de votre père. Votre mère vous a-t-elle élevée seule ?

La haine vient souvent comme un re-proche, une tentative désespérée de changer l'autre afin de réparer la relation...
Il s'agit sans doute pour vous de faire le deuil de la mère idéale que vous auriez aimé avoir, pour comprendre la personne déprimée qui se cachait derrière le personnage social "cool" et avenant qu'elle montrait.
Vous avez le droit de ne pas aimer votre "mère", et de ne pas approuver certains aspects dysfonctionnels de son comportement à l'égard de la petite fille que vous étiez.
En même temps, l'adulte que vous êtes sans doute aujourd'hui peut, si elle vous le souhaitez, mieux comprendre et pardonner à la femme qui souffrait, derrière la mère.

Pour un suivi plus poussé, merci de prendre rendez-vous pour une téléconsultation ou une consultation.

Bien à vous,

Caroline GORMAND
Psychothérapie intégrative, Hynose-PNL
(téléconsultations et consultations en cabinet)

Caroline Gormand Psy sur Clermont-l'Hérault

1835 réponses

2613 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
C'est très long, parfois, de sortir de cette haine. Osez-vous "traiter" votre mère de tous les noms d'oiseaux? (pour vous toute seule) en apprenant à ne plus culpabiliser. C'est un pas important cette colère. Ce qui est difficile c'est de ne pas y rester.
Il y a encore bcp d'émotionnel autour de cette maman. C'est un chemin de détachement progressif.
A force de travail psychologique sur vous, vous allez faire des liens entre des fonctionnements qui vous dérangent aujourd'hui, et votre histoire.
Votre mère est à l'origine de vos difficultés, mais vous avez aujourd'hui la responsabilité de votre bonheur.
La haine a sa place, la culpabilité aussi, le principal c'est que vous ne restiez pas trop dans ces ressentis. Tous les ressentis sont légitimes. Pour sortir de la haine et de la culpabilité, "parlez" à votre petite fille qui est à l'intérieur de vous, dites-lui que vous, l'adulte que vous êtes, êtes là pour elle, que vous l'aimez. Dites-lui que ce n'est pas bon pour elle de rester dans la haine, qu'elle n'a pas à culpabiliser. Donnez-lui du réconfort... DEVENEZ UNE BONNE MÈRE POUR ELLE. il n'y a que vous qui puissiez combler en elle ce qui lui a manqué. Et laissez sortir les émotions, sortir la tristesse. La tristesse c'est de la douceur que vous vous accordez (alors que la haine et la culpabilité sont des ressentis que vous retournez contre vous-même)
Avec un une psy, ou sans, si vous y arrivez.
Je vous souhaite un beau chemin, que vous avez déjà entamé. Si vous avez envie, je vous y accompagne avec plaisir (téléphone ou présentiel nord et pdc)
Inès AVOT

Inès Avot Psy sur Ouve-Wirquin

6316 réponses

3351 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

19 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
Vraiment Sonia ne culpabilisez pas, déjà je vous félicite de reprendre confiance en vous et d'avancer dans la vie tel que vous le faites. C'est courageux, bcp aurait préféré la case suicide, mais pas vous et BRAVO!
Vous êtes maman à votre tour, c'est un grand bonheur et reprendre confiance en vous pour vous mais aussi pour votre enfant, c'est une belle preuve de volonté de vivre et de vaincre.
J'ai un livre à vous conseiller qui m'a moi même bcp touchée : ma mère ce fléau
Rassurez vous, vous n'êtes pas seule et vous pouvez vous en sortir.
Moi, j'ai eu besoin de faire une thérapie même en tant que psy.
Je peux partager bcp avec vous sur ce sujet et vous aider à avancer plus vite et à trouver le bonheur dans chaque instant qui passe.
Peut être à très vite
Si besoin je suis dispo sur ce site
Belle journée à vous

Anonyme-377370 Psy sur Aix-en-Provence

5591 réponses

10812 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
Effectivement comme beaucoup de mes collègues le notent, c'est un travail sur vous-même qui peut vous soulager. Accepter ses émotions peut être compliqué quand on est seule face à elles. Elles nous submergent et nous n'y voyons plus clair, nous ne sommes plus objectifs.
La mère est une représentation très forte dans la construction de sa personnalité. Accepter son comportement dans la réalité fait mal. Vous avez du vous sentir mise à l'écart et vous avez du vous demander pourquoi elle agissait de la sorte avec vous ?
Et il est normal que vous culpabilisiez car pour un enfant, un parent dysfonctionne toujours à cause de lui...
Pour vous reconstruire, vous avez déjà conscience qu'apprendre à aimer et à être aimée et une solution. Maintenant, prennez conscience que vous êtes une personne indépendante de votre mère, que vous vous construisez malgré ce que vous avez vécu et qu'elle n'a plus de moyen de vous toucher.
Une aide peut vous être apportée si vous le souhaitez pour aller plus loin dans la prise de recul avec cette situation.

Dominique Louvel, psychologue sociale

Dominique Louvel Psy sur Quimper

546 réponses

432 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,

La haine est l'une des facettes d'une même piece, avec l'amour.
Ces sentiments ou émotions participent à notre construction. La fille va ressentir de la haine envers sa mère, à différents moments de son évolution. Mélanie Klein à expliqué cela très justement dans " L'Amour et la haine".
Votre demande c'est comment vous libérer de cette émotion qui est finalement toxique car elle engendre beaucoup de culpabilité, chez l'enfant et l'adulte, et maintient ce lien avec votre mère.
En parallèle vous semblez évoluer dans votre vie. Vous ne précisez pas si vous vous faites déjà aider pour améliorer la confiance en vous.
Vous ne parlez pas de votre père ?

Sachez qu'il est possible de de libérer des émotions et sentiments négatifs, en particulier dans nos premières relations à nos parents.
Dans l' approche que je pratique qui comporte de l' l'hypnose, les stimulations bilatérales et des techniques de liberation émotionnelle, la liberation des émotions et négatives se fait rapidement et en douceur..

Je reste à votre disposition,

Christiane Moyaux Ledour Psy sur Carqueiranne

475 réponses

331 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
La haine que vous éprouvez pour votre mère n'est que l'expression de l'intensité de votre souffrance face aux manques que vous avez vis à vis de votre relation avec elle. Je suis sensible à cette souffrance que vous nommez qui a été violente pour vous à recevoir. Aujourd'hui, si vous souhaitez vous libérez de ce lourd fardeau qui doit vous coûter pas mal d'énergie au quotidien, c'est de faire une démarche de responsabilisation vis à vis de ces manques et souffrance pour changer de regard: oui, vous avez vécu cela avec votre mère et vous vivez encore beaucoup de ressentiment et de haine vis à vis d'elle aujourd'hui. Ceci étant dit, pour pouvoir trouvez de l'apaisement et les ressources intérieures pour rebondir, vous devez choisir de revenir à vous pour voir comment vous allez pourvoir vous occupez de vous dans cette relation où pour le moment, vous n'osez pas être vous même.
L'approche non directive créatrice est particulièrement adaptée à améliorer la relation à soi et aux autres par la connaissance de soi et l'émancipation de ses souffrances et ses besoins pour retrouver du pouvoir sur notre vie et dans nos relations !
En tout cas, ça me fera plaisir de vous accompagner dans ce chemin de connaissance de vous pour que vous puissiez vous libérer de cette haine qui vous pèse à cause la culpabilité que vous ressentez et devenir plus épanouie et mieux vivre cette relation à votre mère au quotidien.
Bonne suite !
Samnang Seng - Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

296 réponses

678 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
votre témoignage est touchant. En effet, meme si nous avons avancer, certains troubles sont encore présents.
Un travail sur ce passé, sur ces sentiments et la compréhension des évènements et réactions sont utiles pour aller de l'avant et se sentir plus soulager.

Appelez moi et nous en parlerons de vive voix. M

Cordialement,
Christian RICHOMME
Psychologue/Psychanaliste Jung.

Christian Richomme Psy sur Paris

1707 réponses

814 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

18 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
C'est plutôt de la racune que vous émrouvez envers votre mère. Ceci dit, c'est bien de faire un travail sur vous afin de reprendre confiance en vous. Vous avez également parlé d'amour de soi, effectivement, c'est un travail sur votre estime de soi qu'il faut entamer. Et un des piliers de l'estime de soi est de prendre sa responsabilité ( Arrêter de penser que c'est à cause de ma mère que...). La 1 ère chose à faire est de réussir à lui pardonner, le pardon apaise. Certes, ce n'est pas simple, ca demande beaucoup d'efforts, mais c'est le seul moyen pour guérir et d'arrêter de ressasser les mauvais souvenirs...
Je vous invite à lire mes articles sur l'estime de soi et de vous faire accompagner pour vous libérer rapidement de ses sentiments et émotions détruisants ( la haine et la culpabilité ) pour vous bien et celui votre enfant.!!!

Maha Fehri Psy sur Nîmes

22 réponses

19 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

17 JUIL. 2020

Bonjour Sonia,
Dommage que vous précisez pas votre âge actuel
Il est normal de ressentir ce que vous ressentez, toutefois, ce ressenti envers votre mère continue de maintenir comme un lien toxique qui vit en vous, d'où l'utilité de faire un petit travail thérapeutique qui peut se traiter facilement avec mon approche thérapeutique (voir mon profil).

Restant à votre disposition si vous êtes de ma région,
Hypnothérapeute clinique - Thérapie intégrative & holistique

Nathalie Follmann Psy sur Clichy

5290 réponses

30177 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses