Manipulateur et dépendance affective

Réalisée par nathalie · 13 févr. 2024 Aide psychologique

Bonjour je suis mariée depuis 27 ans à un homme manipulateur menteur et alcoolique. J’ai des phases où je suis heureuse je suis bien avec lui il m’apporte l’attention et l’amour dont j’ai besoin et ensuite je ne sais pas pourquoi il change d’humeur devient froid et je n’ai plus rien il m’ignore . J’en ai déjà parlé avec lui mais rien ne change et sa me fait mal. Il sait que je suis dépendante affective et en joue c’est horrible. Parfois je décide que c’est fini je suis vraiment décidé et ensuite au bout de quelques jour je ressent une douleur horrible et j’ai besoin de revenir vers lui même si c’est lui le fautif. Pour lui je suis acquise et soumise, j’aimais que sa change mais c’est tellement difficile pour moi . Il décide de tout et quand moi je veux autre chose il arrive à me faire changer d’avis et de penser comme lui. Je n’ai plus d’amis ma famille habite loin donc je l’ai vois rarement. Merci pour vos conseils

Réponse envoyée

Nous validerons bientôt votre réponse pour ensuite la publier

Une erreur s'est produite

Merci de réessayer plus tard

Réservez un rendez-vous immédiat en ligne pour 49 €

Obtenez une aide psychologique en moins de 72 heures avec des professionnels en choisissant le créneau horaire qui vous convient le mieux.

Meilleure réponse 21 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,

Vous dites que "Pour lui je suis acquise et soumise". De fait c'est cela le problème. Vous êtes soumise parce que vous n'envisagez pas la vie sans lui, à raison de votre dépendance affective. Vous avez probablement peur de vous retrouver seule et vous fuyez le sentiment d'abandon issu de votre dépendance affective. Pour autant il n'y a pas d'autres solutions que d'affronter cette dépendance qui est en vous, et non en lui même s'il s'en sert pour vous asservir. Ce n'est pas facile à faire mais c'est possible. Il vous faut en être convaincue.
Je reste personnellement à votre disposition, sachant que ma première séance d'une heure est entièrement gratuite et sans engagement. Vous pouvez librement prendre un rendez vous sur mon agenda en ligne.

Bon courage à vous

Michel le BAUT
Psychopraticien
Thérapeute Jungien
Analyse de rêves

Michel Le Baut Psy sur Marseille

3889 réponses

20299 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

26 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie
La dépendance affective que vous évoquez vis à vis de votre conjoint vous fait souffrir même si vous en avez conscience et que vous essayez d'en sortir. Elle fait sûrement eccho à votre enfance et à la dépendance que vous avez connue avec votre mère ou votre père. Soit vous avez vécu du "trop" ou du "trop peu". Si vos parents (ou l'un ) a manqué, vous avez peur de revivre l'abandon, si au contraire le lien parental était beaucoup trop présent, vous n'avez jamais pris votre envol à l'âge adulte. Dans les deux cas, vous prendre en main seule est compliqué pour vous. Vous avez peur de ne pas supporter la vie sans un autre à côté alors vous préférez vivre à deux même si c'est difficile. Votre partenaire en joue et sait vous retenir en étant assez "gentil" pour vous faire accepter son côté lunatique (un jour sympa, un jour rejetant). Je pense qu'une aide est nécessaire pour passer ce cap qui consiste à trouver en vous suffisamment de confiance et de maturité pour vivre votre indépendance. Un jour vous saurez choisir un partenaire qui vous respecte et vous saurez apprécier les moments de solitude. Il n'y a pas que les relations amoureuses dans la vie, il y a aussi l'amitié et les relations sociales qui nous épanouissent.
Dominique Dhaine, Paris
Psychothérapeute
psychogénéalogiste

Dominique Dhaine Psy sur Paris

38 réponses

8 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2024

Bonjour,

Vous n’êtes pas responsable de la maladie de votre mari (car s’en est une) en revanche vous êtes responsable de votre propre bonheur ! Ces longues années de relation à vous contorsionner pour répondre à ses exigences ont indéniablement abîmé votre estime de vous-même et votre confiance en vous. Il faut les réparer désormais car, comme tout être humain, vous méritez l’amour et l’épanouissement !

Aujourd’hui vous pensez ne plus être capable de fixer vos limites et de vous y tenir mais ce n’est pas vrai ! Vous avez la force en vous de reprendre le dessus et de cheminer pour définir vraiment qui vous êtes, ce qui vous rendrez vraiment heureuse, quels sont vos besoins… mais cela nécessite de travailler sur vous et de vous faire accompagner car il est extrêmement difficile de faire ce chemin seule, sans soutien de votre entourage et surtout après tout ce temps sous emprise. Cette dépendance affective existe pour une raison, elle vous a probablement protégé pendant longtemps mais en vous posant ces questions aujourd’hui vous êtes sur le bon chemin pour vous en défaire.

Personne n’a le droit de vous faire souffrir, de jouer avec vos sentiments, de vous soumettre ou de vous rabaisser. PERSONNE !

En thérapie vous comprendrez mieux votre histoire, pourquoi vous avez accepté cette situation si longtemps mais aussi quelles sont vos solutions pour en sortir !

Le bonheur est à votre portée !!!! Courage !!!!

Bien à vous,

Anaïs | Psychopraticienne | En visioconférence | Tarif libre (dès 20€/séance)

Anaïs Goguenheim Psy sur Aix-en-Provence

82 réponses

114 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,
Votre dépendance affective est à travailler en thérapie afin de trouver la force nécessaire pour trouver votre solution et agir face à cette manipulation conjugale. Cette situation est désagréable pour vous et vous fait souffrir.
Il est important pour vous de retrouver un moi fort, pour réagir, rien n'est jamais acquis tout dépend de votre choix.
Ma première consultation ou téléconsultation est gratuite.
Bien chaleureusement,
Nathalie Dodret Psychopraticienne, spécialisée psychanalyse, TCC, stress post traumatique, aide à la parentalité, psychologie du travail...
Conscience et Liberté d'Esprit

Nathalie Dodret Psy sur Carentan

50 réponses

16 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

23 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie
J’ai une formule qui fait prendre conscience des faits et qui correspond à réaliser que vous pouvez changer la situation que vous vivez : « Il faut savoir quitter la table quand le respect n’est plus servi. »
Parfois il est utile de se poser et d’oser se poser LA question effrayante : Si je savais que je resterais célibataire, au moins pendant une grande partie de ma vie, à quoi voudrais-je que ma vie ressemble ? Comment pourrais-je encore avoir du plaisir, du sens et un entourage soudé ? ». En affrontant ainsi sa plus grande peur, on augmente ses chances de la dépasser et l’on s’en libère. Cela aide à se focaliser sur les choses que l’on peut concrètement contrôler dans sa vie, à être plus autonome et à retrouver sa puissance intérieure et le pouvoir sur sa propre vie. « Cela ne signifie nullement que vous ne trouverez pas de partenaire ! La majorité des personnes qui le souhaitent, réussissent à créer une vie amoureuse épanouie et heureuse ».
Je peux vous y aidé et vous faire prendre conscience que vous avez le pouvoir de dire non et de choisir la vie que vous souhaitez à défaut de la subir.
Christiane Duwel
Psychothérapeute

Christiane DUWEL Psy sur Paris

1 réponse

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie.
Votre message montre une forte lucidité sur de nombreux aspects de la situation, que ce soit sur ce qui ne vous convient pas dans la relation et vous donne parfois envie de partir, ou sur vos propres vulnérabilités qui font que c'est tellement difficile de poser vos limites suffisamment fort pour être entendue voire, quand vous êtes vraiment décidée à mettre fin à cette relation, vous pousse à revenir vers lui au bout de quelques jours.
Je vais utiliser un terme fort et j'espère ne pas vous choquer mais, au delà de la dépendance affective, certaines choses que vous décrivez m'évoquent des violences psychologiques, en particulier le fait que pour vous il estime que vous lui êtes soumise, qu'il "joue" de fortes vulnérabilités qui vous font souffrir, qu'il décide de tout y compris quand vous exprimez vos propres désirs, et surtout le fait, que vous mentionnez à la fin du message, que vous soyez si isolée socialement.
Vous pourrez trouver avec ce lien un outil pour déterminer dans quelle mesure une relation est saine ou abusive, le violentomètre, qui pourra vous donnez si vous le souhaitez et seulement si vous le souhaitez des éléments pour en juger : https://www.territoire-de-belfort.gouv.fr/contenu/telechargement/31588/257747/file/violentometre-maj-10072019-print.pdf

La dépendance affective, en plus de pouvoir être renforcée par des causes extérieures comme une relation amoureuse difficile, a souvent des causes personnelles profondes. Entamer une thérapie, bénéficier d'un espace où vous pourrez obtenir une écoute bienveillante, pourra vous apaiser dans ces moments si pénibles que vous traversez et, à terme, mieux comprendre ce qui se passe en vous et éventuellement vous bloque dans cette relation.
Si vous en ressentez le besoin, une association spécialisée dans les relations abusives pourra vous offrir à la fois une aide psychologique et une aide matérielle, qui peut dans certains cas s'avérer utile voire indispensable.

Je reste disponible si vous le souhaitez, que ce soit pour un suivi thérapeutique, des éclaircissements, ou des informations supplémentaires.

Grégoire Taconet
Psychopraticien en Approche Centrée sur la Personne

Grégoire Taconet Psy sur Lyon

44 réponses

17 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,

Je souhaite tout d'abord vous apporter mon soutient!
Il semble que vous soyez pris dans une relation toxique et manipulatrice, ce qui peut être extrêmement difficile à gérer sur le plan émotionnel et mental. vous êtes consciente que vous êtes sous l'emprise d'une dépendances affective.

Tout d'abord, il est important de comprendre que vous méritez d'être dans une relation saine et équilibrée, où vos besoins sont respectés et vos sentiments pris en compte.
Essayez de trouver du soutien auprès de membres de votre famille, d'amis de confiance ou même d'un professionnel de la santé mentale. Parler à quelqu'un de vos expériences peut vous aider à obtenir un point de vue extérieur et à prendre des décisions éclairées sur la manière de procéder.
Essayez de prendre du recul par rapport à la relation et de réfléchir à ce qui vous rend vraiment heureuse. Parfois, cela peut nécessiter de passer du temps seule pour vous reconnecter avec vous-même et vos besoins.

Si vous pensez que votre mari est disposé à changer et à travailler sur la relation, envisagez la possibilité de suivre une thérapie de couple. Cela pourrait fournir un espace sécurisé pour aborder les problèmes et travailler sur des solutions.
ou peut être travaillez sur votre dépendance affective et acquérir l'estime de soi nécessaire pour vous sortir de cette situation toxique ,comme dit précédemment.
Envisagez sérieusement de prendre des mesures pour vous protéger, que ce soit en envisageant une séparation ou en cherchant de l'aide professionnelle pour sortir de cette situation.

Rappelez vous que vous avez le droit d'être heureuse et épanouie dans une relation, et ne laissez personne vous faire croire le contraire. JAMAIS!

je vous souhaite de vous épanouir et de connaitre le bonheur,

Thalia Inna Psy sur Bordeaux

919 réponses

1067 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,
Je comprends parfaitement votre situation et je compatis. Je vous suggère d'aller en thérapie pour comprendre ce qui vous pousse à rester avec quelqu'un qui vous fait souffrir. Vous aurez alors l'occasion, en explorant votre histoire passée de comprendre ce qui se joue pour vous et éventuellement décider d'agir différemment.
Bon courage à vous!
Frédéric Duquerois
Psychopraticien en Analyse Transactionnelle
Adultes et Couples, en Individuel et en Groupe
Nantes

Frédéric Duquerois Psy sur Nantes

231 réponses

67 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

22 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie

Je suis touchée par votre témoignage et comprends que votre situation de couple ne vous épanouie plus. En effet, vivre avec une personne qui ment et qui est alcoolique est très difficile au quotidien. Vous dites que vous êtes "dépendante affective". Vous pouvez également constater que lui est dépendant à l'alcool. L'addiction est une forme de dépendance.
Pour vous même, qu'est ce qui vous fait dire que vous êtes dépendante ? comment vous sentez vous quand votre mari n'est pas là ?
Comment vous sentez-vous à l'idée d'être seule ? Parvenez-vous à vous rassurer facilement ?
Vous pouvez travailler sur cette dépendance qui s'est forcément construite dans le temps. Elle parle de votre histoire et de votre lien à votre mère. Comment vous imaginez-vous que votre mère a répondu à vos besoins ?
Il est possible que vous ayiez des blessures affectives lointaines et je peux vous accompagner à les "réparer".
En effet, le bébé nait dans la dépendance complète du monde qui l'entoure puisqu'il n'est pas capable de répondre à ses besoins seul. Sa mère est la personne qui, principalement s'occupe de répondre à ses besoins. Selon la façon dont ça se passe, le bébé est obligé de s'adapter à son environnement. Puis à l'adolescence, il va aller dans la "contre dépendance" : il va s'opposer à son environnement pour s'affirmer et trouver sa propre façon de répondre à ses besoins. C'est une étape indispensable dans la construction de l'être humain. Il peut ensuite aller vers "l'interdépendance". Cela veut dire que vouloir être indépendant est une illusion. Nous sommes tous "dépendants" de tout un tas de choses dans la vie : nous sommes dépendants de l'air que nous respirons, de l'alimentation, de notre travail, de notre société, etc.....Mais en grandissant nous pouvons choisir ce à quoi nous voulons être dépendant. Par exemple, je suis peut-être dépendant d'une hiérarchie ou d'une mission dans mon travail et pourtant je peux aussi faire le choix de changer d'entreprise si ce poste ne me convient plus. Je peux choisir la personne avec qui je veux vivre. J'ai aussi le choix d'acheter les produits alimentaires que j'estime être les meilleurs pour moi, etc....Je marche ainsi vers mon autonomie et sors de la dépendance. Je me sens ainsi libre d'évoluer comme je le souhaite dans ma vie et je vais vers mon épanouissement.
Je me tiens à votre disposition pour vous accompagner dans cette démarche.

Prenez soin de vous
Hélène CHAMBRIS
Gestalt Thérapie Humaniste Intégrative
Rdv en ligne ou en présentiel à Marseille 8ème

Hélène Chambris Psy sur Marseille

1210 réponses

2349 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,
je voudrais tout d'abord vous félicitez d'oser demander de l'aide ici. Vous avez conscience que cette situation ne vous convient plus et que vous pensez que les choses peuvent changer. Et le changement doit commencer par la façon dont vous pouvez sortir de cette dépendance affective en allant regarder ce qui vous a construite ainsi et comment en sortir.
On ne peut changer l'autre aussi ce qui va être important va être de vous recentrer sur vous et d'aller voir ce dont vous avez besoin, quelles sont vos envies et comment reconstruire votre estime de vous.
Sortir d'une emprise prend du temps mais est tout à fait possible.
Faire un travail en thérapie va vous permettre de comprendre comment ce que vous avez vécu dans l'enfance a pu vous amener à vivre cette situation.
Je pense qu'il est temps pour vous de prendre soin de vous et ce quelque soit votre âge.
Si vous le souhaitez, vous pouvez me contacter et nous irons voir ensemble comment je peux vous accompagner pour aller vers le meilleur pour vous !
Carole Rouzioux Hypnothérapeute et Gestalt praticienne

Carole Rouzioux Psy sur Saint-Aignan-Grandlieu

10 réponses

1 J'aime

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,

Je suis vraiment désolée de lire ça. Il semble, en effet, que vous soyez pris dans un schéma émotionnellement abusif. Il est essentiel que vous preniez soin de vous-même et que vous vous éloigniez de cette relation destructrice.

Essayez, premièrement, au maximum de garder contact avec votre famille, bien qu'elle soit loin, même par téléphone. Ne vous isolez pas.
Prenez du recul en essayant de comprendre pourquoi vous êtes dans cette dépendance affective, qui, dans votre entourage, étant enfant, a pu vous conduire à devoir "quémander" l'amour de l'autre ? Pour cela vous pouvez envisager une thérapie pour comprendre vos schémas.

Rappelez-vous que vous méritez d'être aimée, respectée et traitée avec dignité dans une relation. Il est difficile de changer les autres, mais vous avez le pouvoir de prendre des décisions qui vous permettent de vivre une vie plus saine et plus heureuse.

Je reste à votre disposition si besoin.

Manon Lacroix
Psychopraticienne

Manon Lacroix Psy sur Marseille

22 réponses

33 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,

Vous avez très justement employé plusieurs concepts qualifiant votre situation passée et actuelle. Preuv que vous avez conscience de beaucoup d'éléments contre lesquels vous ne parvenez pas à lutter et ils vous engloutissent.

En vingt-sept ans de mariage, vous avez toujours imaginé que votre conjoint vous apportait l'amour vital que vous recherchez tant et qui visiblement vous a manqué dans votre construction depuis l'enfance.
Votre époux connait cette faille affective et il en joue complètement, il active les ficelles de votre existence, il connait votre faille et il vous domine, vous lui êtes soumise, vous redoutez de le perdre et par voie de conséquence, il ne vous est pour l'heure toujours pas envisageable de le quitter malgré son comportement écrasant.
Il réside là un côté masochiste chez vous, vous choisissez l'humiliation, la posture "basse", ses sautes d'humeur, l'solement envers votre cercle familial pour ne pas le perdre et gagner votre autonomie, votre liberté. Il a "la main", vous êtes totalement sous son emprise et dans un mécanisme de manipulation mentale de sa part, telle une spirale infernale que vous conscientisez en partie mais que vous ne maitrisez pas, il se joue de vous.

Il est grand temps d'opérer le virage déterminant de votre existence en prenant conscience de la raison de votre dépendance affective, d'y palier et ainsi de prendre votre place, de vosu extraire de ce cauchemar que je ne peux pas identifier à une relation d'amour saine mais remplie de toxicité, c'est tout sauf un couple....

Je vous conseille de réaliser ce travail d'analyse en pyschothérapie ou en psychanalyse pour vous connaitre, savoir pourquoi votre vie se résume à picorer quelques grains de joie et à échoppper le négatif en échange afin de changer le cours de votre quotidien.

Je reste à votre disposition en téléconsultation, avec bienveillance et sans jugement, en toute confiance.

Bien chaleureusement.

Bénédicte ESCARON
Psychanalyste
Praticienne en Psychothérapie

Benedicte Escaron Psy sur La Haye-d'Ectot

881 réponses

8066 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

21 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,

Qui était manipulateur dans votre enfance ? Qui était alcoolique ? Qui vous a dominée ? Un parent, frère ou soeur ? Un adulte référent ?
En allant revisiter votre passé vous trouverez la source qui vous a conditionnée à choisir cet homme-là pour être votre mari.
Aujourd'hui vous faites un premier pas vers la libération. En nous écrivant vous êtes déjà dans un processus d'évolution.

Vous avez clairement besoin d'être accompagnée parce que votre mari vous a bien conditionnée afin que vous vous retrouviez seule, éloignée de votre famille, isolée de vos amis. Aussi je vous invite à prendre contact avec une association de défense des victimes afin de vous rapprocher d'autres personnes qui vivent la même chose que vous, SOS victimes par exemple.
L'alcoolisme peut aussi occasionner de la violence, est-ce votre cas ? Si oui je vous invite à déposer plainte auprès de la police ou de la gendarmerie, commencer à vous constituer un dossier afin de vous sortir de cette emprise.

Je vous invite également à vous faire accompagner par un-e thérapeute afin de trouver du soutien et d'apprendre à retrouver votre autonomie.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez approfondir ces questions.
Claire Thomas,
Psychosomatothérapeute

Claire Thomas Psy sur La Chapelle-Caro

1849 réponses

2046 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour Madame,

Étant donnée la longue durée de votre union…, ce que vous décrivez semble être devenu votre mode de vie ensemble.

Certes, parfois vous êtes mécontente et déçue, mais les moments où ça va plutôt bien vous font continuer.

Vous écrivez être dépendante affective. Votre mari l’est aussi certainement, puisqu’il vous montre de l’amour de temps à autre.

Est ce que vous voulez que son comportement avec vous change ?
Quand il vous ignore est il possible qu’il aille mal lui même ? L’alcool rend dépressif, sans parler d’autres problèmes qu’il crée.

L’idéal serait que vous fassiez une thérapie de couple ensemble, mais il faudrait qu’il soit partant et capable de se remettre en question, et d’ailleurs vous aussi.

Autrement, si vous voulez que quelque chose change dans votre vie offrez vous une bonne thérapie qui vous aidera à comprendre pourquoi vous êtes si dépendante de votre mari ; l’explication se trouve très probablement dans votre enfance, et aussi le fait que vous semblez être assez seule à part lui, et peu affirmée aussi.

Vous ne décrivez pas votre vie : est-ce que vous travaillez, vous avez des amis qui pourraient vous donner un peu d’attention et d’affection ?

Il serait bon de vous trouver des activités agréables en dehors de la maison, qui égayent votre vie et vous rendent moins dépendante de votre mari.

Je vous souhaite d’arriver à affirmer vos désirs et à ne plus dépendre des états d’humeur de votre mari.
sp

Silvia Podani Psy sur Issy-les-Moulineaux

4152 réponses

11442 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour,

Ce que vous décrivez démontre un niveau inquiétant de soumission et de dépendance, notamment quand vous dites : "quand moi je veux autre chose il arrive à me faire changer d’avis et de penser comme lui". Une relation basée sur la dépendance émotionnelle n'est pas saine pour la personne dépendante ni pour le.a partenaire, car elle repose sur des sentiments malsains de possession et de besoin. La thérapie peut être pertinente pour vous analyser et confronter vos souvenirs, vos croyances et vos peurs. Vous pourrez vous libérer et comprendre que la source de capacité, de sécurité et d'envie de bonnes choses peut venir de vous-même. Grâce à de multiples approches thérapeutiques, vous pourrez développer une connaissance de soi, ce qui vous aidera à améliorer votre niveau de santé mentale, votre bien-être et votre qualité de vie.

Je reste entièrement à disposition si besoin, pour un accompagnement en distanciel ou en cabinet, bien à vous,

Nilton Mascarenhas,
Praticien en Hypnose Ericksonienne et Thérapies Brèves.

Nilton Mascarenhas Psy sur Paris

444 réponses

3303 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour,

J'entends votre préoccupation sur ce que vous vivez avec votre mari. Vous avez déjà fait un état des lieux assez clair de la situation et c’est très déterminant pour la suite, à savoir que vous évoluez aux cotés d’un manipulateur et vous êtes sous dépendance affective. Cela veut dire que vous avez les cartes en mains pour faire évoluer ce système qui jusqu’à présent s’auto-alimente et s’amplifie de par vos deux comportements respectifs.
La clé de votre libération est de travailler sur vous pour comprendre et mettre en conscience ce qui, dans votre chemin de vie personnel, vous a poussé à devenir dépendante affectivement de quelqu’un.
Car rien n’arrive par hasard ici-bas et la rencontre puis la vie avec cet homme a, entre autre, pour objectif de vous confronter à vos propres processus existentiels.
Faites-vous accompagner par un thérapeute qui pourra vous aider à faire ce travail d’introspection et qui vous permettra de transformer, dépasser cette situation puis de vous rendre plus libre et autonome .
N’hésitez pas à me contacter pour en parler si vous le souhaitez.

Bon courage et prenez soin de vous.

Didier Simonot
Thérapeute – Psychopraticien
En ligne ou en présentiel

Didier Simonot Psy sur Ernemont-Boutavent

68 réponses

55 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Nathalie, votre situation reflète un cycle de dépendance émotionnelle et de manipulation, fréquent dans les relations où l'un des partenaires exerce un contrôle sur l'autre. Cette dynamique peut créer un mélange déroutant d'affection et de négligence, entraînant une dépendance qu'il est difficile de quitter, même si l'on sait qu'elle est malsaine. Votre dépendance émotionnelle à ce cycle est alimentée par un renforcement intermittent : des périodes de chaleur suivies d'un retrait froid. Ce manque de constance vous fait espérer le retour des "bons moments", ce qui vous empêche de vous libérer. Vous essayez d'éviter l'angoisse qui vous provoque en pensant qu'il ne sera pas là.
Ces schémas sont probablement liés aux sentiments d'abandon, de reconnaissance et d'amour de votre enfance. Votre attitude "soumise" n'est qu'une façon de vouloir être aimée et méritante.

Pour commencer à changer ce schéma, il est essentiel d'établir des limites et de chercher du soutien. Renouer avec votre famille ou trouver un groupe de soutien peut vous donner la force nécessaire pour prendre des décisions plus saines. Une thérapie peut vous permettre d'explorer plus avant cette dynamique et d'élaborer des stratégies pour retrouver votre indépendance.

Si vous êtes ouvert, je propose des séances de thérapie, la première consultation étant gratuite, pour vous aider à naviguer dans ce cycle et à le briser, en favorisant un moi plus fort et plus indépendant.

Lorena Salthu
Conseils téléphoniques personnalisés. Urgences pendant le weekend
Psychopraticien -Coach de vie-Psyconeuroimmunologist -Psychanalyste
Séances en ligne ou en présentiel.
Français, English et Español

Lorena Salthu Psy sur Paris

761 réponses

2547 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,
Je comprends l'impuissance et la complexité de vivre une relation marquée par la manipulation et l'alcoolisme. Votre bien-être est rudement mis à l'épreuve malgré les phases de "redoux", et il est crucial de reconnaître votre droit à une relation respectueuse et soutenante.
Ce que vous décrivez est plutôt représentatif d'un grand manque d’estime de SOI. Ensemble, explorons des stratégies pour renforcer votre estime de soi et établir des limites saines. Je vous encourage à consulter un professionnel pour un soutien adapté et bienveillant. Vous n'êtes pas seule dans ce parcours vers une vie plus harmonieuse. N'hésitez pas à me contacter pour du soutien supplémentaire. Prenez soin de vous, vous le méritez pleinement.
En restant à votre disposition, je vous souhaite une bonne suite !

Bien chaleureusement,
Samnang SENG - Thérapeute en relation d'aide par l'ANDC - Thérapies en ligne

Samnang Seng Psy sur Toulouse

296 réponses

678 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour,
Effectivement, le terme de "dépendante affective" vous définit bien. Mais est-ce l'explication ultime qui ne nécessite aucune autre réponse ?
La question qui se pose à vous est d'essayer de comprendre POURQUOI vous êtes dépendante affective car ce n'est pas une malédiction ou un caractère inné.
Vous avez bien conscience que vous ne devriez pas revenir vers votre mari, mais "c'est plus fort que vous".
Cette dépendance pourrait être une réactualisation de situations problématiques que vous avez vécues ailleurs et autrement dans votre jeunesse et que vous n'avez pas pu exprimer et élaborer pour les dépasser. Ce qui expliquerait que vous soyez aujourd'hui bloquée dans cette situation.

Je vous invite à vous rapprocher d'un psychothérapeute afin de réaliser ce travail.

En espérant que ces conseils vous apportent l’aide souhaitée.

Je reste à votre écoute.

Michel Raffoul

Michel Raffoul Psy sur Paris

94 réponses

408 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

20 FÉVR. 2024

Bonjour Nathalie,
Votre message est très courageux. Ce message montre également que vous souffrez beaucoup et que vous vous sentez bloquée et surtout dans la « soumission » selon vos termes , dans la situation que vous vivez. Vous aimeriez que cela change, vous le dites clairement mais vous ne parvenez pas à traverser l’angoisse d’être séparée Votre mari a ses démons et vous semblez tout « porter » sur les épaules. Si vous écrivez à ce site, ce n’est pas un hasard. C’est probablement que vous souhaiteriez trouver vos ressources personnelles et cela passe par le fait de comprendre plus avant ce qui vous arrive. Cela se fait en dépliant son histoire, en parlant de soi, de ses origines, de son enfance, de son rapport à la souffrance, à l’abandon, à la séparation. Cela s’appelle une thérapie et il est possible en vous lisant que c’est ce dont vous ayez besoin. donc n’hésitez pas cela vous sera d’une grande aide , bien à vous

Myriam Lasry Psy sur Paris

563 réponses

231 J'aime

Réalisez une thérapie en ligne

Contacter

Cela vous a été utile ?

Merci d'avoir donné votre avis !

Psy spécialisés en Aide psychologique

Voir plus de psy spécialisés en Aide psychologique

Autres questions sur Aide psychologique

Expliquez votre situation à nos psychologues

Faites votre demande de manière anonyme et recevez une aide psychologique en 48h.

50 Il est nécessaire d'écrire 12350 caractères de plus

Votre question et ses réponses seront publiées sur le portail. Ce service est gratuit et ne remplace pas une séance de thérapie.

Nous enverrons votre question aux experts de ce thème qui traiteront personnellement votre cas.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

La séance de thérapie n'est pas gratuite et sera sujette aux tarifs en vigueur du professionnel.

Renseignez un pseudo pour rester anonyme

Votre question vient d'être révisée.

Nous vous aviserons par e-mail quand elle sera publiée.

Si vous avez besoin d’une aide psychologique immédiate, vous pouvez réserver une consultation dans les 72 heures au prix réduit de 49 €.

Cette question existe déjà.

Merci d'utiliser la barre de recherche pour connaître la réponse.

psychologues 16000

psychologues

questions 12350

questions

réponses 132600

réponses